En Espagne, le chômage poursuit lentement sa baisse

Si près d'un quart des actifs sont au chômage en Espagne, le nombre de demandeurs d'emploi y recule, très légèrement, pour le deuxième mois consécutif.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Accablée par une crise bancaire et toujours en proie à une forte dette, l'Espagne connaît un léger mieux sur le front du chômage. Au mois de mai, le nombre de demandeurs d'emploi s'est réduit de 0,63%, après avoir déjà reculé au mois précédent, a annoncé ce lundi le ministère du Travail. Désormais 4,71 millions de personnes sont au chômage. Selon l'Institut national de la statistique (Ine) 24,44% de la population active est au chômage, c'est l'un des plus hauts niveaux enregistré en Europe. 

Apaiser les marchés

Samedi, Mariano Rajoy, le Premier ministre espagnol, a tenté d'apaiser les marchés en se disant convaincu que son pays pouvait sortir de la crise grâce à ses "propres efforts". "L'Espagne, bien qu'il n'y paraisse pas en ce moment, est un pays très solide", a assuré Mariano Rajoy, lors d'une intervention dans le cadre d'une rencontre économique à Sitges, dans l'Est du pays.

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/06/2012 à 14:10
Signaler
Non, accessoirement on a appris à le masquer. Mais sa hausse se limite : pour cause les espagnols ne font plus d'enfants et quand c'est le cas, ils retirent leur argent pour quitter le pays.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.