La (dés) Union européenne à Oslo pour recevoir son prix Nobel de la Paix

 |   |  514  mots
Copyright Reuters
L'Union européenne, durement affectée par la crise, incapable de s'entendre sur son budget et divisée sur le plan diplomatique, n'affichera même pas une unité de façade lundi à Oslo au moment où elle recevra le prix Nobel de la Paix.

Toujours aussi divisée, l'Union européenne recevra lundi son très discuté prix Nobel de la Paix. Signe des temps, plusieurs dirigeants, dont le Premier ministre britannique David Cameron, ont décidé de snober la cérémonie. Ce n'est pas une surprise. "Je n'irai pas. Il y aura suffisamment de monde pour récupérer le prix", avait il ironisé au mois d'octobre dernier, à la suite de l'attribution du Prix à l'Union européenne.

Un Prix Nobel contesté

Il faut dire que ce Prix Nobel est loin de faire l'unanimité et avait provoqué la surprise et même quelques remous. Notamment du fait de la crise qu'elle traverse et de la rude mise à l'épreuve de la solidarité entre les pays du Nord qui s'en sortent et les pays du Sud de l'Europe qui pour faire face à leur endettement sont soumis à de sévères cures d'austérité.

Plusieurs lauréats du Nobel, dont l'ancien archevêque sud-africain Desmond Tutu ou le leader historique du syndicat polonais Solidarité, Lech Walesa, ont durement contesté le choix du Comité Nobel. Et paradoxalement, le prix est attribué dans un pays, la Norvège, qui a lui-même écarté à deux reprises, par référendum, une adhésion et demeure sceptique par rapport à l'Union.

Une crise qui dure, qui dure...

Les réunions à répétition et parfois tendues qui ont lieu depuis 2009 pour tenter de résoudre la crise de la dette ont mis en lumière les difficultés des 17 pays de la zone euro à s'entendre. La Grèce a été sauvée de la faillite grâce à la solidarité de ses pairs, mais le prix à payer est quasi insupportable au niveau social. Le taux de chômage en Grèce va "atteindre et dépasser 26% en 2013 et 2014", à cause surtout d'une récession inédite en temps de paix, vient d'indiquer la Banque de Grèce.

Plus désunie que jamais

Le récent échec des chefs d'Etat et de gouvernement européens sur le budget 2014-2020 a également terni l'image de l'Union. Un nouveau sommet doit tenter de parvenir à un compromis en début d'année prochaine, mais les positions des uns et des autres semblent pour l'heure irréconciliables. Le spectacle de désunion s'est poursuivi cette semaine quand les ministres des Finances se sont quittés sans accord sur le dossier de la supervision bancaire, première étape indispensable du projet d'approfondissement de l'union économique. 

Sur le plan diplomatique, l'UE ne parvient toujours pas à parler d'une seule voix, malgré la présence d'une Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, la Britannique Catherine Ashton, censée coordonner les positions des Etats. Le plus récent exemple remonte au vote de l'assemblée générale de l'ONU sur l'octroi à la Palestine du statut "d'Etat observateur non membre". L'UE, qui entend pourtant jouer un rôle clé dans la région, s'est divisée: 14 Etats, dont la France et l'Espagne, ont voté pour, 12 se sont abstenus, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni, tandis que la République tchèque votait contre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2012 à 1:44 :
En Europe aussi il se pourrait bien que comme dans les pays arabes : "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable". Livre idéaliste concernant une jeunesse désabusée. Quand la vie devient un enfer, les peuples n'ont plus rien à perdre.
a écrit le 09/12/2012 à 18:41 :
Aucun espoir ne sera possible tant que l'Europe restera colonisée militairement, commercialement, financièrement, culturellement... Barroso est complice de la déréglementation et de la crise profonde qui en a résulté, avec des risques graves de populismes et d'instabilité. Washington impose sa loi dans tous les domaines à travers une déréglementation qui a provoqué la crise et un asservissement financier (fusions-acquisitions, IED, etc) que même le tiers-monde n'a pas connu, des MILLIERS de milliards de dollars sur lesquels elle prélève intérêts, dividendes, commissions, assurances, etc à des taux divergents taux fixés par Wall Street. Cela nous épuise et nous divise. Dans tous les domaines, sidérurgie, télécoms, informatique, distribution, médias... Dernier épisode, EADS où un diktat nous a été imposé qui ruine durablement plusieurs décennies d'efforts aéronautiques. Comment faire maintenant pour liquider ces capitaux, récupérer les pertes, et retrouver notre autonomie ?
a écrit le 09/12/2012 à 17:32 :
vu les mesures fiscales annoncées en "RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DE FRANCE" (tres égalitaires) sic ... l' europe... malgré tout nous sert de paravent !
a écrit le 09/12/2012 à 16:46 :
Quittons le Titanic avant qu'il ne sombre.
Sortons de l'UE (un article du TFUE le permet "art.50"), sortons de l'Euro (les pays qui sortirons les premiers de l'Euro seront ceux qui s'en sortiront le mieux - Joseph STIGLITZ prix nobel d'économie) sortons de l'OTAN.
Pourquoi ?
Veuillez prendre un peu de votre temps pour écouter les analyses de François Asselineau sur le site de l'UPR.
a écrit le 09/12/2012 à 13:18 :
Le Nobel à l'Europe, quelle honte ! Alors que plusieurs de ses membres ont participé à des guerres d'agression (Irak, Afghanistan, Libye, Syrie...). Les guignols de Stockholm ont une fois encore perdu une occasion de se taire.
a écrit le 09/12/2012 à 12:39 :
Mais arrêtez donc de chialer, de bouder, de râler, de vouloir la guerre, la révolution, l'anéantissement de l'autre, du riche (parce qu'il a trop de pouvoir) ou du pauvre (c'est de sa faute, il n'a qu'à se bouger !).
Cela fait près de 70 ans qu'une grande partie de l'Europe est en paix ! Et on le doit à la mise en ?uvre politique d'idéaux très élevés qui doivent être notre seul objectif de vie ! Ces idéaux n'avaient pas cours dans les Balkans et on a pu mesurer l'horreur du résultat.
L' Europe est un chantier, elle est en vie, encore... Très imparfaite, avec des erreurs, des blocages. C'est une marche vers l'avenir, pour nos enfants. Elle s'améliore de jours en jours, à tout petits pas, parfois à reculons.... Vos propos (parfois terribles !) montrent votre soif d'idéal, votre envie de d'atteindre le but. C'est donc que vous avez conscience que l'Europe a aussi besoin de vous !
Réponse de le 09/12/2012 à 16:38 :
Elle s'améliore à reculons....j'adore. Non l'Union Européenne n'est pas une construction des peuples pour les peuples mais une construction dictatoriale orchestrée par les américains au lendemain de la seconde guerre mondiale. Il n'y a pas de peuple européen, il n'y a que des états avec des intérêts nationaux divergents.
Vive la diversité c'est une richesse.
Sortons de l'UE,de l'euro et de l'OTAN.
Ouvrez votre esprit en suivant les analyses de l'UPR.
a écrit le 09/12/2012 à 12:28 :
Dans cette Europe, les seuls qui se comprennent sont ceux qui parle le même langage de l'argent, les autres ne sont pas consultables...!
a écrit le 09/12/2012 à 11:10 :
Je n'ai toujours pas compris l'utilité du parlement européen ... qui légifère sur la taille des pots de yaourt !
Réponse de le 09/12/2012 à 19:13 :
Et sur le gruyère français à trous et le gruyère suisse sans trous...
a écrit le 09/12/2012 à 7:15 :
L'Union européenne, une nouvelle URSS ?

"J'ai vécu dans votre avenir, ça pas marché ! ", nous dit Vladimir Bukowski.
C'est ici : http://www.dailymotion.com/video/x7o0of_l-union-europeenne-une-nouvelle-urs_news#.UMQrTKzyqFo
a écrit le 09/12/2012 à 6:59 :
"Et paradoxalement, le prix est attribué dans un pays, la Norvège, qui a lui-même écarté à deux reprises, par référendum, une adhésion et demeure sceptique par rapport à l'Union."

ça se passe en Suède, pays membre de l'UE depuis 1995, pas en Norvège.
Réponse de le 09/12/2012 à 10:38 :
L'auteur va dans les plans d'austérité, etc., alors que je doute que ce soit en relation avec le Nobel. Que je sache, le but des plans est d'ailleurs de sauver de la crise, pas d'enfoncer.
Réponse de le 09/12/2012 à 11:14 :
Les frères NOBEL étaient des fabricants de dynamite ... ce prix étaient pour se racheter une " âme " ! La société NOBEL existe toujours ... et en plein "boum" !
Réponse de le 09/12/2012 à 12:16 :
Le Prix Nobel de la Paix est bien attribué à Oslo, capitale norvégienne, par un comité norvégien.
a écrit le 08/12/2012 à 21:39 :
Vive la guerre! C'est plus rentable et au moins les faibles ne se la ramènent pas...
Réponse de le 09/12/2012 à 2:36 :
Les français?
a écrit le 08/12/2012 à 17:56 :
l?Europe n'est pas la volonté du (des peuples) pour la plupart..... il reste bien sûr les doux rêveurs... après la seconde guerre mondiale... suite aux horreurs nazies... l'idée fut bonne.. pour les"Pères Fondateurs"...(Shuman, Monnet, Adenauer.,Bech..etc ). mais nos cultures sont trop différentes.. nos pensées... les peuples sont tellement différent.... on ne sera jamais d'accord sur rien.... bref.... perso... impossible de croire à cette Europe...où seul les riches....franc- maçons ...tirent la couverture.... sans oublier la "pieuvre bancaire de "Goldmann Sachs".... Regardez le spectacle de l"UMP... et Berlusconi qui veut (ose) revenir dès 2013 aux législatives Italienne.....on ne sera jamais d'accord.....jamais....les guerres l'ont prouvé..;choqué?
Réponse de le 08/12/2012 à 19:45 :
Votre façon de voir la chose confirme mon idée du français qui ne voit que pour lui (et ceci est pareil pour n'importes quel autre nationalité européenne), et des européens qui ne veulent pas s'ouvrir au reste du monde! Oui les USA nous attaquent économiquement (Sachs qui short les marchés européens depuis 2009), oui les asiatiques et surtout les chinois profitent de la situation en imposant des règles de libre échange qui ne vont que dans leur sens... Cela ne remet pas en question le fait que l?Europe est le premier PIB du monde tout en étant loin dans le classement du nombre d'habitant. Cela ne remet pas en cause le fait que l?Europe si divisée (comme vous dites) n'as pas fait la guerre depuis des décennies. Cela ne remet pas en cause que l?Europe est la première région du monde en terme d'innovation, que l?Europe est la partie du monde la plus propre écologiquement parlant.... Je dis qu'il est temps que les européens s'unissent et construisent l'avenir de notre monde, et qu'ils rejettent l'Europe que nos dirigent nous imposent pour des raisons électoralistes....
Réponse de le 09/12/2012 à 10:38 :
Si les "européens" doivent s'unir, c'est en luttant contre cette ploutrocratie qui nous pille et ruine le monde!
Un excellent point de vue, vu par Michel Drac:
http://www.youtube.com/watch?v=xwAwXimUYpY
Faites aussi une recherche sur avant garde économique.com
Réponse de le 09/12/2012 à 11:44 :
A M92 Europe unie? plus de guerre depuis des décennies?..... sauf ailleurs hm?.. oui c'est ironique....LIBYE autres?... pour la démocratie.....allons donc...
Pourtant, je partage (une partie seulement) votre analyse... pour le PIB exact aussi......mais pour le reste?.... mes arguments (voire mes convictions) sont très long à exposer .. et pourquoi le NON à...... CETTE EUROPE LA
Mon avis est un avis personnel.... mais influencé aussi ( et c'est un peu naturel) par de très nombreuses lectures de notre histoire....de France et Européenne...par des historiens et économistes reconnus.... sans que je signe un "chèque en blanc" ..pour simplifié
J'analyse ensuite avec ma propre expérience ... mes idées à moi en somme..pas toutes bonnes ..sans doute....et on peut changer d'avis... eh oui... mais je ne crois pas à l'Europe unie....CQFD
a écrit le 08/12/2012 à 15:38 :
L'Europe : la mise en place d'une dictature
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/europe-dictature
a écrit le 08/12/2012 à 15:23 :
« La logique de l Union européenne et des entreprises, c'est des salariés privés de moyens de résistance qui doivent se contenter des rémunérations les plus basses possible.

Les 10 raisons de sortir de l'Union Européenne" d Etienne Chouard

1. L?Union Européenne encourage le chômage de masse
2. La création monétaire est abandonnée aux banques
3. Liberté total des mouvements des capitaux
4. Soumission total à l?OTAN
5. Accumulation des pouvoirs exécutif et législatif
6. Les exécutifs contrôlent la carrière des juges européens
7. Les citoyens n?ont aucun moyen de résister
8. Le pouvoir législatif est contrôlé par des organes non élus
9. Les citoyens sont tenus à l?écart du processus constituant
10. Les tenants du pouvoir s?écrivent les règles pour eux-mêmes


Bonne soirée,

Réponse de le 09/12/2012 à 9:56 :
Au vu de ce constat, il ne reste plus qu'à faire parler la poudre, ce qui ne manquera pas d'arriver lorsque le nombre de chômeurs, de pauvres, de déclassés aura atteint un seuil critique. Bonjour les extrêmes.
a écrit le 08/12/2012 à 15:14 :
Crise de l'euro : comment l'Union européenne est tombée aux mains d'une élite kleptomane
L'Europe a fait l?objet d?une OPA par la finance mondialisée. La classe de la "ploutocratie kleptocratique" a remplacé celle des "boutiquiers" à l'origine du projet européen. La social-démocratie sert d'alibi pour détourner l?indignation des peuples et les extrêmes sont mis hors-jeu du système. A quand une clarification du spectre politique fondée sur les vraies communautés d?intérêt ?
http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-union-europeenne-est-tombee-aux-mains-elite-kleptomane-bruno-bertez-371967.html?page=0,1

a écrit le 08/12/2012 à 15:10 :
A lire absolument "Circus Politicus" de Christophe Deloire et Christophe Dubois, éditions Albin Michel.

Résumé:
Mesure-t-on les conséquences du Putsch qui a été commis à notre insu, contre la démocratie ?
Après l'immense succès de Sexus Politicus, Christophe Deloire et Christophe Dubois s'attaquent au théâtre d'ombres qu'est devenue la politique française.
Désormais, celle-ci est dominée par la scène européenne mais aussi par des réseaux aussi invisibles que puissants.
S'appuyant sur des documents secrets et des archives inédites, les auteurs dévoilent les coulisses à la fois édifiantes et surprenantes de notre Circus Politicus, sur fond de crises gouvernementales et de chaos européen.
Une enquête percutante qui démontre que le système politique de l'Europe est entièrement à reconstruire.
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 08/12/2012 à 15:09 :
Excellent cours d'histoire de 1945 à nos jours
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 08/12/2012 à 13:28 :
Dans le mot « paix » il y a « ixa », futur 3eme personne du singulier du verbe « ixer », qui signifie « classer un film dans la catégorie des films X ». On en est bien la, le Prix Nobel de la Paix ne porte plus de culotte depuis fort longtemps. En a-t-il déjà porté d?ailleurs? rien de garantie la encore? bref, il n?empêche que ses parties cachées doivent donc être classer X. Elles revêtent bien un caractère pornographique, voir violent, basé sur l?hypocrisie, le mensonge et la manipulation .

Ce « noble » Nobel réaffirme une nouvelle fois son fondement nauséabond et peu crédible avec le choix de l?Europe en 2012.

Au passage, saluons le Président de la République Tchèque Vaclav Klaus, qui a qualifié ce Nobel pour l?Europe d? « erreur (ou farce) tragique »

www.lavoixdesjustes.unblog.fr
a écrit le 08/12/2012 à 13:21 :
De toutes façons l'UE dans sa configuration actuelle est quasiment morte. La fracture entre le Nord et le Sud ne cesse de s'accentuer. Au Nord les fourmis, au Sud (France comprise) les cigales.
Réponse de le 08/12/2012 à 15:04 :
@Gilles1: Prenez garde aux idées reçues, un peu de sérieux!
Réponse de le 08/12/2012 à 15:11 :
A lire absolument "Circus Politicus" de Christophe Deloire et Christophe Dubois, éditions Albin Michel.

Résumé:
Mesure-t-on les conséquences du Putsch qui a été commis à notre insu, contre la démocratie ?
Après l'immense succès de Sexus Politicus, Christophe Deloire et Christophe Dubois s'attaquent au théâtre d'ombres qu'est devenue la politique française.
Désormais, celle-ci est dominée par la scène européenne mais aussi par des réseaux aussi invisibles que puissants.
S'appuyant sur des documents secrets et des archives inédites, les auteurs dévoilent les coulisses à la fois édifiantes et surprenantes de notre Circus Politicus, sur fond de crises gouvernementales et de chaos européen.
Une enquête percutante qui démontre que le système politique de l'Europe est entièrement à reconstruire.
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 08/12/2012 à 13:17 :
J?adore vraiment ce que vous faites, bravo !!! Merci bien de partager avec nous cet article.

<a href="http://www.rose-voyance.com">Voyante</a>
a écrit le 08/12/2012 à 12:53 :
Mettre le Nobel de la paix à Obama, ou à l' Europe prouvent que cette distinction n' a plus aucune valeur.
a écrit le 08/12/2012 à 12:15 :
Le Général de Gaulle disait que l'ONU était un "machin"...Effectivement on se demande à quoi sert cette organisation.
Quant à l'Europe, c'est aussi un "machin", une organisation qui ne sème que le désordre et la confusion.
C'est bien beau d'avoir la paix, mais si c'est pour crever à petit feu au profit d'une minorité qui se gave, non merci.
Réponse de le 08/12/2012 à 12:51 :
@emi Général de Gaule, Général de Gaule que savez vous comment il verrait le monde et l'Europe aujourd'hui? La France toute seule ça serait quoi? endettée empruntant à un taux de 17% comme à l'époque Mitterand? Personne a obligé la France de s'endetter, ni la Grèce d'adhérer à l'UE!
Réponse de le 08/12/2012 à 16:17 :
Expliquer nous, SVP, vos auguments visant à dire que nous serions seuls ?
Réponse de le 08/12/2012 à 17:40 :
Vous en saurez plus après, mais sachez que De gaulle n'a jamais voulu d'une Europe fédéraliste et encore moins mise sous tutelle américaine
http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/de-gaulle-et-l-europe/introduction-3

Voici ce que François Mitterrand, peu avant de mourrir, a confié à Georges Marc Benamou lors de l'écriture de son livre "Le dernier Mitterrand".
« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort?apparemment.
Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde? C?est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

Source : Le dernier Mitterrand de Georges-Marc Benamou ? Date de publication : 27/1/1997 ? Editeur : Plon ? Omnibus).


Réponse de le 08/12/2012 à 19:43 :
@Réponse à Européen: vous vous trompez, de Gaulle voulait l'Europe - l'Europe FRANCAISE, comme un Corse avant, raté aussi!! La France, une puissance moyenne grâce à l'Europe, si non elle serait une petite puissance. Si ça plaît ou pas.
a écrit le 08/12/2012 à 12:12 :
Ce prix Nobel devient un peu n'importe quoi.
Je me demande si ces éminentes personnes qui l'attribuent sont bien à jeun...
a écrit le 08/12/2012 à 10:54 :
La paix depuis 1945, la libre circulation des personnes, de leurs biens, l'equivalence de leur diplomes, la premiere puissance economique mondiale, un niveau et une durée de vie record un tresor de culture etc... excusez du peu, la récompense est méritée. Ce titre d'article de rabat joie, de lamenteur patenté, de revendicateur eternel, d'europhobe chronique est bien celui... d'un enfant gaté. Retournez aux états nations guerriers, aux frontières hermétiques, aux monnaies continuellement dévaluées .. mais sans moi
Réponse de le 08/12/2012 à 11:14 :
C'est la paix qui a permis l'UE, pas l'inverse alors révisez vos cours d'histoire. Et à force de fédéralisme larvé et forcené mais qui n'en porte pas le nom, on obtient de plus en plus de tensions. Ce n'est pas une guerre armée mais au niveau économique, c'est pas triste. Qu'on en finisse avec les orientations de cette UE et qu'on bâtisse une vraie Europe des Nations, qui respecte la souveraineté de chaque pays.
Réponse de le 08/12/2012 à 11:54 :
L'Europe est la chose la plus extraordinaire qui nous soit arrivée.Plus de guerre,la démocratie partout,un ensemble de 500 millions de gens partageant peu ou prou les mêmes valeurs,une mine de talents comme le dit Europe plus haut.Un seul bémol : la grande médiocrité de nos dirigeants actuels,à part Merkel et quelques uns...qui n'ont pas su faire fructifier cet héritage magnifique.
Réponse de le 08/12/2012 à 12:18 :
L'Europe plus de guerre ? La démocratie partout ? 500 millions de gens partageant les mêmes valeurs ? On voit que la propagande européiste fonctionne à merveille ! La plupart des pays de l'UE étaient partisans des guerres d'Irak, d'Afghanistan, de Lybie et sont partisans aujourd'hui d'une guerre en Syrie. La démocratie n'existe plus, c'est la commission européenne élue par personne qui dicte ses règles aux Etats membres, les parlement européen et des Etats membres n'étant que des chambres d'enregistrement. Les Grecs partagent certainement les mêmes valeurs que les Allemands, c'est sûr !! Il fallait la faire celle-là !!!
Réponse de le 08/12/2012 à 12:39 :
@Europe, @@Clyde 100% d'accord, mais il y a malheureusement toujours qui vivent dans l'illusion qu'autrefois tout aurait été mieux. Le bon vieux temps n'existe pas, mais certains politiques font tout pour le faire croire par pure ambition politique, car à part ça, ils ne savent probablement rien faire!
Réponse de le 08/12/2012 à 12:43 :
Suis bien content de vivre loin de la communauté européenne. Elle vous plait cette Europe et bien restez-y. A mon avis elle n'apportera pas un avenir radieux. Au fait, les restos du coeur combien de repas cette année ? Ca crève le plafond d'une année sur l'autre ? Bientôt c'est la moitié de la France qui va être concernée ? Que du bonheur !
Réponse de le 08/12/2012 à 12:54 :
@Julien restos du coeur = c'est la France pas l'Europe, il y a 50 ans pourquoi l'Abbé Pierre a -t-il fondé Emmaüs, à cause de l'UE????
Réponse de le 08/12/2012 à 13:01 :
@CLYDE : Tout le monde entier vous l'envie cette belle Europe si vertueuse, creatrice de misere de masse. C'est pour cela qu'aucune autre zone geographique sur cette planete n'a osé dupliqué votre bureaucratie bordelique et desarticulee qui coule les pays membres, les uns apres les autres. Vous ne le savez pas mais apres avoir signé des accords de libre echange avec le Maroc (2012), la Coree du Sud (2012), bientot un accord de libre-echange entre l'UE et l'Inde, et la vous allez avoir tres tres mal dans votre industrie =) Bravo encore ! Viva Europa !
Réponse de le 08/12/2012 à 16:15 :
@ Viking: pourquoi m'interpelle tu alors que je suis d'accord avec toi et les autres eurosceptiques ? Cette Europe, elle me déplaît et je la dénonce régulièrement sur ce site. Le manque de démocratie, la technocratie, la monnaie unique, l'irrespect de la souveraineté j'en passe et des meilleures. C'est pourquoi je parlais d'Europe des Nations car la Nation est pour moi l'échelon politique ultime. Je déteste que quelque chose de supra national vienne s'imposer au national. C'est justement l'idée d'Europe des Nations car vivant sur un continent entouré de nombreux voisins, il me semble dans notre intérêt d'entretenir les meilleurs relations avec eux, mais de nation à nation et sur des bases bilatérales ou multilatérales (comme la Suisse ou la Norvège sur notre continent), pas au sein d'une Europe fédérale qui n'est pour moi qu'une irréaliste fuite en avant. C'est la première fois de ma vie qu'on m'assimile à un eurobéat, ça fait bizarre mais peut-être est-ce moi qui ai mal exprimé ma pensée initialement.
a écrit le 08/12/2012 à 10:51 :
Prix Nobel de la paix ? Sans doute pour récompenser la lâcheté des européens devant la Turquie, force d'occupation militaire depuis 1974 d'un Etat européen, Chypre en l'occurence, pays faisant partie intégrante de l'UE, faut-il le rappeler ! Allo, allo, Barroso, Van Rompuy, Ashton and co, parlez plus fort, on ne vous entend pas !
Chypre, un sujet tabou qui fera parler tôt ou tard la dynamite !
Réponse de le 07/10/2014 à 22:09 :
Et pourtant la France fait le maximum d'endettement pour acheter des exportations allemandes.
(rire jaune)
a écrit le 08/12/2012 à 10:48 :
C'est beau votre Europe ! Tout le monde entier vous l'envie c'est pour cela qu'aucune autre zone geographique sur cette planete n'a osé dupliqué votre bureaucratie bordelique et desarticulee qui coule les pays membres, les uns apres les autres.
Vous ne le savez pas mais apres avoir signé des accords de libre echange avec le Maroc (2012), la Coree du Sud (2012), bientot un accord de libre-echange entre l'UE et l'Inde, et la vous allez avoir tres tres mal dans votre industrie =) Bravo encore ! Viva Europa !
a écrit le 08/12/2012 à 10:27 :
Googlez "Nei til EU" ;--)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :