Budget de l'UE : pour Hollande, les conditions ne sont "pas encore réunies" pour un accord

Alors qu'il recevait dimanche Mario Monti, le chef du gouvernement italien, le président français a déclaré qu'un compromis sur le prochain budget communautaire n'était toujours pas d'actualité.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Décidément, les négociations trainent en longueur sur le budget de l'UE 2014-2020. Dimanche, François Hollande a déclaré que les conditions pour un accord n'étaient "pas encore réunies". Alors qu'il recevait le même jour Mario Monti, le président du Conseil italien, le président français a ainsi constaté "que la négociation est très difficile". Pourquoi? Parce que d'après lui, celle-ci "touche à une conception de l'Europe fondée à nos yeux sur la solidarité et sur la croissance, mais également à des intérêts nationaux".

Pourtant, le temps presse, puisque le prochain sommet de Bruxelles où ces questions seront une fois encore sur la table des négociations s'ouvre cette semaine, jeudi et vendredi. Malgré tout, François Hollande semble y croire. "Il nous reste encore quelques jours, et j'imagine une nuit entière, pour aboutir au résultat que nous souhaitons tous, c'est-à-dire une négociation réussie", a-t-il lâché.

Des divergences qui trainent en longueur

Pour sa part, Mario Monti a déclaré que "la contribution nette de chaque pays membre doit être à la hauteur de la situation économique de chacun, compte tenu de la crise financière qui a sévi pour certains plus que pour d'autres". Evidemment, le président du Conseil italien fait directement référence à son pays, lui qui a dû imposer une cure d'extrême austérité.

Ce n'est pas la première fois que les dirigeants européens peinent à s'entendre sur l'épineuse question du budget communautaire. Au mois de novembre, lors du précédent sommet, ils s'étaient quittés sans accord. A cette occasion, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, avait proposé un budget de l'UE à 973 milliards d'euros (1,01% du PIB européen). Mais les dirigeants européens n'ont pas réussi à surmonter leurs divergences sur le montant des coupes demandées par certains Etats membres, comme sur la répartition de ces réductions de dépenses entre les différentes politiques européennes.

Cameron et son référendum

Depuis, la tension est encore montée d'un cran. Le Premier ministre britannique, David Cameron, qui milite pour des coupes drastiques dans le budget de l'UE, a ainsi promis fin janvier d'organiser d'ici 2017 un référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE.

Lire aussi :
>> Budget européen : Merkel prédit des discussions tendues

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 05/02/2013 à 9:48
Signaler
flanby a parfaitement conscience que l'allemagne a fait de grosses réformes structurantes et quea la france n'a rien fait et le paye au prix fort (chomage du à une dépense publique record qui etouffe tout), mais il n'a aucun courage et est un optimis...

à écrit le 05/02/2013 à 6:42
Signaler
Nous avons perdu une bataille, nous n'avons pas perdu la guerre. L'Europe se fera malgré les Allemands. Le traité de Maastricht doit être modifié de sorte que les petites économies de l'Union Monétaire ne puissent pas être cannibalisées par les plus ...

à écrit le 04/02/2013 à 14:58
Signaler
QUE LA GRANDE BRETAGNE s'en aille , cela feras le plus grand bien pour l'europe, et si les anglos-saxons par la même occasion pouvaient emmener avec eux leurs cousins saxons(l'allemagne) ce serait parfait pour l'UE. recréons un cercle européen a 5pay...

le 04/02/2013 à 15:24
Signaler
Faisons une Union de pays médiocres ! C'est ce que l'on appelle une équipe qui gagne, le tout mené par Moullande ! MDR

le 04/02/2013 à 15:49
Signaler
@ LOL , il faut etudier un minimun pour comprendre que la médiocrité est actuelle ceux qui n'arrivent pas a le percevoir , sont en dessous de la médiocrité, mais sont ils capables d'en avoir conscience ? peut etre pas,car faudrait il qu'ils aient un...

le 04/02/2013 à 15:54
Signaler
l'allemagne et l'angleterre, les deux fossoyeurs de l'europe, il faut ouvrir les yeux de temps a autres, pour le comprendre et l'analyser objectivement, les faits économiques et politiques le démontrent .

le 05/02/2013 à 9:46
Signaler
pas d'accord avec Matthias, c'est l'allemagne qui finance l'europe parce qu'elle a des résultats grâce aux courageuses réformes, alors que l'angleterre joue perso, et freine toute évolution fédérale, fiscale...

à écrit le 04/02/2013 à 14:51
Signaler
quand on sait que le budget federal americain est de 24%du PIB, et nous en EUROPE, l'on est frileux a 1% ? hollande a entierement raison d'attendre, il serait temps de quitter ce club germanophile ! hollande n'y est pour pas grand chose , sinon com...

le 04/02/2013 à 15:08
Signaler
Ces chiffres ne sont pas comparables. Le Buget federal US couvrent aussi les dépenses militaires, de la justice , en partie l´ education etc.

le 04/02/2013 à 15:27
Signaler
qui nous empêches de faire pareils ,sinon MERKEL et CAMERON ? la est le problême, quand allons nous sortir de cette emprise nuisible pour notre pays !!!

le 04/02/2013 à 15:43
Signaler
@ marcelieus : il est sûr que vu la bêtise de la France, il est normal que l'Allemagne et l'Angleterre soient méfiantes de cette Union bidon.

le 04/02/2013 à 16:02
Signaler
@LOL , la FRANCE n'a PAS besoin de ces deux pays, et encore moins de ceux qui les adulent, qu'ils aillent vivre la-bas , bon vent ! quand a l'intelligence et la betise, ce sont des notions dont vous n'avez pas mesuré la portée qui limite votre prope ...

le 04/02/2013 à 16:21
Signaler
@ lol : il est normal ? savez vous seulement ce que la bêtise allemande et anglaise ont générées de nuisances a l'europe et la FRANCE ? méfiantes ? pas du tout , elles suivent leurs objectifs sans tenir compte de leurs partenaires, alors ? ne pas te...

le 04/02/2013 à 16:29
Signaler
@ LOL union bidon c'est vrai, c'est pourquoi il faut en sortir rapidement, laissons les saxons et anglais a leurs problèmes , intelligents ou betes ? aucune importance pour nos interets majeurs . ecartons les au maximun de notre route;

à écrit le 04/02/2013 à 13:38
Signaler
Sacré Hollande, tout le monde à compris qu'il gagne du temps pour espérer que tout se casse la figure en 2013, il n'a aucunes solutions, il ne sert à rien tout les pouvoirs sont à Bruxelles (il y a des Français assez glands pour continuer à croire qu...

à écrit le 04/02/2013 à 13:09
Signaler
par exemple pourquoi l'allemagne devrait financer le double de ministres français par rapport à l'allemagne,pourquoi payer un déménagement à strasbourg tous les six mois , pourquoi ce gaspillage de la pac un jour on subventionne l'arrachage des vign...

à écrit le 04/02/2013 à 12:22
Signaler
M;Hollande n'apaise rien ni personne, il n'est pas un "rassembleur", il n'est pas l'image qu'il s'est construite pour l'"occasion" ( comme l'a si bien spontanément exprimé son fils Thomas, fils qui d'ailleurs a disparu des "écrans radar depuis ... ba...

à écrit le 04/02/2013 à 10:22
Signaler
Il s'en fout, mais totalement. Chaque jour qui passe des sujets sociétales font la une, et le gouvernement comme si cela été la première chose à faire, s'empresse d'en faire l'apologie pour le bien être du peuple. La ligne directrice est claire, lais...

le 04/02/2013 à 11:25
Signaler
@Hollande s'en fiche... Vous avez bien raison, la question pourquoi tous descendent dans la rue pour des sujets qui regarde une question marginale d'individus dans la société et que personne ne descente dans la rue pour dire le ralebole au gouverneme...

à écrit le 04/02/2013 à 10:13
Signaler
Il faut mettre en place une commission ainsi qu'un observatoire, des chargés de mission. Ainsi on pourra évaluer l'impact.

à écrit le 04/02/2013 à 9:28
Signaler
Et combien du buget EU passe pour payer ses fonctionnaires ? Quand Cameron et Co apprendront combien gagne notre armée de fonctionnaires de l´EU a Bruxelle, cela ne va pas faciliter les néociations sur le budget et la question de solidari...

à écrit le 04/02/2013 à 9:02
Signaler
Excercice certainement difficile pour le président; la finance est, selon lui, un terrain méchant si absent de tout ordre moral; ainsi il va devoir expliquer à ses voisins européens que les histoires de petits sous ne l'intéresse pas vraiment et que ...

à écrit le 04/02/2013 à 8:43
Signaler
Hollande ne peut s occuper d économie il n aime la finance il préfère le mariage pour tous Le pôle emploi c est maintenant

le 04/02/2013 à 9:26
Signaler
Le gouvernement "amuse" le pays en espérant que la langueur économique finira par se guérir toute seule (comme par magie)...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.