Boko Haram : les images satellites de Doro Gowon avant et après l'attaque

La guérilla islamiste de Boko Haram a attaqué seize villages au nord-est du Nigéria le 3 janvier dernier, ne laissant que des décombres.

1 mn

Les deux photos de la ville de Doro Gowon ont été prises la veille de l'offensive de Boko Haram, puis cinq jours plus tard.
Les deux photos de la ville de Doro Gowon ont été prises la veille de l'offensive de Boko Haram, puis cinq jours plus tard. (Crédits : Digital Globe via The New York Times)

La photo satellite de la base militaire de Doro Gowon, au nord-est du Nigéria, prise le 7 janvier dernier, révèle l'ampleur de l'offensive menées par Boko Haram trois jours plus tôt. Entre le 3 et le 4 janvier, 57% du territoire de la ville a ainsi été rasé, observe l'association humanitaire Human Rights Watch (HRW). À Baga, les zones détruites couvrent environ 11% de la superficie de cette ville densément peuplée.

image satellite de Doro Gowon les 2 et 7 janvier 2015

 

Rayé de la carte

Au total, seize villages de la région ont été détruits, causant la mort de 2.000 personnes et la fuite de 20.000 autres vers les régions voisines du Nigéria et du Tchad.

"Ces images détaillées donnent à voir une destruction d'une ampleur catastrophique dans deux villes, dont l'une a quasiment été rayée de la carte en l'espace de deux jours", déclare Daniel Eyre, spécialiste du Nigéria pour Amnesty International.

Pour l'association, cette attaque serait "la plus massive et la plus destructrice", depuis le début de la campagne de terreur de Boko Haram en 2009, qui a également enlevé 2.000 jeunes filles l'an dernier, sans que leur trace ne soit encore retrouvée.

Suite à ces attaques, le président nigérian Goodluck Jonathan, en campagne électorale jusqu'en mars prochain, a visité la zone sinistrée le 15 janvier.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 16/01/2015 à 15:21
Signaler
1-qui finance boko haram ? 2- les états africains dit civilisés dont certains sont suffisamment riche pour acheter des armes ne peuvent pas intervenir ?

le 16/01/2015 à 15:31
Signaler
Il est financé par les mêmes qui trouvent offensant la une de Charlie.

à écrit le 16/01/2015 à 15:01
Signaler
En effet les bien pensant hypocrites à souhait sont absents, Valls et Fabius, Belkacem, Sarkozy Wauquiez le bavard de service Pécresse Morano Lagarde Fillon Copé ... sont les mêmes dédaigneux et in finé complices de ces massacres.

le 16/01/2015 à 15:28
Signaler
Si vous lisiez Charlie Hebdo vous sauriez qu'il parle de boko haram depuis un moment déjà:il n'a pas attendu que cela vienne a la mode.

à écrit le 16/01/2015 à 13:53
Signaler
On nous a reproché d'intervenir au Mali ou centrAfrique, pour cause de neo colonialisme. Notamment par nos voisins européens. Et bien la on voit pas les anglais, ni personne d autres et c est une honte. J ai lu que le Tchad allait intervenir, ce pays...

à écrit le 16/01/2015 à 13:16
Signaler
Le monde entier ne se préoccupe de ce terrorisme qui tue chaque jour plus que pour Charlie dans un froid silence ..! C'est un scandale mondial et il n'y a pas de caricatures pour justifier ce génocide ..? Liberté ... de se taire ...! Merci à l'ONU et...

à écrit le 16/01/2015 à 12:59
Signaler
Qui finance Boko Haram ? qui est derrière ? etat islamique a rendu public son " budget " la semaine dernière. Il y est fait état de 3 milliard usd provenant de la vente de pétrole brut sur le marché noir. Avez vous déjà acheter du pétrole brut sur le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.