L'aide à Chypre bouclée d'ici un mois ?

C'est ce que prétend le ministre des Finances de la république hellénophone. 10 à 15 milliards d 'euros pourraient être nécessaires.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Chypre pourrait déposer une demande officielle d?aide européenne d?ici un an. C?est ce qu?a a indiqué ce samedi Vassos Shiarly, le ministre des Finances de la république insulaire. Nicosie, qui préside actuellement l?Union européenne, avait déclaré en juin avoir besoin de la solidarité européenne. Depuis, la troïka composée de représentants de l?UE, de la BCE et du FMI est venue deux fois dans l?île méditerranéenne pour poser ses conditions.


10 à 15 milliards d?euros nécessaires


On ignore exactement la somme dont Chypre a besoin. Nicosie doit renflouer un secteur bancaire à l?agonie en raison de la crise grecque, mais aussi de faire face à son déficit public de près de 5 % du PIB l?an passé. On évoque un montant compris entre 10 et 15 milliards d?euros.


Moscou en embuscade


La troïka aurait exigé une baisse de 15 % du salaire des fonctionnaires, une réduction de 15 % des prestations sociales, la fin de l?indexation des subventions sur l?inflation, la baisse des aides au logement, des privatisations et la hausse de la TVA. Difficile à accepter pour Nicosie, où le gouvernement est composé de Communistes et de Chrétiens-démocrates. Chypre s?est donc tournée vers Moscou. L?île est une plate-forme financière vitale pour la Russie et Moscou avait accordé un prêt de 2,5 milliards d?euros à Nicosie en 2011. On évoque 5 milliards d?euros cette fois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.