La presse allemande souligne la "victoire" d'Angela Merkel sur François Hollande

 |   |  283  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les médias allemands insistent beaucoup vendredi matin sur la fermeté de la chancelière face aux velléités de François Hollande.

Outre-Rhin, la presse insiste sur le succès enregistré, croit-elle, par Angela Merkel face à François Hollande. « Merkel extorque à Hollande un compromis », se félicite ainsi Der Spiegel qui parle d'une « négociation à succès » pour la chancelière. « Angela Merkel est demeurée ferme et a imposé son calendrier », ajoute la correspondante bruxelloise de l'hebdomadaire. Malgré le recul de Berlin sur le périmètre de l'union bancaire, Der Spiegel estime que l'essentiel est sauf pour la chancelière. « Le calcul de Merkel, c'est que l'aide bancaire du MES ne sera lancé qu'après les élections fédérales », conclut l'hebdomadaire.

« Victoire aux points »

Même ton du côté duHandelsblatt. Le quotidien économique titre : « Merkel impose un départ tardif de l'union bancaire. » La Süddeutsche Zeitung, de son côté, affirme que « Merkel freine Hollande sur l'union bancaire. » Là aussi, le quotidien munichois insiste sur le succès allemand : l'union bancaire ne débutera pas le 1er janvier 2013 comme le voulait Paris. La très influente et populaire Bild Zeitung constate enfin la « victoire aux points » d'Angela Merkel.

Match nul ?

Die Welt, de Hambourg, est moins catégorique avec son titre « Clair 1 à 1 dans le duel entre Hollande et Merkel. » « A la fin, les deux peuvent se déclarer vainqueur », explique le quotidien, qui insiste cependant : « Hollande a lâché du lest au milieu du chemin. » Le Berliner Zeitung et le Frankfurter Rundschau (qui ont la même rédaction nationale) constatent eux aussi que la soirée a contenté tout le monde et titre : « deux chefs d'Etat, deux histoires de vainqueurs. » L'hebdomadaire Die Zeit, sur son site Internet, se montre déçu et parle d'un « petit pas vers l'union bancaire. »

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2012 à 6:31 :
Il y en a un peu marre de "Angela Merkel".
Il y a 17 pays dans l'Union Monétaire, il faudrait peut-être de temps en temps voir ce que les autres 16 ont à dire à ce sujet!
On se croirait revenus à l'époque de Pétain ma parole !
La aussi il n'y en avait que pour l'Allemagne.
A se demander si "La Tribune" n'est pas au service de "Deutschland über alles"
a écrit le 21/10/2012 à 10:50 :
match nul, c'est bien le sens du couple franco allemand.... ceci étant, méfiance, à force de vouloir "composer".... est ce que ça permet à la grosse machine europe sans direction d'évoluer dans le bon sens? la vraie question est la...... ou veut on aller?... comment et pourquoi?
a écrit le 20/10/2012 à 17:11 :
Bien que présenté comme une victoire par FH ,c'est en réalité un suivi de AM et de l'Allemagne C'est , de toute façon , une solution d'attente, heureuse pour la France , n'en déplaise à quelques uns !
a écrit le 20/10/2012 à 15:02 :
nous sommes dans une situation que les gouvernement ont créé de toutes pièces depuis 40 ans !! bien qu'ils s'accuse mutuellement les un et les autres de ne pas avoir été a la hauteurs ont peut leurs donner à chacun une médaille de la mauvaise gestions mais pas seulement sur la gestion le sociale l 'insécurité les banlieues les gangs les violes les voles tout est partis en décadence a tout les niveaux a un tel point qu 'ils ne maitrise plus ce situations devenue un fléau dans beaucoup de grand ville de France et ont ne parle pas de la corse

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :