Protectionnisme : avis de gros temps entre Arnaud Montebourg et Bruxelles

Dans un entretien accordé au Figaro, le commissaire européen Karel de Gucht a été très critique à l'égard d'Arnaud Montebourg, qu'il a accusé de protectionnisme. Pour lui, le libre échange est une bonne chose pour l'Europe, et les arguments du ministre "ne tiennent pas la route".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les tensions entre Arnaud Montebourg et Bruxelles sont de plus en plus palpables. Et, dans un entretien accordé au Figaro, le commissaire européen n'a pas manqué de tacler le ministre du Redressement productif.

Compétitivité prix contre compétitivité innovation

"Monsieur Montebourg s'affiche contre la mondialisation, il est protectionniste, c'est un choix. Mais son raisonnement ne tient pas la route. La France ne peut pas, seule, redistribuer les cartes du commerce mondial.", a estimé Karel de Gucht, de nationalité belge, dans les colonnes du Figaro. Avant d'ajouter que le problème de la France réside surtout dans "les 35 heures et ses coûts salariaux".

Quelques jours plus tôt, Arnaud Montebourg, sans rejeter la mondialisation comme un état de fait, avait été critique à l'égard d'une politique bruxelloise qu'il avait jugée comme trop rigide face aux exigences de protection que le commerce mondial requiert : "nous devons réorienter l'Europe, parce que celle-ci n'est plus adaptée à la déloyauté du commerce mondial. Lorsque les Américains, les Chinois, les Indiens, les Coréens et beaucoup d'autres choisissent de subventionner leur industrie, ils n'ont pas Bruxelles sur le dos". Pour lui, notamment, la nouvelle industrie, celle des nouvelles technologies, doit pouvoir faire l'objet d'aides d'État.

Les deux hommes ne parlent tout simplement pas de la même chose, du moins dans le cas coréen; Car quand l'un parle de compétitivité prix, l'autre parle de compétitivité innovation acquise grâce à des aides d'État.

"L'Europe n'a pas intérêt à mettre des barrières au libre échange"

Karel de Gucht en a par ailleurs profité pour vendre les mérites du libre échange. Pour lui, l'Europe n'aurait "aucun intérêt à fermer ses frontières" car elle serait "en excédent de 300 milliards d'euros, biens, services et agriculture compris". Il souligne par ailleurs que la part de l'UE dans le commerce mondial reste "à peu près stable", alors que celle des États-Unis se réduit. 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 139
à écrit le 23/10/2012 à 18:50
Signaler
Monsieur de Montebourg ne pourra rien faire de ce qu'il dit puisque les traités européens (que ces amis de droite comme de gauche ont signés) interdisent ce genre de mesures protectionnistes (profondément nécessaires pourtant). Exactement comme son p...

à écrit le 23/10/2012 à 18:12
Signaler
Le protectionnisme contre le libre-échange- quelle vieille fracture ! Colbertisme contre libéralisme. Si le libéralisme eut des parents, ce furent sans doute John Locke, David Ricardo et Adam Smith- tous anglo-saxons- quelle horreur ! Voyez quel mouv...

à écrit le 23/10/2012 à 17:28
Signaler
Je m'amuse de voir certains prendre sans aucune nuance la défense du libéralisme mondialisé. S'il est dans l'ordre des choses que le monde connaisse un certain rééquilibrage culturel, social et financier, il n'en reste pas moins normal que ce rééquil...

le 23/10/2012 à 17:59
Signaler
Votre propos aurait quelque intérêt si la mondialisation était responsable de notre crise. Certes, il y a eu l'étincelle des subprimes. Certes, il y a une concurrence asiatique (moins de 3% de notre PIB). Certes, il y a la crise de l'euro. Mais d'aut...

à écrit le 23/10/2012 à 17:17
Signaler
Il serait intéressant que M. De Gucht examine à qui profite cet "excédent de 300 milliards d'euros". Comment explique-t-il la désindustrialisation, les pertes d'emploi, les fuites de capitaux, l'appauvrissement ?

le 23/10/2012 à 18:08
Signaler
Eh oui, dur dur de constater que l'Europe libérale est excédentaire tandis que la France socialiste est en déficit ! Est-ce trop difficile à comprendre ? Comment expliquer tout ceci ? Le socialisme, évidemment ! Pas la peine de gémir ou de trépigner ...

à écrit le 23/10/2012 à 17:04
Signaler
Bravo Monsieur Montebourg, ne vous laissez pas impressionner ni par une exploitation tiers-mondiste déguisée en libéralisme, ni par les manoeuvres qui tentent de vous transformer en un mannequin publicitaire, ni par les injures des importateurs. Aujo...

le 23/10/2012 à 18:23
Signaler
A rebel without a cause: vieux film américain sur des ados dépressif avec james Dean; Vous le connaissez? le remake avec arnaud ferait un tabac! Voilà un plan de relance qui marchera! Donc vous ne l'avez toujours pas compris?! Il n'y avait pas de CA...

à écrit le 23/10/2012 à 17:02
Signaler
La distinction que j'ai faite plus haut entre libéralisme et mercantilisme, c'est ce que l'on enseigne chaque jour dans les facultés de sciences économiques, en cours d'économie internationale. Comment le B.A. BA dans le domaine des échanges internat...

le 23/10/2012 à 18:17
Signaler
Il ne suffit pas d'écouter les cours d'économie, il faut aussi les comprendre. La France a fait le choix du socialisme et, évidemment, ça échoue, comme toujours et partout. L'Europe se porte plutôt bien d'avoir ouvert ses frontières. Mais cela impliq...

le 23/10/2012 à 20:14
Signaler
Si la Chine délocalise maintenant en Ethiopie pour obtenir des prix de revient encore plus bas , que la France soit ou non socialiste ne changera pas grand chose. En 1936, en 1981 et aujourd'hui, la prise du pouvoir par les socialiste est une conséqu...

à écrit le 23/10/2012 à 16:45
Signaler
Les voitures françaises ne font rêver personne, n'ont un avantage comparatif que pour le Diesel qui n'intéresse que la France et ne peuvent évidemment se prévaloir d'une compétitivité prix face aux émergeants. Inutile de se décrédibiliser par des pul...

à écrit le 23/10/2012 à 16:17
Signaler
Il est certainement nécessaire de dépasser l'opposition libre-échange/protectionnisme, et de développer l?idée d?échange équitable, basé sur la notion de coopération plutôt que sur celle de concurrence. Et, puis, on a bien le droit de rêver, imaginon...

le 23/10/2012 à 16:29
Signaler
@rb : l'échange est par nature équitable, s'il n'est pas équitable, il n'y a pas d'échange ... le commerce équitable est un pléonasme ... De quelles normes parlez vous ? pourquoi imposer les 35h (par ex.) à des gens qui n'en veulent pas ? la Liberté...

le 23/10/2012 à 16:58
Signaler
Exact @rb, très pertinent. Cependant il faut noter que le "rêve" était tout occidental. Or l'OMC n'est plus dans cette situation centrée. Par ailleurs il faut dire que les inégalités sont un parfait amortisseur pour les pays matures. Ils faut les con...

le 23/10/2012 à 16:59
Signaler
Commentaires de comptoir,qui laisse sur le zinc 8 millions de sans emplois ou précaires. que faites-vous des femmes Moulinex,Doux,et autres qui ont l'horizon noir et des fêtes de Noel indignes d'une grande Nation

à écrit le 23/10/2012 à 15:36
Signaler
Il faut du protectionnisme: = aucun pays a besoins d'acheter des avions "Rafale", chars "Leclerc", centrales nucléaire "AREVA", ils n'ont qu'à les acheter ailleurs! Là, ça leur apprendra!

à écrit le 23/10/2012 à 15:13
Signaler
Quel argument l'obscure commissaire développe t-il? Aucun à part un argument d'autorité: le libre échange serait bon par nature. Circulez il n'y a rien à voir. L'autorité comme seule argumentation est l'indice d'une faiblesse. La Commission illégitim...

le 23/10/2012 à 15:39
Signaler
@Saint Just : le libre échange est bon par nature, cela a été démontré théoriquement par Ricardo et Smith dès le 18ième siècle, et vérifié empiriquement depuis. Le libre échange est l'autre nom de la liberté du commerce appliquée aux états, or le com...

le 23/10/2012 à 15:50
Signaler
@John Galt l'ignorant : Bresil, USA, Algerie, Egypte, Koweit, Australie, Canada, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Russie, Argentine, Malaisie, Indonesie, Kazakhstan sont des pays pratiquant le protectionnisme, s'agit il pour autant de dictatures...

le 23/10/2012 à 15:52
Signaler
@JG: Le libre echane est une arnaque des nantis,mit en place par eux et pour leur profit. Le libre echane n'existe pas et n'existera jamais tant qu'il yaura des entreprises tentaculaire en situation de monopole ou des boites de connivences pour avoir...

le 23/10/2012 à 16:17
Signaler
@ Viking le cuistre : tous les pays que vous citez font partie de l'OMC, et donc respectent peu ou prou les mêmes règles sur le commerce international. Le libre échange pur n'existe pas, mais grace aux round de l'OMC, il se développe, et c'est pour c...

le 23/10/2012 à 16:20
Signaler
@ rb : oh la belle phrasélologie de communiste qui ne veut rien dire. Le libre échange est l'autre nom de la spécialisatino du travail à l'échelle internationale, et la spécialisation du travail, c'est dans la nature humaien et c'est ce qui permet la...

à écrit le 23/10/2012 à 15:13
Signaler
Par ses déclarations Montebourg pose la vraie question. Toutefois il est hippocrite puisque son parti le PS a pris fait et cause pour l'UE donc se lie aux sacro saintes règles de l'OMC. Sauf à remettre en cause la politique économique de l'Europe ce ...

le 23/10/2012 à 19:29
Signaler
Par pur clientélisme politicien, Montebourg pose la pire des questions, celle qui conduit à la ruine et à la guerre.

à écrit le 23/10/2012 à 15:03
Signaler
Qui ne serait pas critique avec cet homme qui ne sait que de critiquer les autres ! De tous temps, les autres ont toujours été la cause de nos malheurs, c'est tellement plus facile !!!!!

à écrit le 23/10/2012 à 14:40
Signaler
Avis de gros temps... quel titre trompeur; à bruxelles, tout est calme. La petite leçon en économie a été administré dans le calme, les arguments de Karel De Gucht sont imparable. Un énigme reste pourtant à élucider: pourquoi Montebourg s'est-t-il la...

à écrit le 23/10/2012 à 14:25
Signaler
La disparité des compétitivités à l'intérieur de l'Union Monétaire est surtout due à des facteurs naturels et immuables (taille du marché intérieur, position géographique, topographie, climat, ressources et richesse naturelles (matières premières), t...

le 23/10/2012 à 14:44
Signaler
n'importe quoi. Vous niez la nature et le génie humain. Si l'on vous écoutez on en déduirait qu'une ile isolée, surpeuplée, non occidentale, sans aucunes ressources naturelles, avec des paysages escarpés et soumie continuellement à des tremblements d...

le 23/10/2012 à 14:58
Signaler
Ne rentrons pas dans votre délire, mais si je suivais votre logique que la "disparité des compétitivités" serait surtout due à des facteurs de décoration du paysage et immuables, nous devrons donc renoncer à tout "redressement productif" et enfin exp...

le 23/10/2012 à 15:04
Signaler
@john galt, Et il est endetté à 200% de son PIB !

le 23/10/2012 à 15:07
Signaler
@john galt d'accord sur l'analyse du Japon toutefois il ne faut peut être pas oublier le temps qu'à mis le Japon à arriver à cette situationdans un premier temps i la bâti son industrie sur son marché interne avant de s'ouvrir à l'nternational. Si à ...

le 23/10/2012 à 15:12
Signaler
@bob44 : aucun rapport avec la question. Cela est dû à l'inconséquence de son gouvernement, pas à la compétitivité de l'économie nippone, unanimement reconnue ...

le 23/10/2012 à 15:22
Signaler
@ GABUZO : on ne peut comparer les 30 glorieuses à maintenant. La compétition internationale était plus faible (il n'y avait que 50 pays dans le monde en 1950 !!), les régles économiques plus favorables dans les pays, mais les rounds successifs de l'...

le 23/10/2012 à 15:29
Signaler
@john galt, a bon ? Le gouvernement japonais a suivi pendant dix ans la recette keynésienne axée sur les politiques budgétaires actives pour doper l?économie. De 1992 a 2000 douze plans de relance ont induit une injection massive de fonds publics as...

le 23/10/2012 à 15:41
Signaler
@ bob44 : 20 ans de recettes keynésiennes pour le Japon, et ils continuent encore. Etcela a montré, comme à chaque fois depuis l'échec du new deal de roosevelt, que le keynésianisme cela ne marche pas. Mais c'est grâce à la forte compétitivité de l'é...

le 23/10/2012 à 16:00
Signaler
@J:Les 30 lorieuses europeennes sont apparu race au keynesiannisme.Ca a commence a partir en cacahuete a partir de 73 ou on a ete oblie d'emprunter sur les marches financiers,la ou avant on pouvait emprunter a 0%ša la banque de france ou centrale,pui...

le 23/10/2012 à 16:09
Signaler
" depuis l'échec du new deal de roosevelt" sur la plan social on ne peut pas vraiment parler d'échec mais bon quand on est un néolibéral le social on s'en tape, seul le commerce et la croissance sont épanouissantes..

le 23/10/2012 à 16:24
Signaler
@ rb : n'importe quoi. Le keynésianisme, c'est la hausse continuelle de la dépense publique dans le PIB. Or, en France, cette hausse ne s'est produite qu'à partir de 1974 (avant 35 % en moyenne pendant les 30 glorieuses). On a tjrs emprunté sur les m...

le 23/10/2012 à 16:27
Signaler
@ bob44 : le new deal en fut pas un échec ? si vous prenez les 2 premières années, cela a marché, comme toute relance keynésienne à court terme. Mais dès 1937, les niveaux de chomage étaient pire qu'en 1930, avec un endettement monstrueux, que le con...

le 23/10/2012 à 16:41
Signaler
@JG:Loi pompidou de 73 pour l'obligation d'emprunter sur les marches financiers,avant c'etait a la banque de france...Une fois de plus vous demontrez toute votre maitrise des sujets sur lesquels vous vous exprimez;)

le 23/10/2012 à 16:52
Signaler
@john galt, "Mais seul le commerce et le croissance peuvent permettre le progrès social" on ne doit pas parler du même progrès social visiblement. Pour moi il vaut mieux moins de croissance et plus de protection social et de répartition des richesses...

le 23/10/2012 à 17:00
Signaler
@rb : mais vous ressortez toujours cette loi sans la comprendre. Alors, petit cours : cette loi présentée par VGE est purement technique et empêche la BDF d'acheter directement des emprunts d'état (plus quelques trucs cosmétiques), mais elle ne le fa...

le 23/10/2012 à 17:12
Signaler
@ bob44 : tout à fait, vous, vous parlez de la misère bien également répartie, c'est un progrès social, tout le monde est pareillement pauvre. Sans croissance, pas de protection sociale, pas de répartition de richesse. si répartition de richesse par...

à écrit le 23/10/2012 à 14:07
Signaler
Ouvrir le débat n'est pas inutile. La commission de Bruxelles, au nom d'une doctrine obstinément appliquée depuis que Barroso en est le président, n'a pourtant pas de quoi se glorifier, vu les résultats de sa gestion passive, sans vision, tout juste ...

à écrit le 23/10/2012 à 14:06
Signaler
Quelle est la légitimité de ce commissaire ? Elu par qui ? En fait, elle n'est pas plus grande que celle de Montebourg qui veut toujours jouer les gros bras et fatigue le monde. Hollande et Ayrault seraient bien inspirés de le sortir du gouvernement ...

le 23/10/2012 à 14:38
Signaler
Montebourg, élu par qui ?

le 23/10/2012 à 15:23
Signaler
Il est Président du Conseil Général de Saône et Loire, donc élu par les habitants d'un canton du Département

à écrit le 23/10/2012 à 14:02
Signaler
A que je suis content qu on le remettre à sa place car il se croit le géant du monde aussi je pense qu il va encore en rabattre car il fait tous les jours un programme qui ne tiens pas debout aussi c'est encore une flèche que l on nous envoie et que ...

à écrit le 23/10/2012 à 13:17
Signaler
Avis de tempête entre la France et Bruxelles.

à écrit le 23/10/2012 à 13:08
Signaler
La France dispose d'un excédent commercial avec la Corée : on exporte plus chez eux qu'on importe leurs produits. Veut-on supprimer encore plus d'emplois en France ? N'y a-t-il pas assez de chômeurs en France pour satisfaire l'ego démesuré de M le ma...

à écrit le 23/10/2012 à 12:55
Signaler
On ne nous balance ici que des déclarations univoques provenant de Bruxelles, le liberalisme à tout craint est bel et bien mort, arrêtons de nous voiler la face/ Montebourg a raison de limiter les choses et ce que l'on qualifie de "protectionisme" es...

le 23/10/2012 à 13:12
Signaler
C'est pourtant ce gouvernement agitant des arguments populistes idiots qui renforce les thèses des extrêmes. C'est pourtant ce gouvernement qui enfonce la France dans la ruine pour imposer coûte que coûte son idéologie fiscale. Ni socialiste, ni extr...

le 23/10/2012 à 13:18
Signaler
Vous parlez -exactement - de quoi? Montebourg aurait raison de limiter quoi? vous n'avez pas lu la réponse que Karel De Gucht lui a apporté? "Les choses" ne changeront pas. Il n'y pas de fondement pour "les choses". Montebourg devrait s'excuser pour ...

à écrit le 23/10/2012 à 12:49
Signaler
Protectionnisme. Le mot est devenu prononçable. Avant, lorsqu'il était employé par le Front National il s'agissait d'un gros mot. Toutefois, et c'est bien le tort du parti cité, il doit être mieux explicité en ce qui concerne sa signification et l'es...

le 23/10/2012 à 13:13
Signaler
Le protectionnisme est un impôt sur les populations soi-disant protégées.

le 23/10/2012 à 13:52
Signaler
Le libre échange c'est acheté moins cher mais payer plus de cotisations pour les nouveaux chômeurs dont l'usine a été délocalisée, sans parler de la compression des salaires liée à cette concurrence pour maintenir la compétitivité

le 23/10/2012 à 14:06
Signaler
@libre échange : Bastiat vous connaissez ? il y a 150 ans, il a misen morceau l'argument que vous employez ...

le 23/10/2012 à 16:28
Signaler
Bastiat était un défenseur du libre échange (à noter pour ceux qui ne l'auraient pas lu, s'ils l'on fait, alors ils ne l'ont pas compris.Ils sont nombreux). On sait qu'il s'est contredit à plusieurs reprises, c'était un polémiste, notament avec le c...

le 23/10/2012 à 17:04
Signaler
vosu avez mal compris "la vitre cassée" ... donc son application à la macro, vous n'avez pas comrpis non plus ... lisez réellement Bastiat svp ... De quels critères changeant parlez vous ? Bastiat parle de la nature humaine, invariable (à moins que v...

le 23/10/2012 à 18:32
Signaler
Pourquoi utiliser des mots comme Protectionnisme ou Libre Echange (en occultant d'ailleurs toutes les demi-teintes subtiles entre les deux) ? Il faut seulement exiger que les règles soient les mêmes entre l'UE et ses grands concurrents ou amis (ray...

à écrit le 23/10/2012 à 12:46
Signaler
Montebourg a plus que raison soutenir l'emploi Français en achetant Français n'en déplaise aux comissions qui nousfont nager dans le caca depuis des décenies en plus on a fait venir des entreprises étrangères chasseurs de primes et ensuite au revoir ...

le 23/10/2012 à 13:15
Signaler
Pour soutenir l'emploi en France, il n'y a pas d'autres solutions que la fin des 35h, des seuils sociaux et des charges sur le travail. TINA !

le 23/10/2012 à 14:13
Signaler
TINA a bien raison, c'est bien depuis les 35h et les augmentations des charges que la dégringolade du produit français à commencer. Commencer Montebourg à régler d abord ce problème pour votre Made en France sans exporter votre problème.

le 23/10/2012 à 14:45
Signaler
en fait, c'est d'abord par la hausse des prélèvements obligatoires sosu VGE puis avec l'arrimage au mark (politique du franc fort) de trichet et bérégovoy que notre industrie a commencé à être dévastée ...

à écrit le 23/10/2012 à 12:03
Signaler
Qui était la personne qui a dit lors de la campagne électorale 2007 :"le seul côté négatif de Ségolène (Royal) et son compagnon"?

à écrit le 23/10/2012 à 12:03
Signaler
"l'Europe, parce que celle-ci n'est plus adaptée à la déloyauté du commerce mondial. " Je suis d'accord avec cette déclaration mais elle ne l'a en réalité jamais été... simplement aujourd'hui qu'elle est affaiblie, ses concurrents (Etats-Unis en têt...

à écrit le 23/10/2012 à 11:41
Signaler
Je pense que Arnaud Montebourg a raison, il faut à la France à l'Europe une dose de protectionniste pour les produits manufacturés et les services. Il faut de véritables filières Françaises et Européennes et pas de pseudo Made in France au rabais . R...

le 23/10/2012 à 11:58
Signaler
il suffit donc de refuser d'acheter un produit importé pour que nous redevenions compétitif ? quelque chose m'échappe dans le raisonnement ...

le 23/10/2012 à 12:17
Signaler
En réalité, il faudra interdire d'acheter. A mon avis, cela est le commencement de toute activité productive, l'achat. Si il y a raisonnement, ce que je contesterais, alors, s'il y a "vraiment" raisonnement, il va falloir que la France quitte l'UE. ...

à écrit le 23/10/2012 à 11:20
Signaler
Si encore l'Europe avait ce qu'il faut là où il faut, pour taper du poing sur la table face aux Chinois qui se moquent ouvertement de nous en pratiquant, eux, un protectionnisme réel et en inondant nos marchés de produits bas de gamme, construits ave...

le 23/10/2012 à 12:00
Signaler
nos concitoyens sont tellement au courant de la qualité des produits français qu'il se ruent sur les produits chinois pourris (genre iphone, samsung, etc etc etc ...)

le 23/10/2012 à 12:44
Signaler
Faut dire qu'ils ont plus tellement le choix en tout cas pour l'électronique grand public et le textile. Et pour l'Iphone, c'est l'exemple même du rouleau compresseur chinois. Un produit de grande qualité. Demain les chinois produiront nos Airbus av...

le 23/10/2012 à 13:13
Signaler
On n'a plus hélas de grand nom dans le téléphone portable. Mais aussi surprenant que ça puisse paraitre, une tablette numérique est produite en France. Avez-vous suffisamment confiance dans le made in China pour acheter une auto ou une moto de marque...

à écrit le 23/10/2012 à 11:07
Signaler
Ni vu ni connu Arnaud Montebourg dit "le redresseur" adopte les idées de Marine Le Pen. Mais chutttt.....

le 23/10/2012 à 11:51
Signaler
Pourquoi chutttt? Les positions extrèmes se rejoignent aisément. Ce sont des positions en dehors de la réalité. La désorganisation de la vie politique et économique française pourrait être expliquer par cette tendance au repli, à l'autisme qui est ac...

à écrit le 23/10/2012 à 11:01
Signaler
cela commence a faire désordre, il serait temps de savoir quelle politique veux appliquer la France " nous devons réorienter l'Europe, parce que celle-ci n'est plus adaptée à la déloyauté du commerce mondial." la question est dans quel sens devons no...

à écrit le 23/10/2012 à 11:01
Signaler
"le problème de la France réside surtout dans "les 35 heures et ses coûts salariaux" tout est dit !!!!!!!!!!!

le 23/10/2012 à 15:18
Signaler
il ne faut plus delocaliser il faut creer Français ainsi moins de chomeurs et du pouvoir d'achat -

à écrit le 23/10/2012 à 10:40
Signaler
La chine, les USA et l'Allemagne avec leur pretectionisme a tout va on l'air d'aller mal ?

à écrit le 23/10/2012 à 10:40
Signaler
Attention à bien séparer les points de vue. sur le plan politique, l'Europe est une excellente chose. Je rappelle que nous ne nous sommes plus fait la guerre entre pays européens depuis la deuxième guerre mondiale. Ca, c'est un vrai résultat pour le ...

le 23/10/2012 à 12:01
Signaler
@ Matou : si on ne se fait plus la guerre, ce n'est pas grace à l'europe, mais grace à la démocratie, aucun rapport...

le 23/10/2012 à 12:08
Signaler
Il y a même des PME allemandes voyant l'opportunité d'acheter des entreprises dans des pays de l'Europe du sud, Italie par ex., et y sauvent des emplois. Que c'est méchant!

le 23/10/2012 à 12:28
Signaler
@john galt - Vous croyez vraiment ce que vous écrivez?

le 23/10/2012 à 12:37
Signaler
@ minette : je ne crois que ce que je vois. Citez moi donc un seul conflit entre 2 démocraties, pour voir ... par contre, je peux vous citer des conflits entre 2 partenaires commerciaux.... "Ce ne sont pas les peuples qui veulent la guerre, ce sont ...

à écrit le 23/10/2012 à 10:29
Signaler
Le seul fait que Montebourg aurait entrepris la demande de mise sous surveillances des importantion sud-coréennes est un forme de déni. En dehors de la discussion sur le fond si le retour au moyen âge et au protectionnisme qui dominait la logique des...

le 23/10/2012 à 10:37
Signaler
Arnaud Montebourg connaît ses dossiers et est un excellent ministre.

le 23/10/2012 à 11:03
Signaler
Le seul fait que Montebourg aurait entrepris la demande de mise sous surveillance des importations sud-coréennes est une forme de déni. En dehors de la discussion sur le fond si le retour au moyen âge et au protectionnisme qui dominait la logique des...

le 23/10/2012 à 11:06
Signaler
Calcul populiste et scandaleux... mais qui va marcher.

à écrit le 23/10/2012 à 10:27
Signaler
LES PROPOS DE Montebourg sont avant tout politiques à usage interne; il veut montrer et faire savoir qu'il existe notamment à l'aile gauche du PS Pour le reste cet idéologue marxisant et farouche adversaire du libéralisme ne comprend rien à l'entrep...

le 23/10/2012 à 10:36
Signaler
+1 il serait temps que ce gvt parle d une seule voie ..

à écrit le 23/10/2012 à 10:18
Signaler
"le problème de la France réside surtout dans "les 35 heures et ses coûts salariaux". Certaines personnes sont allées loin dans les études...Comment font ils pour occuper de telles responsabilités ?

à écrit le 23/10/2012 à 10:08
Signaler
Suppression des 35 heures : la droite en a rêvé et les socialistes vont le faire. Ils vont avaler leur chapeau.

à écrit le 23/10/2012 à 9:52
Signaler
Montebourg a raison contre une commission de BXL et une OMC qui confondent le libéralisme avec le mercantilisme, sous prétexte que ces deux doctrines et pratiques ont en commun le libre échange. Le problème est que le libéralisme peut prétendre à une...

le 23/10/2012 à 10:11
Signaler
Votre commentaire est très intéressant. Je ne sais pas si les définitions utilisées sont les bonnes, mais en tout cas, les idées derrières valent le coup d'être développées.

le 23/10/2012 à 10:24
Signaler
A. Montebourg est dans le vrai et Bruxelles à côté de la plaque comme dans beaucoup d'affaires et notamment dans la question des agrocarburants dont les effets pervers sont d'affamer les peuples des pays pauvres. A ce titre, il s'agit pour Bruxelles ...

le 23/10/2012 à 10:52
Signaler
Deux erreurs. La première : M le maudit est le mercantiliste de l'affaire. La deuxième : la commission passe son temps à négocier avec les pays mercantilistes qui veulent commercer avec l'Europe pour qu'ils changent d'attitude. Toutefois, vous avez b...

le 23/10/2012 à 12:02
Signaler
+ 1000 à Anarchie étatique !! un libertarien !! dans mes bras !!

le 23/10/2012 à 18:51
Signaler
Bien vu l'analyse!

à écrit le 23/10/2012 à 9:50
Signaler
le raisonnement de Karel de Gucht ne tien que dans une europe politiquement unie ( au moins la zone Euro) avec des salaires et des protections sociales équivalentes. Donc il faut avoir une Europe avec l'égalité et la force comme aux USA qui eux sont ...

le 23/10/2012 à 9:56
Signaler
@ egalité : ce ne sont pas les salaires et la protection sociale qui doivent être équivalents, mais la compétitivité (ce qui revient in fine au même, mais l'un précède l'autre)

le 23/10/2012 à 11:27
Signaler
J'adhere a ce que vous dites, cependant cette phrase "le problème de la France réside surtout dans "les 35 heures et ses coûts salariaux" sonne pour moi comme un "il faudrait comme en Corée travailler le double pour moitié moins"....

le 23/10/2012 à 13:34
Signaler
@ Loic : la durée de travail moyenne en corée du sud est de 52 h par semaine, avec 2 semaines de congés payés. Leur niveau de vie est équivalent au notre. Seulement, leur système est viable, le notre est en train de s'effondrer car financé à crédit. ...

le 23/10/2012 à 14:17
Signaler
egalité a écrit le 23/10/2012 à 09:50 : Ou alors il faut revenir aux abciennes monaies qui permétraient de compenser une partie du déséquilibre entre les nations européennes (cf GB). CQFD !

le 23/10/2012 à 17:25
Signaler
Entièrement de votre avis, à voir la manière dont la crise est gérée, on constate que l'Europe est divisée et gouvernée par des concurrents économiques.

à écrit le 23/10/2012 à 9:45
Signaler
Le roquet va-t-il se faire claquer le baigneur? Il serait temps !!

à écrit le 23/10/2012 à 9:44
Signaler
Mais quelle est la légitimité au juste de ce M. de Gucht pour venir ainsi critiquer la politique d'un ministre de la République française? Ras le bol de ces technocrates qui n'ont qu'une seule obsession: nous faire travailler plus, plus longtemps, a...

le 23/10/2012 à 9:53
Signaler
Ce monsieur a la même légitimité que Mr Montebourg, cad aucune. Néanmoins, il évoque des évidences : le protectionnisme appauvrit le pays qui le pratique, ainsi que ses citoyens... Ce qui en veut pas dire que l'on doit pratiquer un libre échange aveu...

le 23/10/2012 à 10:18
Signaler
Comme vous, Montebourg se croit encore au bon temps des 30 Glorieuses. Comme tous ses collègues du même bord, il refuse le 21ème siècle. Le pays est dirigé par un clan de quelques centaines de technocrates qui vivent à l'intérieur des fortifications ...

le 23/10/2012 à 10:29
Signaler
pour une fois je serais d'accord avec Montebourg, il faut dire à ce scribouillard de Bruxelles que nul ne connait, d'aller planter ses choux ailleurs. Tous les pays du monde font du protectionnisme, à commencer par les plus grands, alors je ne vois ...

le 23/10/2012 à 13:46
Signaler
Faux, si nous ne l'avions pas fait, aujourd'hui nous n'aurions pas de gros groupes mondiaux, il faut juste le bon milieux.Pourquoi il ne parle pas d'équilibre de taxes de tous les pays d' Europe mais seulement de nos 35h qui est une répartition de tr...

le 23/10/2012 à 14:38
Signaler
Ah mais ne pas confondre technocrate fonctionnaire et commissaire européen karel de gucht est au même titre qu' arnaud montebourg un politique

à écrit le 23/10/2012 à 9:43
Signaler
La Corée tout comme la Chine, les USA.. pratiquent le protectionnisme et l'UE, au nom d'une soi-disant mondialisation se laisse faire ! Merci Bruxelles !

le 23/10/2012 à 11:25
Signaler
Merci à ceux qui ont laissé l'Europe se faire (à leur convenance). Nous pourrions d'ailleurs nous inspirer de leur législation (Small Business Act, Super 301, CFIUS...) qui protègent leurs entreprises contre le dumping et la prédation économique. Il ...

à écrit le 23/10/2012 à 9:39
Signaler
Certes, le libre échange est une bonne chose pour l'Europe. Cependant, les mesures, les taxes ne sont pas équitables et Bruxelles semble plus freiner le dynamisme des entreprises européennes que de les accompagner. Les USA ont une approche intéressa...

le 23/10/2012 à 11:25
Signaler
Tout à fait d'accord. C'est le destin de l'Europe qui est en train de se jouer là. Si l'Europe n'est pas capable de protéger ses citoyens face aux menaces externes, qui aujourd'hui sont essentiellement économiques, alors, il faut se rendre à l'éviden...

à écrit le 23/10/2012 à 9:38
Signaler
ce commisaire ne représente que lui même ,il n'est pas élu.Qu'il nintervienne pas dans la politique de la France

le 23/10/2012 à 9:57
Signaler
Mr Montebourg a été élu ???? première nouvelle ???

le 23/10/2012 à 10:13
Signaler
Regardez le niveau de nos "élus" européens (députés européens) et leurs contributions aux décisions du Parlement Européen et vous comprendrez vite la perte d'influence de la France...

le 23/10/2012 à 11:14
Signaler
Vous pensez que Montebourg élu représente mieux la France ?

à écrit le 23/10/2012 à 9:38
Signaler
Le déficit commercial est grandissant, on le paie avec des dettes et du chomage. Qu'est-ce qui les poussent à aller dans ce sens à Bruxelles ? Pensent-ils ne jamais régler les dettes ? pensent-ils semer le chaos pour y construire quelque chose de l'o...

à écrit le 23/10/2012 à 9:37
Signaler
Entre un ministre de gauche qui défend les intérêts de son pays et un commissaire de droite qui défend le libre-échange entre la France et les pays où le coût de la main d'oeuvre et les lois environnementales sont plus faibles, je soutiens le premier...

le 23/10/2012 à 9:55
Signaler
faire du protectionnisme est de l'imbécilité pure qui appauvrit les citoyens du pays qui le pratique. Donc mr montebourg est très loin de défendre les intérêts de la France, le protectionnisme défend juste les intérêts des producteurs (patrons) franç...

le 23/10/2012 à 10:58
Signaler
Parceque la Chine et la Corée ne font pas du protectionnisme quand ils mettent des normes de sécurité pourries pour empêcher les allemands de leur vendre des machines-outils, les constructeurs auto de pénétrer leur marché etc... Cela se saurait depui...

le 23/10/2012 à 11:44
Signaler
Tous les français d'en bas, aussi les doites d'en bas soutiennent Montebourg. Il faut en finir avec ette comission et la DISSOUDRE puis ensuite poursuivre le Baroso et ses voyous de commissaires devant les tribunaux pour haute trahison envers les peu...

le 23/10/2012 à 12:04
Signaler
@ john galt Reduire la défense de nos intérêts à du protectionnisme est une escroquerie intellectuelle. Il faudrait trouver un autre mot (cf commentaire très bien formulé de Malpensant sur la différence entre mercantilisme et liberalisme). Il n'y a ...

le 23/10/2012 à 12:05
Signaler
@ Le Sage : la chine mets des normes pourries pour empécher les allemand de leur vendre des autos ???? curieusement, la Chine est devenue le 1er marché du monde pour Chevrolet, bmw, audi, mercedes, porsche, et val e devenir pour VW, vous vous êtes re...

le 23/10/2012 à 12:35
Signaler
@ PP : vous parlez des coréens du nord qui pratiquent un protectionnisme total ? Comme ils sont heureux et riches .... La corée du sud n'ouvre pas entièrement ses frontières, mais pas moins que la France (car accord de l'OMC), et elle s'en sort mieux...

à écrit le 23/10/2012 à 9:35
Signaler
Ca y est les voilà pris au piège de cette Europe de Mer... La France s'écroule depuis l'Europe mais les Français comme des boeufs "vénères" ce projet et l'Euro dirigé par des tarés NON ELUS à la botte des banques et des lobbies (regardez le délire av...

le 23/10/2012 à 14:52
Signaler
Que d ineptie et d inculture, l euro n est qu un outil cessez d en faire l alibi de votre propre nullite economique!!!! Le probleme c est tous les freins a la creation d entreprise et a la croissance, c est toutes les taxes et lobbys en place pour pr...

à écrit le 23/10/2012 à 9:34
Signaler
Grâce à M. Karel Dégoûte et ses amis, quand un ancien ouvrier du textile achète un T-shirt, il le paie moins cher. Merci, qui ? Merci, M. Karel.

à écrit le 23/10/2012 à 9:34
Signaler
Bruxelles se comporte de façon louche, l?idéologie du libre échange les amène à protéger les pays non européens pour appliquer leur doctrine de non protectionnisme en face du monde. Avec la doctrine additionnée de lobbyistes, nous ici on est à poil. ...

le 23/10/2012 à 9:51
Signaler
vous ne connaissez manifestement pas le libéralisme ...

à écrit le 23/10/2012 à 9:21
Signaler
Bonjour, ont se moquent des commentaires de Bruxelles et des ces technocrates.

à écrit le 23/10/2012 à 9:21
Signaler
a bas l europe!! aq bas l omc!!! a bas la mondialisation qui, si elle avait ete au service des peuples aurait pu eradiquer l extreme pauvrete et la faim dans le monde!!! elle ne sert que la finance

le 23/10/2012 à 9:52
Signaler
@colere : mais la mondialisation a fait plsu pour lutter contre la misère dan le monde que toutes les idéologies généreuses de gauche et de droite ...

le 23/10/2012 à 11:31
Signaler
Arnaud Montebourg a parfaitement raison, quand il énonce ces vérités qui font mal à ceux qui se gavent avec l'Europe, malheureusement beaucoup trop nombreux à avoir des intérêts, dans diverses positions financières, tant que l'on aura pas fait le mén...

le 23/10/2012 à 12:08
Signaler
@couroux : l'usine electrolux rapporte des gros bénéfices en France, ben voyons .... Comme les juteux bénéfices de l'acierie de florange, de l'usine kléber de sarreguemines, des fantastiques bénéfices des raffineries de pétroplus ????? curieux ces ca...

le 23/10/2012 à 14:21
Signaler
@colère, le problème de la mondialisation est semblable à l'expérience des ballons d'eau chaude et froide. Quand vous le mettez en ensemble, la température baisse dans le premier, et monte dans le second. Comme nous étions dans le ballon d'eau chaude...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.