Le Japon subit la plus forte contraction de son économie depuis le tsunami de 2011

Le PIB a chuté de 6,8% au 2e trimestre en rythme annualisé. Entre avril et juin, la hausse de la TVA a fait plonger les dépenses des ménages de 5,2%, et celles des entreprises nippones de 2,5%.

2 mn

L'économie japonaise a été touchée de plein fouet suite à l'augmentation de la taxe sur la consommation le 1er avril. Les dépenses des ménages ont en conséquence plongé de 5,2% entre avril et juin. Les entreprises ont réduit dans le même temps les leurs de 2,5%.
L'économie japonaise a été touchée de plein fouet suite à l'augmentation de la taxe sur la consommation le 1er avril. Les dépenses des ménages ont en conséquence plongé de 5,2% entre avril et juin. Les entreprises ont réduit dans le même temps les leurs de 2,5%. (Crédits : Reuters)

La baisse était certes attendue, mais pas d'une telle ampleur. Le Japon a en effet connu la plus forte contraction de son activité économique depuis le séisme et le tsunami de mars 2011, indique Reuters. Le produit intérieur brut (PIB) nippon a reculé de 1,7% entre avril et juin par rapport au premier trimestre, alors qu'il n'avait se cesse de progresser depuis fin 2012, à l'exception du quatrième trimestre 2013 qui avait enregistré une stagnation.

La TVA fait plonger les dépenses

En cause: l'augmentation de la taxe sur la consommation nippone, équivalente à la TVA française, passée de 5% à 8% le 1er avril. Ce relèvement de trois points a plombé la consommation des ménages avec pour conséquence une chute de 6,8% en rythme annualisé du produit intérieur brut (PIB) sur le trimestre avril-juin, qui a totalement effacé la croissance de 6,1% enregistrée sur les trois premiers mois de l'année.

Dans le détail, entre avril et juin, Les dépenses des ménages ont en conséquence plongé de 5,2% . Les entreprises ont réduit dans le même temps les leurs de 2,5%. L'immobilier a également été fortement affecté (-10,3%).

Le tournant des Abenomics

Par conséquent, les importations ont connu un coup de frein (-5,6%), alors que les exportations ne parvenaient toujours pas à se redresser (-0,4%).

Les pouvoirs publics ont de leur côté diminué leurs investissements (-0,5%), mais un nouveau train de mesures de soutien (40 milliards d'euros) est censé prendre le relais des exceptionnels budgets de relance votés début 2013 peu après l'arrivée au pouvoir de Shinzo Abe (75 milliards d'euros). Ces largesses budgétaires sont l'une des trois "flèches" des "Abenomics", aux côtés de la politique d'assouplissement monétaire de la Banque du Japon (BoJ) et des réformes structurelles.

Optimisme du gouvernement nippon

Cependant, le gouvernement se veut optimiste, tout comme la BoJ, rétive pour l'heure à tout geste de soutien supplémentaire. "Notre vision n'a pas changé", a assuré mercredi le ministre de la Revitalisation économique, Akira Amari, cité par l'agence Jiji. Selon lui, l'effet taxe, en ligne avec les attentes, s'estompe progressivement.

Il a répété que la décision sur une éventuelle nouvelle hausse de la "TVA nippone" serait prise en fin d'année, à l'aune des indicateurs du troisième trimestre.

Programmé en octobre 2015 et prôné par le Fonds monétaire international (FMI), le passage à un taux de 10% vise à pérenniser le système de protection sociale et à enrayer l'augmentation de la colossale dette publique du pays, qui représente déjà 250% du produit intérieur brut (PIB) japonais, un niveau sans égal parmi les pays développés.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 16/08/2014 à 11:55
Signaler
il est intéressant le lire " les econoclastes" pour voir qu'il n'y a pas de crise mais plutôt que nous serions dans une phase de transition et qu'en ce qui concerne le Japon la démographie fait que le pays ne peut pas s'en sortir, Abe ne fait qu'aug...

à écrit le 14/08/2014 à 9:57
Signaler
c'est a désespérer pour sortir le japon de la déflation depuis 1998 et le cercle vicieux de la fin de la demande et donc d'un yen fort , ils ont essayé de sortir de cette nasse par la dette publique qui était nulle a la fin des années 90 et aujourd'h...

à écrit le 14/08/2014 à 0:46
Signaler
Le Japon a une pression fiscale de 30%( les états-unis sont à 25%) alors que nous on est au dessus de 45%. On imagine facilement qu'avec une pression fiscale du même ordre en France, la croissance serait phénoménale, le chômage serait ridicule, la F...

à écrit le 13/08/2014 à 23:15
Signaler
L'UMP qui souhaite augmenter la TVA en 2017 devrait y réfléchir avant de proposer cette aberration.

le 14/08/2014 à 6:48
Signaler
Les Allemands l'ont fait et s'en portent pas trop mal.

à écrit le 13/08/2014 à 15:28
Signaler
Avec une grosse différence avec le reste du monde, la majorité de la dette japonaise est détenue ...par les Japonais.

le 13/08/2014 à 16:27
Signaler
Comme en France ou les "assurances vie" soutiennent l'endettement du pays. Le japon n'est pas unique en occident...

le 13/08/2014 à 17:07
Signaler
Avec une grosse similitude avec le reste du monde, la majorité de la banque japonaise est mondialisé...

à écrit le 13/08/2014 à 12:34
Signaler
Après avoir joué avec le Japon comme une entité captive, les USA vont décider un beau matin que sa position stratégique face à la Chine n'a plus d'utilité, ils lâcheront définitivement l'île comme un Kleenex pas propre. La révolte poussera certaineme...

le 13/08/2014 à 12:58
Signaler
J'ai un bémol, Corso. Le Japon sert aux US face à la Chine... Et là, ça vaut le coup, pour eux, de les maintenir à peu-près en vie.

le 13/08/2014 à 13:55
Signaler
Juste un "cas" vécu. En école de langue, en GB, les Japonais ne vont pas dans les écoles où se trouvent les Chinois. Et, les Chinois et Japonais, quand ils commercent, parlent en anglais. Car apprendre la langue de l'autre serait une déchéance pour c...

le 14/08/2014 à 6:42
Signaler
il faut arrêter de dire des connerie ils se sont toujours relevé de leur cendre, nagasaki Hiroshima tremblement de terre tsunami.. vas te rhabiller

le 14/08/2014 à 6:57
Signaler
il faut connaître les histoire avant de dire des conneris

le 14/08/2014 à 7:02
Signaler
je vie au japon depuis 20 ans les chinois et les japonais s entendent très bien c est que de la spéculation journalistique

à écrit le 13/08/2014 à 12:20
Signaler
l'augmentation de la tva;... bon d'accord, mais il faut etre intégré que dans l'économie du japon uniquement maintenue par l'émission de monnaie et l'arret des centrales nucléaires ce n'est pas forcement la consommation des ménages, d'ailleurs à la l...

à écrit le 13/08/2014 à 11:07
Signaler
Et ils doivent en plus acheter des armes américaines... on organise tout de suite une quête..??

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.