Union bancaire : Bruxelles présentera ses propositions le 11 septembre

 |   |  286  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Commission européenne présentera ses propositions concernant l'Union bancaire le 11 septembre selon une source proche du dossier.

La Commission européenne présentera le 11 septembre ses propositions pour mettre sur pied un superviseur bancaire au sein de la zone euro, qui pourrait au mieux voir le jour début 2013, a indiqué une source européenne au fait des discussions.  "Il faut en attendant définir la structure qu'aura cette entité", a ajouté la source qui a divulgué cette information. La création d'une autorité unique de supervision bancaire a été actée lors du dernier sommet européen fin juin. C'est la condition pour que le futur fonds de sauvetage permanent de la zone euro, le MES, puisse prêter directement aux banques sans passer par les Etats, évitant ainsi d'alourdir leur dette.

L'Espagne intéressée par le dispositif

Ce dispositif intéresse de près l'Espagne, à qui la zone euro s'est engagée à prêter jusqu'à 100 milliards d'euros pour venir en aide à ses banques. Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a d'ailleurs demandé vendredi que les propositions concernant la création d'une union bancaire soient débattues par les 27 dirigeants européens en octobre afin d'être approuvées en décembre.

Un projet articulé auour de la BCE et de la zone euro

La Commission européenne, une majorité d'Etats et de banquiers centraux souhaitent une union bancaire dont le noyau serait la zone euro, articulée autour de la BCE. Pour sa part, l'EBA constituerait une extension du dispositif pour les dix Etats membres de l'UE qui n'ont pas adopté l'euro. Le projet d'union bancaire vise à transférer une grande partie du pouvoir de supervision à la BCE, privilégiée à l'Autorité bancaire européenne (EBA), qui n'a jamais vraiment trouvé sa place depuis sa création, début 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2012 à 17:13 :
Quelle date symbolique pour un processus qui mettra définitivement fin à la suprématie du dollar !
a écrit le 07/08/2012 à 15:32 :
la date est annociatrice?? ?
a écrit le 07/08/2012 à 13:31 :
ILs le font exprès: le 11 septembre !!!!!
a écrit le 07/08/2012 à 11:56 :
Ne vous pressez pas trop, messieurs de la Commission! Il ne faudrait pas gâcher vos vacances...Il faut dire que vous semblez complètement secs devant l'ampleur du désastre. A propos, ils disent quoi les députés européens? En vacances eux aussi?
a écrit le 07/08/2012 à 11:29 :
Une structure de plus, avec de nouveaux cols blancs, et qui découvrront en même temps que le marché les problèmes sur un établissement particulier. Il suffit de se rapeller comment sont tombées les pêrtes colosales sur Fortis, d'un jour au lendemain, les dernières pertes de Dexia sous contrôle d'un "naïf agent de l'état" -plus d'un milliard, sans d'ailleurs que les medias n'y trouve rien à redire -c'est pour moi le plus gros scandale des 50 dernières années.. Tout cela semble bien naïf, ne marchera pas, satisfera les vulgaires et sera surout coûteux.
a écrit le 07/08/2012 à 11:24 :
Tu m'étonnes que l'Espagne soit intéressée, ainsi que la France en filigrane. Je doute que l'Allemagne, la Finlande et les Pays-Bas aient la même lecture.
Réponse de le 07/08/2012 à 14:20 :
Ah bon la France intéressée en filigrane? Pourquoi? Surement moins que l'Allemagne dont les landersbanks ont de gros soucis.
a écrit le 07/08/2012 à 10:34 :
encore une grosse arnaque, deja que la bce laisse planer un gros doute, la il n'y a plus de doute du tout.
ne dit on pas que le fils de M draghi est un trader particulier
a écrit le 07/08/2012 à 9:44 :
Avoir voulue créer l'Euro pour forcer au fédéralisme sans avoir fédéré les banques, quelle erreur de la part de l'Europe!!! Mais c'est compréhensible quand on veut mettre au pas les peuples sans toucher les interêt des puissants!
Réponse de le 07/08/2012 à 14:03 :
Vous dites "quelle erreur de la part de l'Europe".
L'Europe n'a aucun pouvoir supra-national. C'est le Conseil qui qui a décidé de créer un Euro sans Europe. Autrement dit, il vaudrait mieux s'en prendre aux Chefs d'Etats ou aux gouvernement de nos Etats-Nations.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :