L'Espagne fait grimper les taux italiens

 |   |  422  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
L'Italie a emprunté lundi 4,25 milliards d'euros, atteignant ainsi son objectif maximum, à des taux en nette hausse dans un marché tendu, dominé par les inquiétudes des investisseurs sur l'état de santé du secteur bancaire espagnol, a annoncé la Banque d'Italie.

Les tensions dans la zone euro ont une nouvelle fois pesé ce lundi sur les coûts d'emprunt de l'Italie. Si le pays est bien parvenu à lever 4,25 milliards d'euros, atteignant ainsi son objectif maximum, les taux se sont affichés en nette hausse dans un marché tendu et alors que les investisseurs s'inquiètent notamment de la santé du système bancaire espagnol.

Une demande qui s'est élevée globalement à 7,6 milliards d'euros

Dans le détail, le Trésor italien a levé 3,5 milliards d'euros de certificats du Trésor zéro coupon à échéance 2014 à un taux de 4,037% contre 3,355% le 24 avril. Il a émis en outre 418 millions d'euros de bons du Trésor indexés sur l'inflation à échéance 2016 à un taux de 4,39% contre 2,71% le 24 février et 333 millions d'euros de bons du Trésor indexés sur l'inflation à échéance 2017 à un taux de 4,6% contre 3,88% le 24 avril. Le Trésor italien, qui comptait lever entre 3 et 4,25 milliards d'euros, a atteint son objectif maximum grâce à une demande qui s'est élevée globalement à 7,6 milliards d'euros.

La prime de risque de l'Espagne a atteint un niveau record

Lundi matin, le marché obligataire était dominé par les vives inquiétudes des investisseurs à l'égard de l'état de santé du secteur bancaire espagnol. Sous l'effet de ces craintes, les taux à dix ans de l'Espagne s'approchaient de 6,5% tandis que sa prime de risque, c'est-à-dire le surcoût que le pays doit payer pour emprunter à dix ans par rapport à l'Allemagne, s'inscrivait à un niveau record de 509 points de base. La grande banque espagnole Bankia, qui croule sous les actifs immobiliers risqués, a demandé vendredi soir une aide à l'Etat de 19 milliards d'euros. En conséquence, le titre de la banque était en forte chute dans la matinée à la Bourse de Madrid.

Prochains tests mardi et mercredi pour l'Italie

Dans ce contexte tendu, l'Italie, qui fait face depuis la mi-avril à un net rebond de ses taux lors de ses émissions, à l'exception d'une certaine détente enregistrée mi-mai, reviendra sur le marché mardi et mercredi pour emprunter à court terme et à moyen-long terme. Entrée officiellement en récession fin 2011, le pays s'y est enfoncé au premier trimestre 2012 avec une nouvelle contraction de son PIB de 0,8%, sous le poids des plans d'austérité adoptés à la chaîne depuis 2010 pour rassurer les marchés. Le gouvernement de Mario Monti table sur une contraction du PIB de 1,2% sur l'ensemble de l'année mais Bruxelles, l'OCDE et le FMI sont plus pessimistes et prévoient respectivement une contraction de 1,4%, de 1,7% et de 1,9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2012 à 20:00 :
Ne nous voilons pas la face: c'est le début de la fin. Serait-ce là la prophétie maya? La vengeance divine sur les cruels conquistadores? Oui, je sais, c'est n'importe quoi, mais j'ai l'impression d'assister à un méga-incendie de forêt attisé par le vent, que les pompiers n'arrivent pas à maîtriser, tout en nous disant: tout est sous contrôle!
Réponse de le 28/05/2012 à 20:54 :
Les pseudo-pompiers arrosent le feu avec de l'essence, pensant que c'est de l'eau. Combien de temps mettront ils a se rendre compte que l'eau a ete remplacée par de l'essence. Ou alors pompier pyromane, qui va en beneficier ?
a écrit le 28/05/2012 à 17:02 :
Peut-on encore échapper au cataclysme ? Il semble que l'été sera l'été de tous les dangers. L'or reste l'ultime refuge dans une situation qui devient explosive. Il est prudent de retirer d'ores et déjà ses billes de certains établissements contaminés.
Réponse de le 28/05/2012 à 19:34 :
On considère généralement que lorsque le taux à dix ans dépasse 6 %, il est impossible de redresser la barre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :