Les nouvelles sanctions de l'Europe contre la Russie

 |   |  340  mots
Un tank de séparatiste prorusse sur une route proche du village de Rozsypne (Rassypnoye) à l'est de l'Ukraine.
Un tank de séparatiste prorusse sur une route proche du village de Rozsypne (Rassypnoye) à l'est de l'Ukraine. (Crédits : Reuters)
Pour réaffirmer son opposition à "l'annexion illégale" de la péninsule ukrainienne par la Russie, l'Union européenne a décidé jeudi d'interdire tous les investissements européens en Crimée, y compris les croisières, ainsi que l'exportation d'un certain nombre de biens et technologies.

L'Europe a décidé de serrer un peu plus la vis "dans le but de réaffirmer la politique de l'Union, qui consiste à ne pas reconnaître l'annexion illégale" de la Crimée "par la Russie", a indiqué le Conseil européen dans un communiqué, jeudi 18 décembre. Ainsi, ce dernier a adopté jeudi de nouvelles sanctions visant la Crimée. Revue de détail.

  • Certains biens et technologies interdits à l'exportation

L'UE proscrit les exportations européennes de technologies et de biens dans les secteurs des transports, des télécommunications, de l'énergie, ainsi que de la prospection, de l'exploration et de la production pétrolière, gazière et minière, en Crimée.

  • Investissements interdits

Par ailleurs, à compter du 20 décembre, "les investissements en Crimée ou à Sébastopol sont interdits. Les Européens et les entreprises établies dans l'UE ne peuvent plus acheter des biens immobiliers ou des entités dans la région, financer des entreprises de Crimée ou fournir des services connexes", a détaillé l'UE.

  • Rayée de la carte des opérateurs de tourisme européens

Enfin, "les opérateurs de l'UE ne seront plus autorisés à fournir des services liés au tourisme en Crimée et à Sébastopol". En particulier, à partir du 20 mars 2015, "les navires de croisière européens ne peuvent plus faire escale dans un port situé dans la péninsule de Crimée, sauf cas d'urgence", a précisé l'UE. Cela vaut pour "tous les navires qui sont la propriété ou sous le contrôle d'un armateur européen ou qui battent pavillon d'un État membre".

Ce train de mesures s'ajoute aux sanctions adoptées en juillet

Ces nouvelles sanctions élargissent de précédents trains de sanctions spécifiques à la Crimée décidées par l'UE en juin et juillet.

Parmi celles-ci, figurent des listes de personnalités interdites de visa et dont les avoirs dans l'UE sont gelés, mais aussi l'interdiction de financer d'importantes banques et entreprises pétrolières russes, dont Rosneft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2014 à 19:25 :
En fait, ces sanctions pénalisent moins la Russie que l'Ukraine car elle ne font que prolonger la guerre dans ce pays. Porochenko, le Président-de-chocolat, lors d'une réunion du Conseil de sécurité nationale et de défense (SNBO) a déclaré que chaque jour d'hostilités dans le Donbass coûte à l'économie ukrainienne 100 millions de hryvnias, soit près de 6,3 millions de dollars.
"Cette guerre ravage notre économie", a-t-il dit.
Et pourtant il ne fait que demander de l'argent au FMI, aux Etats-Unis et à l'UE !! pour maintenir la guerre ou quoi ?
a écrit le 20/12/2014 à 19:11 :
Que c'est intelligent, Obama et tes cabots, que c'est intelligent !!! la Chine et l'Inde ont déjà promis d'investir en force en Crimée, peut-être même que les pays du BRICS ou d'autres, dans quelques années la situation revient à la normale et les Occidentaux auront tout perdu dans cette partie du monde. Que c'est intelligent, Obama et tes cabots européens, que c'est intelligent !!
Réponse de le 23/12/2014 à 18:02 :
Je trouve que les etats units et l'europe present trop sur les pedatales des sanctions contre LA Russie
a écrit le 19/12/2014 à 21:53 :
Sébastopol est un symbole puissamment ancré dans l'inconscient collectif russe démontrant sa capacité à résister (siège de Sébastopol pendant la guerre de Crimée qui s'est rendue après un an). Le désordre organisé et soutenu par les "occidentaux" en 2013 à conduit la Russie, craignant que l'accord existant entre l'Ukraine et elle soit unilatéralement dénoncé pour offrir à l'OTAN la base qui lui manque en Mer Noire et pour en chasser la Russie.

C'est aussi simple que ça. Maintenant, pour en déloger la Russie, il faudra sans doute d'autres mesures. On ne s'est pas occuper de savoir comment et pourquoi Khrouchtchev avait "offert" la Crimée à l'Ukraine ni les souffrances endurées par les Russes y habitant en 1954. La Crimée redevenue russe est un juste retour des choses, quoiqu'en disent certains.
a écrit le 19/12/2014 à 19:39 :
Merci à ceux qui ne me traitent pas de tous les noms. Quant aux autres, qui condamnent le pessimisme de mon commentaire (qui, hélas, a été "modéré"), je dirais qu’en guerre l’optimisme est mortel.
Réponse de le 19/12/2014 à 20:25 :
La Tribune, Madame la baronne, est malheureusement devenu un outil de la propagande anti-Russie, anti-Poutine et je me demande si beaucoup de ces "trolls" comme on les appelle, ne sont-ils pas des stagiaires de la rédaction. C'est impossible qu'il n'ait que des lecteurs poutinophobes dans ce journal, cela ne correspond pas à la réalité qu'on voit dans la vie réelle en France.
a écrit le 19/12/2014 à 13:12 :
Pour rafraîchir la mémoire des pro-russes : la Crimée n'a jamais appartenu , ni géographiquement ni historiquement , à la Russie . Et si Poutine et Sarkozy se plaisent à rappeler l'histoire de la beuverie de Khrouchtchev qui a donné la Crimée à l'Ukraine , c'est prendre des vessies pour des lanternes . Si l'Histoire s'arrêtait là , je plains sérieusement Poutine et Sarkozy , deux cancres en histoire .
En 1853 , le Tsar Nicolas 1 er ( déjà à cette époque ...) a eu la mauvaise idée d'envahir et d'annexer la Crimée . La Reine Victoria d'Angleterre et l'Empereur Napoléon III ont envoyé un corps expéditionnaire pour bouter hors de Crimée les troupes russes . Le Sultan d'Ottoman et le Roi de Sardaigne se sont joint à l'Expédition . Les troupes russes ont été battues deux fois ! Nicolas 1 er mort , son fils Alexandre 1er a signé en 1856 , la Défaite russe . Poutine et les russes parlent de la Crimée avec souffrance et ils parlent toujours de NoviaRossia . Çà vient de là . En 2014 , à l'annexion de Poutine l'Occident tout entier , lui fait une guerre financière et économique . La vraie question qu'il faut se poser c'est combien de temps pourra - t -il tenir ? Deux ans comme le Tsar Nicolas 1 er ? çà tombe bien car Poutine a dit que la crise économique russe va durer deux ans ....ou pas !
Réponse de le 19/12/2014 à 13:40 :
La République de Crimée est bien autonome suite au coup d’État de Kiev ayant annulé de fait la constitution du pays, et ayant légitimé également de fait son référendum populaire d'indépendance. N'importe quel juriste International honnête vous le confirmera. Elle est maintenant membre de la Fédération de Russie, et l'a rejointe en même temps qu'elle a décidé de se séparer de l'ancien territoire Ukrainien, du fait même du coup d’État orchestré en sous main par les USA. Il y a 23 ans de cela, la Crimée était encore Russe, a toujours été de culture Russe, et n'envisage même plus de rentrer dans une fédération Ukrainienne. Elle postule en ce moment même du reste pour entrer au CSTO. Autrement dit, si l'on s'attaque à la Crimée, on s'attaque en réalité à la Russie, et il y aura donc des sanctions claires en retour.
Non, les USA ne mettront pas la main sur le pétrole et gaz de schiste du Donbass, pas plus que sur le pétrole de la péninsule de Crimée, ou les pipelines qui vont en Europe. Ceux qui se sont imaginé pouvoir voler les Russes et leurs alliés sont des fous qu'il faut au plus vite destituer et enfermer.
Point à la ligne.
Réponse de le 19/12/2014 à 15:40 :
Désolé, mais vous montrez une totale méconnaissance de l'histoire. Nicolas 1er qui a envahi la Crimée? MDR. Disons, Ekaterina 2nd et trois quarts de siècle avant.
Réponse de le 19/12/2014 à 17:03 :
Dites, la France a t elle été sanctionnée lors de l’annexion de Mayotte ? Normal, elle fait partie du camp du bien, c'est sûr !
La Crimée n'a pas été annexée, détail important : elle a été rattachée à la Russie par référendum. Le choix du peuple de Crimée n'a fait que confirmer que la Crimée est russe depuis quelques siècles déjà. Alors l'Union Européenne nous fait honte avec ces sanctions ploutocratiques.
Sébastopol est un symbole puissamment ancré dans l'inconscient collectif russe démontrant sa capacité à résister (siège de Sébastopol pendant la guerre de Crimée qui s'est rendue après un an). Le désordre organisé et soutenu par les "occidentaux" en 2013 à conduit la Russie, craignant que l'accord existant entre l'Ukraine et elle soit unilatéralement dénoncé pour offrir à l'OTAN la base qui lui manque en Mer Noire et pour en chasser la Russie.
C'est aussi simple que ça. Maintenant, pour en déloger la Russie, il faudra sans doute d'autres mesures. On ne s'est pas occuper de savoir comment et pourquoi Khrouchtchev avait "offert" la Crimée à l'Ukraine ni les souffrances endurées par les Russes y habitant en 1954. La Crimée redevenue russe est un juste retour des choses, quoiqu'en disent certains.
Réponse de le 19/12/2014 à 18:44 :
+++++++++++ 2000
Réponse de le 20/12/2014 à 12:39 :
Vos connaissances d'Histoire russe sont comparables à celles d'un journaliste sportif à propos de physique quantique. Autant être aveugle que lire des stupidités pareilles.
a écrit le 19/12/2014 à 13:06 :
Grâce à la pression de Angela Merkel, ambassadeur désigné des intérêts américains en Europe, les sanctions contre la Crimée ont vu le jour. Et l’on en profite pour voir l’inefficacité de l’opposition timide – voire inexistante – de la France ou de l’Italie (avec l'Allemagne et la Pologne le plus grand cheval de Troie des américains en Europe). Les pays membres n’ont plus le droit de décider, ils n’ont que le droit de valider une politique décidée ailleurs en leur nom. Et notre "young leader" national, émoussé et claudicant, dira toujours amen à ses maîtres d'outre-Atlantique.

Le but est donc de sanctionner la Crimée pour le choix qu’elle a fait. Car ce n’est pas l’expression du choix qui en réalité est en cause, mais le résultat de ce choix. Si la Crimée avait eu le bon sens européen de choisir le coup d’Etat à Kiev, le renoncement à la langue et à la culture russe, si la Crimée avait renoncé à elle-même, elle serait détruite, mais reconnue comme démocratique dans le sens moderne du terme, c’est-à-dire justement dans le sens où cette minorité clairvoyante remet la majorité dans le bon chemin qu’elle a elle-même choisie. Amen.
a écrit le 19/12/2014 à 10:27 :
Que nos élites Européens le veuillent ou non la Crimée est définitivement Russe...Quand aux sanctions même si elles touchent durement la Russie, elle se retourneront contre leurs auteur tel un boomerang....
a écrit le 19/12/2014 à 5:54 :
Bizarre quand même que les mêmes fondements aient donné d'un côté notre intervention au Kosovo et notre sanction de la Russie pour la Crimée...
a écrit le 18/12/2014 à 22:27 :
Le nombre de partisans pro-pouvoir de poutine quoi que fasse poutine sur tous les forums des journaux français est impressionnant. C'est bien les gars, le copier coller ça marche bien hein !
Continuer à financer les partis d'extrême droite partout en Europe, là se révèle la vraie face du visage du pouvoir russe.
Réponse de le 18/12/2014 à 22:58 :
Eh oui, c'est pour compenser le nombre de partisans pro-Otan et de ses sbires (McCain, Soros, Biden, Nulland…) ces gens venus d'ailleurs qui viennent faire du discours anti-français dans ces forum, il faut toujours garder l'équilibre, n'est-ce pas ? :-)
Réponse de le 19/12/2014 à 8:36 :
+1 avec Proton
Les USA sont verts d avoir perdu le petrole de crimée et envoient les europeens aux charbons.... Nlle strategie US pauperiser l europe et en faire sont prochain champ de bataille..alors Poutine est Poutine....mais le gentil Obama n est pas si gentil que ca...
a écrit le 18/12/2014 à 22:25 :
Ca m'étonnerait que ces mesures fassent battre les paupières de Poutine, une fois.
Réponse de le 18/12/2014 à 23:00 :
Poutine est en train de dormir le sommeil des justes à ce moment, mais ni Obama ni sa clique vont dormir ce soir. Pariez-vous ?
a écrit le 18/12/2014 à 22:12 :
Un rire qui en dit long, mais sur quoi ?
Un journaliste a posé la question à Poutine : L’OTAN affirme que son bouclier anti-missiles n’est pas dirigé contre la Russie, mais contre l’Iran.

Et Poutine s'est mis à rire : – vous me faites rire. Merci. C’est déjà la fin de la journée et il est presque temps d’aller dormir. ça va me mettre de bonne humeur. Pourquoi sommes nous inquiets ? Ces radars et ces systèmes de défense ouvrent notre territoire jusqu’en Oural. Ils neutralisnet une à partie de nos armes nucléaires terrestres, qui sont la base de notre potentiel de défense. Et ça tout le monde le sait bien.
Ensuite on vient nous dire simplement : « c’est ce que nous faisons, mais nous n’utiliserons pas ce dispositif contre vous. Regardez, nous sommes les gentils et nous sommes honnêtes. Seulement voilà. Ce n’est pas comme ça que ça marche. C’est pour ça que je me suis mis à rire.

J'adooooore.
Réponse de le 20/12/2014 à 12:43 :
Il s'agit d'une histoire datant de 2013 et le journaliste en question était un allemand de la chaîne ARD. Une chaîne d'ailleurs comme la plupart des médias allemands, inféodée au département d'Etat des Etats-Unis, à la CIA et d'autres sections US.
a écrit le 18/12/2014 à 22:03 :
Et aux poutinophobes de service, juste une nouvelle qui va apporter de la joie à vos coeurs, vous pouvez noter :
ce soir un lanceur russe Soyouz-ST transportant quatre satellites européens O3b a décollé jeudi depuis le centre spatial de Kourou, en Guyane. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, un autre consortium, cette fois américain, Orbital Sciences et le russe Energomash ont conclu un contrat pour la livraison de propulseurs RD-181 destinés aux fusées Antares (oui du genre de celle qui a explosé il y a quelques jours dans une base américaine, vous vous en souvenez ?)

Drôle d'époque celle qui nous vivons actuellement : pour un bout de terre minuscule et qu'a toujours appartenu aux russes, l'UE et les USA font une sale guerre des sanctions à la Russie, la même Russie qui envoie dans l'espace ses satellites de communication et d'autres…..

Nous devrions en avoir honte.
a écrit le 18/12/2014 à 21:57 :
Ceci est une agression contre la population de la Crimée qui a voté massivement le rattachement à la Russie. Honte à l’EU.
Réponse de le 19/12/2014 à 1:35 :
Justement il y a des sanctions contre la Russie, c'est un respect de ce vote.
Dans une guerre froide il ne faut rien négliger.
a écrit le 18/12/2014 à 21:21 :
Quand allons-nous enfin considérer la réalité juridique et historique du statut de la Crimée? Voici 5 dates correspondant à 5 évènements importants de l'histoire contemporaine de la Crimée:

1/ février 1954: pour fêter le 300ème anniversaire du Traité de Pereïaslav, Nikita Khrouchtchev "offre" par décret la Crimée à l'Ukraine;

2/ septembre 1990: le Soviet suprême de Crimée notifie au soviet suprême d’URSS et de Russie son intention d’abroger la décision de 1946 qui avait rétrogradé son statut de république autonome à celui de simple région; la Crimée conteste la légalité de son transfert à l’Ukraine en 1954;

3/ 20 janvier 1991: référendum avec l'accord de Kiev aboutissant à la sécession de la Crimée: elle redevient une république autonome;

4/ 12 février 1991: Kiev vote une loi reconnaissant la République autonome de Crimée MAIS en son sein seulement: là est l'annexion de la Crimée qui "bénéficie" d'un statu quo sur fond de boulversements et d'instabilités politiques dûs à l'effondrement de l'URSS;

5/ 16 mars 2014: référendum d'autodétermination confirmant la sécession de janvier 1991.

Je recommande l'analyse de fond proposée par Arnaud Dotézac à ce sujet, qui est suffisament grave pour l'aborder avec toute la rigueur intellectuelle nécessaire. Vivement.
Réponse de le 18/12/2014 à 21:34 :
Certains commentateurs ici n'ont aucune rigueur intellectuelle, ne sont même pas des intellectuels, mais des moutons serviles aux ordres de leur propre bêtise, ils gobent tout ce que la presse-système les envoie par le gosier sans y même réfléchir. Et à priori, ce n'est pas prêt de changer...
Réponse de le 19/12/2014 à 15:46 :
@kotcho: Il faut rajouter que la ville Sébastopol était une unité territoriale séparée à l'époque de l'URSS, soi-disant une ville sous gestion du pouvoir central. Donc, elle ne faisait pas en réalité partie de la Crimée, mais de la Russie directement. Uniquement le désastre des années 90, surtout dans le pouvoir de la Russie, a permis son attachement administratif à la Crimée et, donc, à l'Ukraine. Vers 1993 si je ne me trompe pas.
a écrit le 18/12/2014 à 21:07 :
La chute du prix du pétrole est compensée en partie par la chute du rouble. La diversification des ressources du pays, c'est un programme qu'il a mis en place déjà depuis le début de l'année, ainsi d'ailleurs que la diversification de ses fournisseurs suite à la crise Ukrainienne. Ca ne se fera pas en 6 mois, c'est sûr, mais vouloir faire croire que Poutine est dépassé par les événements, c'est juste un rêve de dirigeant occidental.
Plusieurs experts en économie pensent eux aussi, qu'il faudra au moins deux ans pour que la Russie se stabilise. Mais la population russe a l'habitude des coups bas qui sont régulièrement portés à son pays par les USA et ses laquais européens.
Réponse de le 18/12/2014 à 21:31 :
Oui, vous avez raison, le fait de savoir que sont les vrais ennemis du peuple russe ceux qui portent ces sanctions criminelles contre lui va sans douter renforcer le moral des Russes. Poutine s'en sortira très renforcé, on parle même d'une prochaine purge dans son gouvernement. Obama et ses laquais européens n'auront que deux ans de vie politique et fada, la Russie va devenir la première puissance nucléaire du monde (si il ne l'est déjà !) et l'Otan va finir par se dissoudre un jour.
a écrit le 18/12/2014 à 19:57 :
j'ai déjà prévenu mes clients Russes que nous continuerons à leur expédier des pièces détachées et à leur apporter le support nécessaire.
au pire on fera passer tout ça par nos partenaires chinois.
on va pas se laisser emm... par des politiciens corrompus aux ordres des USA.
Réponse de le 18/12/2014 à 21:31 :
@ letroll
++++++++
a écrit le 18/12/2014 à 19:28 :
Zieg Europa ! Achtung viva la démocrature européenne ! Bientot l'Europe vous interdira d'aller aux Wc a certaines heures de la journée. Ah par contre Israel continue tranquillement de s'installer illegalement en Palestine et bizarrement ca ne derange ni les usa ni son harem de caniches européens.
a écrit le 18/12/2014 à 19:05 :
Combien de fois faudra-t-il répéter que la Crimée EST russe, que Sébastopol fut construite par Catherine II ? La Crimée fut un territoire perdu sous l'URSS, mais maintenant que le Mur de Berlin est tombé la Russie n'a fait que reprendre sa possession. Si vous n'êtes pas d'accord, alors militez pour des sanctions contre l'Alsace qui est annexée par la France depuis 96 ans. Soyons cohérents, nom d'une pipe !
Réponse de le 18/12/2014 à 19:25 :
Bravo, Tintin, c'est ça, vous avez tout dit et bien dit !
Réponse de le 18/12/2014 à 20:02 :
la Crimée n'est qu'un prétexte , le seul objectif est de détruire la Russie, et si en même temps ça peut nuire à l'Europe, c'est tout bénéfice pour les USA.
nous sommes gouvernés par des traitres.
Réponse de le 18/12/2014 à 21:00 :
Et puis moi, avec connaissance, je vous dis : vous voulez même savoir quand les US ou l'Otan auront la peau de l'Ours ? le jour de Saint-Jamais ! bien au contraire, dans l'avenir ce seront les Russes (avec les Chinois) qui vont imposer aux US le même système de sanctions et les forcer à réduire au strict minimum leur arsenal. L'EU restera toujours un vassal mais des Asiatiques cette-fois. Vous pouvez l'écrire car c'est cela que va se passer.
a écrit le 18/12/2014 à 19:02 :
Les pays occidentaux vont y perdre aussi des plumes dans cette histoire de guerre économique avec la Russie. Est-ce que nous avons vraiment besoin de ça au moment même où nous ramons à grands coups de pagaie sans avancer d'un pouce ?

Le monde ne se réduit pas aux pays occidentaux (fort heureusement !), les USA vont devoir composer avec l'autre monde (les BRICS), dont la Chine qui est devenue la 1ère économie mondiale, qu'ils le veuillent ou non !

Cette guerre économique n'est en fait que le résultat du changement de paradigme auquel nous étions habitués, ni plus, ni moins. L'empire perd de sa puissance, il est aux abois et ne trouve d'autre alternative que celle de s'attaquer aux BRICS à travers la Russie qui est le maître d'oeuvre du grand marché asiatique, l'annexion de la Crimée n'étant qu'un prétexte parmi d'autres.
Réponse de le 18/12/2014 à 19:36 :
Mais les plumes ils les perdent déjà. C'est qu'il y a l'omerta de presse et médias à ce sujet. Les chiffres officiels son considérés comme "secret d'État en temps de guerre", vous avez compris ? mais les associations d'exportateurs, ainsi que plusieurs sociétés qui possèdent des rapports commerciaux avec la Russie font la grimace depuis un bon moment.
a écrit le 18/12/2014 à 19:01 :
Je vois que le lobby otan-zioniste-zunien se trouve passablement organisé sur ce forum, je vois…..
A propos, ce jeudi, l'agence Associated Press et l'agence américaine NORC on publié le rating de Poutine auprès des Russes. Il a montré que même dans les conditions actuelles 82% des Russes soutiennent leur président.
A bon entendeur...
Réponse de le 18/12/2014 à 19:16 :
Et ? Hitler a été élu démocratiquement et était très populaire en 1938. Ça n'en fait pas un bon dirigeant ou un enfant de coeur pour autant...Ici tout le monde parle d'une attaque de l'empire américain en déclin pour essayer de préserver son rang. Moi je crois surtout que Poutine est le fantasme des Russes à se rêver encore comme une puissance mondiale majeure. Avec un culte de la personnalité pour celui qui pourrait rendre la gloire perdue à son pays. La réalité c'est que ce pays d'ici 2050 va passer de 150M d'habitants à 120M, que son économie est entièrement dépendante des exportations de matières 1ère qui ne sont pas inépuisables, et que ses territoires protégés en Europe de L'Est ou en Asie, sont en train de fondre comme neige au soleil..
Réponse de le 18/12/2014 à 21:04 :
aha tu t'appeles trunk maintenant ? hahahahaha d'accord…. tu as cependant oublié de rajouter le cours d'Histoire qu'on voit souvent dans tes "analyses", tu vois ce que je veux dire ? les dates des invasions des 1ère et 2ème guerres, les noms historiques des politiciens, militaires et batailles…. enfin, cette réthorique tellement chère à toi, ces immenses copiés-collés qui font notre joie…. qu'on s'amuse...
Réponse de le 19/12/2014 à 0:43 :
Franchement, je comprends rien à votre commentaire en réponse... Sans doute que vous me confondez avec un autre, mais peu importe, le contenu de votre réthorique est navrant. Vous n'apportez absolument aucune réponse à mes interrogations et au débat. Et au passage, c'est vous qui n'affichez aucun pseudo
a écrit le 18/12/2014 à 18:38 :
Poutine s'en tape de tout cela. La Crimée n'a pas été annexée, elle a été rattachée à la Russie par référendum. Le choix du peuple de Crimée n'a fait que confirmer que la Crimée est russe depuis quelques siècles déjà.
Alors l'Union Européenne nous fait honte avec ces sanctions ploutocratiques et anodines. L'UE devrait sanctionner l'occupation de Cuba par les USA à Guantanamo. L'UE devrait sanctionner l'occupation de Chypre par la Turquie. L'UE devrait sanctionner les colonies israéliennes en Cisjordanie…. et etc, etc… mais pas la Crimée.
Réponse de le 18/12/2014 à 18:42 :
Pff, le référendum organisé en deux semaines avec les soldats russes dans les rues, bravo la légitimité.
On envoie des soldats américains en Tchétchénie et on organise un référendum là-bas, chiche ?
Réponse de le 18/12/2014 à 18:58 :
Ce n'est vraiment pas très intelligent de la part de l'UE : les habitants de Crimée vont clairement comprendre qu'ils avaient parfaitement raison de vouloir se rattacher à la Russie : ils savent de façon limpide qui les aide et qui les sanctionne ...
Réponse de le 18/12/2014 à 22:00 :
Et le référendum organisé en deux semaines avec les soldats anglais dans les rues des iles Malouines? Là c’est bon selon vous n’est-ce pas ?
a écrit le 18/12/2014 à 17:37 :
Le monde agricole va sentir passer la note !
Réponse de le 18/12/2014 à 17:46 :
Le monde agricole EUROPÉEN va sentir passer la note !
a écrit le 18/12/2014 à 17:17 :
comme dab l'ue se fout du peuple qui en crimée est russe :::comme le gouvernement en France quand il donne l'exclusité aux syndicats Alors qu'ils ne representent que 2 ou 3 % DES SALARIES
a écrit le 18/12/2014 à 17:14 :
C'est vraiment du n'importe quoi ! Mais que font les journalistes à part transmettre les infos qu'on leur donne comme des gentils petits toutous?
a écrit le 18/12/2014 à 17:04 :
Bonsoir, mes chers journalistes. Un petit papier sur le départ des 400 marins russes qui étaient affectés au Mistral (une fois nommé Vladivostok) ? cela nous ferait plaisir d'y voir les commentaires. Merci d'avance.
Réponse de le 18/12/2014 à 17:49 :
En janvier il va falloir se préparer à payer la note, en plus, mon bien-aimé POUTINE a besoin de dollars !
Réponse de le 23/12/2014 à 18:17 :
Je trouve que la France est entrain de s'enfoncer un clou dans leur tête parce qu'elle veut casser le contract de mistral que je trouve vachement bête de le faire. Monsieur hollande,vous devriez vous reveiller parce que vous etes entrain de detruire l'economie et l'avenir de LA France a travers le monde.
a écrit le 18/12/2014 à 16:46 :
Les sanctions contre Israël qui continue la colonisation des terres palestiniennes, c'est pour quand ?
Réponse de le 18/12/2014 à 16:55 :
Pour répondre à votre très propice question ils ont peint sur un tableau à l'ONU : "Les sanctions contre Israel c'est pour l'année prochaine" sans toutefois préciser l'année. Ça peut-être en 2015…2019…..2030….2068… 3027….
a écrit le 18/12/2014 à 16:45 :
La Rusie est notre allié naturel. De Gaulle parlait de l'Europe de l'Atlantique à l'Oural. Aujourd'hui la France est vassalisée par Bruxelles devenu agent des intérêts américains. Nous avons besoin des richesses russes et de l'aide de la Russie pour éviter la main mise de l'économie par des fonds qataris ou saoudiens. Nous sommes devenus des laquais serviles de Goldman sachs. C'est triste pour le plus beau pays du Monde
Réponse de le 18/12/2014 à 17:23 :
@tarquin Je plussoie, merci. Les politiques serviles vendent la France et l'Europe aux US.. "qui gouverne réellement la France et l'Europe" de François ASSELINEAU président du seul parti qui démonte la propagande quotidienne sur UPR.fr. Vivifiant..
Réponse de le 19/12/2014 à 9:26 :
La 'rusie' comme vous dites n'est pas notre alliée naturelle. Je ne sais pas ou vous êtes allé chercher cela? M'est avis que vous êtes maintenant un extrémiste de droite (tous comme le régime de 'Rusie') après avoir été un extrémiste de gauche (tous comme l'a été votre chère régime de l'URSS) pour apprécier autant ce pays belliqueux avec ses voisins (Finlande, pays Baltes et Pologne en 39, europe de l'est en 45, Afganistan en 78, Géorgie récemment et j'en passe) et ses minorités (Ukrainiens affamés ds les années 20, déportation des Tatars de Crimée avant guerre, Boucherie en Tchétchénie plus récemment)
a écrit le 18/12/2014 à 16:10 :
Les items doivent faire mourir de rire autant Poutine que les Criméens !

1. Investissements interdits = les BRICS commencent à investir, notamment l'Inde et la Chine en Crimée, les investissements européens doivent leur faire une belle jambe…

2. Rayée de la carte des opérateurs de tourisme européens = en début d'hiver ?? tout un chacun le sait, le tourisme de la Crimée c'est en haute saison d'été, pas en hiver !!!

Encore un flop made in Union Européenne ! à en mourir de rire….
Réponse de le 18/12/2014 à 16:38 :
Oui d'ailleurs c'est pour ça que le rouble ne vaut plus rien et que Poutine va être obligé de virer Medvedev pour mettre un...libéral au pouvoir. Quand on y connait rien on évite de commenter....
Réponse de le 18/12/2014 à 16:58 :
Et vous vous y connaissez grande chose ? chiche.

D'ailleurs votre réponse m'a fait penser à ce mot savoureux de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."

Réfléchissez-y.
Réponse de le 19/12/2014 à 15:47 :
@Chich: Medvedev est un libéral, tout comme Koudrine.
a écrit le 18/12/2014 à 15:56 :
Il serait temps d'arrêter d'agresser le peuple russe. La baisse du prix du pétrole orchestrée par les usa via leur allié de toujours des émirats ampute le budget de la russie. Les "experts en géopolitique" de la télé sont complètement bidon et ne racontent que des sornettes.
Que diriez vous si on vous baissait du jour au lendemain 20% de votre salaire/retraite/allocations chomage/rsa ??? Oui, c'est ce qui est fait par nos dirigeants complices de cette agression envers les russes.
Et puis bateaux que nous devons aux russes, quand c'est qu'on va honorer notre contrat ??? J'ai honte et suis outrée du comportement de nos dirigeants. Ils nous saoulent avec les sexe des jouets tout en suivant comme des chienschiens les délires atlantistes. Le dernier dirigeant français à avoir gouverné dans l'intéret du peuple français... c'était le Général de Gaulle (je n'étais même pas née à l'éqopue !!!!) et pourtant ça crève les yeux que ces politiques français ne sont que des traitres à leur peuple. Même Roland Dumas l'a dit récemment en Interview.
Réponse de le 18/12/2014 à 16:01 :
moi j"
Réponse de le 18/12/2014 à 16:11 :
@Sophie Allez voir ce qui se passe à l' UPR, si ce n'est déjà fait, ça redonnera un sens à une conscience politique comme la vôtre!
Réponse de le 18/12/2014 à 16:39 :
Excellent rappel, l'UPR c'est l'option pour la France en 2017, il faut en finir avec tous ces oligarques et pantins des américains, il faut quitter l'UE tout court et revenir à la France éternelle.
Réponse de le 18/12/2014 à 16:54 :
Promis Sophie si vous gagnez les prochaines élections on se couchera devant Poutine et on lui livrera tous les territoires et les populations qu'il demande. Si vous tenez vraiment a revenir au bon vieux principe du tribut à celui qui cri le plus fort ....
Réponse de le 18/12/2014 à 17:19 :
@@Sophie On s'est déjà laissé infiltrer par les US avant de se coucher!
Réponse de le 18/12/2014 à 17:46 :
Les US sont comme des suppositoires, c'est ça ?
Réponse de le 18/12/2014 à 18:40 :
@Choum 17.19
Mouais! Et es valises de faux dollars ont en même temps bien aidé!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :