Moody's place la note de l'Allemagne sous perspective négative

 |   |  530  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation financière Moody's a abaissé lundi de "stable" à "négative" la perspective pour l'évolution de la note de l'Allemagne, mais aussi pour celle des Pays-Bas et du Luxembourg. Ces trois pays pourraient ainsi perdre leurs "triple A" en raison de "l'incertitude croissante" sur l'issue de la crise de la dette. Déjà placée sous perspective négative, le "Aaa" français sera lui réexaminé à la fin du troisième trimestre.

Coup de tonnerre sur la zone euro après une journée noire sur les différentes places boursières du continent. Victime de l'incertitude sur l'issue d'une crise de la dette qui n'en finit plus, l'Allemagne pourrait perdre son "triple A", la meilleure note possible. L'agence de notation financière Moody's a en effet annoncé lundi qu'elle abaissait de "stable" à "négative" la perspective sur la note de la première économie de la zone euro. Les Pays-Bas et le Luxembourg voient également leurs "triple A" menacés de dégradation en cas de nouvelle aggravation de la situation. Les déboires de l'Espagne, dont l'économie représente 12% du PIB européen, contribuent à assombrir un peu plus l'avenir d'une union monétaire qui peine à trouver une solution durable pour sortir de la tempête.

Le "triple A" finlandais confirmé

L'agence a également indiqué lundi qu'elle réexaminerait "à la fin du troisième trimestre" le triple Aaa accordé à la France et l'Autriche, deux autres pays de la zone euro qu'elle avait déjà placés sous perspective négative en février. Le "triple A" de la Finlande a, en revanche, été confirmé. Au total, six pays de la zone euro bénéficient encore d'une note "Aaa" chez Moody's mais seule la Finlande jouit encore d'une "perspective stable", que l'agence a confirmée lundi en soulignant la faible exposition de son économie et de son système bancaire aux vicissitudes européennes.

La sortie de la Grèce ou un appel à l'aide de Madrid et Rome menacent les Etats les plus solvables

Dans son communiqué, l'agence justifie sa décision concernant l'Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg par "la probabilité de plus en plus forte d'une sortie de la Grèce de l'euro" et l'"impact" d'un tel événement sur des Etats-membres de la zone euro, notamment les plus solides. "Même si un tel événement est évité, il existe une probabilité de plus en plus forte qu'une aide à d'autres Etats de la zone euro, notamment l'Espagne et l'Italie, soit requise", ajoute Moody's, précisant que ce "fardeau" devrait peser plus "lourdement" sur les Etats considérés comme les plus solvables de la zone euro. Mi-juillet, Moody's avait dégradé de deux crans, de A3 à Baa2, la note de solvabilité de l'Italie, évoquant déjà un risque de "contagion" de la crise de la zone euro, et suscitant de nombreuses protestations au sein de l'Union européenne.

"Tout faire" pour surmonter la crise

Le ministère allemand des Finances a aussitôt réagi à cette annonce en assurant que l'Allemagne, première économie en Europe, continuerait d'être "l'ancre de stabilité dans la zone euro". "L'Allemagne va tout faire avec ses partenaires pour surmonter le plus rapidement possible la crise de la dette européenne", a ajouté le ministère dans son communiqué. La dégradation des notes souveraines n'est pas toujours suivie d'effets sur les marchés. En août 2011, l'agence Standard and Poor's, l'une des trois à dominer le marché mondial de la notation, avait retiré son triple A aux Etats-Unis qui empruntent pourtant aujourd'hui à des taux historiquement bas sur les marchés financiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2012 à 1:56 :
Quels sont ces gens qui arrivent au pouvoir pour dévaster des pays entiers? Faire croire à l'utilité des dépenses publiques quand il n'y a aucun résultat?
a écrit le 24/07/2012 à 13:36 :
Les Allemands devraient suivre l'exemple des Français, créer des niches fiscales et des normes restrictives pour organiser la pénurie des biens immobiliers et de multiplier par deux ou trois le prix à la revente aux générations suivantes qui s'endetteront docilement sur 25/30 ans .
Réponse de le 24/07/2012 à 13:48 :
Les allemands ont un peu plus de cohésion que les français et le jeune va devenir rare chez eux ...
Réponse de le 24/07/2012 à 14:01 :
Sicuro cavaliere .. Mais c'est trop simple de supprimer toutes les âneries des politiques (successifs et tout aussi faiseurs d'âneries les uns que les autres....mais toujours ..responsables MAIS pas COUPABLES !!!) ET ,pourtant ,Voilà la solution !
nos politiques le savent très bien mais ils se priveraient de leurs moyens d'existence CAR ,la niche ....Qui sait mieux en profiter que ceux qui l'ont conçue ??? Qui peut le mieux négocier l'autorisation OU la dérogation ??? quant aux normes ???
Supprimons toutes ces entraves à la liberté ---TOUTES ! --- ET ...peut-être que ....mais ils ne voudront JAMAIS ...ET ...au nom de la """"Liberté """" Eh OUI !!!
a écrit le 24/07/2012 à 13:22 :
Les nuages se forment au-dessus de la tête d'Angela Merkel ...
a écrit le 24/07/2012 à 13:08 :
Je vois cette scene. Nous sommes tous dans un hotel avec piscine pres de la plage. Depuis le toit de l'hotel on peut voir de loin de grosses vagues foncees sur la plage.
Réponse de le 24/07/2012 à 13:21 :
... et pendant ce temps-là, on ne fait pas attention aux voleurs qui vous pique la bagnole, ni au volcan qui gronde sérieusement derrière vous !!
a écrit le 24/07/2012 à 12:48 :
Mettons dehors tous ces politiciens avides de fric qui n'ont aiche autre envie c'est de continuer à s'enrichir pendant qu'ils augmentent allègrement nos charges!! Regardez en début de semaine le vote négatif fait par les DÉPITES... Concernant leurs primes pour pouvoir se gaver sans faire de notes de frais!! Plus de 6700 euro!!
Arrêtons de se laisser berner par ces benêts et exigeons qu'une personé non politicienne et sans doute ELLE honnête de tenir la tête du pays et ne plus être tributaires de ces agences de cotations et autres banques que l'on sauve avec notre argent!!
A mort les politiciens!!!
a écrit le 24/07/2012 à 12:24 :
En réalité, Moody's est en train de rendre un fier service à toute la zone euro, en réduisant l'écart de notation des dettes entre les pays. Ce faisant en effet, elle va permettre une réduction du spread de taux dans la zone qui est le vrai problème actuellement.
a écrit le 24/07/2012 à 11:46 :
La folie taxatoire touche tous les pays et la croissance s'évanouit sous les coups de boutoir des gouvernements. Les gouvernants font semblant de pleurnicher sur la croissance mais ils savent bien que leur politique collectiviste la détruit. Pourtant, la solution évidente de la baisse des dépenses publiques pour accompagner la baisse des taxes est à portée de main. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:57 :
Savoir vivre avec ce qu'on a ---ce que les anciens faisaient ! --c'est d'ailleurs ce que font les S D F encore aujourd'hui .....alors qu'il y aurait vraiment ASSEZ pour tout le monde !!!!
Réponse de le 24/07/2012 à 12:21 :
Mais il y a toujours assez pour tout le monde, et même beaucoup plus, si on veut bien laisser les marchés faire librement leur oeuvre positive de création et de répartition des richesses. Malheureusement, les politiciens socialistes font semblant de ne pas y croire pour pouvoir attirer à eux toutes les richesses et les distribuer à leurs copains coquins (socialisme de connivence).
Réponse de le 24/07/2012 à 12:41 :
Je ne crois pas que le problème soit ""socialiste""; le sarkosysme avait aussi ses copains coquins ET les autres aussi , à quelques exceptions près (rares!!!)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:46 :
@Socialisme de connivence
Merci pour l'info.Nous apprenons une peu surpris que l'allemagne est collectiviste et Merkel est une dangereuse bolchevique.
Heureusement que certains d'entre nous mieux informes et plus lucide nous ouvre les yeux.
Réponse de le 24/07/2012 à 13:12 :
L'Allemagne est le plus ancien pays collectiviste, quasiment depuis sa création. C'est d'ailleurs l'un des pays qui a fait la démonstration que le socialisme pseudo-démocratique, après sa faillite inéluctable, conduit vers le socialisme nationaliste. Tout cela a été fort bien démontré par Hayek dans les années 40 et pressenti par Bastiat il y a 150 ans. BoSS, quand tu sais pas, tu demandes (poliment).
Réponse de le 24/07/2012 à 13:43 :
Démonstrations : laissez ça aux sciences. L'économie n'est pas une science. Hayek, Bastiat, Keynes et tous les autres n'ont rien ''démontré''.
C'est d'ailleurs farce de parler de ''démonstrations'' pour Hayek qui a passé sa vie à dénoncer les fausses sciences des constructivistes ...
Dernier point : tous ces braves bonshommes sont des gens du passé qui ne comprendraient rien au monde tel qu'il est devenu ...
Réponse de le 24/07/2012 à 14:17 :
Bien super ! des gens du passé qui ne comprendraient déja en 1969 et 1970 ....2012 rien! rien!
La france était pas préparé pour la mondialisation du monde..
Moi j'ai fait la petit école en france je devait s'avoir parler anglais déja voila.et bien !!!
Et j'ai 42 ans déja merci PS partie de la soupe! et le dodo! (mes petits enfants!!!!)
Réponse de le 24/07/2012 à 15:19 :
Le charabia n'est pas très digeste !!! mille excuses pour le dodo et les petits-enfants MAIS. .. moi pas compris !!
Réponse de le 24/07/2012 à 15:20 :
navré ..mais le charabia ... Moi comprends PAS !!! sinior silou !!!
Réponse de le 24/07/2012 à 18:24 :
C'est une libre traduction de la pensée friedmanienne : l'état, c'est caca !
Réponse de le 24/07/2012 à 18:27 :
@Hugo
Cher Hugo, inutile de jouer les kador .. Citer l'economiste prefere de Reagan et Thatcher pour expliquer que l'allemagne est un pays collectiviste faut oser. En tout cas si c'est le cas c'a lui reussit plutot bien à l'allemagne le socialisme, non ?
Bon en meme temps faut pas blasphemer. Si le prophete Bastiat "l'a pressenti "c'est forcement vrai. Cher Hugo tu es endoctrine gardes tes lecons pour toi. (poliment)
a écrit le 24/07/2012 à 11:19 :
Pour soigner les membres malades on leur a imposé comme le faisait Diafoirus chez Molière: la saignée, la saignée! (baisse des salaires et des prestations sociales, inventions des communistes) ... En croyant à l'indépendance de ces membres,... Aujourd'hui on s'aperçoit que ces membres appartiennent tous à une même Europe et c'est elle qui pâtit de ces traitements de choc qu'on croyait décentralisés
a écrit le 24/07/2012 à 11:00 :
Si vous avez quelques économies, mon conseil : investissez dans la (belle) pierre, le franc suisse ou les Économies émergentes (pas n'importe lesquelles). Mais surtout pas dans les "emprunts nationaux" qui nous serons proposés à la rentrée.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:15 :
Il pourrait y avoir un emprunt obligatoire et une exit Tax : ils pensent à tout, ne vous faites pas d'illusions ...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:24 :
D'accord avec un actif comme la pierre ou la terre, mais pour le reste il faut comprendre que le risque d'une crise sytémique majeure entraînera toutes les monnaies au fond du trou, y compris le petit franc suisse qui ne résistera pas longtemps à la vague déferlente de la crise à lui tout seul.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:28 :
Date limite pour prendre position : 31 août 2012
a écrit le 24/07/2012 à 10:45 :
Nous allons entrer dans une dépression comme l'Histoire n'en n'a jamais connue. La 2ème guerre mondiale c'était rien a coté si on regarde les sommes en jeu.
L'Europe a perdu la guerre il faut maintenant faire l effort de reconstruction.
a écrit le 24/07/2012 à 10:45 :
cela avance, les agences de notation nous informe régulièrement de l'état de santé du malade Europe qui se dégrade Les hommes politique diffusent toujours des messages de bonnes santé ( nous n?aurons pas besoin d'aide ) les grandes messes diffusent leurs compte rendu de satisfecit. (on est tous d'accord pour constater les problèmes ... on connaît tous les solutions ) Quel homme politique aura le courage, de dire le premier, que sont pays est en faillite ? Les problèmes enflent avec les temps, Le temps est l'ami des politiques. l'endettement la solution pour reporter les problèmes. Le gong de fin de partie sonne et personne ne l'entend. ce n'est pas la finance qui seras responsable des désastres a venir, mais la veulerie des politiques.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:29 :
En disant VEULERIE vous avez dit la VERITE mais quel sera l'Homme Politique qui -- n'étant pas VEULE -- sera celui que le peuple portera au pouvoir pour enfin régler le Problème ??? Là est la question !!!
Réponse de le 24/07/2012 à 11:52 :
"celui que le peuple portera au pouvoir" OK dans une démocratie, la monté en puissance des extrêmes et des idéologies en isme ( fascisme ) laisserai a penser plus tôt vers une prise de pouvoir par l'homme " providentiel ". C'est récurent dans l'histoire de l'humanité.
Réponse de le 24/07/2012 à 12:39 :
Comment peut on oser parler d'un pays en faillite, pays dont la population détient 18 000 millards d'euros en placements pour une dette globale de 1800 Millards d'euros. Tout devient Ubuesque , et irrationnel dans ce monde de froide cupidité!
Réponse de le 24/07/2012 à 15:48 :
Merci JAC pour ta lucidité, au fait il suffit de prélever 10% des placements dse Francais et la situation redevient normale: la France à Zéro dette :-)) ! YA KA !
a écrit le 24/07/2012 à 10:43 :
Encore un coup d'agence de notation US. Le bel exemple germanique aurait du plomb dans l'aile? Nos économistes après le modèle japonais, suédois?vont-ils enfin ne plus copier ce qui n'est en fait qu'une mode pour faire marcher les exécutants au pas de la finance? Un autre modèle svp et vite.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:43 :
bien dit ,QUICK . Un autre modèle ! On commencerait par rechercher CELUI qui , in fine, a prêté tout ce pognon (et, où il l'a pris ?) Car Tout le Monde est endetté, nous sommes bien d'accord ?n'est-ce pas ??? Tous les Pays ,Tous les Etats, Toutes les Régions, Toutes les Sociétés ,Toutes les Entreprises ,Tous les Peuples (pas tous les particuliers ,à titre personnel, mais les politiques de tout bord l'ont fait pour Eux !!!) DONC , Tout le monde Doit du Pognon Mais à QUI ???? Où est ce Super Super Super Riche qui a Toute cette Montagne de FRIC pour le prêter à NOUS TOUS ?????
Réponse de le 24/07/2012 à 12:02 :
C'est de la création " ex nihilo " Monsieur XXX je suppose que vous aviez la réponse dans votre question....
Réponse de le 24/07/2012 à 12:47 :
Grand Merci pour votre réponse . Bien sûr c'est ""ex nihilo"" mais alors qui est cet ""Invisible""? OU bien n'est-ce ""Nihilo"" ET , du coup , ne doit-on Rien à personne puisque nihilo n'existe PAS !!!! Nous voilà donc sauvés !!! Enfin ...peut-être car ce monsieur pourrait se manifester d'ex nihilo précisément !!!!!! N'est-ce pas ???
a écrit le 24/07/2012 à 10:26 :
Ils vont s'ennuyer chez Moody's quand ils auront plus personne à qui dégrader les notes...
Réponse de le 24/07/2012 à 21:03 :
j'adore l'humour !!!!! BRAVO !
a écrit le 24/07/2012 à 10:16 :

iL FAUT IGNORER CES BOITES DE NOTATION QUI NE SONT PLUS CREDIBLES §§§§§ DES MANIPULATEURS ... PAR CONTRE S IL FAUDRAIT NOTER CES NOTATEURS ATTRIBUONS LEUR UN TRIPLE ZERO
Réponse de le 24/07/2012 à 10:31 :


Mais par qui sont retribuees ces notateurs, ??? bien vu ignorons les.. sont ils des profiteurs ?? je le crois
Réponse de le 24/07/2012 à 10:39 :
Quand tu as de la fièvre tu accuse ton thermomètre?
Réponse de le 24/07/2012 à 11:20 :

NON je mets un terme au Maitre !!
Réponse de le 24/07/2012 à 20:31 :
Et au Dieu pour faire bonne mesure !!
a écrit le 24/07/2012 à 10:14 :
On a tous nos bagnoles, on a tous nos télés, on a tous nos frigos, on a presque tous nos toits, on a tous nos riches et nos pauvres; si l'on veut continuer à consommer pour satisfaire nos besoins et ainsi combler le vide de nos vies il est plus que temps de changer de modèle.
Réponse de le 24/07/2012 à 20:30 :
Le problème, c'est que quand on y regarde de près, tous les modèles qui ont pignon sur rue sont affectés des mêmes tares. Il est à craindre que celui que les peuples croiront original ressemble beaucoup aux solutions autoritaires des années 30.
a écrit le 24/07/2012 à 9:54 :
Aie ça sent le sapin si même l'Allemagne flanche... adieu la zone euro. J'espères quand même que l'on en est pas encore là. Je me demande ce que l'on attend pour aller vers plus de fédéralisme, mettre les taux/BCE à 0 et faire tourner la planche a billets pour rembourser toutes ces dettes avec de la monnaie de singe. Attendre d'être au pied du mur pour réagir c'est toujours plus risqué... a moins que le but c'est de ne pas rembourser les dettes? J'avoue avoir du mal a comprendre la "stratégie" utilisée pour contrer cette crise.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:49 :
pas mal le coup du thermomètre plus haut, j'utiliserai la phrase à l'occasion haha. Pour l'Allemagne, dans d'autres journaux (économiques) j'avais lu qu'elle n'est pas si en bonne santé que ça, contrairement à ce qu'on nous a toujours dit. Il était question aussi des retraites, que dans la dette allemande ils n'avaient pas compté le coût des retraites.....par exemple.
Réponse de le 24/07/2012 à 20:02 :
A AKA: Il n'y a pas de stratégie de la zone euro pour résoudre la crise. Les moyens que vous suggérez ne font pas partie de l'ADN de la BCE. Impossible donc pour les vertueux euro-européens de faire ce que font hardiment les US, anglais, nippons et suisses: la planche à billet pour débloquer la machine. La BCE/zone euro n'a pas été conçue pour affronter les tempêtes. Donc vous coulez. Et je crois que rien ne vous sauvera plus maintenant.
a écrit le 24/07/2012 à 9:33 :
L'Allemagne est un pays européen très endetté et il n'y a que son activité économique qui lui permette de tenir la tête hors de l'eau. Mais si celle-ci se relâchait, l'Allemagne vacillerait comme les pays du Sud de l'Europe.
a écrit le 24/07/2012 à 9:23 :
1/ Les USA ont été dégradés et cela ne semble pas changer grand chose à leur capacité à s'endetter.
2/ La France qui est déjà sous surveillance négative sera INELUCTABLEMENT dégradée en fin d'année........
a écrit le 24/07/2012 à 9:17 :
L'argentier de l'Europe va etre touche. On ne va pas pouvoir imprimer (sous garanti allemand) toutes ces centaines de milliards d'euros pour les pays du Sud. ouf !!
Réponse de le 24/07/2012 à 9:40 :
Donc on s'oriente vers le défaut car il n'y a pas trente six solutions pour sortir des 200% d'endettement par rapport au PIB (moyenne mondiale dettes privées + dettes publiques) : inflation (planche à billets) ou défaut (les créanciers trinquent) ou élimination physique du problème (guerre).
À moins qu'on préfère la guerre mais comme disait Einstein ''la 4ème guerre mondiale risque de se faire à coups de pierres et de bâtons''
a écrit le 24/07/2012 à 9:09 :
Bien, les agences continuent d'alimenter la crise... heureusement elles ne sont plus écoutées
a écrit le 24/07/2012 à 7:37 :
Et voilà c partie! Il va falloir remettre en question rapidement ces politiques d austérité qui mènent à une MEGA crise!
Réponse de le 24/07/2012 à 9:15 :
Vous n'avez rien compris !! C'est parce qu'il n'y a pas d'assez d'austerite.
Réponse de le 24/07/2012 à 9:46 :
C'est cocasse : plus d'austérité en Italie et en Espagne, ça provoque un retour en force de l'économie informelle comme on dit pudiquement. Qui dit économie informelle dit moins de rentrées fiscales, ce qui provoque plus de déficits et donc nécessite de s'endetter encore plus. On voit bien où ça mène : à l'impasse !
À moins que vous préfériez cesser le versement des pensions et supprimer les postes de millions de fonctionnaires. Je doute que votre logis soit assez grand pour héberger tous ces nouveaux pauvres et je me demande si Mme votre épouse saura nourrir tout le monde ...
Réponse de le 24/07/2012 à 10:09 :
Au jour d'aujourd'hui, combien de generation d'italiens et d'espagnols faut il pour rembourser la dette de ces pays ? L'austerite, c'est avant tout de ne pas vivre au-dessus de ces moyens.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:42 :
Sauf que passer de la relative opulence à la misère en quelques années, ça ne se fera pas sans heurts, vous vous en doutez bien ...
24% de chômeurs...officiels !
Une baisse constante de niveau de vie
Des taux d'intérêts insupportables

Je prends le pari : défaut de l'Espagne !
Réponse de le 24/07/2012 à 10:51 :
@Bernier, vous n'avez pas tort...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:18 :
Vous en connaissez beaucoup des gens qui veulent vivre ''au niveau de leurs moyens '' dans un système où tout repose sur la dette privée et publique ?
Présentez-les nous !
On refusera bien entendu les vieux dont la retraite est payée grâce en partie aux dettes...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:50 :
Il y avait longtemps qu'un pseudo-intello n'avait pas fait appel à un bouc émissaire (riches, pauvres, étrangers, vieux, etc.) pour tenter de justifier ses envies de meurtre.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:53 :
Monsieur (!) Henri. Les Vieux ont cotisé Toute leur Vie pour leur retraite ET pour le reste (!) . On leur a même fait payer la ''Ramadiette"" pour les Vieux d'avant ! Et ils ont Bossé pour Créer Toutes les Richesses existantes ---qui ne se sont pas fabriquées avec le seul ""saint esprit"" Mais ,aujourd'hui l'on ne sait plus partager les richesses que l'on sait pourtant créer encore plus facilement qu'avant et en Surquantité . Là ,est Votre Problème ! Apportez-moi la réponse ....MERCI d'avance !
Réponse de le 24/07/2012 à 12:34 :
@Henri: les espagnols vivaient comment avec leur entree dans l'Europe en 86 ?
Réponse de le 24/07/2012 à 13:47 :
@ Bernier : mettez-vous à leur place...
@ bouc émissaire : vous fantasmez mon vieux ! Ne projetez pas ces pulsions sur moi car je passe mon temps à démonter les propos de ceux qui accusent leur prochain d'être responsable de tous les maux ! Si vous me lisiez un peu plus souvent et attentivement ...
Réponse de le 24/07/2012 à 13:52 :
@ xxx
Je n'ai rien contre les vieux, je dis juste que factuellement leurs retraites sont en partie financées par la dette !
Personne (aucune catégorie) n'est blanc-bleu en France !
Désolé mais il y a beaucoup trop de simplisme et d'enfoncage de portes ouvertes sur ce forum (chacun crispé sur ses certitudes bien sûr...)
Réponse de le 24/07/2012 à 14:10 :
monsieur Henri . Si j'ai une certitude c'est qu'il serait assez simple de répartir les richesses de ce monde de sorte qu'il y en ait pour tout le monde Mais que ceux que l'on ""désigne"" pour ce faire n'ont aucune envie de le faire OU que --au-dessus!!! -- ON ne leur laisse PAS le faire ! Qu'en pensez-vous ???
Réponse de le 24/07/2012 à 14:45 :
Moi j'ai beaucoup de doutes sur les choses simples, toutes les idéologies en particulier ...
Et comme je ne suis pas un perdreau de l'année, ça fait un moment que j'ai compris la nature humaine et ses petits travers ...comme l'égoïsme et la cupidité.
Donc pour vous répondre, je ne crois pas beaucoup aux ''solutions''.
Réponse de le 24/07/2012 à 15:06 :
@Henri : mettez vous a la place de ceux qui pretent de l'argent (ou se porte garant des prets) ... et qui ne seront jamais rembourses.
Réponse de le 24/07/2012 à 15:27 :
à Henri . Vous pensez qu'il n'y a pas de solution OU que personne ,jamais, n'apportera la solution ? vu les travers de l'être humain ?
Réponse de le 24/07/2012 à 18:27 :
@ Bernier : j'en fais probablement partie (mon banquier et mon assureur étant incapables de m'expliquer clairement ce qu'il y a dans leurs véhicules d'épargne, je les soupçonne de ne pas le savoir eux-mêmes) mais à tout prendre, je préfère un défaut organisé, à la guerre ...
Réponse de le 24/07/2012 à 18:30 :
Je pense que nos petits cerveaux ne sont pas dimensionnés pour contrôler les trillions de flux financiers dans tous les sens , les machines folles et les monstres de complexité qu'ont créé nos amis financiers...
À part ça, je ne suis pas très optimiste, oui...
Réponse de le 29/07/2012 à 4:24 :
Et bien, à vrai dire, ce n'est pas aussi compliqué que ça en a l'air. Cet argent dont tout le monde parle, c'est le mien, le votre, le sien. Vous êtes vous un jour demandé à quoi servent les chèques, cartes, comptes bancaires ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :