L'Espagne tente d'éteindre son incendie bancaire

Le gouvernement espagnol a utilisé un montage acrobatique pour éviter un recours aux marchés financiers à ses banques, notamment Bankia, récemment nationalisée, qui a besoin de 19 milliards d'euros. Conséquence, les taux à dix ans sont revenus à des niveaux record et l'écart de taux avec l'Allemagne a atteint un seuil historique.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est un aveu d'impuissance inquiétant que le gouvernement espagnol a envoyé lundi sous la forme d'un montage singulier qui permet d'éviter le recours aux marchés financiers. En effet, pour recapitaliser Bankia, qui a besoin de 19 milliards d'euros, Madrid a décidé d'émettre de la dette pour la fournir à la maison-mère de Bankia, BFA, qui pourra ainsi présenter de tels titres en guise de collatéral au guichet de la Banque centrale européenne (BCE) en échange de liquidités. Cette option signale que le Fonds de garantie des banques espagnol (Frob) mis en place en février et qui dispose de 5 milliards d'euros n'est plus en mesure de prêter directement aux banques pour satisfaire leurs besoins.

La BCE n'a pas été alertée

"Le gouvernement n'a pas encore décidé s'il allait utilisé ou non cette dette pour recapitaliser l'établissement nationalisé (Bankia a été nationalisé le 9 mai), et il décidera d'ici à trois mois", a confié à l'agence Bloomberg un porte-parole du ministre de l'Economie, sous couvert d'anonymat. De son côté, le Premier ministre Mariano Rajoy a indiqué lors d'une conférence de presse lundi que son gouvernement n'avait pas alerté la BCE de cette démarche. Il a indiqué qu'il n'avait aucun intention de demander un sauvetage de ses banques à Bruxelles, et  répété que l'opération de recapitalisation de Bankia, dont les actifs représentent un tiers du PIB espagnol, n'affectera pas l'objectif de déficit budgétaire public prévu.

Spread historique

Outre la descente aux enfers du titre Bankia, qui s'est déprécié jusqu'à 29% de sa valeur lundi, les marchés financiers ont réagi en envoyant le taux espagnol à 10 ans sur un pic de 6,47%, l'écart de taux avec la référence allemande s'est élargi à 511 points de base - un spread historique - et la prime d'assurance mesurée par les CDS atteignait 556 points de base. Pour le gouvernement, le sauvetage relève d'une mission impossible car Bankia n'est pas un cas isolé. Selon le quotidien El Mundo, trois autres banques placées elles aussi sous tutelle - CatalunyaCaixa, NovacaixaGalicia et Banco de Valencia - réclament elles aussi une aide d'un montant cumulé de l'ordre de 30 milliards d'euros. Cette information a contribué à augmenter la méfiance des investisseurs sur les marchés.

 

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 29/05/2012 à 14:22
Signaler
Je ne comprends pas pourquoi dans les journaux français on ne parle jamais de l'Islande qui est une référence. L'Islande a laissé ses banques faire faillite (après referendum de la population), les islandais ont eu dur 2 années (monnaie dévaluée), ...

à écrit le 29/05/2012 à 13:04
Signaler
il y aurait de l'argent mais pas pour des OPA pas chère! Pas très optimiste donc sauf les analystes per jamais vu achetez marchés trop bas achetez mais pour ceux qui ont les moyens des obligations allemandes à 0% un comble.

à écrit le 29/05/2012 à 11:11
Signaler
solution à court terme deux zones euro celle du sud ... et celle du Nord!

le 29/05/2012 à 11:49
Signaler
Et une du milieu pour la France

le 29/05/2012 à 11:56
Signaler
La question étant : dans quelle zone serait la France...

à écrit le 29/05/2012 à 11:01
Signaler
Espagne: Le Procureur renvoie à Anticorruption une plainte de la Confédération Intersyndicale de Caisses contre Fernandez Ordóñez et Jaime Caruana (les 2 derniers gouverneurs de la Banque d'Espagne) pour la gestion du "ladrillo" ---- Une man?uvre de ...

à écrit le 29/05/2012 à 10:46
Signaler
Le plombier doit colmater le tuyau avant de remettre la pression d'eau...

à écrit le 29/05/2012 à 10:34
Signaler
prélude à la fin de l'euro ?

le 29/05/2012 à 10:47
Signaler
Oui, c'est ça : on va tous crever, les Irlandais et les Grecs en premier ! (lol)

à écrit le 29/05/2012 à 10:18
Signaler
Tu as raison "Néron" voici aussi un sujet aucunement abordé dans les médias sur l?Islande. On se réveille... Islande a terminé l?année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et selon les prévisions de la Commission européenne, elle va faire le ...

à écrit le 29/05/2012 à 9:29
Signaler
Une appétence pour le gain doublée d'une incompétence les politiques devront rendre des comptes. Un tribunal devra les juger pour leurs crimes. les peuples sont dans la misère n'ont plus de toît plus de travail plus rien. Quand c'est trop c'est trop ...

à écrit le 29/05/2012 à 9:22
Signaler
Avec l'Espagne voila la vrai vérité, une arnaque, L?arnaque de la dette : En France, l?Evasion fiscale est de 600 Milliards par an L?annulation d?une dette est une farce si elle n?est pas annulée dans sa totalité, c?est à dire avec les intérêts inc...

le 29/05/2012 à 11:42
Signaler
Je ne suis pas d'accord avec vous. Tout d'abord, l'evasion fiscale en France est estimee a 50 milliards d'Euros, meme si cela depend evidemment des hypotheses retenues. Mais bien que ce chiffre puisse varier selon les etudes, il n'est certainement pa...

le 29/05/2012 à 15:42
Signaler
Vraiment du n'importe quoi Mister Tyler. Il ne suffit pas de rebondir sur les imprécisions et simplifications de Mister Neron pour le disqualifier et continuer d' asséner les mêmes inepties et vision néolobérale. Si vous pensez que la gestion de l...

le 29/05/2012 à 19:42
Signaler
Bonjour Amonthot. Merci bien pour cette reponse courtoise et interessante, et permettez-moi a mon tour de revenir sur tout ceci, car nous discutons ici d'aspects tres varies. 1) Commencons par le premier sujet evoque, le financement des Etats. 1)a) I...

à écrit le 29/05/2012 à 8:12
Signaler
L'autorité cenrale de surpevision des banque savait depuis longtemps que le système bancaire est gangrénée par la galle, le cancer est en phanse finale, mais personne ne voulait prendre cela au sérieux, du reste en Europe, les banques ne sont pas sol...

le 29/05/2012 à 9:29
Signaler
Parfait tomibiker, tu as raison de faire ta propre banque mais il te faudra attendre ans avant de pouvoir t'achater ta résidence principale.

le 29/05/2012 à 9:30
Signaler
suivre sa banque est loin d être facile : faites comme moi allez demander à votre directeur d agence qu elle est la notation de sa banque auprès de standard et poor's : il sait pas ! Demandez lui l engagement ( ou l ardoise possible) pour chacun des ...

à écrit le 28/05/2012 à 23:38
Signaler
Qu'on coupe les têtes de l'hydre des banksters, le temps de la révolution mondiale est arrivé, celui de la fin de l'Age de Fer, des commerçants sans loi, des avides ... Il est grand temps d'avancer, de passer à autre chose ! L?Europe est sous les feu...

le 29/05/2012 à 0:35
Signaler
Vous fumez quoi ???? Il n y aura pas de revolution mondiale ! l argent faisaient, fait et ferra la loi, pendant encore un moment !!!! La difference, c est que toi, moi, nous, etions riche !

le 29/05/2012 à 15:38
Signaler
je sais pas ce que vous prennez mais faut arreter ...A supposer que revolution il y ait vous croyez que ca changera quoi?? Deux trois ans utopique dans le meilleur des cas et aprés?? Aprés les idéalistes d hier voudront croquer dans la belle pomme en...

à écrit le 28/05/2012 à 23:33
Signaler
Encore une fois, les banquiers coulent un pays, une fois de plus avec une bulle immobilière et des endettements massifs des particuliers... Après s'être gavés de bonus immérités... Et un pays de plus où la bulle immobilière explose... Ca se rapproche...

le 29/05/2012 à 0:36
Signaler
Il y a encore du temps ! Avant la France, il y a l italie, et puis l espagne n est pas encore tombée !!!

le 29/05/2012 à 6:57
Signaler
@gg :pas certain ! Il y a qq mois on plaçait dans l ordre des risques grèce portugal italie espagne puis france . L italie a un tissus industriel plus développé que la france ( pme) avec une balance commerciale moins déficitaire . La france ressembl...

à écrit le 28/05/2012 à 23:08
Signaler
Le bon roi se remet de sa foulure durant son sejour dans la savage africaine pour chasser l'elephant

le 29/05/2012 à 11:09
Signaler
en fait d'éléphant , c'est plutôt les "gazelle" qui attirent les regards du roi

à écrit le 28/05/2012 à 22:47
Signaler
Mais, mais...que fait donc le Roi Juan Carlos face à ce naufrage éléphantesque...et bien, rien...et personne pour prendre sa défense !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.