Euphorie sur les marchés européens après l'accord sur l'union bancaire

 |   |  202  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Paris en hausse de 3,11%, Francfort de 2,39%, Madrid de 4%... Les accords arrachés cette nuit à Bruxelles redonnent le sourire aux investisseurs.

Les marchés s'attendaient à être déçus. Le sommet européen dépasse les attentes puisqu'au terme d'une longue nuit de tractation pendant laquelle Rome et Madrid ont menacé de ne pas voter le pacte sur la croissance, des mesures d'urgence pour les banques et les dettes souveraines ont finalement été prises. Les fonds de secours seront autorisés, dès cette année à recapitaliser directement les banques.

A l'ouverture, le CAC 40 prenait 3,11% à 3.146,09 points. Les valeurs bancaires gagnaient entre 7 et 8%, les investisseurs saluant la mise en place d'ici la fin de l'année d'un mécanisme permettant aux fonds de secours européens de recapitaliser directement les banques européennes en difficulté. A 09H05, BNP Paribas s'envolait de 8,07% à 29,95 euros, Société Générale de 7,14% à 17,93 euros et Crédit Agricole de 6,89% à 3,41 euros.

Ailleurs en Europe, une même tendance parcourait les marchés. A la Bourse de Francfort, le Dax ouvrait en hausse de 2,39% à 6.296,74 points, tandis qu'à Londres, le Footsie prenait 1,74%. Milan bondissait de plus de 3% grâce à l'envol des valeurs bancaires et malgré la dégradation de deux banques - filiales de Crédit Agricole - par Moody's. La Bourse de Madrid gagnait quant à elle plus de 4% dans les premiers échanges.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2012 à 10:52 :
UNe des questions comme toujours, est-ce qu'il y aura une enquête pour savoir pourquoi certains avaient de toute évidence l'info avant les autres hier soir aux US?
Un des chiffres les plus éclairant est la déconnection évidente du mouvement haussier de la dernière demi heure des autres fondamentaux:
http://www.zerohedge.com/news/just-very-visible-fat-finger
a écrit le 29/06/2012 à 10:48 :
On connaît l'effet lendemain de prétendus accords de ces sommets européens. La Tribune aurait elle la bonne idée de nous donner les réactions des bourses lors des précédents accords et la durée de cette euphorie qui dure en général le temps de se faire quelques pigeons.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :