Un groupe secret de créanciers de la Grèce se réunit en urgence aujourd'hui

 |   |  287  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un groupe secret de représentants de 15 grandes banques, fonds d'investisements et fonds spéculatifs se réunit jeudi pour décider si la restructuration de la dette de la Grèce doit déclencher des paiements pour les détenteurs de titres dérivés, écrit mercredi le Wall Street Journal.

Ces paiements peuvent représenter plusieurs milliards de dollars, alors que la Grèce est proche d'un défaut de paiement. Le groupe doit se réunir jeudi matin pour décider si la restructuration de dette de la Grèce est à même de déclencher des paiements pour les détenteurs de titres de couverture de défaillance ou "credit default swap" (CDS), qui fonctionnent comme une assurance contre un événement, explique le Wall Street Journal.

L'impact de cette décision pourrait dépasser le marché de la dette grecque et est à même d'affecter les investisseurs à travers les marchés d'obligations européens ainsi que les détenteurs de 2.900 milliards de CDS sur la dette de gouvernements dans le monde. Mais certains investisseurs se plaignent du secret entourant le processus et l'accusent d'être plein de conflits d'intérêt, poursuit le quotidien financier.

Aucune personne extérieure ne peut participer à la réunion qui est organisée par l'association des swaps et dérivés internationaux, et aucun transcript ne sera distribué. Quand une décision sera annoncée, avant lundi, le comité ne fournira pas d'explication. Il n'y aura pas de possibilité de faire appel pour les investisseurs. Si les firmes qui participent au comité sont connues, comme Goldman Sachs Group, Deutsche Bank et Morgan Stanley, les noms de leurs représentants ne sont pas rendus publics, de même que l'exposition de chaque firme ou personne à la dette grecque.

L'argent en jeu dans les CDS grecs n'est pas énorme, et il ne devrait pas y avoir plus de 3,2 milliards de dollars de paiements nets entre les acheteurs et vendeurs de protections contre le défaut ou la restructuration de dette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2012 à 7:21 :
'L'enjeu n'est pas énorme, il ne devrait pas y avoir plus de 3,2 M d'euros de paiements nets': c'est vrai mais ca cache quoi?
En gros la situation sur les cds doit se résumer à:
Les banques Européennes (dont la Bce?) ont souscrit entre 70 Milliards et 600 Milliards de $ de Cds aux 3 plus grosses banques americaines sur la Grece qui sont couvertes entre 67 Milliards et 597 Milliards de $ auprès de fonds spéculatifs insolvables. Effectivement si les fonds spéculatifs payent leur du il n'y a que 3 Milliards de transfert. Sinon petit problèmes entre les banques qui vont légèrement se faire la guerre et chez qui il va y avoir de la casse en cas de faillite déclarée..
a écrit le 01/03/2012 à 23:10 :
Merci à JRE (par exemple) d'apporter un complément d'information pertinent.
A l'attention du journal "La Tribune" et plus particulièrement aux personnes ayant participé à l'élaboration de cet "article", pourriez-vous, s'il-vous-plaît, éviter des titres aussi racoleurs, surtout par les temps qui courent.
En vous remerciant par avance.
a écrit le 01/03/2012 à 17:06 :
RESUME: des bookmakers (les funds) fricotent avec le PMU (GoldmanS en abus de position dominante car imprimeur d'USD pourris, fournisseurs des montages CDS et des restructurations de dettes public) pour s'organiser ensemble (en cartel), s'entendre (par délits d'initiés) et miser (ticket gagnants avant la course) pour faire avancer un canasson (le titre obligataire) et son jockey (le CDS) dans le but de se répartir les tickets en disant la jouer réglo. Les vétos (gouvernements) essayent de sauver l'animal pour continuer les courses ... animal condamné avant le départ. TOUT CA ? Allez Hop ! Un jeu de Monopoly et au Gnouf !!!
a écrit le 01/03/2012 à 17:01 :
Pour info le groupe secret qui s'est réunis secretement en annonçant secretement sur son site internet afin de prendre secretement la planete financiere en otage ou de decider secretement une mesure appauvrissant les peuples et permettant d'engendrer de gros profits à des détenteurs de CDS à nu sur la Grece a voté pour ... le fait que les mesures ne sont pas des clauses d'action des CDS. Alors messieurs arretez un peu vos singeries et n'oubliez pas d'annoncer la décision prise par l'ISDA
Réponse de le 02/03/2012 à 8:24 :
ca fait un peu penser au sketch de Colluche sur les "milieux autorisés"
a écrit le 01/03/2012 à 13:39 :
Notre but est de révéler leurs identités et le contenu de leurs réunions, et là, le peuple équerré par leur cynisme trouvera une justification a sa colère et ses frustrations !
Parier sur la misère, générer la famine et la désolation, si c'est cela faire du "Business" alors nous devons entrer en résistance et combattre ces représentants !
Réponse de le 02/03/2012 à 8:30 :
j ai un scoop j ai les noms: alors il y aurait Fantomas,le chef du SPECTRE, le chef du COBRA ( les ennemis des GI Joe) , Dark Vador (qui a resigné dans la force Obscure) , les lapins crétins ,Magnéto, et leur chef est tenez vous le docteur Robotnik ahlala on est mal barré c est moi qui vous dit avec cette confrérie d' affreux !!
a écrit le 01/03/2012 à 10:54 :
le titre de l'article entretient le mythe du complot, alors qu'il s'agit en fait d'une reunion de l'ISDA (organisme international reconnu), prevue de longue date, dont le but est connu (decider ou nom de declancher les protections CDS) en rapport aux decisions qui ont ete prise au dernier sommet europeen (dont le fonctionement est lui, tres opaque)
Réponse de le 01/03/2012 à 13:20 :
pfff... réunion secrète prise dans l'urgence... n'importe quoi, la tribune! sortez de paris un peu! Ca fait des lustres qu'on attendait le verdict de cette réunion qui est déjà annoncé sur Reuters et autre media vraiment spécialisés finance et marchés.
Réponse de le 01/03/2012 à 13:50 :
Ca n'est pas la réunion qui est secrète mais le groupe de représentants et le délibéré. Aucune justification n'est apportée à la décision qui vient d'être prise et on ne connaît pas les représentants de cette réunion. C'est aussi sur le site ISQA.
a écrit le 01/03/2012 à 10:23 :
Un groupe secret, une secte? Une mafia? Un groupe terroriste?Z'ont même plus de complexe à dire qu'ils sont un groupe secret , qu'ils vont faire ce qu'ils veulent, ne rien dire, grosso modo qu'ils n'en n'ont rien à foutre des règles, des lois etc...Ceci est le reflet du monde d'aujourd'hui où les puissances financières peuvent faire ce qu'elles veulent en toute impunité. Il va falloir ressortir les fourches, au minimum.
Réponse de le 01/03/2012 à 11:02 :
Same comment than below, allez voir le site de l'ISDA et arretez de dire tout et n'importe quoi
a écrit le 01/03/2012 à 10:15 :
Que signifie ce titre ? connaissez vous seulement l'ISDA, il s'agit de l'organisme qui régit les regles sur les opérations OTC dont les CDS, qui je le rappelle sont des produits de couverture contre le risque de défaut d'un obligataire. Comment cette association ne pourrait pas se reunir suite aux dernieres restructurations sur la dette Grec. Afin de savoir si cela doit declancher la couverture liée au CDS. Allez sur le site de l'ISDA Association cette réunion secreteetait annoncée depuis le 28/02 ety la baisse de la notation de la Grece. La Finance surtout en ce moment ne doit pas être traité sans un minimum de rigueur et d'analyse objective.
a écrit le 01/03/2012 à 9:57 :
Le but des CDS est une couverture assurance des prêts. Ces CDS sont légaux, il ne s?agit pas de paris cachés (pas trop publics quand même !). C?est un jeu à qui perd gagne comme toute assurance : ma voiture est volée, incendiée, cassée par accident ?un expert constate et évalue?et l?assurance paye. Quoi de plus normal ?
Ce qui ne serait pas normal c?est que ces parieurs puissent être couverts par des organisations mafieuses qui truqueraient la donne : la mode est de dire que les agences de notation manipuleraient les données, connaîtraient les résultats avant la course, influenceraient les jugements?.Pour éviter ces suspicions, il serait préférable que les délibérations soient publiques.
Une commission du sénat français, en séances publiques, mène une étude (conclusions en juillet 2012) à ce sujet. Soyons attentifs.

Réponse de le 01/03/2012 à 10:54 :
Vous avez tout wrong si! Nous ne sommes pas ici dans un cas d'assurance traditionnelle du genre ma voiture est détruite l'assurance me rembourse mais dans le cadre d'une assurance spéculative du genre ma voiture est détruite c'est le(s) voisin(s) qui touchera l'assurance car il a parié sur sa destruction! C'est du grand n'importe quoi!
Réponse de le 01/03/2012 à 18:28 :
C'est vous qui avez tout wrong, Stone. Les CDS ça marche bien comme les assurances. Vous pouvez bien évidemment assurer la maison du voisin mais si elle brûle pour toucher l'assurance, il faudra livrer la maison à l'assureur et donc la racheter d'abord à votre voisin, sans celà vous aurez perdu vos primes. Pour les CDS c'est pareil, il faut livrer aux assureurs les titres de dette, et si vous avez acheté des CDS nus et que vous êtes beaucoup dans ce cas, il va y avoir un problème, les titres de dette vont augmenter... MDR
a écrit le 01/03/2012 à 9:52 :
Cette reunion n'a rien de SECRETE. Il suffit d'aller sur le site de l'ISDA http://www.isda.org/credit/
International Swaps and Derivatives Association, Inc.

ISDA est un asscociation de produits derivé. les produits dérivé pour votre goouverne sont des contrats. Et cette reunion permet de decider "oui" ou "non" de la suite à donner à ce contrat.

C'est un article malhonnete que vous ecrivez
Malhonnete car vous n'expliquez rien du tout du contexte, de la raison de la reunion

Et encore une fois cette reunion n'est PAS SECRETE
Mensonge de la tribune
Réponse de le 01/03/2012 à 14:00 :
Toute organisation le moindrement importante met en place une facade publique qui présente au grand public ce que la dite organisation souhaite bien présenter. Tout de même! Vous ne vous attendez quand même pas a voir l'ISDA tout révéler sur tout ce qui se trame a l'interne! Essayez donc de vous faire inviter pour voir...
Réponse de le 01/03/2012 à 14:13 :
Voici le rapport de la reunion à VOTE OUVERT
a écrit le 01/03/2012 à 9:50 :
L'ISDA determinations committee est tellement secret qu'ils ont un site internet :
http://www.isda.org/credit/

Les participants à cette réunion ultra secrètes protègent jalousement leur identité:
http://www.isda.org/dc/committees.html#EMEA

Il même possible de s'y abonner à leur mails ultra confidentiels.

Merci à la Tribune d'avoir fait eclater la vérité par cette longue et difficile enquête.
a écrit le 01/03/2012 à 9:45 :
Réunion de banksters ! Journalistes s'abstenir! Tir groupé de magouilles en prévision,attention aux balles perdues!
a écrit le 01/03/2012 à 9:12 :
Il est normal qu'ils aient honte. La différence avec les Anonymous, est que ces derniers sont des "terroristes"...
a écrit le 01/03/2012 à 8:57 :
tellement secret que c'est publié avant meme la reunion . ! j'adore
a écrit le 01/03/2012 à 8:28 :
C'est normal. Depuis toujours les auteurs de hold -up et des braqueurs de banques se réunissent dans des endroits bien secrets pour se partager leurs butins. Merci
a écrit le 01/03/2012 à 8:16 :
J'adore quand le paiement ou non de telles sommes ou le respect du droit des contrats est soumis à l'interprêtation d'un groupe secret de personnes... vous avez dit crony-capitalism?
Nous aussi on devrait former un groupe secret de quelques millions de personnes et renverser ses structures oligopolistiques et ces politiques qui ne nous représentent plus.
a écrit le 01/03/2012 à 7:09 :
Bonjour , un groupe secret de créanciers ????????????? Qu"elle reste secréte ..........aussi ....... LA DETTE !!!!!!!!!!!!!!!!! Salutations
Réponse de le 01/03/2012 à 8:45 :
Vous avez raison, Tonka. Ca fait un peu penser a un reseau de resistance durant la derniere guerre ou, au choix, a Big Brother, leur histoire. Participants inconnus, pas de transcript, decisions sans appel et sans explications. Et c'est legal, tout ca ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :