A Hong Kong, les autorités durcissent le ton face au mouvement pro-démocratie

 |   |  211  mots
A Hong Kong les manifestants pro-démocratie manifestent devant le siège du gouvernement local.
A Hong Kong les manifestants pro-démocratie manifestent devant le siège du gouvernement local. (Crédits : reuters.com)
La police honkongaise a tenté ce dimanche de disperser des manifestants pro-démocratie de plus en plus nombreux. Etudiants et membres d'Occupy Central réclament une nouvelle réforme électorale.

L'ancienne colonie britannique en ébullition. Des milliers de manifestants pro-démocratie se massaient ce dimanche devant le siège du gouvernement local et du conseil législatif de Hong Kong.

La police a employé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule ont constaté des reporters sur place. La veille, au cours d'une intervention musclée, elle avait délogé des manifestants qui tentaient de s'infiltrer à l'intérieur du siège du gouvernement.

Désobéissance civile

Le mouvement Occupy Central with Love and Peace, principal mouvement pro-démocrate de Hong Kong, a rejoint ce dimanche les étudiants qui protestent depuis une semaine pour exiger davantage de libertés politiques, via une campagne de désobéissance civile et un boycott des cours.

Les deux groupes protestent contre la réforme électorale prévue par Pékin et annoncée fin août, qui prévoit de n'autoriser que des personnalités sélectionnées par un comité officiel à se présenter aux élections prévues en 2017.

Manifestations "illégales"

Le chef de l'exécutif local, Leung Chun-ying, a appelé la population du territoire chinois à rester à l'écart des manifestations jugées "illégales". Il a promis de nouvelles consultations sur une réforme électorale, sans toutefois préciser le calendrier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2014 à 17:56 :
De la part de la plus grande Dictature de la Planète , il n'y a rien à attendre ....

Appamée
a écrit le 29/09/2014 à 12:26 :
Comme partout en fait, c juste la methode qui choque
a écrit le 29/09/2014 à 10:00 :
Les habitants de Hong-Kong ont visiblement du mal à comprendre ce qui les attend. L'exemple des tibétains et des ouïgours, auquel on peut ajouter la vision centralisatrice chinoise d'étendre sa zone d'influence assez loin de ses côtes, ne milite pas vraiment pour le respect de ce qu'a été Hong-Kong avant son rattachement à la Chine continentale. Il est fort probable que cela finisse pas une remise au pas chinoise fort sanglante.
a écrit le 28/09/2014 à 19:26 :
Les valeurs chinoises sont menacées par les valeurs occidentales!!! Et les anglo-américains sont en traind de foutre la mer de dans le monde non occidentale avec leur démoncratie de mer de!!! Les amerlocs sont vus dans ces manifestations!!!
Réponse de le 28/09/2014 à 20:50 :
Mais non, le gouvernement chinois est de loin plus avisé que ces manifestants et il saura garder l'ordre comme il faut. Rien à voir avec les néonazis et leur président de chocolat de près de chez nous….
a écrit le 28/09/2014 à 13:35 :
"autoriser que des personnalités sélectionnées par un comité officiel à se présenter aux élections"
Un peu comme chez nous avec les présidentielles ?
Réponse de le 28/09/2014 à 16:21 :
Cela s'appelle des primaires.
Finalement, peut importe le flacon c'est la façon d'écrire le nom du parfum qui distingue un pays communiste d'une république.
Réponse de le 28/09/2014 à 16:26 :
Oui mais pas besoin de commission en France. Les Français choisissent toujours les mêmes tous seuls !!!
Réponse de le 28/09/2014 à 20:52 :
Vos idées de République remontent à l'époque gaulliste, depuis belle lurette que le pouvoir en France est une affaire supranationale où les droits des citoyens sont plus à la carte mais du genre "plat du jour", voilà !
a écrit le 28/09/2014 à 13:18 :
"mouvement pro-démocratie" !!! ce serait les jeunes ukrainiens qui devraient faire un mouvement pareil car il n'y a pas de démocratie dans ce pays occupé par des néonazis soutenus par les occidentaux. monde pourri le notre de deux poids deux mesures.
a écrit le 28/09/2014 à 13:03 :
Il faut durcir le ton, bien sûr, je ne serai pas étonnée si derrière ce "mouvement des jeunes" n'existe pas une "révolution colorée" orchestrée par la CIA. Que les gouvernements européens fassent gaffe, cela peut arriver aussi un jour chez nous, en France.
Réponse de le 28/09/2014 à 13:25 :
Une nouvelle theorie du complot, j'adore ;)
Réponse de le 28/09/2014 à 14:38 :
Derrière toute "théorie du complot" il y a une vérité qui se cache. :-)
Réponse de le 29/09/2014 à 10:22 :
Ceux qui croient d'emblée aux théories du complot sans en avoir réfléchit sont des ânes ; et ceux qui même après avoir réfléchit n'y croient toujours pas sont des gens malveillants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :