Le président du Portugal appelle la BCE à acheter de la dette

Le président portugais, Anibal Cavaco Silva, souhaite que la BCE agisse au plus vite pour racheter de la dette souveraine portugaise et irlandaise.
Le président social-démocrate Anibal Cavaco Silva -  Copyright Reuters
Le président social-démocrate Anibal Cavaco Silva - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Sur sa page Facebook, le président du Portugal Anibal Cavaco Silva, demande une intervention de la Banque centrale européenne. "Pourquoi la BCE ne commencerait pas à appliquer dès maintenant le programme annoncé par son président aux titres de dette publique du Portugal et de l'Irlande?", lance-t-il ainsi sur le réseau social. Il  fait ainsi écho aux propos de Mario Darghi qui avait affirmé vouloir tout faire pour "sauver l'euro", y compris une intervention sur le marché de la dette.

Début août, à la suite d'une réunion des gouverneur de l'organisme présidé par Maio Draghi, une solution modérée avait été annoncée. Celle-ci prévoyait le rachat de titres italiens et espagnols à deux ans, mais pas à dix ans. Or, les tensions se faisaient essentiellement sentir sur ces titres à long terme. En outre, Mario Draghi a déclaré qu'il reportait à plus tard ses décisions sur une éventuelle action sur les marchés obligataires secondaires et a conditionné les "mesures monétaires non standard" à la demande d'activation du  Fonds européen de stabilité financière (FESF) par les gouvernements. 

De son côté, le président portugais rappelle ce jeudi que lors d'une intervention publique dix mois auparavant, il avait déjà fait état d'une "situation d'urgence" nécessitant l'aide de l'institution financière. Il précise que toute "intervention de la BCE sur le marché de la dette souveraine", tout comme celle du Fonds de secours se devaient d'être associées à des politiques fiscales et structurelles "appropriées". 

 

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 10/08/2012 à 8:15
Signaler
mais la BCE est remplie de dettes pourries..!!!! elle ne c même plus quoi en faire..!!!

à écrit le 10/08/2012 à 1:26
Signaler
Voila le Ponzi sur la dette des boomers dans toute sa splendeur! Après un régime socialiste ne subsiste qu'un désert... le régrès n'est pas du progrès! On fait du fric en poussant la population à la misère, voila la politique du PSOE! Demain la révo...

le 10/08/2012 à 9:58
Signaler
@Hop la dette n'a rien a voir avec le socialisme, le Japon et les USA sont bien plus endettés que le Portugal vous êtes hors sujet !

le 10/08/2012 à 10:25
Signaler
il nous échappera pas cher M. HOP que le Portugal est un pays independant et n'est plus intégré à la Castille depuis environ 800 ans. le PSOE au portugal je ne sais pas ce que c'est vous le savez vous sans doute ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.