États-Unis : les revenus des ménages augmentent mais la consommation baisse

 |   |  243  mots
La hausse des prix sur un an s'est élevée à seulement 0,2% par rapport à janvier 2014.
La hausse des prix sur un an s'est élevée à seulement 0,2% par rapport à janvier 2014. (Crédits : © Mark Makela / Reuters)
La hausse des prix sur un an atteint 0,2% en janvier. Les revenus des ménages se sont inscrits à la hausse, mais les dépenses se sont contractées pour le deuxième mois d'affilée.

La chute du pétrole fait ralentir l'augmentation des prix aux États-Unis. L'inflation sur un an a nettement décéléré en janvier, s'élevant à seulement 0,2% par rapport à janvier 2014, selon l'indice des prix associé aux dépenses de consommation (PCE), publié lundi 2 mars par le département du Commerce.

Sur un mois, en janvier, l'inflation est dans le rouge (-0,5%), après déjà -0,2% en décembre. L'inflation sur un an est la plus modeste depuis octobre 2009, lorsque l'économie américaine émergeait de la récession.

L'indice PCE "core", soit hors énergie et produits alimentaires, a pour sa part enregistré une hausse de 1,3% sur un an, comme en décembre. "En demeurant à 1,3% sur douze mois, l'inflation sous-jacente est grosso modo neutre dans le débat sur le calendrier d'une première hausse des taux par la Fed", assure Jim O'Sullivan, économiste en chef pour HFE.

Baisse des dépenses des ménages

Sur la même période, les revenus des ménages ont poursuivi leur hausse, augmentant de 0,3% en janvier par rapport à décembre en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 0,4%.

Les dépenses ont de nouveau marqué le pas, cédant 0,2% après une contraction de 0,3% en décembre. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à un recul de 0,1% de la consommation des ménages, qui contribue pour plus des deux tiers à l'activité économique des États-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2015 à 21:22 :
Le revenu des ménages américains monte... Cette affirmation est à l'évidence basée sur une moyenne qui masque des évolutions différentes des revenus en haut et en bas de la hiérarchie sociale. De nombreuses données économiques montrent que les revenus aux USA sont de plus en plus inégalitaires. En clair, l'élite continue à s'enrichir à un rythme de plus en plus rapide, alors que la base sombre aux oubliettes des bonds alimentaires. Or, plus un ménage est aisé plus sa propension à épargner est forte. A l'inverse, les ménages modestes ont peu de capacité d'épargne : quasiment tout le revenu est consommé. Il y a donc moins de revenus en bas et on restreint les achats. Il y a plus de revenus en haut et cet accroissement sert à des placements.. Pour vérifier cet avis, il suffit de constater la progression des bourses ou la bonne santé des ventes d’œuvres d'art aux USA.
Réponse de le 03/03/2015 à 8:07 :
+1 on parle de moyenne et non pas de mediane....
a écrit le 02/03/2015 à 20:09 :
C'est un peu un paradoxe vous trouvez pas !!!!!!!
a écrit le 02/03/2015 à 18:39 :
Oui , les salaires augmentent depuis 350 ans aux USA...
Oui , c'est le Plus Beau Pays Du Monde...
C'est pour ça qu'il y en a 60 Millions qui sont à la Soupe Populaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :