Le Brésil est entré en récession

A un mois des élections générales, l’annonce du recul du PIB du géant émergent au premier semestre tombe mal pour la présidente Dilma Rousseff. La Coupe du monde de football a pesé sur l’activité industrielle.
La réélection de la présidente Dilma Roussef est menacée.

Le Brésil, la septième économie mondiale, est entré en récession au deuxième trimestre, enregistrant son deuxième recul consécutif du Produit intérieur brut (PIB). C'est une mauvaise nouvelle pour la présidente Dilma Rousseff dont la réélection en octobre est déjà menacée. Le PIB de la première économie d'Amérique latine s'est contracté de 0,6% au deuxième trimestre, après un repli de 0,2% au premier trimestre, selon une estimation révisée de l'Institut brésilien de géographie et des statistiques (IBGE). Le phénomène serait dû, selon l'organisme étatique, à la crise de la production industrielle et à la grande quantité de jours fériés décrétés pendant la Coupe du monde de football, qui s'est déroulée du 12 juin au 13 juillet. L'activité industrielle a ainsi reculé de 1,5% au deuxième trimestre, le commerce de 2,2% et les services de 0,5%, dans un contexte atone de consommation des ménages (+0,3%).

« Je crois que c'est un résultat momentané. Nous assisterons à un grand rattrapage au trimestre prochain » a déclaré Dilma Rousseff.

Révision de la prévision de croissance

« Ce résultat est inférieur aux attentes » a reconnu le ministre de l'Economie Guido Mantega, qui a indiqué que le gouvernement allait revoir à la baisse sa prévision de croissance actuelle de 1,8% pour 2014, alors que le marché table sur à peine 0,7%. Mais il anticipe un retour à la croissance au second semestre.

« C'est très préoccupant » a jugé l'opposante écologiste de Dilma Roussef, Marina Silva, donnée victorieuse dans les sondages au second tour. Après un dernier pic de 7,5% du PIB en 2010, l'économie a progressé de 2,7% en 2011, 1% en 2012 et 2,5% en 2013. Et l'inflation a atteint 6,5% sur 12 moins en juillet, soit le plafond fixé par le gouvernement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 01/09/2014 à 12:28
Signaler
Les honnêtes et pauvres gens du Brésil, les affamés des bidonvilles de Rio ou de Sao Paulo, les indigènes de la forêt amazonienne aux alentours de Manaus, les étudiants sans le sou, les citoyens sans travail (le plus grand taux de chômage de la planè...

le 01/09/2014 à 16:55
Signaler
ouhlala... on le savait mal aimé en France mais pas à ce point là.

à écrit le 30/08/2014 à 22:57
Signaler
Moi quoi croiyai que les pays émergeants, c'était la panacé toussa toussa. "on m'aurait menti ?"

le 31/08/2014 à 11:42
Signaler
c'est vrai ? pour moi on m'avait dit que c'était l'UE, l'euro.... la panacé toussa toussa.

à écrit le 30/08/2014 à 11:46
Signaler
Le Brésil avec 0.7% entre en récession ! la France avec 0.1% est "en perte de croissance" seulement. Cherchez l'erreur.

le 30/08/2014 à 12:44
Signaler
Vous savez lire ?? 0.7% est une estimation pour l'ensemble de l'année 2014. La récession est seulement pour le 2ème trimestre de cette année. Si vous lisez les programmes politiques aussi bien que cet article vous devez vraiment voter avec les pieds...

le 31/08/2014 à 11:43
Signaler
L'UPR dans votre ligne de mire, je me marre !! allez bonne pêche ! mdr

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.