Standard & Poor's voit la fin de l'année 2012 en rose pour la zone euro

La zone euro devrait progressivement sortir de sa légère récession au cours du second semestre de cette année et en 2013, a déclaré jeudi Standard & Poor's lors de la présentation de son rapport sur l'économie de la région.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Les pays du coeur de l'Europe devraient mener le retour à la croissance, les autres pays membres réalisant des performances divergentes", a déclaré Jean-Michel Six, responsable de la recherche économique sur la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) pour l'agence de notation.

Dans le cadre de notre scénario de base pour 2012-2013, que nous avons actualisé fin 2011, nous prévoyons une croissance stable dans la zone euro en 2012 et de 1% en 2013, a-t-il dit.

S&P assigne une probabilité de 60% à ce scenario, contre 40% pour un scénario alternatif prévoyant un retour en récession ("double dip").

S&P voit essentiellement trois facteurs déterminants: l'évolution de la demande des pays émergents dans les trimestres à venir, la réaction des consommateurs européens aux incertitudes renouvelées telles que la hausse du chômage et les inquiétudes concernant la crise de la dette souveraine, et enfin la capacité des gouvernements et surtout de la Banque centrale européenne à rétablir la confiance des investisseurs dans les marchés de capitaux au cours des trimestres à venir.

"Nous pensons que la balance continue à pencher en faveur d'une récession limitée et d'un lent retour à la croissance, bien que les risques d'un avenir plus morose n'aient pas faibli", a déclaré Jean-Michel Six.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 04/02/2012 à 13:35
Signaler
"Nous pensons que la balance continue à pencher en faveur d'une récession limitée et d'un lent retour à la croissance, bien que les risques d'un avenir plus morose n'aient pas faibli", a déclaré Jean-Michel Six. Alors là quelle belle phrase qui veut...

à écrit le 02/02/2012 à 20:27
Signaler
Les crises de 2008 et 2011 ne sont que des mises en scéne bien orchestrées pour justifier l'écrasement du peuple. aujurd'hui, des richesses sont produites tous les jours; le problème est la répartition de ces richesses: en ce moment la mode est d'écr...

à écrit le 02/02/2012 à 19:41
Signaler
Totalement inutile de nous appâter avec un article pareil.... récession technique déjà effective chez nous!! Donc double dip à 40% de probabilités, ouaf quel contretemps Je crois qu'ils feraient mieux de donner des notes aux grands méchants fonds spé...

à écrit le 02/02/2012 à 14:42
Signaler
Pour les antiSarko, ça ne devait pas être possible.

le 02/02/2012 à 15:30
Signaler
Réponse à lucifer. Mais les socialistes en sont sûr,dès le mois de Mai.S&P aime aussi le rose.

le 02/02/2012 à 16:29
Signaler
@lucifer : Je ne suis pas antisarko ou autres puisqu'ils ne décident de rien, il faut savoir ce que l'on veut : "soit ils décident (donc je vote) soit c'est Bruxelles et pour le moment c'est Bruxelles et mon vote ne servira absolument à rien". Commen...

à écrit le 02/02/2012 à 11:34
Signaler
AHAHAHAHA Nous sommes sauvés, MERCI S&P de nous annoncer une si belle nouvelle, l'industrie, l'emploie, l'innovation ... tout sera remis d'aplomb en 2013, ouf j'avais vraiment peur que la Grèce, le Portugal, la France ... soit en difficulté mais ce n...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.