Pour Angela Merkel, l'effacement de la dette grecque "n'est pas une solution"

Angela Merkel reste dans sa ligne de conduite et se refuse à considérer un effacement de la dette de la Grèce.
Copyright Reuters

Lors d?une réunion devant des députés de son camp, la chancelière allemande a maintenu son opposition à l?effacement de la dette de la Grèce. Selon des propos rapportés au journal ?Passau Neue Presse?, Angela Merkel a précisé qu?un effacement de la dette grecque ouvrirait la porte à d?autres pays qui pourraient faire la même requête. Les déclarations de la chancelière allemande confirment la politique adoptée depuis des semaines par Berlin, qui ne veut pas risquer d?irriter les contribuables allemands à moins d?un an des élections législatives dans le pays. (Source : AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 29/11/2012 à 14:11
Signaler
Restructurer les dettes? On nous fait un gigantesque tonneau dans lequel on est entrain de balancer l'humanité. On nous conduit à la falaise, qui y va? Il vaudrait mieux y penser avant que ça ne soit trop tard. Notre pays va au défaut de paiement...

à écrit le 27/11/2012 à 22:13
Signaler
Restructurer va poser le problème des capitaux étrangers. On peut supposer que les investisseurs, c'est à dire le travail va devenir nerveux. On trouve qu'il existe encore des actifs en Espagne, par exemple en mai 2012, c'est assez récent, l'affaire ...

à écrit le 27/11/2012 à 11:55
Signaler
Angela n´a pas le choix. Non seulement elle a les mains liées par la constitution mnais aussi elle écoute son peuple ... pour avoir des chances s d´être réélue ! Reponse au Poilu : l´allemagne n´est pas le seul a refuser ce Hair cut....

le 27/11/2012 à 15:57
Signaler
vous avez raison ! d'ailleurs moi j'ai décidé que d'arrêter de payer mes impots et charges qui financent l'éducation des gosses des autres, arrêter de payer pour financer la Corse, et autres régions pauvres, j'arrête de payer mes impots qui finance...

à écrit le 27/11/2012 à 9:19
Signaler
Elle a raison !

à écrit le 27/11/2012 à 6:29
Signaler
Il y en a un peu marre de "Angela Merkel". Il y a 17 pays dans l'Union Monétaire, il faudrait peut-être de temps en temps voir ce que les autres 16 ont à dire à ce sujet! On se croirait revenus à l'époque de Pétain ma parole ! La aussi il n'y en avai...

le 27/11/2012 à 8:09
Signaler
S'il n'y avait qu'elle? Il ne savent plus quoi faire cela devient flagrant, je crains qu'on aille vers un désastre sanglant. Pour commenter tout ce cirque Mazerolle Duhamel Elkabach Delors Rocard. Il ne manque que Pétain rien que des squelettes.

le 27/11/2012 à 13:29
Signaler
Comprendre pourquoi nous en sommes là Excellent cours d histoire de 1945 à nos jours http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/leurope-cest-la-paie

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.