Nouveau pied de nez de la Suède à la crise européenne

 |   |  404  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Alors que tous les pays européens se demandent comment remplir leurs caisses, la Suède, elle, annonce qu'elle va se priver de recettes fiscales en abaissant son taux d'imposition sur les sociétés. Un pied de nez à l'Europe et une mesure bienvenue pour le centre droit au pouvoir, dont le bilan sur l'emploi reste moyen et qui voit se profiler la perspective des prochaines élections 2014.

En Europe, un petit royaume du nord résiste encore et toujours à la crise. Alors que les impôts augmentent et que l'on cherche à réduire les dépenses dans la plupart des pays européens, le gouvernement suédois vient d'annoncer qu'il souhaite abaisser son taux d'imposition des sociétés de 4,3 points d'un coup. C'est à dire, de le ramener à 22%, en dessous de la moyenne de 23,5% dans l'Union des vingt-sept (Eurostat).

Renforcer le climat pour les investisseurs

En "renforçant le climat pour les investisseurs", Anders Borg, l'iconoclaste ministre des Finances suédois de centre-droit espère "améliorer les perspectives de nouveaux emplois et d'investissements." Et celui qui a été élu meilleur ministre des Finances en 2011 par le Financial Times l'assure, "grâce à une politique prudente qui assure une base solide et stable à son économie, la Suède peut faire des investissements importants pour l'avenir", dans un contexte où presque tous les autres pays européens sont confrontés à des hausses d'impôts et des réductions des prestations sociales.

La Suède peut se le permettre

Et ce qui donne tant d'assurance à Anders Borg, ce sont les performances impresionnantes qu'affiche l'économie du royaume des Bernadotte. Alors que l'ombre de la récession plane sur l'Europe, la Suède a relevé son estimation de croissance du produit intérieur brut de 1,1% à 1,6% pour l'année 2012. Anders Borg s'est même permis le luxe de reporter un retour à l'excédent budgétaire de 2013 à 2014, afin de mettre en place un budget 2013 "plus offensif."

Répondre à la montée du chômage... en vue des élections ?

Il ne faut toutefois pas perdre de vue l'intérêt électoral des manoeuvres d'Anders Borg. Car le budget 2013, qui vise clairement à relancer l'emploi, est prévu pour avoir des effets en 2014, année des prochaines élections générales suédoises. Or, malgré toutes ces bonnes nouvelles, l'emploi ne suit pas.  Le Bureau central de statistiques a d'ailleurs annoncé ce jeudi un chômage en hausse de 6,6% en juillet à 7,2% au mois d'août en données brutes. Et, signe que la question inquiète, Anders Borg a participé la semaine dernière à une conférence bi-partite dont le thème était "Relance de l'emploi et croissance stable" en compagnie de son homologue allemand Wolfgang Schäuble.

 --> Pour aller plus loin, vous pouvez revoir ici la conférence entre Anders Borg et Wolfgang Schäuble (en anglais)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2012 à 0:22 :
La Suede n'a pas de salaire minimum, ca aide un peu. Autrement ils sont tout aussi nuls. Un pays de plus qui reve d'etre communiste. Les gens ont l'air heureux? Ah bon, mais ca n'explique pas le taux de suicide superieur a celui des USA et le taux de meurtres a peu pres egal a celui de la France.
Réponse de le 18/09/2012 à 19:40 :
Les salaires sont supérieurs à ceux français et le taux de suicides plus bas. Quant aux taux de meurtres, on est sur des stats similaires à la France et compte tenue de la différence, absolument pas significatives ... Et oui ! Je me fous de la Suède mais l'objectivité ça n?étouffe ppersonne, ni sur le net, le gna gna gna des trolls à la contradiction perpétuelle ... Comme on dit : On the internet, no on knows if you 're dog, but they sure know .... Sur ce. ++
a écrit le 14/09/2012 à 23:02 :
Ma mère est en suède, la Suède est propre, les constructions intelligentes, les gens gentils, la bouffe est dégueulasse. il n'y a presque pas de clochards. Mon beau-père ne calcule pas ses heures, n'est pas 35 heures ou n?hésite pas à passer au delà. Les français sont des feignasses et des gueulards qui se font manipuler par des mythos. ceci explique peut être cela. Ah oui, aussi les gens ont l'air heureux.
Réponse de le 15/09/2012 à 18:58 :
Allez y si c est si bien....
Réponse de le 16/09/2012 à 14:44 :
Merci. Tu es gentil...
a écrit le 13/09/2012 à 18:10 :
Je le confirme, les Vikings attaquent ! Bien le bonjour chez vous, futur pays du tiers monde. Et vive l'Euro et l'abolition des frontieres !
a écrit le 13/09/2012 à 17:27 :
La Suède a le même système social que la France, mais la Suède gagne car
1/ ils ont moins de racistes chez eux , le fn en France fait 15% , chez eux quasi rien, et ils intègrent bien leurs immigrés en les traitant comme des citoyens égaux.
2/ ils sont moins corrompus, car en France, copinage, et triche à tous les niveaux, chez eux, ça n'existe pas.
Voila les 2 différences essentielles.
a écrit le 13/09/2012 à 16:39 :
Le chômage réel en Suède est de 13,2 %, les impôts sont délirants alors que les citoyens doivent travailler obligatoirement jusqu'a 67,5 ans. Les entreprises ferment ou se vendent, on a en mémoire Absolut vendu à Pernod Ricard ou Scania repris par VW, formant ainsi les "recettes" de la Suède. Il en va également des 450 ex-sous traitants de l'automobile qui voient leurs clients, le gros Volvo et le petit Saab passer aux mains des chinois. Ils prient maintenant pour que la France continue grâce à Renault Alliance de leur acheter des camions (Autre partie de Volvo) en leur passant des commandes. La Suède n'est pas non plus un endroit de liberté : C'est un pays confessionnel, il faut être luthérien pour occuper une fonction. Longtemps financé -jusqu'en 2004- par les américains pour des raisons géostratégiques bidons mais en réalité aider à la formation de l'Europe, le pays revient à plus de réalisme, il a abandonné l'état "providence" après avoir constaté qu'il ne l'était plus et baissé ses IS pour éviter que les entreprises et la population s'en aillent, ce qu'elles ont commencé de faire. Drôle de tableau.
Réponse de le 13/09/2012 à 17:00 :
@ Corso : Les américains ont financé la suède jusqu'en 2004 et depuis elle a abandonné l'état providence ??? c'est du n'importe quoi. La Suède a fait faillite en 1992 par la faute de son état providence et a baissé depuis 1992 et non 2004 ses dépenses publiques (de 16 points de pib) et continue à libéraliser lentement son économie.
Réponse de le 13/09/2012 à 18:12 :
Corso, viens vivre chez nous, je te paie le billet jusqu'a Stockholm et te parie 5.000 euros que tu restes. Mais c'est rassurant pour vous Francais dans la mouise d'essayer de vous dire qu'il y a pire ailleurs qu'en France, oui, peut etre en Ethiopie
Réponse de le 13/09/2012 à 18:18 :
Vous avez raison le pays et surtout ses banques ont connu des difficultés durant les années 90, ensuite le flux financier de l'adhésion a des programmes européens a, en même temps que des réformes, permis un rétablissement. Il est vrai que des adaptions ont eu lieu alors mais je parle surtout du changement politique notable et récent puisque le parti qui représentait l'état providence a quitté le pouvoir qu'il détenait depuis plusieurs décades au profit du centre droit de Fredrik Reinfeldt en 2006. L'année 2004 marque la fin factuelle d'un cycle long qui a vu les américains fournir à bon compte des Brevets à la Suède ainsi que de lourds investissements locaux. Le commerce US avait alors plusieurs entrées en France et ailleurs, directement ou par d'autres pays auxquels étaient concédés des avantages à divers niveaux.
Réponse de le 13/09/2012 à 18:42 :
Quelle générosité @Viking ! Gardez votre argent, ce serait un pari perdu, peut-être pour la même raison qui vous fait y vivre. Loin de moi l'idée de prévarication. Je pense simplement que l'on ne peut faire de bonne économie sans information correcte. L'habitude toute idéologique vous le savez peut être consiste en France à assommer son interlocuteur de contre-vérités particulièrement concernant les pays du "Nord" qui seraient biens contre les pays du "Sud" qui seraient nettement moins biens. La France étant au milieu comme s'en aperçoivent certains, déçus. C'est un peu l'esprit que vous avez ici même, non ? On oublie alors toute autre considération, comparant par exemple la Norvège avec le Portugal. La Suède comme grand pays est souvent prise en exemple à suivre. A tort, cela a été souligné. C'est ce qu'il fallait faire.
a écrit le 13/09/2012 à 16:28 :
Cela s'écrit : Schäuble
La suède était un pays en pleine dérive étatique avec la part d'état dans le PIB le plus élevé parmi les pays de l'OECD. Le niveau d'imposition a considérablement baissé, les dépenses de l'état également; et ils continuent; bravo.
Maintenant c'est la France qui a dépassé la suède (pendant les années "pouvoir d'achats à crédit" mode up sarkozy) et se positionne en 1ere position à 56 % de part d'état / PIB! inquiétant pour un pays riche comme la suède; mortel pour la pauvre France? La France - en déni de réalité -semble irréformable?
a écrit le 13/09/2012 à 15:10 :
Vous voulez dire que sans notre super-euro-qu'il-faut-tout-faire-pour-sauver, ils vont bien ? Et même beaucoup mieux que nous ?! Oh !? On nous aurait menti ?
a écrit le 13/09/2012 à 14:59 :
Arrêtez petits journaleux de raconter n'importe quioi . La Suède n'est pas le paradis , elle
n' est pas dans l' Euro et a massivement dévalué . Le prix du gaz y est 2 fois plus élevé qu'ici et le niveau de vie n'est pas fabuleux avec une imposition canon ! Sa croissance reste insuffisante comme en France . Je choisi de rester vivre ici rien que pour l' ensoleillement !
Réponse de le 13/09/2012 à 15:31 :
le journaliste ne présente pas la Suède comme un paradis!
L'imposition n'est pas si élevée que cela compare a la France, elle est par contre plus homogène (tous les ménages sont imposes), plus transparente (imposition a la source, pas de niche fiscal, et fiscalisation de la majorité des investissements en capitaux (livret A, etc..).

Restez hors de Suède, ils n'ont pas besoin de Français donneur de leçon...
Réponse de le 13/09/2012 à 15:44 :
Le PIB par habitant dans les pays Baltique est environ deux fois supérieur à celui de l'Europe.
Réponse de le 13/09/2012 à 16:00 :
Le niveau de vie là bas est sans commune mesure avec ici. La volvo V70 break est la voiture là plus vendue là bas ( 4.70 m), ici c'est la clio, cherchez l'erreur...Allez à Stockholm, beaucoup ont des residences secondaires, un bateau pour naviguer sur la Baltique. Le niveau de vie est très élevé. Ici la pluplart vivote, là bas ils ont les moyens de consommer et de de mettre de l'argent de côté grâce à leurs salaires très élevés malgré des impôts très élevés, mais moins que chez nous (et oui la suède dépense 52% de son PIB en dépense publique, ici c'est 56% pour le résultat qu'on sait...) Les suédois paient peut être beaucoup d'impôts mais à la différence de chez nous ils en voient la couleur ( système de santé qui rembourse 100% des médocs, éducation de haut niveau, infrastructure de qualité). En suède la fibre optique est banale, au même prix que free. Ici seul une poignée de parisien l'ont. Ils ont la 4G depuis longtemps, la TNT bien avant nous, en gros on est en retard sur eux, je dirai qu'on a au moins 10 ans de retard. Allez là bas vous verrez... Dès 1995, internet commençait à se répandre et déjà pas mal de suédois avaient un téléphone portable pendant que nous en étions encore au minitel et au bip bop...Cherchez l'erreur...
Réponse de le 13/09/2012 à 16:20 :
Tout n'est évidemment pas rose en Suède. C'est évident. Et 1,6% de croissance, c'est pas non plus l'extase. Mais ce qui est sûr, c'est qu'ils font mieux que nous. Pourquoi ? Parce qu'ils ont des rentrées fiscales importantes et que leur dépense publique, très importante aussi, est mieux optimisée. Ce qui change aussi beaucoup en Suède, c'est la transparence sur les salaires, tout le monde sait ce que le voisin gagne, du coup, les salaires sont mieux nivelés, les richesses mieux réparties, et le pouvoir d'achat de la classe moyenne plus important. A côté de ça, ils font énormément confiance aux jeunes et à l'innovation. Du coup, ce tout petit pays peut se targuer d'avoir des champions mondiaux dans quelques domaines de pointe, mais aussi dans des domaines plus classiques comme l'habillement ou évidemment les meubles. Enfin, ils sont intransigeants avec les tricheurs. Une ministre du précédent gouvernement avait été contrainte de démissionner parce qu'elle s'était acheté une barre chocolatée avec sa carte bleue pro... Pour résumer, ils ont un système proche du nôtre, mais sans entrepreneurs qui s'en vont dés qu'une taxe ne leur plait pas, avec une corruption moindre, des gens qui acceptent de payer pour avoir un service public de qualité, de répartir les richesse, et qui voient toujours vers l'avenir. La jeunesse occupe d'ailleurs une place prépondérante chez eux.
Réponse de le 13/09/2012 à 16:41 :
Bravo j'aurais pas mieux écris!
Réponse de le 13/09/2012 à 16:48 :
En quoi la transparence des salaires et le fait que je sache ce que mon voisin gagne entraîne un nivellement des revenus ? je ne vois pas le lien logique ?
Réponse de le 13/09/2012 à 16:52 :
@ Suède : il faut aussi savoir d'où vient la suède. Elle a fait faillite en 1992 suite à son trop plein d'état (je rappelle que la dépense publique atteignait 68 % du PIB en 1992 et les PO dépassaient les 60 %).
Depuis, la dépense publique a baissé de 16 points de pib (énorme) les impots de 10, la fonction publique a été contractualisée, l'économie libérée, les normes et lois diminuées, la dépense publique optimisée par des partenariats avec le privé, l'école restructurée, le déficit public quasi interdit. Bref, la Suède a éprouvé 20 ans avant nous la fin inéluctable de l'état providence socialisant, et montre que pour s'en sortir, c'est du libéralisme qu'il faut faire, seul système efficace (et donc juste).
Réponse de le 13/09/2012 à 16:54 :
les pays riches de l'union européenne qui ne sont pas en zone euro jouent quand meme un drole de jeu(egoistes?). Pour le reste, il est certain que les suedois se débrouillent bien mais il sont peu peuplés, n'ont pas les memes problemes que nous d'afflux de population tres differentes à integrer, de syndicats obtus,...Ils sont tres pragmatiques et particulierement attentifs à des notions de rendement, d'efficacite, d'évaluation, concernant la fonction publique et les aides sociales( ce qui ne serait pas toujours apprecié en france). Dans ce que vous avez dit, une précision: les medocs sont remboursé à 100% mais à partir d'une certaine franchise annuelle. Ce systeme serait une tres bonne solution en france mais certainement combattu avec vigueur
Réponse de le 13/09/2012 à 17:11 :
Chercher l'erreur ? Comment peut-on comparer un pays de 10 millions d'habitants avec la France 65 millions. Facile de développer la fibre optique dans ce cas. Franchement vu la psychorigidité des nordiques et leur bouffe infâme je préfère rester en France avec ma Twingo.
Réponse de le 13/09/2012 à 17:15 :
Sur la crise qu'ils ont traversé rien à dire. Mais la Suède a toujours un système de santé très important, et finance même en partie l'intégration des immigrés, par exemple. Ils sont très très loin d'une économie libérale, et pourtant, leur économie tourne. Parce qu'ils ont investi dans l'avenir. Après il y a eu des coupes drastiques, c'est vrai. Mais à l'époque ils étaient pas loin de l'Etat communiste. Il faut replacer les choses dans leur contexte. Enfin, sur le nivellement des salaires, il y a un effet psychologique certain de la transparence, qui s'ajoute au fait que les syndicats là bas sont puissants. Ils le sont parce qu'ils arrivent à bien défendre les salariés, tout en entravant pas la bonne marche de l'entreprise. Il y a une vraie logique collective en Suède, et c'est ce qui change les choses par rapport à la France, dont le très fort individualisme est tout juste masqué par un système social avantageux.
Réponse de le 13/09/2012 à 20:45 :
Je suis d accord avec la majorite de ce qui a ete ecrit plus haut. Mais une chose manque. Le peuple Suedois vit a credit. Personne ne rembourse sa maison, des que sa valeur augmente, on s en sert pour faire un "mortgage" plus gros..... D ou les Volvos, les voyages, les superbes maisons, .... Le jour ou ca va se gripper, il y aura un effet Islande / USA.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :