Eclatement de la zone euro : "c'est comme essayer de défaire une omelette"

Londres se prépare désormais ouvertement à la fin de la zone euro, mais les "plans" sont flous.
Copyright Reuters

Les autorités britanniques évoquent désormais ouvertement des "plans" pour faire face à un démantèlement de la zone euro, demandant aux banques de s'organiser en conséquence, mais les mesures envisagées restent à ce stade particulièrement floues.

Un responsable de l'Autorité des services financiers (FSA), le superviseur des marchés britanniques, a relancé les spéculations en affirmant jeudi que les banques du pays avaient été priées de se tenir prêtes à affronter tous les scénarios, y compris les "pires".

"Nous ne pouvons pas ignorer l'éventualité d'une sortie désordonnée de certains pays de la zone euro", a expliqué Andrew Bailey lors d'une conférence à Londres .

Le ministre des Finances George Osborne avait été le premier à dire, début novembre, que Londre s "préparait des plans" en cas d'éclatement de la monnaie unique.

"Ici, hors de l'euro, il faut nous préparer à toutes les éventualités et c'est exactement ce que nous faisons", avait renchéri un peu plus tard devant des hommes d'affaires le Premier ministre David Cameron, sans donner lui non plus le moindre détail.

Une crise totale conduisant à la mort de la monnaie européenne est envisagée avec une certaine délectation par une presse largement eurosceptique. Elle est en revanche redoutée par les milieux économiques qui craignent un impact dévastateur sur le Royaume-Uni, qui réalise plus de 40% de ses échanges commerciaux avec ses voisins.

Du côté du secteur financier, les banques ont déjà largement réduit leur exposition aux pays périphériques de la zone euro, Grèce et Portugal en tête, comme l'ont montré leurs récents résultats trimestriels.

Mais le degré d'inquiétude est monté de plusieurs crans lorsque l'Italie s'est retrouvée à son tour dans la ligne de mire des marchés: selon les estimations de la presse, les quatre principales banques britanniques détiennent encore pour quelque 40 milliards de livres (46 milliards d'euros) de dette italienne. L'onde de choc d'une faillite de l'Etat italien atteindrait donc rapidement le Royaume-Uni.

Hormis la vente de ces actifs devenus risqués, les banques devraient être incitées à se constituer un matelas de capitaux supplémentaires en revoyant à la baisse bonus et dividendes.

Au delà de ces mesures relativement classiques et attendues, le "plan de protection" de Londres reste mystérieux.

"A ce stade, il est bien difficile de savoir quelles sont les mesures envisagées", reconnaît Michael Hewson, analyste au cabinet CMC Markets. D'autant que personne n'a, selon lui, une idée claire de la manière dont la zone euro pourrait rétrécir ou disparaître. "C'est comme essayer de défaire une omelette", dit-il.
Pour son confrère Philip Shaw, d'Investec, le flou actuel du gouvernement pourrait vite s'avérer contre-productif: sans "consignes claires" données aux banques, "le danger est qu'elles répondent en amassant des liquidités et du capital, ce qui fera encore empirer la situation" au moment où le marché interbancaire se trouve au bord de l'asphyxie.

"Les banques britanniques restent bien capitalisées et peuvent faire face à des scénarios difficiles, y compris sur les dettes souveraines", s'est bornée à indiquer vendredi la fédération des banques britanniques, la BBA, sans être plus explicite

La "crise en est encore à ses débuts", tempère Philip Shaw, selon lequel il est trop tôt pour acter la mort l'euro.

C'est aussi l'opinion du gouvernement, qui continue d'appeler les dirigeants européens à trouver une solution rapide à la crise, en espérant que les plans en cours d'échafaudage resteront dans les tiroirs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 140
à écrit le 27/11/2011 à 12:11
Signaler
http://atterres.org/sites/default/files/Reforme-du-Traite-une-Europe-plus-solidaire-avec-les-marches.pdf Entré en vigueur depuis à peine plus d'un an, le Traité de Lisbonne va déjà devoir être réformé d'urgence. Il interdit en effet aux pays de ...

à écrit le 27/11/2011 à 11:50
Signaler
Depuis, les poules ont pondu d'autres ?ufs qu'elles feraient mieux de couver séparément...

à écrit le 27/11/2011 à 9:33
Signaler
A la lecture de tous vos commentaires, anti-anglais, anti-allemands, anti-grecs, anti-italiens, je ne peux m'empêcher de sourire au souvenir que l'union européenne était présentée comme une structure empêchant la guerre (alors que nous étions largeme...

le 27/11/2011 à 10:16
Signaler
A la lecture de tous vos commentaires, anti opinion, je ne peux m'empêcher de sourire au souvenir de ce qu'était la démocratie avant que l'union européenne soit présentée comme une structure empêchant la guerre (alors que nous étions largement en pai...

le 28/11/2011 à 8:50
Signaler
Largement en paix avant l'UE ? Mais avant l'UE, c'était... la 2ème guerre mondiale. Vous êtes nostalgique du IIIème Reich, Bastien ? C'est précisément le traumatisme de la guerre qui a poussé à la construction européenne. Et l'UE reste encore notre m...

à écrit le 27/11/2011 à 8:13
Signaler
En lisant l'article "certaines nations devraient pouvoir abonner l'euro..." je ne suis pas surpris de la dette que les contribuables devront régler : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20111126trib000666867/certaines-nations...

à écrit le 27/11/2011 à 7:45
Signaler
La r?stance ?'Euro est tenace et ses d?acteurs nombreux.Bien naturellement conserver cette monaie est de rigeur, on a mis deux guerres mondiales plus 50 ans de palabres pour parvenir ?'?blir, on va pas abondonner d?la premi? crise. Et si nos gouverna...

à écrit le 26/11/2011 à 21:03
Signaler
Je vais essayer de vous expliquer ce que vous et les autres semblez ne pas encore avoir compris. Je citerais pour cela F.Asselineau pour tenter de vous ouvrir les yeux et d?apporter un peu d?eau à votre moulin avec l?espoir que vous vous documenter...

à écrit le 26/11/2011 à 19:30
Signaler
incroyable! l'angleterre est le ver dans le fruit "européen"De tous temps elle a été jalouse de l'Europe. Ce peuple est celui de la décadence, comme il ne veut pas "crever" tout seul, il fait tout pour que nous les suivions. Pas de chance les dégénér...

le 26/11/2011 à 22:08
Signaler
Heu.... alors la non ! Nos voisins sont atlantiste ! Donc ils veulent des alliances avec les USA. Maintenant, si l'europe réussi a se construire REELLEMENT, politiquement, militairement, démocratiquement ... Alors peut etre les anglais changeront d'i...

à écrit le 26/11/2011 à 18:39
Signaler
Défaire l'euro, c'est démêler l'écheveau des milliers de milliards d'actifs libellés en euros, sans compter les réserves de change. A qui reviendront-ils ? Beau pataquès en perspective pour toute l'économie mondiale. Alors qu'il serait si simple que ...

le 26/11/2011 à 19:42
Signaler
Helas notre gouvernement est autiste!!! mais vous avez raison c'est bien le train de vie qu'il faut revoir en profondeur à commencer par les week end en jet presidentiel à NY au frais du contribuable! plus les jets taxis des ministres et tout le rest...

le 26/11/2011 à 19:59
Signaler
@ Déjà: erreur: la pluaprt des actifs sont en réalité libellés en dollars et les marchandises payables en dollars (avions, pérole, obligation en euros qui sont en réalité adossées par des dollars, etc.)

à écrit le 26/11/2011 à 17:54
Signaler
Belle comparaison :-) et c'est Sarko qui fait l'oeuf je présume :-)

à écrit le 26/11/2011 à 16:45
Signaler
doit t'on convertir immédiatement notre épargne en dollars ou en yens ?

le 26/11/2011 à 17:50
Signaler
Plutot en cash francs Suisse.

le 26/11/2011 à 18:23
Signaler
comment proceder?

le 27/11/2011 à 6:28
Signaler
Aller a sa banque, retirer en especes le montant desiré et aller dans un ou plusieurs bureau de change.(transaction anonyme) Comme ca la banque n aura meme pas les "frais de change" a se goinfrer....

à écrit le 26/11/2011 à 16:45
Signaler
solution rapide que chaque pays d'europe fasse (uniquement pour le reechelonement de la dette nationale) cas no1- proposer emprunt national a un taux intermediaire entre le taux allemend et le taux du marche,en faisant vibrer la fibre patriotique. c...

à écrit le 26/11/2011 à 15:43
Signaler
Si l'Europe fédérale ne se fait pas (rapidement), ce sont les Allemands qui sortiront les premiers de l'Euro et introduiront le Deutsche Mark. Cela va etre une période difficile pour eux, mais vu leur base industrielle, ils s'en tireront. Le DM dévie...

le 26/11/2011 à 17:17
Signaler
Réveillez-vous ouvrez les yeux c'est l'heure... vous étiez en train de rêver

le 26/11/2011 à 18:07
Signaler
Ce sont nos dirigeants, en France, à qui il faut dire de cesser de rêver et qu'il est temps de se réveiller, non pas à Tard-dans-la-nuit qui est l'un des rares à rester lucide, mais c'est moins facile, mais cela demande de prendre un peu sur soi.

le 26/11/2011 à 18:38
Signaler
Votre raisonnement est erroné. Tout d?abord, il suffit de regarder les performances de pays ne faisant pas partie de la zone Euro, et qui ont une économie florissante : Suisse, Suède, Norvège, ? Il y a donc une vie possible sans l?Euro, ou plutôt l...

le 26/11/2011 à 18:43
Signaler
Des doux rêveurs le réveil sera brutal 2 vidéos pour vous en persuader... si possible. Plus édifiant encore pour votre culture et en lisant entre les lignes: --------------- lisez bien ------------------------------------------------------- http:/...

le 27/11/2011 à 9:35
Signaler
Vous auriez fait un malheur dans les Panzers Divisions en 43.

le 27/11/2011 à 11:08
Signaler
@patrick: Suisse, Suède, Norvège: pas comparables à la France au niveau économique (part du pétrole doméstique, part des services....). La France fait partie des pays ClubMed, on sait consommer mais pas vendre (vue globale, je sais, ais ou est-on?). ...

à écrit le 26/11/2011 à 15:29
Signaler
Il faut rétrécir lz zone Euro en faisant sortir les "éléments" qui l'on infectée. La perfide Albion espère caser sa £ pour remplacer la monnaie européenne.

à écrit le 26/11/2011 à 15:13
Signaler
L'euro tout le monde aimerait qu'il perdure mais sur le ring notre combat pour l'euro se fait avec les jambes liées ...alors ..bon ..protéger notre zone économique , protéger notre finance est possible !! Alors serait ce voulue? A qui profite le cri...

le 26/11/2011 à 18:21
Signaler
L'opposition n'envisage même pas le dépôt d'une motion de censure, qui n'aurait de toute façon aucune chance, à force d'en avoir usé à tort et à travers.

à écrit le 26/11/2011 à 15:09
Signaler
Imaginez l'assemblage avec des cordes en plein océan d'une planche à voile, d'un zodiac, d'une porte-avion, d'un canoë cayak, d'un chalutier, d'un cargo, d'un pédalo etc. L'Europe, c'est exactement cela. Quand la météo est clémente, cet assemblage ...

le 26/11/2011 à 16:03
Signaler
+1, excellente analogie qui resume la situation. Si l'idee de l'euro etait si brillante, alors pourquoi aucune autre zone economique mondiale n'a repris cette idee ? Ni en Amerique du Sud, ni en Amerique du Nord, ni en Asie du Sud Est ... J'attends l...

le 26/11/2011 à 16:59
Signaler
cela viendra tôt ou tard...

le 26/11/2011 à 18:28
Signaler
+1 aussi, mais abandonner l'Euro serait une faute beaucoup plus grave encore que celle de l'avoir fait.

le 27/11/2011 à 9:37
Signaler
L'image est très pertinente.

le 27/11/2011 à 22:11
Signaler
Sauf que le Dollar tient alors qu'entre le Texas (petrole), la Californie (etat le plus peuplé et le plus endetté) , le Delaware (paradis fiscal) , New York , les états du nord dont on se connait même pas les noms ...etc il y a aussi beaucoup de disp...

à écrit le 26/11/2011 à 14:21
Signaler
J'espère qu'après avoir vu la présentation des 4 vidéos de Fraçois Asselneau "Faut-il avoir peur de sortir de l'euro" tous ces europhoristes éviteront (peut-être) de raconter des anneries. En espérant avoir pu leur apporter un peu de recul dans leur...

à écrit le 26/11/2011 à 12:44
Signaler
Tout a fait d'accord avec vous Paul. Je n'arrive toujours pas a comprendre pourquoi la France cherche desesperement a sauver un euro qui n'a fait que la desservir !! Si qqn pouvait me lister les avantages de cette monnaie unique depuis son introducti...

le 26/11/2011 à 13:28
Signaler
Avis interessant Popeye. Les avantages de l Euro ? Bah la faible inflation et ... euh ... ben voila :D Donc oui je vois pas non plus pourquoi on se bat pour garder une devise qu ide toute evidence ne peut pas convenir de la meme facon a la Grece, l'A...

le 26/11/2011 à 17:29
Signaler
L'avantage de l'Euro payer les matières premières au même prix que les allemands et autres pays vertueux comme la Hollande, avoir pu ^permettre à nos gouverneemnts de dépenser sans vergogne à un taux d'intérêt faible une inflation contenue. En défini...

le 27/11/2011 à 9:38
Signaler
L'un des meilleurs commentaires que j'ai lu ici Popeye, bien vu.

à écrit le 26/11/2011 à 11:57
Signaler
La zone euro est un petit village où l'on fait les achats quotidiens au supermarché à crédit avec les cartes bleues des voisins.

le 26/11/2011 à 15:33
Signaler
Les commerces allemands font fortune sur la frontière avec la France. Les Alsaciens et Mosellans se ruent sur les Drogerie Markt, Lidl et Aldi. Quant aux Suisses, la TVA leur est restituée ! Laque Elnet à carrefour : 8e. La même outre-Rhin : 3,45 ?.....

à écrit le 26/11/2011 à 10:58
Signaler
Entièrement d'accord avec Lucciano. Depuis l'entrée en vigueur de l'Euro en 2000, les différentes économies ne cessent de diverger, chacun essayant de s'accaparer la production des autres. Certains en pratiquant le dumping fiscal (Irlande). D'autr...

le 27/11/2011 à 22:55
Signaler
C'est exactement cela ... et je vais faire un parallèle osé: ma soeur vient de me demander de l'aide parce qu'elle a un tout petit salaire et que tout augmente, elle souhaiterait trouver un salaire plus élevé (mais ...) ou un loyer moins cher (mais a...

à écrit le 26/11/2011 à 10:22
Signaler
Avant de tenter de défaire une omelette, il est plus raisonnable de ne pas casser les oeufs ( proverbe aviaire).

le 26/11/2011 à 10:48
Signaler
@legal : Excellent ! ou alors il fallait avoir envi de manger une omelette dès le départ :-))

le 26/11/2011 à 11:28
Signaler
+1 : ils ont cassé les oeufs et ont laissé les coquilles, l'omelette n'a jamais pris

le 26/11/2011 à 12:39
Signaler
donc coquilles vides

à écrit le 26/11/2011 à 9:53
Signaler
Le constat sur ce forum est simple : que l'on soit pour ou contre "l'Euro est mort" dans sa forme actuelle. l'année 2012 s'annonce pleine de chose extraordinaire et/ou angoissante. Si l'Allemagne est pour l'éclatement pourquoi avoir fait tout ce cirq...

le 27/11/2011 à 11:16
Signaler
C'est une leçon de sagesse que nous enseigne l'Histoire, en particulier dans celle que nous avons avec l'Allemagne. 1870: abdication, dommages de guerre remboursés en 3 ans puis expansion impérialiste. 1914-45: bain de sang, ruine des deux pays, pert...

le 27/11/2011 à 11:57
Signaler
L'Allemagne n'a remboursé la dernière tranche résultant du "Diktat" de Versailles qu'en 2010 (13 millions d'Euro environ). Aprés 60 ans d'amitié franco-allemande, c'est bien l'Histoire. Rien d'autre. Il n'y a pas lieu d'en revenir dessus.

à écrit le 26/11/2011 à 8:12
Signaler
pour les français et les journalistes le problème C Merkel !! mais essayez de voir outre Rhin que pense les Allemands !! Le problème C notamment Sarkozy qui s'obstine au départ à ne pas changer le traité car il craind que Bruxelles va devoir s'ingére...

le 26/11/2011 à 9:16
Signaler
Tout ?ait d'accord avec vous. Je vie en Allemagne et je ne peux que dire qu'ici on trouve injuste de devoir travailler jusqu'?7 ans pour payer la retraite des GOs qui manifestent pour ?ter de travailler plus...

à écrit le 26/11/2011 à 8:06
Signaler
Zone Euro : 3 scénarios possibles. 1) Fédéralisation de la zone Euro : peu probable, personne n?en veut réellement. ? Tout le monde veut garder sa souveraineté. Le temps très long pour cette fédéralisation éventuelle n?est pas compatible avec le te...

le 26/11/2011 à 13:13
Signaler
le problème est que nous avançons trop souvent dans l'urgence... cette fédéralisation de la zone euro voire de l'UE doit être préparée et expliquée, au lieu de cela on fait comme si tout était simple....mais la vraie question est : Peut on continuer ...

à écrit le 26/11/2011 à 7:57
Signaler
L'Europe est faite de bric et de broc; quant à la zone euro, elle ressemble à un puzzle en suspension dans l'air, au-dessus de tous les autres systèmes, assemblé avec une fine couche de colle qui a séché, quelques pièces commençant de s'en détacher.....

le 26/11/2011 à 8:36
Signaler
C'est un bon commentaire Pascal. J'y ajouterai que la dévaluation à craindre pour la reprise d'une monnaie nationale est en cours actuellement avec l'euro puisque la BCE rachète à tours de bras les dettes souveraines ET des actions sur les marchés bo...

à écrit le 26/11/2011 à 7:49
Signaler
je viens d'écouter sur une radio allemande un journaliste économique qui a expliqué très bien le désaccord profond entre le "mot" rigueur des allemands et des francais je n'ose répeter les propos qu'il a tenu sur l'incompétence du président sarko...

le 26/11/2011 à 8:39
Signaler
Je le répète, si l'entreprise De La Rue imprime à l'heure actuelle des nouveaux Deutschmarks, ce n'est pas parce qu'elle s'ennuie.

le 26/11/2011 à 9:05
Signaler
Donc les dés sont joués et Nicolas nous fait que du cinéma !

le 26/11/2011 à 14:38
Signaler
sans SARKOSY vous seriez tous en chaussettes depuis longtemps,mais c'est sûr hollande lui il va tout changer.Sachez que l'Europe aura de toute façon le dernier mot,alors les extrémistes gauchos retournez à vos coloriages pour vos procchaines grèves d...

le 27/11/2011 à 9:40
Signaler
@ Nico C'est ce qui nous différencie Nico, ma vision de la réalité dépasse l'UMP ou le PS qui sont les mêmes partis avec une couche de peinture différente sur la même coque rouillée.

à écrit le 26/11/2011 à 7:34
Signaler
une seule solution perfuser, monétiser et sanctionner...

le 26/11/2011 à 9:12
Signaler
Monetiser est voler est cela est criminel. La seule solution est la faillite des états et banques et le démantèlement de l'euro.

à écrit le 26/11/2011 à 7:16
Signaler
La monnaie unique est arrivée à une impasse avec des dettes astronomiques pour tous les Etats. Le système ne fontionne plus et il y a 2 solutions : le réformer ou l'bandonner. Angela Merkel ne veut pas le réformer vraiment. Il ne reste donc plus que ...

à écrit le 26/11/2011 à 5:45
Signaler
ils ne sont pas bêtes et reprennent la recette des chinois: Avoir un matelas monétaire suffisamment épais car ils ont affaires avec des rigolos....qui contrôlent rien...barroso et consort...

le 26/11/2011 à 7:23
Signaler
Les rosbeefs n'ont pas à donner de leçons. Certes l'europe de l'euro est dans la mouise financière, mais les anglais, comme les ricains d'ailleurs, sont eux aussi dans une situation cataclysmique, financièrement parlant...

le 26/11/2011 à 12:24
Signaler
Les anglais gardent bien leur triple A, tout comme le Danemark et la Suède qui demeurent hors l'euro mais maintiennent une meilleure gestion économique que la France.

à écrit le 26/11/2011 à 2:23
Signaler
<je ne trouve solution sans séparation .

à écrit le 26/11/2011 à 0:47
Signaler
Refusons la dette, retirons tranquillement nos fonds des banques, quite à acheter de l'or, des métaux, c'est ça la vraie monnaie (moi ça fait longtemps que c'est fait), boudons la World Company (Carrefour, Mac Donalds, toutes ces enseignes malsaines ...

le 26/11/2011 à 2:45
Signaler
@ptitpère, Entraidons nous! Le système actuel est moribond !!!!!!! 20 SUR 20 ptitpère.

le 26/11/2011 à 7:36
Signaler
Si ptitpère veut dire: ''entraidons-nous entre gens de proximités, à l'échelon de ceux que nous connaissons et cotoyons chaque jour, en qui nous savons que nous pouvons avoir confiance -ou pas! - mais en connaissance de cause, et non dans un magma pl...

le 26/11/2011 à 12:46
Signaler
je suis heureux de lire vos propos il faut s'entraider c'est notre avenir

à écrit le 26/11/2011 à 0:03
Signaler
Le Royaume Uni, Danemark et la Suéde gardent leurs AAA et ne sont pas comme la France menacé d'une baisse de notation. Ils gérent eux-même leurs politiques monétaires et financières et ne s'endettent pas en repartissant l'endettement à la charge des...

le 26/11/2011 à 0:51
Signaler
L'Angleterre qui fait partie de l'U.E mais qui n'est jamais entrée en zone euro, ça pose question ça aussi, non? Un esprit logique pourrait y voir une forme de complot :) (surtout quand on sait qui à pousser à créer l'Union Européenne à l'époque :(

à écrit le 25/11/2011 à 23:51
Signaler
Ils préparent la mort de l'euro et ils l'auront. L'Euro ne les a jamais intéressé.

à écrit le 25/11/2011 à 23:25
Signaler
Manière d'essayer de cacher que la Livre, "imprimée à fond les rotatives" depuis au moins 2008, est encore plus en danger que l'Euro !

à écrit le 25/11/2011 à 23:04
Signaler
J'y ai un peu réfléchi à tout ça depuis hier (aux déclarations toutes aussi fracassantes que diverses, des Attali, du brotha' de Sarko de chez Carlyle, et compagnie, sur la fin de l'euro, le cataclysme financier à venir etc), et je pense qu'on cherch...

à écrit le 25/11/2011 à 22:57
Signaler
Bientôt l'Europe va se transformer en ?ufs-brouilles!!!! bon courage pour la suite...

à écrit le 25/11/2011 à 22:55
Signaler
Le mal est fait maintenant, puisqu?au moins dans les esprits, dans tous les esprits, et pas seulement en Europe, l'Euro a commencé de se découdre de tous côtés, c'est-à-dire ce qui pouvait lui arriver de pire. Angela Merkel était toute seule à voulo...

à écrit le 25/11/2011 à 22:16
Signaler
L'Euro ne tient plus qu'à coup de perfusions de plus en plus importantes dépassant parfois largement les fonds propres des banques centrales. En 2007, la BCE a mis en place un plan d'aide exceptionnel "Emergency Liquidity Assistance" pour aider les...

à écrit le 25/11/2011 à 20:23
Signaler
Il est temps que les covardes politiques qui sont responsable de l'introduction d'une monnaie qui n'avait aucun fond fiable admettent leur erreur et commencent à parler d'une autre Europe. Persister à maintenir une monnaie où aucune natiin n'est indi...

à écrit le 25/11/2011 à 19:48
Signaler
Les pays en difficultés se doivent de quitter provisoirement de la zone euro pour dévaluer leur monnaie.

le 25/11/2011 à 22:42
Signaler
Ah ah ah, bin cela va faire du monde alors ! Parce que même l'Allemagne a une dette de 82 % de son PIB (Cf. JC Junker).

à écrit le 25/11/2011 à 19:38
Signaler
10 ans que certains banquiers de la City prédisaient que l'euro tel quel allait éclater, et dont les argument étaient ridiculisées par nos dirigeants politiques ou économistes. Pourquoi ceux qui viennent de changer d'avis maintenant auraient-il plus ...

le 25/11/2011 à 22:18
Signaler
Vous avez raison, mais visiblement tous les acteurs ne sont pas clairs, certains cachent leurs vrais objectifs, et sauf une proche réaction salutaire déterminante, l'Euro est en train de se découdre sous nos yeux de tous côtés, et ce qui est le plus ...

le 25/11/2011 à 22:43
Signaler
Vas-y mon gars, sors ton chéquier ! Vas payer, je te rejoins plus tard. Ne m'attends pas ...

à écrit le 25/11/2011 à 18:09
Signaler
Il ?it certain que l'Europe serait un ?ec. La majorit?es fran?s en ?it convaincue, puisqu'elle vota "non" au r?rendum! Mais nos dirigeants - toutes tendances confondues - en d?d?nt autrement. Vive la d?cratie. UN SEUL mod? fonctionne: le f?ralisme ...

à écrit le 25/11/2011 à 18:08
Signaler
"Les capitalistes nous vendront jusqu'à la corde pour les prendre" Lenine. Il est pas si loin le bonhomme. Les federalistes ne voyez pas en cette citation un appel à l'Etat-Europe, les gens sont suicidaire.

à écrit le 25/11/2011 à 18:04
Signaler
La paix n'est en aucun cas assuré par le fédéralisme. Au contraire c'est la privation de la souveraineté des peuples et des nations qui nous meneront à la guerre. Les volontés politiques se heurtent toujours à la liberté des peuples de choisir leur d...

le 25/11/2011 à 18:30
Signaler
Bravo pour ces commentaires lucides et honnetes!!!

le 25/11/2011 à 20:57
Signaler
Et entre un noir américain dans sa maison thermité du Texas et un golden boy de New York dans son appart a Manhattan il n'y a pas de différences ???? si et même plus qu'entre un portugais et un Français ....

le 25/11/2011 à 22:08
Signaler
Nous sommes à deux doigts de la ruine, à cause des politiques comme Giscard d'Estaing qui en toute connaissance de cause ont poussé pour l'adhésion à l'union monétaire à des pays comme Gréce qui n'était nullement à la hauteur des conditions requises....

le 25/11/2011 à 22:48
Signaler
Bien vu ! Tous ces eurobéats qui ne connaissent les USA que par la télévision et qui vantent les mérites du fédéralisme en comparant un continent immense bâti sur la même langue, même religion, mêmes idéaux (et sur le sang des natifs massacrés égalem...

le 26/11/2011 à 7:53
Signaler
L'Europe fédérale, ce serait la nouvelle Yougoslavie de Tito, ou l'Empire russe. Vous en voulez? Moi non! Je n'aimerais pas que mes enfants soient les Tchétchènes ou les Kosovars de demain. Et je ne désire pour moi ni Tito ni un quelconque tsar.

à écrit le 25/11/2011 à 18:02
Signaler
Vous prenez vos Euros vous les multiplié par 6.55957 "PAS TRES COMPLIQUE" et vous gardez l'Euro comme monnaie pour les échanges commerciaux. En quoi votre maison va s'écrouler ou votre garde manger pourrir si l'Euro dans sa forme actuelle serait arrê...

le 25/11/2011 à 22:27
Signaler
Non, pas du tout ! le Franc qu'on nous rendrait ne vaudrait pas mieux que 50 % de ce qu'il valait quand on nous l'a troqué contre l'Euro, d'une part, et ceci sera loin d'être le plus lourd de l'ardoise. L?Allemagne peut quitter l'Euro, avec des avant...

à écrit le 25/11/2011 à 17:16
Signaler
Comme capitainehaddock80 , je vois aboutir une Europe fédérale à terme. En attendant, pourquoi l'Euro devrait-il disparaître alors que l'Allemagne aussi est cuite en cas dissolution ? Je crois que ceux qui veulent se barrer pourront le faire, et pour...

à écrit le 25/11/2011 à 17:03
Signaler
Que les UK se méfient et soignent leurs fondamentaux, car les marchés n'aiment pas être remboursés en monnaie de singe et pourront rapidement leur réserver des surprises...en les mettant (leur livre..) à nouveau à genoux, a l'instar de Soros il n'y a...

à écrit le 25/11/2011 à 16:54
Signaler
Le scandale des délocalisations d?Eric Laurent, chez Plon Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l?emploi. Des milliers de postes même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme ...

à écrit le 25/11/2011 à 16:45
Signaler
Les autorités anglaises feraient bien de s'occuper de leur oignons, car comme pour les USA, le Japon : les rotatives sont à font et le résultats est connu (c'est pourquoi les allemands n'en veulent pas) go to the Hyper Inflation. Tout leur intérêt es...

le 26/11/2011 à 7:57
Signaler
Eh! candide, je crois qu'ils préparent leurs arrières tout simplement. Il ne nous donnent pas de leçons. Il se foutent royalement de ce qui peut arriver à la zone euro...en dehors des conséquences que çà aurait pour eux. Différence et nuance...

à écrit le 25/11/2011 à 16:30
Signaler
la city se voit déjà de retour à un marché des changes lui procurant forces commissions par la multilication des acteurs ... C'est de l' intox , d' autres diront de l'humour british .

à écrit le 25/11/2011 à 15:51
Signaler
l'euro a été pensé et voulu par les européens afin de parfaire le marché unique. Ce n'est pas l'euro en lui même qui va mal, même si il perd de sa valeur par rapport à de nombreuses autres devises, mais la zone euro en tant que telle car nous ne savo...

le 25/11/2011 à 16:08
Signaler
Devant votre euphorie pour un état fédéral je vous conseil de vous documenter sur ce a quoi les financiers qui nous gouvernent veulent nous conduire: voir: Mécanisme Européen de Stabilité et la fçon dont ils concoivent l'état fédéral Je me passerai...

le 25/11/2011 à 16:20
Signaler
Vous avez complètement raison. C'est peut-être facile à dire mais je serai le président allemand ou français je taperai du poing sur la table et imposerai l'élection d'un président européen. Une Europe fédérale, une standardisation de la fiscalité. C...

le 25/11/2011 à 16:23
Signaler
Oh bon sang, le retour d'Eurofédéral. Toujours le même discours : le communisme ne fonctionne pas : il faut plus de communisme. Pourtant, combien de fois sur le métier faudra-t-il se remettre pour quoi vous compreniez que vous avez tort, tout simplem...

le 25/11/2011 à 16:39
Signaler
comme le dit si bien yves30, nous arrivons là où ceux qui ont le vrai pouvoir voulez nous amener : un nouvel ordre mondial aux mains de mafieux (parce que les peuples ne sont pas, soit disant, assez intelligent) soit vers une dictature dont les dirig...

le 25/11/2011 à 16:53
Signaler
@ bastien, Et pourtant je me sens plus proche de ces gens que je me sens proche de vous... et pourtant nous habitons le même pays, comme quoi... ce n'est pas une question de nationalité mais de volonté de vivre ensemble....Votre conception de l'état...

le 25/11/2011 à 16:58
Signaler
Le passage de l'Euro de monnaie commune à une monnaie unique, est uniquement dédiée aux intérêts de la finance mondialisée et des grands groupes délocalisateurs.

le 25/11/2011 à 21:57
Signaler
+ 1 A bastien

le 27/11/2011 à 11:35
Signaler
Nous avons déjà dit que nous ne voulions pas d'une Europe-Marché. C'est si difficile à comprendre????

à écrit le 25/11/2011 à 15:49
Signaler
si une large majorité souhaite la mort l'euro, c'est à cause du vide politique laissé par les chefs d'état de l'euro zone , un pour tous.... chacun pour soi..... résultat les chacals attendent la fin, tout en ayant peur de se bruler la langue à la pr...

le 25/11/2011 à 16:34
Signaler
+1

à écrit le 25/11/2011 à 15:44
Signaler
Ce qui se passe est très simple, il n'est pas utile d'être un ponte de l'Economie et de la Finance pour le deviner, de plus c'est ce qui se murmure dans les chaumières : C'est un état fédéral "Européen" qui est programmé par le démantèlement (forcé) ...

à écrit le 25/11/2011 à 15:32
Signaler
Parce que l'Euro Monnaie Unique a été imposée par l'Allemagne, alors que l'Angletterre voulait garder la monnaie commune (L'ECU) ainsi que la France. L' Euro monnaie trop chère de 30 % pour les pays du Sud, crée une concurrence déloyale entre les p...

le 25/11/2011 à 15:56
Signaler
7 milliards par jour de déficit = plus de 2500 milliards par an????? soit plus que notre PIB?????? Qui peut croire ces sornettes à par vous? Revenez sur Terre.... l'euro n'est pas notre source de déficit.....ce sont nos industriels et notre demande d...

le 25/11/2011 à 16:48
Signaler
Je vous conseille de regarder cette vidéo très instructive qui vous apprendra peut-être quelque chose .... http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs Pas de chance je fais partie des français qui essaient d'acheter français ce que je ne vois pas ...

à écrit le 25/11/2011 à 15:27
Signaler
ah ces anglais je me demande pourquoi a t on autorisé leur adhésion ??

le 25/11/2011 à 16:25
Signaler
Pourquoi, ils ont eu la chance qu'on leur pose la question, eux ? Ah non, c'est vrai, ce sont leurs dirigeants qui l'ont imposé, comme en France après que l'on ait dit NON.

le 26/11/2011 à 8:06
Signaler
Je crois que j'ai une solution. Vous avez entendu jeudi Merkel, Sarkozy et le nouvel apparatchik italien qui parlaient, chacun dans sa langue, avec traduction simultanée notamment en anglais. Interdisons l'usage de l'anglais dans la zone euro, ou ils...

à écrit le 25/11/2011 à 15:22
Signaler
De toute façon je me suis toujours demandé comment l'Angleterre faisait partie de la zone Euro en conservant la livre.

le 25/11/2011 à 15:39
Signaler
Nuance : ils sont en Europe, pas en Zone Euro ...

à écrit le 25/11/2011 à 15:19
Signaler
Ou quand "l'impossible" devient la norme...

à écrit le 25/11/2011 à 15:19
Signaler
Les financiers anglais aimeraient que l´euro cesse d´exister. Le seul problème est que cela ne va pas arriver.

le 25/11/2011 à 15:28
Signaler
Il faut être maso pour croire encore au bienfait de l'euro

le 25/11/2011 à 15:35
Signaler
Les eurobéats me font rire. Si l'euro est si bien alors pourquoi l'Asie ou l'Amerique Latine ou encore l'Amerique du Nord n'ont pas repris cette "fantastique idee" de lier des pays qui n'ont rien en commun. Pourquoi il n'existe pas de monnaie unique ...

le 25/11/2011 à 16:41
Signaler
Si pour vous 2 guerres mondiales, des millions de morts, une Europe 2 fois reconstruites ne représentent pas une fondation solide et logique...

le 25/11/2011 à 17:47
Signaler
On peut vous repondre que le Bresil n'envahi pas l'Argentine bien qu'ayant une monnaie differente. Et l'histoire des pays europeens ne se limite pas au 100 derniere années ...

le 25/11/2011 à 18:04
Signaler
L'argument surusé de la 2nde guerre mondiale, on hallucine ! Une guerre = une monnaie unique comme solution !? Sans monnaie unique en effet, la Norvege envahit tous les jours la Suede qui a son tour envahit l'Islande qui envahit l'UK .... Aucune log...

le 25/11/2011 à 18:04
Signaler
Mr @eurobeat, votre phrase ne veut rien dire mais je crois en avoir compris le sens. Je vous répondrai que la paix n'est en aucun cas assuré par le fédéralisme. Au contraire c'est la privation de la souveraineté des peuples et des nations qui nous me...

le 25/11/2011 à 20:01
Signaler
+1 Monsieur Iag, entierement d'accord avec vous sur toute la ligne. Schuman se retourne dans sa tombe en voyant ce que son souhait d'Europe est devenu : une machine a gaz ingérable sous la coupe d'une caste de technocrates incompétents.

le 25/11/2011 à 21:28
Signaler
Pourquoi le dollar est une monnaie de référence (même si de moins en moins) , c'est parce qu'elle est "pratique" , on peut l'échanger partout !! pourquoi l'Euro et pas si mal , c'est parce que pour les entreprises Européennes ou les citoyens Européen...

le 26/11/2011 à 8:14
Signaler
Un Anglais resté célèbre avait dit: ''vous avez choisi le déshonneur pour ne pas avoir la guerre, mais vous aurez le déshonneur ET la guerre'' A méditer. J'espère ardemment que nous y réfléchissions tous (@Eurobeat aussi!) car on en est un peu là, mê...

le 26/11/2011 à 9:56
Signaler
Donc si je reprends l'argument selon lequel grace a l'euro nous n'avons pas encore eu de 3eme guerre mondiale en Europe, alors pourquoi la Chine et le Japon n'ont pas mis au point une super monnaie commune ? Pourquoi la zone Amerique du Sud ne develo...

à écrit le 25/11/2011 à 15:14
Signaler
La vision a long terme de notre société ne préoccupe plus grand monde par les temps qui courent .Les véritables raisons de la crise qui s?amplifie dans le monde occidental depuis les années 2000 c?est d?abord et avant tout une crise de la finance in...

le 25/11/2011 à 15:43
Signaler
Tout à fait d'accord. il est sans doute bon de rappeler le bon vieux dicton de mémé : "Qui paye ses dettes s'enrichi". Il est évident que la finance a essayé de prouver le contraire ces 30 dernières années sans succès et à quel prix....

le 25/11/2011 à 16:44
Signaler
Et bien vous avez raison: faisons payer aux retraités, pré-retraités et donc à mémé leurs dettes...car ce sont les leures pas celles des jeunes français.

le 26/11/2011 à 8:28
Signaler
Pour vous permettre d'acheter votre Playstation, P? et Mamy ont aussi pay?..

le 27/11/2011 à 14:00
Signaler
Je suis étonné que nous rentrions tous dans la confusion en confondant économie et finance alors même que tout le monde connait bien le grand écart qu'il y a entre monnaie valeur et monnaie fiduciaire....La seule question qui existe est celle de la p...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.