Joe Biden soutient François Hollande pour un budget européen de croissance

 |   |  266  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En déplacement à Paris, le vice-président des Etats-Unis a déclaré son espoir que l'Union européenne se ralliera à la volonté de François Hollande de réduire l'endettement public tout en œuvrant pour la croissance.

A trois jours du sommet européen qui doit se pencher sur le budget européen, les Etats-Unis montrent leur préférence pour la solution française : combiner réduction de l'endettement public et promotion de la croissance économique. C?est par la voix de Joe Biden, leur vice-président, en visite à Paris, que les Etats-Unis se sont exprimés.

A Bruxelles, la France souhaite défendre un budget 2014-2020 "de croissance" quand des pays comme le Royaume-Uni réclament des coupes claires dans les dépenses. David Cameron, le Premier ministre britannique, menace de quitter l'Union européenneL?Allemagne jouera un rôle décisif dans l'issue des négociations sur le budget européen.

"Le président Obama pense qu'il n'y a pas d'incohérence avec la gestion de dettes importantes, de les ramener sous contrôle, et de générer de la croissance économique", a déclaré Joe Biden lors d'une conférence de presse commune avec François Hollande. "Nous avons bon espoir que l'Europe sera plus encline à suivre votre point de vue", a-t-il ajouté à l?encontre du Président français qui le recevait à déjeuner.De son côté, le Fonds monétaire international (FMI) plaide pour que les politiques d'ajustement budgétaire soient mise en ?uvre moins brutalement afin de ne pas plomber la croissance.
Les dirigeants de l'UE ne sont pas parvenus à s'entendre en novembre dernier sur le budget et les négociations butent toujours sur l'ampleur des coupes à opérer et les "rabais" dont bénéficient des pays comme le Royaume-Uni et l'Allemagne.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2013 à 20:45 :
C'est normal puisque Hollande va acheter des drônes américains et continuer de faire le sale boulot de l'OTAN...JCM.
a écrit le 05/02/2013 à 10:00 :
Joe Biden est un homme fort sympathique, surtout reconnu aux USA pour ses gaffes incessantes.
a écrit le 05/02/2013 à 8:40 :
il a tord . Les Etats Unis frole chq jour la catastrophe financière il est donc très mal placé pour nous donner des leçons..
Réponse de le 05/02/2013 à 10:59 :
Tout a fait d'accord avec toi Yann
Quand on parle des dettes europennes et qu'on les compare avec celle des USA, cela fait sourire. ET les anglais qui veulent nous donner des leçons ne font pas mieux.
Seulement, ils font tourner la planche à billets.

Nous sommes dans un contexte de concurrence mondiale et si on veut s'en sortir on a tout interet à utiliser les memes armes que les autres.
a écrit le 05/02/2013 à 0:06 :
On freine sur les dépenses improductives, inefficientes etc et on accélère sur les investissements, efficients, porteurs et d'avenir. Cà marche mais çà déplait à ceux qui avaient pris les mauvaises habitudes de facilité et voudraient garder leurs avantages !
a écrit le 04/02/2013 à 21:19 :
Se mefier de ce biden,il a toujours fait des bides.
a écrit le 04/02/2013 à 19:23 :
Bon, il se mouille pas trop le Biden en disant qu'il faut réduire les déficits, mais il devrait commencer par celui des US, non :-)
Réponse de le 05/02/2013 à 11:03 :
Ne déformons pas ses propos
Il ne dit pas que cela. Il dit qu'il faut de la croissance et pour cela s'endetter un peu plus. A la manière des USA.
Bien sur il parle de limiter la dette. Si on peut faire les deux tant mieux. Mais l'idée est bien de favoriser la croissance au détriment de la dette
a écrit le 04/02/2013 à 19:13 :
Si les americains le dise...
a écrit le 04/02/2013 à 19:00 :
Mais bien sûr, notre ami américain veut que l'Europe s'endette pour augmenter son PIB en achetant des produits fabriqués par les américains.
a écrit le 04/02/2013 à 18:59 :
Allez dépensons toujours plus, aggravons la dette ! Les néo-keynésiens sont de vrais dingues, qui n'ont même pas compris le message initial de leur maître. C'est peu dire !
Réponse de le 04/02/2013 à 23:08 :
Sauf que l'Amérique redémarre et sort peu à peu de la crise alors que les Européens s'y enfoncent chaque jour un peu plus. Il y a un moment pour l'idéologie et un moment pour les résultats concrets. Tout n'est pas parfait aux USA mais c'est bien mieux qu'en Europe.... Chômage, niveau de recherche et d'investissement, marché automobile, coût de l'énergie....

https://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=ny_gdp_mktp_cd&idim=country:FRA&dl=fr&hl=fr&q=pib%20france#!ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=ny_gdp_mktp_cd&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=region&idim=country:USA:DEU:GBR:FRA&ifdim=region&hl=fr&dl=fr&ind=false
Réponse de le 05/02/2013 à 6:54 :
Allez vendre vos salades à d'autres. Et ne venez pas nous parler d'idéologie avec l'administration que vous avez au pouvoir. Elle nous fait aussi honte que celle que nous avons ici.
Réponse de le 05/02/2013 à 9:43 :
à Yankee + UN !
a écrit le 04/02/2013 à 18:27 :
Voici les génies de l'économie socialiste de retour : on freine et on appuie sur l'accélérateur en même temps !
a écrit le 04/02/2013 à 18:23 :
Mr Biden a zappé un épisode? C'est hollande qui doit se rallier à l'Europe, pour réduire notre endettement public. La France fait tout le contraire augmentation du nombre de fonctionnaires, train de vie royal de l'état. Et si pour commencer Mr Biden donnait l'exemple?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :