Nouvelle hausse du chômage en Grèce

Le taux de chômage a continué de grimper en Grèce au mois de mars pour atteindre 21,9% contre 21,4% en février.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le taux de chômage en Grèce a poursuivi sa hausse en mars pour s'établir à 21,9% contre 21,4% en février, les jeunes restant les plus touchés, a annoncé ce jeudi l'Autorité des statistiques grecques (Ase). Au total, la Grèce comptait 1.075.081 millions de chômeurs en mars contre 1.070.724 millions en février. Le chômage chez les jeunes non-scolarisés de 15 à 24 ans s'élevait à 52,8% en mars 2012 contre 53,8%, en février. Il y a un an, ce taux était de 42%. Les femmes figurent aussi parmi les principales victimes du chômage, un quart d'entre elles (25,8%) étant privées d'emploi, contre un taux de 18,9% chez les hommes.

Jusqu'à 24, 3% au Nord-Est du pays

Le chômage a plus que doublé depuis 2010, année du déclenchement de la crise de la dette en Grèce, qui traverse actuellement sa cinquième année de récession et doit subir une cure d'austérité stricte en échange des prêts internationaux pour échapper à la faillite. La région frontalière de Macédoine-Thrace (nord-est) est la plus touchée avec un taux de chômage de 24,3% en mars, suit l'Epire (nord-ouest) à 23,3% et l'Attique, région d'Athènes où se concentrent plus du tiers de la population grecque, avec un taux à 22,6%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 11/06/2012 à 16:20
Signaler
Et la mère merkel jubile. deutschland, deutschland über alles!

à écrit le 07/06/2012 à 13:51
Signaler
ça fait quand même 78,1 % qui travail pour le système dont une minorité richissime récolte les fruits. C'est déjà pas mal, et quand aux balivernes de crise ....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.