Etats-Unis : le site d'Obamacare encore hacké ?

 |   |  392  mots
La cyberattaque recensée la semaine dernière s'ajoute à la liste des problèmes rencontrés depuis l'application de l'Obamacare, fin 2013.
La cyberattaque recensée la semaine dernière s'ajoute à la liste des problèmes rencontrés depuis l'application de l'Obamacare, fin 2013. (Crédits : Reuters)
Le site fédéral HealthCare.gov, permettant à plusieurs millions d'Américains d'accéder à une assurance maladie, a subi une cyberattaque la semaine dernière. Elle est considérée comme isolée par les services de santé américains.

La piraterie en ligne n'a pas de pitié pour la santé. La semaine dernière, une équipe de la cybersécurité du gouvernement américain a découvert, apparemment en téléchargeant des fichiers malveillants, qu'un ou plusieurs hackeurs ont piraté un serveur relié au site HealthCare.gov, par lequel les consommateurs s'inscrivent à l'assurance maladie Obamacare, rapporte l'agence Reuters.

Cette cyberattaque semble être un coup isolé, selon le porte-parole du Centers for Medicare and Medicaid Services (CMS), Aaron Albright. Il déclare:

"Notre enquête indique que le serveur [piraté] ne contient pas d'informations privées sur les consommateurs, les données n'ont pas été transmises à l'extérieur de l'agence et le site web n'était pas spécifiquement visé."

Pour rassurer les utilisateurs de l'Obamacare, le porte-parole du CMS déclare que des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité du site.

Obamacare, un accès à une assurance maladie "universelle"

Le site HealhCare.gov permet à plusieurs millions d'Américains d'accéder à une assurance maladie qui se veut "universelle", l'Obamacare. C'était l'une des promesses phares du président Barack Obama, au moment de sa première élection en 2008.

Néanmoins, cette "assurance universelle" qu'est le Patient protection and affordable care act - nom officiel -, n'a réellement été effective qu'à partir de 2013. L'administration Obama (démocrate) a dû revoir ses objectifs initiaux à la baisse, notamment face à l'opposition des Républicains au Congrès. Ces derniers étaient initialement contre toute politique d'assurance maladie "universelle", et ont fait en sorte, y compris en provoquant un "shutdown" en octobre 2013, de conduire à un Obamacare au rabais.

Une nouvelle difficulté pour HealthCare.gov

Cette cyberattaque représente un nouveau couac pour la plateforme internet HealthCare.gov. Lancé en octobre 2013, le site connaissait un premier problème technique peu de temps après, avec des avaries au-delà de 20.000 à 30.000 connexions simultanées, comme l'indiquait le Washington Post.

De même, des milliers de personnes qui étaient assurées avant le passage de la loi de l'Obamacare, et qui ne souhaitaient pas changer de police d'assurance ont eu la mauvaise surprise de voir leur assurance précédente... automatiquement résiliée. Le camp démocrate presse ainsi le gouvernement fédéral d'appliquer la promesse faite de conserver les contrats d'assurance signés avant 2014.

>> États-Unis : quels sont ces bugs qui plombent Obamacare ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2014 à 16:41 :
ce que l'on oubli volontairement ou par naïveté c'est que les actifs sont moins nombreux et que beaucoup de personnes ne font plus parties des chômeurs inscrits. Cela est valable pour tous les pays soit disant en croissance. Mensonges ou ignorance?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :