Retraites : le système français est loin d'être le plus généreux

 |   |  440  mots
(Crédits : Reuters)
Le système français est moins généreux que celui qui des pays nordiques ou même anglo-saxons, s'agissant surtout des faibles rémunérations

L'idée prévaut que le système français de retraites reste l'un des plus généreux des pays industriels, accordant des pensions importantes, en regard du niveau de vie des actifs. Une étude de l'OCDE, publiée ce lundi, incite à nuancer ce jugement. En tous cas pour des salariés proches de la moyenne.

Les experts ont calculé le taux de remplacement (ce que représente la pension en pourcentage du dernier salaire perçu) à terme, pour un salarié âgé de 20 ans en 2012, effectuant une carrière complète (dans l'hypothèse, bien sûr, d'une stabilité de la législation). L'OCDE a estimé le montant futur de la retraite pour un salarié percevant le salaire moyen, et pour un salarié touchant la moitié de la rémunération moyenne. Les résultats ont de quoi étonner les Français.

Dans de plusieurs pays, la personne la moins favorisée (la moitié du revenu moyen) touchera une pension supérieure à son dernier salaire! C'est le cas au Danemark (près de 120% du dernier gain salarial), en Israël, au Luxembourg, aux Pays Bas...

Retraites

Le montant de la retraite en % du dernier salaire. Pour un salaire moyen (rond noir) ou de 50% de la moyenne (rond gris)

Un écart favorable aux faibles salaires

Dans ces pays, contrairement à ce qui se passe en France, il existe un écart en faveur des salariés faiblement rémunérés, s'agissant de la retraite. Ceux-ci ont droit, en quittant leur activité, à une hausse de leur rémunération!  En revanche, pour un salaire moyen, le montant de la pension sera inférieur à la dernière rémunération. Très légèrement inférieur aux Pays Bas, mais franchement plus faible au Danemark, où la retraite représente  77,5% du dernier salaire.

Et la France? L'écart entre faibles salaires et rémunération moyenne y est réduit, s'agissant du montant de la retraite (toujours mesuré en proportion du dernier gain salarial). Selon les calculs de l'OCDE, pour le nouveau retraité ayant touché la moitié du salaire moyen la pension représentera 75,9% du dernier gain, contre 71,4% pour celui ayant bénéficié de la rémunération moyenne.

Très faibles retraites allemandes

 C'est en Allemagne que les retraites sont parmi les plus faibles. La pension n'y représente que 55,2% du denier salaire (pour une rémunération faible) et 57,1% pour un salaire moyen. C'est notamment cette caractéristique allemande qui explique l'écart de dépenses publiques entre la France et l'Allemagne.

Le taux de retraites pauvres est d'ailleurs deux fois plus élevé Outre Rhin qu'en France (9% contre 4,5%, selon l'OCDE).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2014 à 18:08 :
Le meilleur systeme est celui des parlementaires qui ont voté durant 40 ans des budgets en déficit et qui s'octroient des retraites "canon" : c'est pire que sous l'ancien régime qui n'avait la prétention que de servir la France et non pas de se servir d'abord
a écrit le 15/12/2014 à 13:28 :
Et si tous les salariés privés et publics cotisaient 42 ans ???? Plus de régimes spéciaux (renfloués par l'Etat donc NOUS) Et si tous les salariés avaient les mêmes droits : 25 meilleures années prises en compte ; avantage nombre d'enfants égal etc....
Plus de problème d'argent, ni de financement....
Mais notre Président MOI JE n'osera jamais... ni les autres à venir non plus d'ailleurs
a écrit le 15/12/2014 à 9:15 :
beaucoup de commentaires une chose est certaine cette année + 23 pour cent sur le revenu pour des retraités ça passe mal resultat on reduit les depenses on reste sur nos gardes
a écrit le 11/12/2014 à 7:53 :
Pour avoir un équilibre cotisations/prestation il faut remettre au travail les 6 millions de chômeurs. Comment? En réduisant par au moins une journée par semaine le temps de travail y compris es cadres. Qu'est - ce que ça coûtera aux entreprises? Rien car on leur affectera ce qui est prélevé aujourd'hui pour financer le chômage. Est ce que c'est techniquement possible? Oui des centaines d'entreprises de toutes tailles dans des secteurs d'activité variés l'ont mis en place et y trouvent un avantage. Mais cela nécessite un effort important de formation et de remise à niveau pour ceux qui sont loin de l'emploi depuis longtemps. Par contre ça règle la question du travail du dimanche car tout le monde aura un jour de plus de disponible pour consommer. Et plus de moyens (les 6millions qui auront de nouveau du revenu). Et ça va économiser a toutes les dépenses induites par le chomage (santé social etc). Et le ratio cotisants/retraités va grimper en flèche . Le seul vrai problème dans tout ça c'est la religion économique dominante à laquelle adhèrent les politiques et nos gouvernants. Au grand bénéfice d'un petit nombre de très grandes entreprises. Et au détriment des petites et moyennes et du reste de la population.
Réponse de le 12/12/2014 à 7:56 :
A Paul.
Excellente analyse frappée au sceau du bon sens. Nos zèbres de LENA, HEC et Sciences po, pourraient s'en inspirer : Ils commenceraient ainsi à servir à quelque chose.
Réponse de le 17/12/2014 à 8:19 :
Analyse fumeuse dans la lignee des 35 heures et apte a detruire et couler a peu pres autant d'entreprises.. On va repartir le "travail" entre plus de personnes. Donc les gens qualifes, bien formes et productifs travailleront moins. Les moins qualifies et moins efficaces travailleront plus. La productivite moyenne des entreprises baissera, leurs investissements aussi. L'augmentation du nombre d'employes a production constante generera des surcouts administratifs. Ce serait vraiment genial si cette absurdite pouvait etre mise en place en Allemagne ou en Chine, Cela restaurerait notre competitivite sans beaucoup d'efforts de notre part.
a écrit le 10/12/2014 à 18:11 :
Dans le privé ,si vous avez tous vos trimestres et si votre paye dépasse le plafond de la SS,vous touchez la moitié du plafond .Mais cette règle ne touche que les cadres ,les ETAM et les ouvriers hautement Qualifiés (OHQ ) .Ceux qui ont eu 3 enfants ou plus touchent 10% supplémentaire ,mais ces 10% depuis 1 an sont imposables (merci Hollande )Cette traite ne comprend pas les complémentaires pour ceux qui ont la chance d'en avoir une .Mais ceux ou celles qui ont eu une paye supérieure au plafond de la SS,ne sont pas légion,.Et même en plus il faut avoir travaillé 25 ans au-dessus du plafond .Je n'aime pas me plaindre ( comme beaucoup de fonctionnaires me le reprochent ) mais qu'ils fassent le calcul et ils verront la grande différence entre les deux retraites .D'un autre côté j'ai du mal à savoir comment un smicard peut vivre avec ce qu'il touche .Je me plains et pourtant je reconnais que je suis dans le haut . (OHQ,ETAM ).....
a écrit le 09/12/2014 à 20:02 :
Les coefficients de revalorisation appliqués sur les salaires des 25 meilleures années semblent minorer d'environ 20% la base à laquelle on pourrait s'attendre, dans le régime général CNAV...
a écrit le 09/12/2014 à 14:11 :
j'étais en train de calculer récemment, si au lieu de voir l'argent destiné à ma retraite (de mon patron et de moi-même) mis dans des caisses relou, cet argent avait été mis en fonds de pension j'aurais gagné presque 3 fois ce que j'ai maintenant.
Quid de mes 2 soeurs décédées vers 50 ans, il est ou le fric?, pas chez les héritiers, c'est de l'argent tout simplement volé, surtout par les complémentaires car cet argent est placé il doit donc réapparaître quelque part.
Réponse de le 13/12/2014 à 10:46 :
hé oui pemmore!
a écrit le 09/12/2014 à 11:15 :
Les fonctionnaires sont des méchants tortionnaires de la population... à quand une indemnisation pour vieillissement prématuré comme les fonctionnaires antisémites et coupables de certaines entreprises indemnisent des populations.
Et pour les subprimes, alors qu'on incrimine la politique de bulle et que le FMI a dénoncé la pénurie française que l'Etat a gonflé début 2000...
Et pour l'austérité, l'Etat est coupable de vente à l'étranger! Voila la trahison du peuple français!
a écrit le 09/12/2014 à 11:11 :
Pour en revenir à certains propos plus bas , oui je pense qu'ils pénalisent au maximum ceux qui n'ont pas atteint le seuil de leurs annuités pour qu'ils réclament l'aide publique . Ils font ainsi l'économie des années qu'ils auraient dû payer et là c'est un drame pour ceux qui n'ont pas droit à cette aide .
a écrit le 09/12/2014 à 10:52 :
1000 milliards hors bilan... en terme de retraite, il faut des explications: question comment compte-t-on financer les retraites?
a écrit le 09/12/2014 à 10:29 :
Le système des retraites est une vaste arnaque aux salariés : des fonctionnaires privilégiés privent des salariés de leur retraite alors que les seconds la leur finance… les fonctionnaires sont des exploiteurs des salariés précaires qui fabriquent le chômage. Les retraites 1 euro cotisé, 3 de pension sont un scandale. Le calcul doit être revu comme pour la révolution des contrats uniques alors qu’on nous publie la France délabrée en termes de technologies. Que penser des retraites non financées : les boomsters esclavagistes des jeunes n’ont pas financé entre 700 et 1000 milliards de retraites, ce qui n’est pas le cas des autres pays ! C’est le règne de la crapule incompétente qui finance des bateaux sans clients, des autoroutes vides, c’est la grande stratégie de crotte de vente à l’étranger et d’asservissement à la finance internationale ! Aux départements on vote Merkel ? La dictature d’Etat fait disparaitre des citoyens, c’est le crétinisme d’Etat qui n’enseigne pas Napoléon à l’école…
Réponse de le 09/12/2014 à 10:54 :
les fonctionnaires n'impactent pas les retraites du privé c'est un lavage de cerveau pour cacher la jungle des retraites du privé comme en a regardé récemment la formation professionnelle . Voilà où est le problème et personne ne veut pointer son bout de doigt tellement cela gêne .
Réponse de le 16/12/2014 à 19:54 :
Non non il a raison
Réponse de le 17/12/2014 à 7:01 :
Ce que vous dites n'est pas correct. Les retraites publiques sont financees a 90% par les impots et seulement a 10% par les cotisations des fonctionnaires en service. La capacite des gens du prive a se constituer une epargne retraite est donc massivement limitee par les taxes qui payent les retraites publiques. Enfin les regimes speciaux semi-public (anciens EDF, poste, SNCF) plombent les regime generaux et complementaires auxquels ils ont ete rattaches.
a écrit le 09/12/2014 à 10:26 :
DANS LE PRIVE 80% DES OUVRIERS NE TOUCHE QUE MOINS DE 800 EUROS PAR MOIS? SANS COMPLEMENTAIRE ? VOILA LA TRISTE REALITE DES TRAVAILLEURS DU PRIVE FRANCAIS???
Réponse de le 09/12/2014 à 10:56 :
Dans la grande tradition des fables socialistes, on nous ressort encore les plus pauvres pour justifier une extorsion supplémentaire sur tout le monde afin de financer la clientèle du PS...
a écrit le 09/12/2014 à 10:11 :
Suite aux dernières révélations sur ce que va toucher notre Présdident de la République, on n'a bien compris que dans la fonction publique, il était possible de toucher beaucoup plus à la retraite qu'en période d'activité...
Est-ce que votre comparatif prend en compte ce type de retraite très avantageuse?
a écrit le 09/12/2014 à 8:50 :
Le système de retraite français est basé sur la répartition . Ce sont les cotisations de ceux qui travaillent aujourd'hui qui paient les retraites des retraités actuels. L'idée de base est la solidarité entre générations. Le gros avantage de système, c'est qu'il ne laisse personne au bord de la route à l'âge de la retraite. Inconvénient, en cas de crise économique, de déficit de croissance, les entreprises doivent supporter toujours plus de charges. Ailleurs, ce sont les fonds de pension qui paient les retraites. Inconvénient, beaucoup plus de monde est laissé au bord de la route à l'âge de la retraite, la solidarité est minimum. Avantage, basé sur la capitalisation, les pensions servies pour ceux qui en bénéficient sont plus importantes. Capitalisation faites sur les marchés financiers au détriment de l'investissement des entreprises, avec aussi le risque de tout perdre si les fonds de pensions font faillite ou de voir ses prestations réduites si les rendements des fonds chutent.La retraite c'est aussi un positionnement politique, une idée du vivre ensemble, l'éternel débat entre des concepts libéraux (et de plus en plus néo-libéraux) et socialistes ( de plus en plus sociaux démocrates et de moins en moins communistes); avec les conséquences qui vont avec.
Réponse de le 09/12/2014 à 11:00 :
Pourquoi devrait-on être forcé légalement parlant (sans aucune alternative possible) d'être solidaire avec les français qui ont ménagé leurs efforts (tout en creusant le déficit public) pendant que d'autres s'usaient à la tache? Vous parlez de solidarité pour ce qui s'apparente dans les faits à une escroquerie intergénérationnelle. L'égalitarisme français c'est la promotion du fonctionnariat et des minimas sociaux comme autant de titres de noblesse et manifestement l'électorat sénile pèse encore très lourd dans les urnes...
a écrit le 09/12/2014 à 8:50 :
Le système de retraite français est basé sur la répartition . Ce sont les cotisations de ceux qui travaillent aujourd'hui qui paient les retraites des retraités actuels. L'idée de base est la solidarité entre générations. Le gros avantage de système, c'est qu'il ne laisse personne au bord de la route à l'âge de la retraite. Inconvénient, en cas de crise économique, de déficit de croissance, les entreprises doivent supporter toujours plus de charges. Ailleurs, ce sont les fonds de pension qui paient les retraites. Inconvénient, beaucoup plus de monde est laissé au bord de la route à l'âge de la retraite, la solidarité est minimum. Avantage, basé sur la capitalisation, les pensions servies pour ceux qui en bénéficient sont plus importantes. Capitalisation faites sur les marchés financiers au détriment de l'investissement des entreprises, avec aussi le risque de tout perdre si les fonds de pensions font faillite ou de voir ses prestations réduites si les rendements des fonds chutent.La retraite c'est aussi un positionnement politique, une idée du vivre ensemble, l'éternel débat entre des concepts libéraux (et de plus en plus néo-libéraux) et socialistes ( de plus en plus sociaux démocrates et de moins en moins communistes); avec les conséquences qui vont avec.
Réponse de le 09/12/2014 à 10:14 :
le problème c'est qu'il n'y a plus qu'1.8 actif pour 1 retraité, donc le système ne peut plus fonctionner...
a écrit le 08/12/2014 à 21:41 :
Les titres de La Tribune :
d'il y a 15 jours : Retraites : le système français est le plus généreux
d'aujourd'hui : Retraites : le système français est loin d'être le plus généreux

Mesdames, Messieurs, cherchez l'erreur.
Réponse de le 08/12/2014 à 22:12 :
le problème il arrive beaucoup d'argent dans les caisses de retraites , mais simplement une seule petite partie sert à payer les retraites ! cherchez l'erreur ?
Réponse de le 09/12/2014 à 2:10 :
@anonyme

Et l'autre partie sert à financer le chômage c'est cela? Dans tous les cas, ce sont toujours les actifs qui alimentent cette escroquerie pyramidale!
Réponse de le 09/12/2014 à 11:03 :
Si ce n'était que cela le principe aurait une certaine vertue
a écrit le 08/12/2014 à 20:29 :
quid des comparaisons des niveaux de vie ? en France, les retraités ont quasiment le même niveau de vie que les actifs (alors qu'il serait inférieur de 15/20% au UK et Allemagne). c'est ce qui fait dire que nous avons le meilleur régime.
quid du taux de pauvreté des retraités, de 8% en France (quasiment la moitié du taux pour l'ensemble des Français). c'est un des plus bas en Europe, il me semble.
Réponse de le 09/12/2014 à 9:45 :
Des chiffres incontestables, jamais commentés... disponibles auprès de l'INSEE.
La solidarité générationnelle est déséquilibrée en France du fait des retraites et des rentes immobilières.
Mais les retraités votent!
a écrit le 08/12/2014 à 20:26 :
Il est beau votre schéma mais la France est où quand à la barre verticale elle représente quoi?
a écrit le 08/12/2014 à 19:37 :
Et encore là sa concerne nos "vieux"; pour notre génération sa va être pire !
Réponse de le 08/12/2014 à 20:08 :
L'étude concerne les jeunes de 20 ans d'aujourd'hui lorsqu'ils seront en retraite.
Réponse de le 08/12/2014 à 22:17 :
les vieux n'ont pas fait 35 heures et ils ont cotisé beaucoup plus
Réponse de le 08/12/2014 à 22:24 :
Ca risque d'être vraiment dur si tu comptes aussi bien que tu sais écrire ......
Réponse de le 09/12/2014 à 1:00 :
@Ben

En effet, ce sont des projections (plutôt des prédictions) de marabout...
a écrit le 08/12/2014 à 19:37 :
Non,notre système n'est pas généreux:avec la hausse du cout de la vie on n'y arrive plus,le gouvernement doit augmenter les retraites.Une partie du CICE doit etre rétrocédée aux caisses de retraites,sinon il faudra augmenter plus que prévu les cotisations en 2015
a écrit le 08/12/2014 à 19:27 :
Le système des retraites est moins généreux… on oublie qu’il n’est pas financé alors que dans les autres pays il est inclus dans la dette… qui veut la peau du peuple français ? Il n’y a de fonds en soutien aux entreprises qu’on détruit. L’Etat détruit le PIB, prenez l’exemple du poulet : l’Etat subventionne 500 millions et la filière ferme, pourtant en Allemagne ça marche sans subvention. C’est tombe pour la société. Qui en veut ? Des boulets de fonctionnaires démantèlent l’économie payés à ne rien faire dans le public. On appelle cela développement économique ? A quand la révolution des contrats uniques contre les fonctionnaires et contre les antisémites qui prônent la violence sociale? L’Etat c’est le dysfonctionnement, l’incurie et le désastre pour le bâtiment ! A quand la révolution du calcul pour rétablir la justice contre la politique de l’Etat pour les salariés précaires contre les fonctionnaires ? A quand la fin des cantines gratuites pour les fonctionnaires ?
Réponse de le 08/12/2014 à 19:36 :
Avec des tels arguments sans queue ni tête on n'est pas sorti de l'auberge.
Réponse de le 08/12/2014 à 19:42 :
@ René: de fumer la moquette...! ;=)
Réponse de le 09/12/2014 à 10:04 :
incroyable de voir les imbecilités reprises: gratuité des cantines pour les fonctionnaires; au lieu d'affirmer comme un con, donne des exemples de cantines gratuites
Réponse de le 09/12/2014 à 13:46 :
@renard
Moi j'ai un exemple qui prouve que je paye la mutuelle des fonctionnaires dans ma commune !
Voici :
Subvention à la Caisse Mutuelle de Prévoyance du Personnel des Collectivités Territoriales
Par délibération du 30 juin 2011, le Conseil Municipal a fixé, pour l'année 2011 la participation communale à la
Caisse Mutuelle de Prévoyance du Personnel des Collectivités Territoriales à 38 euros par agent adhérent.
Par suite de l'accroissement de ses charges, la Caisse Mutuelle sollicite pour 2012 une participation de 39 euros
par agent adhérent, ce qui représente par rapport à l'année 2011 une augmentation par agent de 1 euro, soit 2,63 %.
La participation de la Ville, basée sur 39 euros par agent, correspond à une somme de 9 321 euros.
Il est proposé au Conseil Municipal d'accepter de verser une subvention de 9 321 euros, pour l'exercice 2012, à la
caisse Mutuelle de Prévoyance du Personnel des Collectivités Territoriales.
Cool non ?
a écrit le 08/12/2014 à 19:24 :
la france est tres genereuse avec ceux qui n'ont jamais cotise, il vaut d'ailleurs mieux n'avoir jamais cotise que d'etre ancien artisan...
Réponse de le 08/12/2014 à 19:33 :
Ben alors arrêter de cotiser, vous serez logique avec vous même.
Réponse de le 08/12/2014 à 19:46 :
certain artisan ont cotisé sur des revenus minimum donc ils ont une retraite minimum
ma femme est chinoise elle n'as jamais cotisé donc pas de retraite
Réponse de le 08/12/2014 à 20:00 :
Et tu vas nous expliqué comment on arrête de cotiser gros malin ? Moi le RSI, je préfère pas l'avoir sur le dos, alors je paye et dans les délais.
a écrit le 08/12/2014 à 19:23 :
L'état maltraite les Français du privé et les gruge. Retraites minables et bientôt système de santé digne de Cuba. A moins d'être fonctionnaire on est mal assurés avec des impôts écrasants. C'est une honte et une supercherie que ce modèle socialo-étatiste injuste que personne n'imite.
a écrit le 08/12/2014 à 19:22 :
et parmi ces retraités pénalisés, il y a les polypensionnés et ni la gauche ni la droite n'ont rien fait pour mettre fin à cette injustice, pourtant reconnue par le COR
a écrit le 08/12/2014 à 18:46 :
s'il manque seulement quelques petites annuités à votre conjointe alors qu'elle a travaillé presque toute sa vie tant que l'on bien voulu l'employer. , il l'a pénalise au maximum comme pour mon épouse 400 euros mois e . Beaucoup et beaucoup de femme dans ce cas , il n'y a pas de calcul .
Réponse de le 08/12/2014 à 19:08 :
En France il n'est pas possible de percevoir moins que le minimum vieillesse soit 800 euros par moins à la retraite en comptant régime général et complémentaire. De plus à l'âge de la retraite vous avez eu suffisamment de temps pour vous constituer un patrimoine immobilier réalisant ainsi l'économie d'un loyer.
Réponse de le 08/12/2014 à 22:07 :
vous avez tord ! vous mélangez ceux qui n'ont jamais travaillé ou peut ! qui ont l'aide publique 900 euros qui n'est pas une retraite et qui sont seuls .
Réponse de le 08/12/2014 à 22:36 :
Michel, malheureusement si... Et ce n'est que le début !
Réponse de le 09/12/2014 à 2:07 :
En effet, mon propos ne concerne que les plus de 65 ans. Entre 60 et 65 ans, les intermittents du travail ne peuvent percevoir que le RSA socle (ex-RMI) soit la somme de 509 euros pour une personne seule sans revenu. Ce n'est en aucun cas une retraite néanmoins beaucoup de seniors n'osent pas le dire (et prétendront être retraité) car cela mettrait en lumière la vie d'oisiveté qu'ils ont préféré mené... (à l'abri du chômage)
a écrit le 08/12/2014 à 18:29 :
La réalité du privé, c'est 40% du dernier salaire, avec une carrière complète!!!! Je ne sais pas d'où ils sortent ces chiffres, ou est ce la moyenne public/privé ou les premiers partent avec 80 % du dernier salaire....tout cela au pays de l'égalité. OCDE organisation comique des européens?
Réponse de le 08/12/2014 à 20:32 :
Commencez par travailler avec le salaire du public et on en reparlera; une grosse partie de leur salaire est composé de primes non prisent en compte dans le calcul de leur retraite.
Qu'en au 80% c'est seulement pour ceux qui ont trois gosses dans le privé comme dans le publique.
Pour le privé c'est pas 40% du dernier salaire mais 75 ou 80%(pourcentage comme pour le publique) de la moyenne des 20 dernières années(au lieu du dernier salaire du publique) de leurs salaires primes comprises.
D'ailleurs ceux du publique n'ont pas de retraite faramineuses et sont identique à ceux qui travail dans le privé voir même inférieur pour des poste équivalent.
Réponse de le 09/12/2014 à 7:51 :
votre commentaire emoi est faux prive 50pour cent et 25 dernieres annees renseigner vous avant d affirmer n importe quoi
Réponse de le 09/12/2014 à 10:00 :
que l'état commence par cotiser pour de veritables retraites complémentaires comme dans le privé
que les calculs soient effectués toutes primes confondues dans le public comme ça se fait dans le privé et intégrées dans le calcul
arretons de mettre les gens en preretraite dans le privé bien avant l'age légal: ça n'existe pas dans le public
et aprés on pourra discuter
Réponse de le 09/12/2014 à 10:18 :
désolé mais vous êtes dans l'erreur, je parle de choses réelles et concrètes, pas de se que me disent les syndicats, ou les on dit, c'est une réalité factuelle. 40% du dernier salaire, effectivement calculé su les 25 dernières années, je n'ai jamais dit le contraire...et non les 6 derniers mois....dans le publique n'est ce pas?
a écrit le 08/12/2014 à 18:13 :
Avec un minimum vieillesse pratiquement 2 fois plus généreux que le RSA socle (ex-RMI) et représentant environ les 3/4 d'un SMIC pour les plus de 65 ans français ou étrangers n'ayant jamais cotisé à la caisse des retraites, cela signifie que le travail est perçu comme un loisir en France...
Réponse de le 08/12/2014 à 19:00 :
@Michel, Vos paroles sont à vomir, tirez en les conséquences COMPRIS !!!!!!:!!
Réponse de le 08/12/2014 à 21:18 :
@ak47
Il y a 40 millions de possesseurs du permis de conduire et seulement 24 millions d'actifs avec un emploi en france, tirez en les conclusions.
Réponse de le 08/12/2014 à 21:34 :
Vous avez parfaitement raison! Marre de financer ceux qui n'ont jamais contribué aux caisses de retraites mais aussi de sécu et j'en passe.
a écrit le 08/12/2014 à 17:04 :
Quoique pour nos présidents de la république le système semble très genereux, il serait intéressant de comparer avec des présidents europeens

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :