Les constructeurs auto japonais sont en forme, Nissan est à la traîne

 |   |  663  mots
Toyota, dont Lexus est le label haut de gamme, affiche des marges excellentes (10,8%)
Toyota, dont Lexus est le label haut de gamme, affiche des marges excellentes (10,8%) (Crédits : reuters.com)
Toyota affiche des résultats financiers record. Sa belle marge opérationnelle trimestrielle de 10,8% est presque au niveau de BMW et dépasse celle d'Audi ou de Mercedes. Tous les constructeurs nippons affichent des marges supérieures à 6%... sauf Nissan (5%) qui reste le moins profitable des groupes auto nippons.

L'industrie auto japonaise se porte bien. Avec des marges à faire rougir bien des concurrents. Seul Nissan, l'allié de Renault, est la traîne. Le japonais Toyota a ainsi affiché ce mardi une petite progression de son bénéfice net de 4,6% à 588 milliards de yens (4,2 milliards d'euros) sur son premier trimestre fiscal (1er avril-30 juin). Le géant japonais bat un nouveau record. Son bénéfice opérationnel a évolué dans les mêmes proportions (+4,4%) à 693 milliards de yens (5,1 milliards d'euros), dépassant le niveau atteint en avril-juin 2007 avant la crise financière internationale.

La marge, très confortable, atteint les 10,8%. Une jolie performance, presque au niveau d'un constructeur de haut de gamme comme BMW (11,7% au deuxième trimestre sur la seule activité automobile). Toyota fait mieux qu'Audi (9,9%) et Mercedes (7,9%). Et beaucoup mieux que son plus proche rival, le groupe Volkswagen dans son ensemble (6,3% sur le semestre). Sa marge est plus de deux fois supérieure à celle de Ford (5% sur les activités automobiles seules, sur le premier semestre) et presque trois fois plus importante que celle de Renault (3,7% sur le semestre). Elle est plus de six fois celle de PSA (1,7%).

Le roi des motorisations hybrides (thermique-électrique), Toyota, explique la progression de ses profits essentiellement par "des efforts de réduction des coûts" et des effets de change favorables. Comme l'an passé, mais dans une moindre mesure, il a profité de la dépréciation du yen qui élève la valeur de ses revenus encaissés à l'étranger, une fois convertis en yens. Avec 2,24 millions d'unités vendues, Toyota a crû de 0,4% sur le trimestre. De janvier à fin juin, les ventes du groupe nippon ont progressé de 3,8% à  5,097 millions d'unités avec ses marques Toyota, Daihatsu, Hino et Lexus. Sur le semestre entier, le japonais s'est fait doubler in extremis par Volkswagen à 5,207 millions de véhicules (poids-lourds compris, +6,8%).

Les japonais affichent de belles marges

Dopés par le yen relativement bas, mais aussi structurellement par leur implantation très "intercontinentale", des processus de fabrication réputés et de larges gammes de produits, dont la qualité est renommée mondialement, les autres constructeurs nippons affichent également des solides performances sur le premier trimestre fiscal. Voire des progressions meilleures que Toyota, mais avec des marges plus faibles.

Nissan a ainsi enregistré un bond de 37% de son bénéfice net sur le premier trimestre fiscal 2014-2015 (avril à juin) à 112 milliards de yens (800 millions d'euros) et des ventes en hausse de 6%. Honda a accru son profit net de 19,6% à 146 milliards de yens (1,06 milliard d'euros) avec des ventes en progression de 4,3%.

Nissan, dont Renault détient 43,4% du capital, affiche un bénéfice opérationnel qui a grimpé de 13,4% à 122 milliards de yens (880 millions d'euros). Sa marge atteint 5%... ce qui en fait toutefois le moins profitable des constructeurs japonais ! Chez Honda, le profit opérationnel augmente de 7,1% à 198 milliards de yens (1,45 milliard d'euros) et la marge dépasse les 6,5%. Mazda atteint  de son côté une marge de 7,9%,  Suzuki, le spécialiste des mini-véhicules, 7,1%, Mitsubishi Motors 6%.

Des prévisions favorables

Après des bénéfices historiques l'an passé, Toyota prévoit sur l'ensemble de l'année fiscale 2014-2015  en cours (30 avril-31 mars 2015) un bénéfice net en léger recul de 2,4% à 1.780 milliards de yens (13 milliards d'euros au taux de change prévu par Toyota)  Ce qui serait toutefois l'un des meilleurs résultats de son histoire. Le bénéfice opérationnel devrait rester stable avec solide marge autour de 9%. Toyota prévoit de franchir la barre des 10 millions de véhicules sur l'année à 10,22 millions (+2% par rapport à 2013), ce qui est  néanmoins un peu moins ce qu'il visait initialement (10,32 millions).

Nissan table sur un bénéfice net en croissance sur l'année fiscale de 4% à 405 milliards de yens (2,9 milliards d'euros), un bénéfice d'exploitation en hausse de 7,4%. Ses volumes devraient gagner 8,9% pour atteindre 5,65 millions d'unités. Avec une marge toujours de 5%. Honda vise de son côté des résultats financiers record sur l'exercice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2014 à 9:56 :
Nissan a vu ses ventes augmenter en Europe de + 10% contre +7,7% pour Toyota. Honda a lui vu ses ventes baisser de -6,6%. Son benefice net a bondi de 37% au 1er trimestre. Sur l'année fiscale Toyota prévoit une baisse de son bénéfice net alors que nissan s'attend à une hausse. Pas mal pour un constructeur à la traine
Réponse de le 06/08/2014 à 12:10 :
L'europe n'est pas le monde ! ainsi, Honda au niveau mondiale a vu ses ventes augmenter.....Et le monsieur vous parle de marge et de bénéfices : ainsi, Nissan fait une marge de 5% qu'en son concurrent Toyota en fait 10% ! C'est le dernier des constructeurs nippon au niveau des marges et c'est pour cela qu'il est à la traine sur les marges ! Sur chaque auto vendu dans le monde, Toyota gagne 2X plus que Nissan et il a donc un bénéfice largement meilleure ! simple non ?
Réponse de le 06/08/2014 à 13:12 :
@monster Le pire c'est bien VAG qui se casse la gueule à -2.7, la chute est dure!!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:08 :
Aux USA la situation n'est guère plus réjouissante pour Honda. Sur les 7 premiers mois de l'année les ventes ont baissé de -2,2%. A titre de comparaison celles de Nissan ont augmenté de +15,5%.
a écrit le 06/08/2014 à 9:34 :
Ce journaliste n'aime pas tout ce qui touche de près ou de loin à RENAULT. Et comme NISSAN appartient à RENAULT , Il n'aime pas NISSAN .
Réponse de le 06/08/2014 à 12:17 :
Ce sont les chiffres qui parlent, c'est tout !! ces concurrents japonais font beaucoup mieux sur les marges et les bénéfices, que ça vous plaise ou non !
a écrit le 05/08/2014 à 23:19 :
la marge de VW est de 2.7 %. Nissan c'est presque deux fois plus.
Réponse de le 05/08/2014 à 23:23 :
@Journaleux Normal, c'est trois fois meilleur...!!!
a écrit le 05/08/2014 à 19:38 :
Fut un temps ou Nissan était synonyme de qualité, même si les derniers modèles étaient assez tristounets.
Renault est passé par là, on aurait aimé que la qualité Nissan déteigne sur les productions françaises, mais c'est l'inverse qui s'est produit, les Qashqai ont une fiablité très moyenne et il est impossible de les vendre au même prix que les Honda ou Toyota qui ont une réputation (justifiée) en acier inox.
Réponse de le 05/08/2014 à 23:25 :
@NormalAllons ami ne comparez pas un Nissan Qasqhai à un Q3, le gars qui essaie un Q3 et l'achète essaie de le revendre dans les 6 mois...!!!
Réponse de le 06/08/2014 à 12:19 :
@fred plomb : toujours ramener à Audi ou VW....sauf qu'il ne compare pas au Q3, et le client si il revend au bout de 6 mois, achètera une autre...par comme une Renault !
a écrit le 05/08/2014 à 13:43 :
C'est par des EFFORTS de productivité que Toyota a obtenu ce résultat. Remercions la gauche et ses syndicats d'avoir bloquer ces progrès en France car sinon ils auraient pris l'argent de ces bénéfices . OUF !! Leur bêtise ne leur aura pas permis de s'enrichir au détriment du travail des autres.
a écrit le 05/08/2014 à 13:34 :
Alors il faut que Nissan se débarrasse de Renault, et au plus vite !
Réponse de le 05/08/2014 à 13:50 :
@amadeux Surtout pas malheureux, partie de profits de Nissan renforce Renault, tous les jours, DACIA pendant ce temps marge entre 6 et 8 % et ...audi se prépare à rétrograder à 8, miam...!!!
Réponse de le 05/08/2014 à 15:44 :
Affligeant!
Réponse de le 05/08/2014 à 17:49 :
Mais c'est ça, il faut donc que Nissan se débarasse vite de Renault pour récuperer la partie de ses profits. Ceci faisant le constructeur nippon se retrouvera en forme et entre ses pairs, n'est-ce pas ?
Réponse de le 05/08/2014 à 18:08 :
Miam, vos propos sont d'une telle sottise qui me rend écœuré. Affligeant, décidément !
Réponse de le 05/08/2014 à 18:15 :
@miam. Audi vient de confirmer 10%, BMW 10,7% . . Porsche (membre de la famille VW) fait du 17% . . . d'après la Tribune dans un article d'aujourd'hui mais plus récent que celui-ci)
Réponse de le 06/08/2014 à 13:14 :
@JFK Oui mais Audi rétropédale de 12 à 10 et bientôt 8 en 2015...
a écrit le 05/08/2014 à 13:32 :
C'est + de 2 fois le profit de Volkswagen, pas si mal !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :