Emprunt espagnol : l'incertitude en Europe fait flamber les taux

 |   |  164  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Espagne a emprunté 2,494 milliards d'euros à 3 et 4 ans ce jeudi. Mais à des taux d'intérêts en forte hausse. Un mouvement qui traduit l'inquiétude persistante des investisseurs concernant la situation européenne.

Il était très attendue, l'emprunt espagnol s'est traduit sur une forte hausse des taux à 3 et 4 ans. Madrid a pu emprunter 2,494 milliards d'euros, soit le haut de la fourchette visée. Mais les taux des trois références proposées ont atteint 4,375% à 5,106%, bien plus que lors des dernières émissions similaires (2,89% à 4,037%), selon un communiqué de la Banque d'Espagne.

Tensions européennes

Cette adjudication intervient alors que règne toujours une forte tension dans la zone euro en raison de la situation en Grèce. Le pays n'étant pas parvenu à former un gouvernement organise de nouvelles élections le 17 juin et la montée des partis opposés à l'austérité attise les craintes d'une sortie de l'euro du pays, qui ne répondrait plus aux exigences de ses créanciers. Cet après-midi les principaux chefs d'Etat des pays membres de la zone euro, dont François Hollande et Angela Merkel doivent évoquer la situation européenne au cours d'une téléconférence. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2012 à 16:47 :
Des petits malins font courir le bruit d'un bank run dans ces 2 pays. Forcément autoréalisatrice, ce type de rumeur profite en général aux plus gros du marché : les banques françaises classées dans les 10 meilleures du monde. En réalité la population en retirant son argent de ses banques pour le placer ailleurs donne à ces nouveaux détenteurs les moyens d'acheter.... leurs propres entreprises, un comble !
a écrit le 18/05/2012 à 8:09 :
Et bientôt ce sera la France qui devra se soumettre au verdict des marchés financiers
Réponse de le 18/05/2012 à 8:57 :
Mais non, Moscovici a dit que ça ne pouvait pas nous arriver car nous sommes un pays solide comme il dit ! Voyons, lui il sait de quoi il parle, il est énarque. Son intelligence ne peut donc qu'être supérieure aux nôtres !
a écrit le 17/05/2012 à 19:54 :
il y a un effet nord-sud. les pays du sud sont plus fortement touchés par la crise des subprimes et le surendettement. les pays "centraux" sont plus solides, et les pays du nord résistent bien. ce qui veut dire que les réponses à apporter ne sont pas du tout les même pour les pays du sud, du "milieu" et ceux du nord. il faut trouver le bon équilibre entre contrôle de la dette et activité économique (consommation, relance, investissements). il faudrait des signaux de l'UE sur les perspectives à moyen terme pour ces pays.
Réponse de le 18/05/2012 à 9:41 :
on l'on saura peut etre un jour ... que les Cartels d'AmSud ont beaucoup blanchi l'argent en Espagne.
a écrit le 17/05/2012 à 13:23 :
Emprunt espagnol : l'incertitude en Europe fait "flamby" les taux... Euh euh euh...!
Réponse de le 17/05/2012 à 14:01 :
Toujours un problème à l'allumage?bientôt plus de batterie donc...
a écrit le 17/05/2012 à 12:55 :
L'Espagne emportée par la baisse de ses prix immobiliers (-30% par rapport à leur sommet) n'a pas fini de chuter.....Les conséquences de la crise des subprimes et de la crise de la dette....La France ne tardera pas à suivre.

Je vous invite à lire sur :
http://www.immobilier-finance-gestion.com/categorie-12354010.html

- Immobilier Espagne : la ville de Pioz endettée pour 7 058 ans !
- Espagne : la chute des prix immobilier atteint 30%
- Espagne : 184 milliards d'euros d'actifs immobiliers à risque en video
- Espagne : modification de la loi des sols pour aider les banques
- Madrid vend 9 155 logements à 55 000 ? l'unité
- Espagne : un port fantôme à 90 millions d'euros
- Achetez un village en Espagne pour le prix d'un appartement
- Espagne : réduction des effectifs dans l'immobilier de 75%
.....
Réponse de le 17/05/2012 à 13:25 :
On en est qu'au debut de la baisse ... il y en aura encore pour quelques annees. Ne vous precipitez pas a acheter en Espagne. Tout le pays est en "re-configuration".
Réponse de le 17/05/2012 à 14:04 :
Très mauvais calcul. Il ne tient pas du tout compte du contexte... Si il y avait des affaires à accomplir en Espagne en ce momment ou dans un avenir proche les garanties ne serait pas les mêmes!
a écrit le 17/05/2012 à 12:49 :
Questions aux médias qui chloroforment l'information, n'y aurait il pas un début de panique en Grèce dans les retraits des comptes bancaires ? Panique , si affirmée qui risque de mettre encore plus la pagaïe dans les marchés financiers ? Alimentée par des déclarations toutes contradictoires sur l'avenir de l'Euro, émises par nos politiciens toujours aussi incompétents mais nocifs.
Réponse de le 17/05/2012 à 14:06 :
Ce n'est en effet pas sûr ce site que vous obtiendrez des réponses objectives.
a écrit le 17/05/2012 à 12:18 :
Il n'y a que les forcenés du LEAP pour croire que l'Europe est en bonne voie. Mais tout est plié.
a écrit le 17/05/2012 à 12:03 :
L'UE doit repartir à zéro sinon ce sera l'implosion tôt ou tard.
Réponse de le 17/05/2012 à 14:58 :
L'implosion, c'est maintenant, au cas où vous ne l'auriez pas constatée. D'ailleurs, j'ai comme l'impression que Moscovici et Hollande vont vite s'en rendre compte....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :