Combiner le FESF et le MES serait un signal fort, selon Christine Lagarde

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une combinaison du Fonds européen de stabilité financière et du Mécanisme européen de stabilité, destiné à lui succéder, pourrait contribuer au rétablissement de la confiance dans la zone euro, a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international.

"Si l'ensemble des deux  (FESF et MES) pouvait faire un pot commun européen, ce serait un signal très fort de confiance", a fait valoir Christine Lagarde sur Europe 1, ce mercredi. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a estimé que l'Europe avait besoin d'un pare-feu puissant pour éviter que la crise de la dette en Grèce ne se propage à l'Italie et à l'Espagne.

Pour sa part, la chancelière allemande, Angela Merkel, a jusqu'ici refusé de soutenir l'action conjointe des deux dispositifs, une position défendue par la France.

Mardi soir sur France 2, l'ancienne ministre française de l'Economie avait déclaré qu'une faillite de la Grèce n'était pas "envisageable" pour le FMI alors que les négociations entre Athènes et les créanciers privés du pays se poursuivent pour réduire sa dette et lui éviter de se retrouver en situation de défaut de paiement.

"Si le niveau de la dette grecque n'est pas suffisamment renégocié, les créanciers publics titulaires de la dette grecque devront eux aussi participer aux efforts", a-t-elle remarqué, ce mercredi, sans donner davantage de détails.

Par ailleurs, Christine Lagarde a jugé que les prochaines semaines seraient déterminantes pour l'économie mondiale. "Si les bonnes décisions sont prises dans les semaines qui viennent non seulement au sein de la zone euro, c'est indispensable, mais aussi aux Etats-Unis, au Japon, chez les grands émergents, alors la fin de l'année 2012 sera meilleure que le début 2012", a-t-elle indiqué.

Le FMI a nettement abaissé ses prévisions pour la croissance mondiale mardi à la lumière des développements la crise de la dette dans la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2012 à 17:52 :
http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/02/25/mais-cest-quoi-ce-mes-qui-fait-hurler-tant-de-gens-229702
a écrit le 28/01/2012 à 6:00 :
La « règle d'or » ou, puisqu'il faut parler allemand maintenant en Europe, comme exigé par M Kauder (chef du parti CDU de Mme Merkel), "die Schuldenbremse" est un peu ce qu'est la fausse planque aux criminels qui, interrogés par la police et pour prouver leur innocence, mènent celle-ci à une planque dans laquelle bien évidemment le butin ne se trouve pas.
Ainsi vouloir limiter la dette budgétaire d'un pays, sans en limiter le déficit de la balance commerciale, conduit ce pays inexorablement à la pauvreté. La fuite de capital due au déficit de la balance commerciale n'étant ni contrôlée ni interdite, ces pays à la balance commerciale déficitaire vont vivre pendant quelques temps de leur substance avant de sombrer dans la misère totale.
C'est en améliorant la productivité de ces pays que nous pourront sortir de la crise.
Pour arriver à augmenter la productivité il faut protéger l'économie de ces pays de la concurrence des économies plus fortes par des moyens autres que par le dumping des salaires.
Au sein de l'Union Monétaire il est nécessaire d'arriver à une convergence des économies mais aussi des salaires.----------------------

http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2007/11/29/pourquoi-le-cout-du-travail-francais-est-l-un-des-plus-eleves-d-europe_983752_3224.html
a écrit le 26/01/2012 à 7:41 :
Fonds européen de stabilité financière, génial Le MES est le nouveau dictateur européen. Quand il veut, et aussi souvent qu'il veut, il peut simplement exiger des pays de la zone euro de payer des milliards d'euros sous 7 jours!!! Il peut ruiner un gouvernement en moins d'une semaine!!! Lisez davantage sur www.courtfool.info
Bravo Mme Lagarde pour vos conneries, vous toucher encore votre salaire???
Comme d'habitude les nuls restes ( 1789 retour )
a écrit le 26/01/2012 à 4:51 :
Ben voyons la MES te demande ....t oblige à apporter l'argent pour ensuite te le prêter . Quant on vous dit de ne pas s?inquiéter...
a écrit le 25/01/2012 à 18:56 :
Combien ont-ils donc créé de caisses sans en avoir les fonds ? par contre, je ne pense pas que ceux qui sont employés dans ces organismes touchent seulement le RMI !Nous ne voyons pas souvent la publication de ces postes créés !
a écrit le 25/01/2012 à 18:35 :
La vie est quand même belle pour Christine Lagarde, c'est simple comme un discours, un petit 500 milliards d'euros pour un pare-feu supplémentaire, un claquement de doigts les fonds propres du FMI sont doublés, le tour est joué. La proposition est claire, créons la pire des situations : « la stagflation ». À la crise sévère de nos finances publiques, ajoutons le retour de l?inflation, nous avons déjà la chute brutale de la croissance, ce qui nous placent en situation de récession. C?est la pire des situations, bonjour le chômage de masse et salut les miséreux.
a écrit le 25/01/2012 à 18:10 :
Quelles bonnes décisions ? Celles du genre d'ajouter de la dette à la dette ? Celle de faire crever les peuples "fainéants" à coups de trique ? Celle de continuer à laisser libre cours à la "créativité" de la finance ?
a écrit le 25/01/2012 à 15:53 :
Et pourquoi ne pas demander à ceux qui ont falsifié les comptes de la Grèce (Goldman Sachs) et à ceux qui ont feint de ne pas voir cette falsification (Commission européenne) de prendre aussi une participation dans cette déroute ?
Réponse de le 25/01/2012 à 17:51 :
Mme Lagarde nous a été présentée comme une avocate ayant fait son business aux USA ... Mme Lagarde est-elle toujours la très habile avocate des financiers voyous ayant un pieds à terre aux USA ? Mme Lagarde est-elle toujours la très habile avocate des patrons voyous ayant un pieds à terre aux USA ?
a écrit le 25/01/2012 à 15:41 :
Résumé : on a pris soin de créer des organismes "non dangereux" pour les nations car dépourvus chacuns des leviers qui sonneraient une perte plus avancée de souveraineté des pays. Le regroupement préconisé -et prévu- , sous motif de rationnalisation assemble de fait ces pouvoirs qui semblaient disparates pour en faire une arme supranationale. C'est au démantèlement qu'il faut travailler. Espérons que les français seront clairvoyants pour cette élection qui vient.
a écrit le 25/01/2012 à 15:08 :
Je préfère la CGT au lieu du FESF et le MES. Tchao
a écrit le 25/01/2012 à 14:19 :
Du moment que c'est les Allemands qui paient je suis pas contre.
a écrit le 25/01/2012 à 11:39 :
Le FES et le MES : qui comprend ? Les initiés qui ont mis l'UE dans la panade et les malheureux citoyens doivent désormais régler la facture.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :