En Grèce, les partis conservateur et socialiste chutent, la gauche radicale en forte hausse

 |   |  348  mots
Alexis Tsipras, leader du Syrizia, le parti de la Coalition de Gauche.Copyright AFP
Alexis Tsipras, leader du Syrizia, le parti de la Coalition de Gauche.Copyright AFP
Selon les premières estimations, les deux partis qui dominent la vie politique et formaient la coalition gouvernementale accusent un net recul aux legislatives. La Nouvelle Démocratie obtiendrait entre 17% et 20%, le Pasok entre 14% et 17%, qui serait, c'est une surprise, dépassé par la gauche radicale du Syriza avec 15,5% à 18,5%. Symptôme de la crise, le parti néonazi Chryssi Avghi obtiendrait 6 à 8%, de quoi l'assurer d'entrer au parlement.

Les deux partis pro-rigueur grecs, Pasok (socialiste) et Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernaient ensemble au sein d'une coalition depuis novembre 2011 se sont effondrés lors des législatives dimanche, rassemblant entre 31 et 37% des voix contre 77,4% en 2009. S'il se confirmait, cet effondrement rendrait quasi impossible la formation d'un gouvernement de coalition par ces deux partis pour poursuivre la politique de rigueur dictée par l'UE et le FMI.

Rejet de la politique d'austérité

Le scrutin a été dominé par la contestation de la politique d'austérité, donnant au petit parti de gauche radicale Syriza, équivalent au Front de gauche qu'avait représenté Jean-Luc Mélenchon, entre 15,5 et 18,5% des voix, selon les mêmes sondages. Le Syriza, actuellement quatrième force parlementaire derrière les communistes, est au coude à coude avec les socialistes du Pasok crédité d'un score entre 14 et 17% contre 44% aux dernières législatives de 2009.

La Nouvelle Démocratie arrive en tête mais perd de nombreuses voix

Le parti conservateur de la Nouvelle Démocratie, favori des élections, décroche la première place avec un score plus que modeste de 17 à 20%, contre 33,4% en 2009. "Ne considérons pas que le sondage sortie des urnes nous donnera les résultats finaux, cela va nous donner une image du paysage politique avant un affinage qui va se poursuivre dans la nuit", a cependant averti d'emblée le politologue Ilias Nikolakopoulos, sur la chaîne de télévision Mega. Un appel à la prudence relayé très rapidement par la porte-parole des socialistes, Fofi Gennimata qui a exhorté à attendre les résultats définitifs afin de "protéger la cohésion sociale et l'image du pays à l'étranger".

Les néonazis entrent au parlement

Le parti néonazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) vient ajouter à cette implosion du paysage politique en faisant son entrée au parlement avec des suffrages estimés entre 6 et 8% contre 0,29% des voix aux dernières législatives. Quelque 9,8 millions d'électeurs grecs ont voté pour renouveler le parlement, dans ce scrutin déterminant pour l'avenir du pays au sein de la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2012 à 21:42 :
Ca fait 2 ans que l'Europe se sert de la Grèce comme laboratoire d'austérité. L'expérience est terminé, le peuple grec ne supportera pas plus.
Il sera temps de faire payer les vrais responsables.
a écrit le 07/05/2012 à 12:15 :
Enfin un peuple qui a compris que la droite était la reconnaissance du pouvoir de l'argent sur le peuple. Ne reste plus qu'à faire passer l'Europe à gauche afin de se séparer de l'emprise anglo-saxonne.
a écrit le 07/05/2012 à 10:32 :
Ils sont en avance ... La France a glissé de la Droite à la Gauche traditionnelle Européenne ... si le climat devait se détériorer ou si l'austérité ne devait encore être que le resultat des futurs négociations Européene, le FN et le Front de Gauche grossiront grossiront ....
a écrit le 07/05/2012 à 8:12 :
Normal ! Le projet Européen se disloque et la peur de perdre aussi sa culture et son histoire met le feu aux poudres. Quand il ne reste plus grand chose à espérer on cherche un responsable et on se raccroche à son identité, c'est évident. Les Grecs ne sont pas les seuls à faire des magouilles, pas les seuls avec un nombre important de fonctionnaires, pas les seuls à vivre du tourisme ... !
a écrit le 07/05/2012 à 8:05 :
il ft les sortir de l'euro, qu'ils fassent faillite, se retrouvent clochards... et se fassent envahir par les chinois qui viendront recuperer l'argent qu'il y ont investi... avec leur armee en jupettes, ca va pas faire un pli
Réponse de le 07/05/2012 à 12:04 :
!!!
Réponse de le 07/05/2012 à 12:28 :
Si tu crois qu'en faisant faillite, tu deviens clochard, c'est que tu connais peu l'histoire argentine par exemple.
a écrit le 07/05/2012 à 2:50 :
Durant la 1 ère réunion en directe de la Synagogue, Eglise De Toutes Les Nations au Nigéria, le Prophète T.B. Joshua dit qu?il voit une nouvelle personne dans la présidence de ce pays français. Quelques heures plus tard, après les derniers votes en France, il est révélé que le Président Nicolas Sarkozy a perdu devant le Leader Socialiste Hollande. La France officiellement accueille un nouvel homme dans le bureau présidentiel, le Président François Hollande.
Impressionant- de voir ce qui n?a pas été encore vu et dire ce qui n?a pas été encore dit. Le même Prophète T.B. Joshua prophétisa la mort du président de Malawi, l?élection du Président Atta Mills du Ghana, l?élection du Président Nigérian Jonathan, la prise du pouvoir en Cote d?Ivoire des mains du Président Gbagbo, la mort du président Gadhafi en Lybie, la crise de l?Egypte, l?attaque du Président Berlusconi en Italie, la résignation du Président Musharraf au Pakistan, le sauvetage de la candidate Présidentielle colombienne Ingrid Betancourt.
Quoi d?autre pouvons-nous dire ?
Réponse de le 07/05/2012 à 9:46 :
Qu'il commence d'abord par me communiquer les chiffres du prochain loto et on en reparlera après !!!!!!!
a écrit le 07/05/2012 à 1:36 :
BON ! et on fait quoi maintenant ! par ce que c'est bien gentil, les manifestations de mauvaise humeur, mais après ..?
en france comme en grèce, il faut inciter les entreprises à créer des emplois, et c'est pas en leur tapant dessus qu'on leur donnera envie !
Il faut que TOUS paye des impôts, un petit peu au moins (en France, près de 50% sont non-imposables, en Grèce,tout ce qui a un rapport avec l'église est exonéré d'impôt !)... y a du boulot, hein ...!!!
Réponse de le 07/05/2012 à 10:38 :
Encore un qui considère que seul l'impôt sur le revenu existe , et que la TVA, la TIPP, la taxe sur les mutuelles et les assurances, les cotisations sociales, la taxe foncière, la taxe d'habitation .... n'existent pas ....
Réponse de le 07/05/2012 à 21:33 :
bien sur, sauf si ceux qui ne paient pas d'impôt touchent en plus des aides diverses et variés : je loue un appart à un collègue de travail (salaire 1500E/mois : il touche en allocs logement... 110 % du loyers charges comprises !! où est l'erreur !!!?
a écrit le 07/05/2012 à 1:36 :
BON ! et on fait quoi maintenant ! par ce que c'est bien gentil, les manifestations de mauvaise humeur, mais après ..?
en france comme en grèce, il faut inciter les entreprises à créer des emplois, et c'est pas en leur tapant dessus qu'on leur donnera envie !
Il faut que TOUS paye des impôts, un petit peu au moins (en France, près de 50% sont non-imposables, en Grèce,tout ce qui a un rapport avec l'église est exonéré d'impôt !)... y a du boulot, hein ...!!!
a écrit le 06/05/2012 à 22:47 :
Quand on ne laisse plus aucun espoir à un peuple, il ne faut pas s'étonner de la montée des extrêmes ! Je crains le pire pour la Grèce. Une partie du peuple, celle des salariés, celle qui n'a pas triché, celle qui paie le plus lourd tribu aussi... Il aurait fallu un plan sur 5 ou 10 ans, avec des étapes... A méditer pour d'autres !

P.S. Le communiqué de Barroso sur la croissance et les grands travaux !!!! Cet homme n'est décidément pas à la hauteur !
a écrit le 06/05/2012 à 20:14 :
La politique du FMI radicalise les faibles car ils sentent le mépris envers eux dont cette politique est porteuse. Mais cette radicalisation n'inquiète guère le FMI et ses soudards goldmansachsien tant qu'elle ne débouche sur aucune prise de position législative sur le système financier auquel le pays accepte de se soumettre. En ce sens la radicalisation de droite est absolument sans danger pour les mesures du FMI.
Réponse de le 07/05/2012 à 11:09 :
le fmi n'existe que pour endetter les pays faibles, et permettre aux capitaux qui abondent dans ce fond de prendre le contrôle des ressources de ces dits pays.
a écrit le 06/05/2012 à 19:52 :
Voila où deux ans de diktat par Mme Merkel en Grèce, de dirigeants remplacés dès qu'ils osent parler de référendum, d'austérité aveugle et cruelle, voilà où ça mène : les néonazis au parlement ! Un désastre. Mme Merkel et son valet M. Sarkozy ont une responsabilité historique : dans 50 ans, les livres d'Histoire seront sévères avec ces incompétents qui ont précipité un pays dans l'abîme, et peut-être fait exploser, à force de maladresses incroyables, l'Europe.
a écrit le 06/05/2012 à 19:22 :
20 % de cocos et 20% d'extreme gauche, ils sont tres tres mal barres... bon, ils pourront demander de l'aide a la coree du nord...
Réponse de le 06/05/2012 à 19:46 :
@Churchill
C'est quoi les "cocos"? Des gens qui sont souvent au bas de l'échelle sociale contrairement à certains qui se permettent de les traiter vulgairement. Le respect devrait être le corollaire de l'intelligence, ce n'est pas souvent le cas, surtout de la part de ceux que l'idéologie néo-libérale aveugle.
Réponse de le 07/05/2012 à 8:07 :
oui j'ai compris que c'etaient vos copains, comme les nords coreens..... le liberalisme n'a jamais deporte personne a ce que je sache ( vous ne pouvez pas en dire autant)......... maintenant ce qui est rassurant c'est que les premieres victimes de votre ideologie sont en general ceux qui ont vote pour
Réponse de le 07/05/2012 à 9:54 :
Assertation un peu fallacieuse, le libéralisme a comme même produit l'esclavagisme au XVIII et XIXe siècle
Réponse de le 07/05/2012 à 10:42 :
Et oui il ne faut aucune contrainte pour exploiter les travailleurs , c'est comme cela que l'on recréera de la richesse en France , cassons le droit du travail et mettons officiellement en place le néo esclavagisme en votants a droite aux législatives !!!
Réponse de le 07/05/2012 à 12:30 :
et au XXème et de plus en plus au XXIème !!!
a écrit le 06/05/2012 à 19:19 :
Il faudrait non seulement en baver et en plus voter pour eux.
a écrit le 06/05/2012 à 19:16 :
Dommage pour Hollande, ce qui vient de se passer en Grèce est bien plus important que ce sont élection.
Réponse de le 07/05/2012 à 0:02 :
bien vu... ça n'arrange pas du tout les choses...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :