5 mots pour comprendre les enjeux du référendum en Catalogne

L'élection législative de dimanche en Catalogne pourrait mener à un référendum pour ou contre l'auto-détermination de la région. Une sérieuse épine dans le pied pour Mariano Rajoy. Le point en cinq mots-clés.
Copyright Reuters

Les Catalans votent ce dimanche pour élire leur Parlement. Une victoire de la coalition menée par Artur Mas, l'actuel président de la région, officiellement favorable à l'auto-détermination, pourrait mener à un référendum. 

? Artur(o) Mas

Né en 1956 à Barcelone, le chef de fil des nationalistes se présente en tant que candidat à sa propre succession comme président de la "Généralité" de Catalogne. Il prend soin de ne pas prononcer le mot "indépendance" auquel il préfère l'expression "Etat souverain" et choisit de s'opposer frontalement à Madrid. "Nous ne sommes pas les vassaux de l'Etat espagnol", a-t-il clamé vendredi. Le personnage assume une image de radical. Il est allé jusqu'à supprimer en 2000 le "O" de son prénom pour le rendre plus "catalan".

? Convergencia i Unio (CiU)

C'est le nom du parti de coalition mené par Artur Mas. Les derniers sondage le donnent gagnant, mais avec une majorité relative. Si cette dernière était absolue, cela lui donnerait les coudées franches pour organiser un référendum.

? Constitution de 1978

Un référendum sur l'auto-détermination serait en outre de nature à remettre en cause le modèle espagnol décentralisé prévu par la Constitution de 1978. Celle-ci prévoit l'existence de communautés autonomes. 

? Pacte fiscal

Artur Mas a convoqué ces élections anticipées quelques jours après s'être vu refuser l'autonomie fiscale par Mariano Rajoy, le 20 septembre. Il demandait un "pacte" afin de pouvoir maîtriser son budget. La région, peuplée de  7,5 millions d?habitants, dispose d'un PIB de 200 milliards d?euros, soit 21% de celui du pays. Toutefois, elles est aussi la plus endettée du pays (42 milliards d?euros de dettes) et son déficit public s?élève à 3,7 % du PIB. Aussi, certains de ses dirigeants souhaitent-ils pouvoir disposer des recettes fiscales générées par les contribuables catalan.

? Référendum sur l'autodétermination

C'est l'un des enjeux majeurs de cette élection. Une motion en vue d'un tel référendum pour tous les Espagnols avait été déposée par la Gauche républicaine de Catalogne. Elle a été largement rejetée par les conservateurs du parti populaire de Mariano Rajoy.

>> Une Catalogne indépendante serait-elle économiquement viable ?

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 25/11/2012 à 16:14
Signaler
50% des exportations catalanes se font depuis des décennies voir des siècles avec l'Espagne, l'hypocrisie est a son comble. Dire que c'est Franco a sauvé le Barça de la faillite par deux fois et a industrialisé la Catalogne, ces indépendantistes ont...

à écrit le 25/11/2012 à 15:51
Signaler
Les Basques la veulent, les Ecossais la veulent, les Corses la veulent, les Tyroliens du sud la veulent, les Bavarois, les flamands, les wallons ... et les Palestiniens et les Touaregs et maintenanan au tour des Catalans : tous veulent leur ...

le 26/11/2012 à 7:17
Signaler
Je peux vous assurer que depuis les annees 50 l'idee d'un etat bavarois souverain n'est plus ni dans les esprits ni dans les programmes politiques, a l'exception d'un petit groupement plutot folklorique. Cela tient au charactere fortement federal de ...

à écrit le 25/11/2012 à 15:17
Signaler
Juste en passant, même si c'est hors sujet, n'est ce pas la Catalogne (m^me si toutes les "bonnes raisons n'ont pas été mises à jour au sujet le l'évènement), qui a eu le courage, l'intelligence et l'humanité nécessaires pour faire stopper (culture o...

le 25/11/2012 à 16:10
Signaler
Le correbous corrida aussi cruel mais catalane(tradition) n'a pas été éradiqué, Bravo la Catalogne. Que de bêtises on peut lire ici.

le 25/11/2012 à 17:22
Signaler
fraternite vous savez une bonne paire de couille de taureau bien préparer , c'est succulent , allez courage , cela ne vous fera pas de mal

le 25/11/2012 à 19:03
Signaler
Désolé, mais je suis végétarien ! , mais bon appétit à vous, bonne digestion....et bonne soirée !! (à Toréo )

le 25/11/2012 à 19:11
Signaler
Maestria : on ne peut connaitre toutes les "traditions" aussi idiotes et cruelles, soient elles...je ne parle que de corrida ici, et c'est déjà une avancée non négligeable à mon sens.....après, il y a encore tellement de c...ries en substance qui exi...

à écrit le 25/11/2012 à 14:41
Signaler
Il est normal qu'ils demandent l'indépendance,comme d'ailleur,d'autres régions en france pourraient le faire,tout ce qu'elles font c'est anticiper,pourquoi? Parce-que que nous le voulions ou nous nous glissons tranquillement et surement vers une euro...

à écrit le 25/11/2012 à 12:07
Signaler
la catalogne , c'est ou en france ,connait pas , merci de vos réponse

le 25/11/2012 à 13:20
Signaler
Spectacle navrant que cette Europe qui se repli sur elle même. Les demandes d'indépendance concernent des régions, demain se seront des villes qui voudront leur indépendance et après demain des quartiers

le 25/11/2012 à 13:52
Signaler
Il est tout de même triste de constater que certaines personnes ne sortent pas de leur trou pour se rendre compte que le Catalan est un Basque sans les attentats et assassinats. Mais avec l'autre défaut d'être "important", par ailleurs... Il faudrait...

à écrit le 25/11/2012 à 11:48
Signaler
- Artur Mas à décidé de ne plus garder le "o" final de son prénom parce qu'il avait été baptise avec un prénom en castillan, ce qui était obligatoire pendant le franquisme. D'ailleurs, des centaines de miliers de catalans et catalanes ont fait comme...

à écrit le 25/11/2012 à 10:52
Signaler
Les Eurocrates y sont quand même pour quelque-chose, attention qu'un jour on ne leur coupe pas la cravate.

le 25/11/2012 à 14:15
Signaler
Il est absolument risible de voir qu'à n'importe quel sujet, il y a toujours un commentateur pour répondre : De toute façon c'est de la faute à l'Europe. Avez-vous un seul argument valable pour relier l'indépendance de la Catalogne à Bruxelles ?

le 25/11/2012 à 15:05
Signaler
Oui! Les arguments de la concurrence libre et non faussé qui n'est que moins libre et plus faussée du fait de la disparition des frontières, des monnaies nationales, des délocalisations, de l'immigration!

à écrit le 25/11/2012 à 10:45
Signaler
Un grand pas vers le fédéralisme ! d'autres régions suivront, elles n'attendent que ça !

le 25/11/2012 à 18:07
Signaler
Le fédéralisme signifie des transferts ... De mon avis la Catalogne ne veut plus faire de transferts vers une autre région via le gouvernement central ... Alors parler de fédéralisme me semble inapproprié ...

à écrit le 25/11/2012 à 10:00
Signaler
Rien n'indique dans ce cas qu'elle reste dans l'Europe!

le 25/11/2012 à 10:27
Signaler
statuairement et institutionnellement ce ne serait pas possible ce qui d'ailleurs relativise l'engagement indépendantiste des Catalans.A mon avis l'Europe doit plutôt aux prochaines élections européennes organiser une participation pour des listes où...

à écrit le 25/11/2012 à 9:58
Signaler
La Catalogne ( et pas seulement) est le résultat des contradictions dans la construction européenne. Affaiblir les États par la décentralisation, sans en prendre le relais, tout en imposant le dogme d'une concurrence soit-disante "libre et non faussé...

le 25/11/2012 à 10:42
Signaler
Tout à fait mon impression aussi. Et cela ressemble tellement à du "diviser pour mieux régner" que je ne vois pas autre chose...

le 25/11/2012 à 11:55
Signaler
Normal que vous pensez comme ça si vous ne connaissez la cas concret. Il faut savoir que la ridicule descentralisation de l'Espagne en régions autonomes avait par unique but de banaliser les differences avec la Catalogne. La plupart de ces régions au...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.