Pétrole : l'Algérie demande à l'Opep d'enrayer la chute des cours

 |   |  308  mots
La fiscalité pétrolière représente 60% du budget de l'Etat algérien.
La fiscalité pétrolière représente 60% du budget de l'Etat algérien. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le ministre algérien de l'Energie a demandé à l'Opep d'intervenir pour corriger les déséquilibres en procédant à une coupe de sa production.

Le ministre algérien de l'Energie a demandé à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont son pays est membre, de réduire sa production pour enrayer la chute des cours, dans des propos cités dimanche par l'agence APS. "L'Opep doit intervenir pour corriger les déséquilibres en procédant à une coupe de sa production afin de faire remonter les prix et de défendre les revenus de ses pays membres", a déclaré Youcef Yousfi, dont le pays tire 95% de ses recettes extérieures de la vente de pétrole et de gaz.

L'Opep refuse jusqu'ici de réduire sa production

L'Arabie Saoudite, chef de file du cartel, et d'autres gros producteurs avaient prévenu la semaine dernière que l'Opep ne réduirait pas sa production même si les prix du brut tombaient à 20 dollars le baril. Youcef Yousfi a expliqué que l'Algérie ne partageait pas cette prise de position des principaux producteurs, qui craignent notamment qu'une réduction par l'Opep de sa production profite aux pays producteurs non membres du cartel. Les cours du pétrole ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis la mi-juin, passant de 115 dollars le baril à 55 sous l'effet conjugué de l'abondance de l'offre, du renforcement du dollar et de la faiblesse de la demande dans un contexte de ralentissement de l'économie mondiale.

La fiscalité pétrolière représente 60% du budget de l'Etat algérien

En Algérie, où la fiscalité pétrolière contribue pour 60% au budget de l'Etat, l'effondrement des cours du pétrole a contraint le gouvernement à adopter un premier train de mesures d'austérité, comme le gel du recrutement de fonctionnaires. Selon Youcef Yousfi, les prix du pétrole pourraient évoluer entre 60 et 70 dollars en 2015 avec une possibilité d'augmenter durant le quatrième trimestre et d'atteindre les 80 dollars en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2015 à 3:08 :
Touts les proublimes du larkiri si la couse d'où marok i ou si du juifvive arkiri
a écrit le 30/12/2014 à 17:14 :
tout comme captain qui l'écrivait ci-dessous je suis sidéré par la pertinence des commentaires, ainsi que des avis tranchés sur des questions géopolitiques qui ne me semblent guères maîtrisées par les commentateurs... Aussi condamner si vit l'Algérie me semble prématuré et qu'un ministre défende les intérêts de son pays non dépouvu de sens... Notez simplement vous qui voyez ce pays déjà s'écrouler que la France est le 1er fournisseur de l'Algérie avec 15% de part de marcé en 2011 pour 5.75 mds € d'exportations donc que cela ne serait pas sans conséquences... Efin vous pouvez faire toutes les suppositions possibles et imaginable sur les complots économiques de cette guerre des prix (Russie, Saoudie ou USA), mais sans prendre en compte tous les impacts macro de la baisse du pétrole et de la hausse de l'USD notamment sur l'économie américaine on arrive forcément à des commentaires contradicatoires sur les résultats à terme...
a écrit le 30/12/2014 à 2:56 :
C'est une très bonne nouvelle pour l'Algérie! Les algériens vont enfin pouvoir se mettre au travail... particulièrement dans l'agriculture.
Réponse de le 30/12/2014 à 16:54 :
Entièrement d'accord, il est temps de retrousser les manches.
Réponse de le 04/01/2015 à 9:18 :
"... l'effondrement des cours du pétrole a contraint le gouvernement à adopter un premier train de mesures d'austérité, comme le gel du recrutement de fonctionnaires."
a écrit le 29/12/2014 à 18:37 :
Pauvre pays l'algerie apres le depart des Français.
Bouteflika ne va plus pouvoir venir en France se faire soigner.
a écrit le 29/12/2014 à 15:00 :
avant même cet article, je me suis inquiété, bien sur du gasole ou 95 sous les 1 euro feraient plaisir, mais je pensais à l'Algérie qui n'est pas auto suffisante pour la nourriture et doit importer pour pouvoir manger.
Pour quelle raison l'agriculture florissante des années 50 est tombée si bas, je n'en ai pas la moindre idée, manque de formation, terres trop petites, cultures inadaptées matériel agricole obsolète ou le métier d'agriculteur est très dévalorisant et plus personne veut le devenir.
En tout ca bon courage.
a écrit le 29/12/2014 à 14:02 :
cela rappel cette histoire de ce fameux lord anglais,negociant en or qui fit fortune a la fin de sa vie en faisant le vide autour de lui (famille amis ect..)
et qui conclus a la fin de sa vie -- j'etait un homme riche l 'or ma ruiné ...! ----
a écrit le 29/12/2014 à 13:49 :
avant le petrole (1800) l'algerie etait prospere ,autosufisante en produit alimentaire exportatrise .et l'etat avait les compte en ordre ,et le budget en exedent .
alors que la france suite au trouble de la revolution et aux guerre napoleonienne etait ruiner ,
ce qui conduit le gouvernement francais a demander a l'algerie un emprunt de un million de francs or..qui n'a jamais ete rembourser .a ce jour.
lire le livre de pierre PEAN.. (main basse sur alger)..
a écrit le 29/12/2014 à 13:17 :
Vivement un baril à 10 Dollars; Ainsi on se remettra, nous algériens, au boulot. Finit la récré.
a écrit le 29/12/2014 à 12:28 :
ou est l'algerie qui vendait du blé a la france..!! (1800..)
et vendait egalement des bougies (chandelles..) depuis le port de bougie (algerie..)
d'ou le nom de bougie..???
a écrit le 29/12/2014 à 12:06 :
Le feu couve chez nous aussi...
La corruption n'est pas l'apanage du Maghreb, en Europe aussi il y a un équivalent acceptable à la corruption ça s'appel le lobbying !!!
Une élites captes une majorité de plus en plus importante des richesses pendant que le peuple a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts
Qui peut croire que cette situation perdurera éternellement ???
a écrit le 29/12/2014 à 10:54 :
Effectivement pour les bourgeois du FLN qui occupent tous les postes ce seraient un Bonne Nouvelle pour leur rente
C'est pour quand l'évolution du pays ??
Le jeune bouteflika va t'il continuer ??
a écrit le 29/12/2014 à 8:31 :
l’Algérie n'a qu'à diversifier son économie archaïque reposant sur le pétrole et le gaz en parti. Voilà le blèm
a écrit le 29/12/2014 à 7:50 :
L’Algérie pays riche en hydro carbure n’ a pas su ou plutôt n’a pas voulu mettre cette manne au service du pays. Le politique au sens le plus confiscatoire du pouvoir et de l’argent a été le malheur de ce pays. Divers commentaires applaudissent la situation actuelle mais elle n’est pas anodine pour une stabilisation du Maghreb avec un élargissement au moins jusqu’en Libye, car les islamistes seront profiter d’une misère grandissante pour avancer leur pion et les retombées sur l’Europe seront importantes. Nous pouvons que regretter que le pouvoir de ce pays n’est pas su redistribuer la richesse de son sol à son peuple. Maintenir la misère pour régner n’a jamais été la solution à long terme pour un pays en paix.
a écrit le 29/12/2014 à 4:40 :
Bouteflika s'en fout maintenant, il a la cmu vip ! Ils sont tous pareil, ils critiquent la France et ils y viennent pour un tas de choses, la majorité est corrompue, faut dire que la corruption est un sport national dans les pays du sud ! je suis français d'origine algérienne, je connais le Maghreb pour l'avoir sillonné et je dois dire que la situation est très inquiétante a tout point de vue, le feu couve !
a écrit le 29/12/2014 à 2:52 :
Lors de la dernière réunion de l'OPEP le ton est monté entre le ministre Saoudien du pétrole et son homologue Algérien. A la demande de ce dernier demandant à l'Arabie-Saoudite de réduire sa production, le ministre Saoudien répondit que l'OPEP n'était pas une association caritative au service des pays mal gérés et qu'une baisse de la production de l'OPEP permettrait aux pays non-OPEP d'inonder le marché. Il a conclus en disant, de cette manière on perdrai notre part et la guerre des prix. Mais bon les Algériens mettent toujours leurs malheurs sur le dos des autres.
a écrit le 29/12/2014 à 0:46 :
La fête est finie, bienvenue l'inflation, la fin des compensations ..... quand les autres pays construisait des économies solides et visionnaires les gouvernement successifs se goinfraient de rétro commission et d'achat d'armes à tour de bras.
a écrit le 28/12/2014 à 21:47 :
ce serait trop commode pour les pays producteur, que baisser leur production à la demande de l'algérie qui avec les autres ont avait accélé la cadence quand le brut était a son plus haut niveau, ils se se sont bien gavé, alors, il leur faudra subir maintenant, car les populations de tous les pays non producteur ont payé assez cher ces inflations, alors Messieurs de l'OPEP, sortez vos pétrodollars que vous avez amassé depuis que le brut allait bon train dans les 150 $. il faut dire que depuis que le brut avait grimpé le peuple algérien n'en a pas profité alors M. le ministre algérien trouvez autre chose et srtout demandez au fond monétaire a qui vous avez prêté des milliards de vous rembourser sonnantes et trébuchantes avec intérêts
Réponse de le 29/12/2014 à 11:15 :
k
a écrit le 28/12/2014 à 21:40 :
Hé oui, si le pétrole baisse, comment il va payer ses frais d'hosto le Bouteflika ? A moins qu'on ne le soigne gratos, ça n'aurait rien d'étonnant, un si grand ami de la France....
a écrit le 28/12/2014 à 21:36 :
ON S'EN FOUT ...DE TOUTE FACON EN ALGERIE, C'EST TOUJOURS LA MAFFIA DES GENERAUX ET LE CLAN DE BOUTEFLIKA QUI PROFITENT DES RICHESSES DU PAYS...QUEL QUE SOIT LE PRIX DU BARIL , CE SONT TOUJOURS LES BARONS DU POUVOIR QUI S'EN METTENT PLEIN LES POCHES...LE PETROLE A 1 OU 1000 $ LE BARIL , CA NE CHANGERA RIEN AUX PLUS DE 70% DES ALGERIENS QUI VEGETENT DANS LA PAUVRETE ET LA MISERE.....LE PETROLE ALGERIEN APPARTIENT A LA MAFFIA DU POUVOIR..LE PEUPLE , LUI SE CONTENTE DE RAMASSER LES MIETTES....
Réponse de le 28/12/2014 à 21:55 :
M. Nour el anouar, dommage que les applaudissements ne s'entendent pas sur la toile, je vous ai applaudis a tout rompre, j'espère que vous êtes algérien, car rares sont les algériens qui autocritiquent ou plutôt osent crier sur les toits ce que vous dites là, même si vos propos sont en deçà de la réalité que vit l'algérien surtout l'algérienne, surtout que bien des femmes sont acculées a pratiquer a tout âge ce vieux sale métier du monde, c'est plus que navrant pour un pays qui a lui seul la richesse de maghreb entier
Réponse de le 28/12/2014 à 22:19 :
Là vous dites du n'importe quoi
Réponse de le 28/12/2014 à 23:32 :
Votre commentaire sur la femme algérienne est insultant ...
Mieux vaut arrêter la politique et l'économie de caniveau svp
Réponse de le 30/12/2014 à 3:00 :
@Djfo

Vous devez être aveugle ou ignorant de ce qui pousse la natalité française particulièrement dans les quartiers "sensibles" (ou à électorat sociaux traîtres)...
a écrit le 28/12/2014 à 21:31 :
Vivement un baril â 5 (cinq) dollars. Les réserves en devises donnaient des idées et des plans maléfiques à certains pays....
a écrit le 28/12/2014 à 21:15 :
Vous critiquez les politiques étrangères et vous vous réjouissez du malheur des autres sans réfléchir aux conséquences sur l'économie des autres pays. BRAVO ! S'il ne reste plus de concurrents, les prix seront beaucoup plus chers quand il ne restera que 2 ou 3 pays producteurs ! Quant à l'évolution , elle n'apporte pas que du bon. La France (et d'autre pays) est surendettée avec son évolution, pas l'Algérie (pour l'instant). L'évolution a tué des millions d'emplois, des gens, pollue, et vous laisse chez vous, collés à votre TV ou PC, sans sortir.
Réponse de le 28/12/2014 à 21:41 :
L'ALGERIE EST IMMENSEMENT RICHE ET POURTANT PLUS DE 65% DES ALGERIENS VIVOTENT DANS LA MISERE ET NE REVENT QUE DE S'EXILER ....
OU VONT TOUTES LES RICHESSES DE CE MALHEUREUX PEUPLE ET A QUI APPARTIENNENT REELLEMENT CES " RICHESSES " ?
a écrit le 28/12/2014 à 21:10 :
Rire ! bah oui la fiscalité ... ben tant pis c'est l'effet boumerang.
a écrit le 28/12/2014 à 20:46 :
On va pas pleurer pour eux , ils se sont largement goinfrés pendant toutes ces années
Réponse de le 28/12/2014 à 21:44 :
QUI S'EST GOINFRE ? CE N'EST SUREMENT PAS LE PEUPLE ALGERIEN......75% DES RICHESSES DE CE PAYS SONT DETOURNES PAR LA NOMENKLATOURA DU POUVOIR....FAUT PAS DIRE N'IMPORTE QUOI !!!!
a écrit le 28/12/2014 à 19:37 :
Au dessous de 80 dollars les puits américains ne sont + rentables !
C 'est pas la Russie qui est échec et mat , ce sont les USA !
Réponse de le 28/12/2014 à 21:06 :
Faudra expliquer la... Entre le rouble qui perd 50% de sa valeur et le dollar qui monte, j'ai du mal a voir un quelcobque echec, sans parler de mat...
Réponse de le 28/12/2014 à 23:20 :
J'explique : le pétrole russe est rentable a ce niveau, mais 1) le budget fédéral est déficitaire faute de recette, 2) la balance commerciale russe devient très négative, ce qui a pour effet l'affaiblissement du rouble, et 3) les puits russes sont du long terme, donc restent rentables pendant un bon moment. Par contre, cote USA, le pétrole est extrait sur des puits de très court terme (2 a 5 ans pour s'épuiser) et a des couts exigeant un prix de pétrole très élevé.
a écrit le 28/12/2014 à 18:58 :
Oh les pauvres ils perdent de l'argent à cause de la baisse ?? Ils s'inquiètent pour leurs pommes ! Mais sûrement pas pour le peuple, ils n'ont en rien à faire. J'espère que la baisse continuera, pour nous automobilistes c'est tant mieux et si ça peut couler ces gens là, tant mieux aussi.
Réponse de le 28/12/2014 à 19:39 :
Ca fait toujours plaisir de lire un grand intellectuel humaniste , distillant la sagesse , la sobriété et la retenue !
Irradiant d'amour pour son prochain...
a écrit le 28/12/2014 à 18:55 :
Oh les pauvres ils perdent de l'argent à cause de la baisse ?? Ils s'inquiètent pour leurs pommes ! Mais sûrement pas pour le peuple, ils n'ont en rien à faire. J'espère que la baisse continuera, pour nous automobilistes c'est tant mieux et si ça peut couler ces gens là, tant mieux aussi.
a écrit le 28/12/2014 à 18:34 :
Ces pays qui vivent d'une rente pétrolière sans évoluer finiront sur la paille. Faudra ressortir les chameaux...
Réponse de le 28/12/2014 à 18:52 :
et toi tu finira par sortir ton mulet et ton bœuf pour labourer ton champs
Réponse de le 28/12/2014 à 20:22 :
C'est toi qui vivra à vit sur les richesses des autres...

Si ils n'ont plus de pétrole ils le reste le soleil a profusion
Réponse de le 28/12/2014 à 21:32 :
L'ouverture vers le tourisme n'est pas une qualité du peuple algérien.
Réponse de le 28/12/2014 à 22:18 :
Moi je comprends votre remarque a ma manière n'en vous déplaise et j'insiste en disant que si, le peuple algérien est un "grand" peuple de touriste; la preuve il l'est depuis 1962, enfin pas tous mais a peu près 70% du matin au soir a tenir le mur, forcément, "haïtiste" ça vous dit ?
Réponse de le 28/12/2014 à 23:25 :
90% du prix a la pompe va a l'état via les taxes... Qui se goinfre ?
Pas les membres de l'OPEP. La chute du prix du baril est d'environ 50 %, est ce que le prix à la pompe a chuté de 50% ?
Les profiteurs ne sont pas ceux que l'ont croit ...
a écrit le 28/12/2014 à 18:21 :
Je me doutais que les U S A y étaient pour beaucoup dans la baisse du prix du pétrole.En fait c'est une forme de guerre économique mis en place par OBAMA pour enfoncer la RUSSIE..Pour le moment l’Europe en profite cela ne durera pas je donne encore 3 mois et les prix augmenteront .
Réponse de le 28/12/2014 à 19:21 :
"c'est une forme de guerre économique mis en place par OBAMA pour enfoncer la RUSSIE.." ... Vous oubliez un détail qui s'appelle l'UKRAINE, que la Russie a commencé d'envahir... et les Ukrainiens aimeraient bien que les Russes retournent chez eux. Pour soutenir ce peuple, nous (aussi) faisons pression sur la Russie (on ne livre pas les Mistral et on participe à l'embargo). Et cette participation française a bien été décidée par un président socialiste.
Réponse de le 28/12/2014 à 19:46 :
Je soutiens le JUSTE combat de la Russie , qui a libéré une région et rien envahi du tout !
Réponse de le 28/12/2014 à 21:43 :
Ce n'est pas en léchant les bottes d'Obama que tu vas aider la France, Poutine sera encore là quand les USA seront au fond du trou.... Quant au refus de vente des Mistral, on saura s'en souvenir, ça va aider l'emploi en France c'est sûr pauvre naïf...
Réponse de le 28/12/2014 à 22:06 :
ne me faite pas des guiliguilis verbaux M. MOIMEME, vous faites l’humoristique à la dentelle, allez plutôt en ukraine vous serez plus utile, car en restant là dans vos pantoufles a déclarer l’embargo a la russie, embargo de quoi ? de bougies, les russes ont d'autres atouts qu'ils peuvent utiliser, alors laissez moi vous dire qu'au bout de trois mois vous n'aurez pas de quoi aller de la concorde à la défense, soyez modeste quand vous parlez du mistral, il n'est pas fait en nougat, les russes peuvent s'en passer mais pas vous de gaz, alors en attendant mettez quelques tranches de jambon dans votre cave
a écrit le 28/12/2014 à 17:56 :
Pour soutenir le FLN qui n'est rien d'autre qu'un dictature ???

Un écroulement de ce systèm serait une jolie conséquences de la chute du petrole
Réponse de le 28/12/2014 à 21:50 :
Il faut aider le peuple algérien à chasser les dictateurs ( Bouteflika et sa maffia ) qui s'engraissent sur la misère de ce peuple....la liste des mendiants et des démunis ne fait que s'allonger alors que les comptes en banque en suisse des barons d'Alger ne font que se remplir.....L'Algérie est encore COLONISEE !!!
Réponse de le 28/12/2014 à 22:13 :
vous plaisantez M. nour, le peuple algérien ne peut rien faire, il a déja essayé en 90ça a donné le FIS et de suite le GIA, quant a ce président déclaré positif en schizophrénie avec son regard qui tue, comment pourra-t-il courir s'il doit s'en aller le boutef, c'est pas facile en chaise roulante, a moins qu'elle soit façonnée comme cette fameuse K2000 de la série télé, il appuie sur le bouton et hop aussitôt il atterri a Oujda sa ville natale qui lui manque et ou il voudra bien s'y reposer près de son père
Réponse de le 30/12/2014 à 3:11 :
La misère en Algérie ?
Je roule je roule et je vois que des engressés, les algériens ont retenus la leçon et ils savent pleurer !
C'est un pays miné par l'informel et le peuple en est le premier acteur !
Quand a Boutef qui est né à oujda !? Euh c'était ou déjà avant 1962 ?...
a écrit le 28/12/2014 à 17:08 :
plutôt que de tenter de commenter la politique internationale vous feriez mieux de réviser les règles d'orthographe
a écrit le 28/12/2014 à 16:40 :
Ça ne sert à rien de demander à l'OPEP ce sont les USA qui ont demandé aux pays du Golfes de faire tombé le prix du pétrole, pour faire tombé l'économie russe et iranienne.
Personne n'a remarqué que les USA ne se plaignent pas de cette baisse malgré qu'ils soient aussi des producteurs ?
Un complot anti-russe ou ça ?
Réponse de le 28/12/2014 à 17:17 :
Les USA n'ont rien demandé puisque justement, ce bras de fer oppose l'OPEP aux États-Unis.
En effet, le baril de pétrole conventionnel ne coûte qu'environs 20 dollar à l'Arabie alors que les États-uniens et leur pétrole de schiste ont besoin d'un baril à environs 70 dollars pour être rentables.
La situation de la Russie n'est qu'un dommage collatérale de ce bras de fer.
Réponse de le 28/12/2014 à 17:52 :
C'est un excellent argument que nous sortent les saoudiens pour faire croire que ce ne sont pas les USA qui tirent les ficelles... Mais produire à perte fait partie des stratégies classiques pour acquérir des parts de marché ou anéantir des concurrents... Et mettre à genou la Russie d'une autre manière que par la baisse du pétrole coûterait beaucoup plus cher aux USA que simplement produire à perte, car les USA ne sont pas dépendants du pétrole comme les russes pour leurs recettes. Et ça leur permet de maintenir une certaine illusion sur le fait qu'ils sont également victime de la baisse du prix du baril...
Réponse de le 28/12/2014 à 18:05 :
C'est Moscou qui vous rémunère pour ces mensonges?
Les américains ont augmenté la production mondiale. La demande mondiale est en baisse. Evolution logique. Les Etats-Unis, hors OPEP, sont la cible principale de ce bras de fer.
Réponse de le 28/12/2014 à 19:44 :
Vous n'avez strictement RIEN compris , c 'est une association de la Russie et des Saoudiens.
En dessous de 80 dollars la production Américaine , n'est + rentable !
Et les puits américains sont financés a 80% a crédit , c'est la Russie qui est occupée a gagner !
Les américains ne pourront pas rembourser les banques !
Consultez Jacques Sapir , ca vous évitera les théories farfelues !
Réponse de le 28/12/2014 à 21:17 :
Tout a fait d'accord avec vous mais je voudrais rajouter que ces baisses n'affecte en rien les US car il produisent certes du petrole mais il n'en vendent pas voir peu car ce petrole leur sert beaucoup plus a eux c'est donc pour affecter la Russie et vu que l'Algerie n'est pas dans ce "jeu" vu qu'ils sont proche des russes bha ils s' en plaignent mais une fois que la Russie sera "morte" le petrole réaugmentera et cela beaucoup
Réponse de le 29/12/2014 à 18:09 :
On est en hiver et la production de pétrole coute plus cher à la Russie, parce que l'exploitation en Sibérie est difficile.
Les USA sont autonomes avec le pétrole de schiste et ils vont importer du pétole de schiste canadien.
Sapir, il se trompe encore comme quand il disait que l'euro et l'UE allait disparaitre.
Il y a besoin d'avoir BAC+6 pour voir que tout ceci vise à affaiblir l'économie russe.
a écrit le 28/12/2014 à 16:32 :
pour que le peuple algérien en profite ? allez vous faire voire les dignitaires algériens
Réponse de le 28/12/2014 à 18:06 :
Pyt,
Avant de vous en prendre aux dignitaires algériens, je me permets de vous suggérer la suppression du e à voire et d'aller vous mëme revoir vos précis d'orthographe.
a écrit le 28/12/2014 à 16:16 :
L'OPEP va rigoler et dire "Demandez toujours, les Algériens." Si l'une des raisons de la chute des prix c'est justement pour enrayer les petits producteurs comme l'Algérie, les USA et l'Iran du marché…..
Réponse de le 28/12/2014 à 18:02 :
Mdr JPL Blue,
Comme vous y allez .... Algérie et Iran petits producteurs ?
je reste sidéré par la pertinence de certains commentaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :