La BCE abaisse son taux directeur à 0,5 %

La BCE a finalement décidé de réduire d'un quart de point son taux principal de refinancement. C'est le niveau le plus bas de son histoire.
Copyright Reuters

Finalement, la BCE l'a fait. L'institution de Francfort a réduit son taux directeur d'un quart de point ce jeudi, le ramenant à 0,50 % au lieu de 0,75 %, niveau qui était le sien depuis juillet 2012. C'est le plus faible taux de refinancement qu'a jamais connu la BCE depuis sa création en 1999. La BCE a baissé plus nettement son taux son taux marginal d'emprunt à 1 %, au lieu de 1,5 %. Quant au taux de dépôt, il est toujours inchangé à 0 %.

Plus de liquidités pour les banques... et l'économie ?

La BCE a donc pratiqué une réduction du « corridor » avec cette baisse de 50 points de base du taux marginal, taux utilisé pour le financement des banques au jour le jour. Autrement dit, les banques de la zone euro vont être nettement plus incitées à se fournir en liquidités auprès de la BCE. Avec, au final, l'objectif qu'elles prêtent plus à l'économie. C'est une réaction à la dégradation du climat des affaires dans la zone euro qui remet en question le scébario de reprise progressive en 2013, ainsi que de la désinflation qui est actuellement en cours dans la zone euro. Mardi, le taux d'inflation a atteint un plus bas de trois ans à 1,2 %, tandis que le chômage atteignait son niveau le plus élevé sur la même période.

Efficacité contestée

Jusqu'au dernier instant, certains ont pu douter de cette baisse des taux, dont l'efficacité sera sans doute limitée, mais qui était attendue par le marché et qui prouve, par ailleurs, la volonté de la BCE d'agir contre la récession. La conférence de presse qui débutera à 14 heures 30 sera l'occasion d'examiner les raisons de cette baisse, mais aussi celui du conseil des gouverneurs. Y a-t-il eu des résistances à cette décision ? On pourra, par ailleurs, savoir, si la BCE entend agir contre la faiblesse de la transmission de sa politique monétaire dans les pays périphériques.
 

>> Pour aller plus loin, consultez le cours des taux de la BCE

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 02/05/2013 à 16:22
Signaler
F Hollande est content. Il a enfin marqué un point contre A Merkel !

à écrit le 02/05/2013 à 16:18
Signaler
pourquoi acheter aujourd'hui,on paiera le même prix plus tard?

à écrit le 02/05/2013 à 15:42
Signaler
...vous sauverai tous !

à écrit le 02/05/2013 à 15:40
Signaler
La BCE est une institution fondamentale et les gens n'en n'ont pas conscience apparemment. Là ce qu'il se passe, c'est un gros cadeau aux banques privées : Ce taux représente l'argent que payent les banques privées pour se financer. On croit naïvemen...

le 02/05/2013 à 15:58
Signaler
Bon ok ... la messe est dite .... on reprend notre partie de carte ! (membres de la BCE)

le 02/05/2013 à 15:58
Signaler
Ca permet aussi aux banques de se financer à très court terme à un taux intéressant, et c'est aussi fondamental car outre un éventuel problème de solvabilité (à plus ou moins long terme) les banques peuvent manquer de liquidités à court terme.

le 02/05/2013 à 16:01
Signaler
Parfaite analyse.. et ledit ravin est très profond...!

le 02/05/2013 à 16:19
Signaler
Sub >> "les banques peuvent manquer de liquidités à court terme" Et donc quoi ? on va les plaindre ? Si elle manque de liquidité, et bien qu'elles fassent faillites.

à écrit le 02/05/2013 à 15:36
Signaler
On s'en fout... la banque de monsieur tout le monde ne prête plus !

à écrit le 02/05/2013 à 15:31
Signaler
Un essai de faire baisser Euro contre USD. Comme il n'y a pas de risque d'inflation et que personne n'obtient de prêt bancaire, alors amusons nous ! C'est taux du livret A (et des livrets liés) qui devrait être en dessous de 1% (politiquement pas po...

le 02/05/2013 à 15:59
Signaler
Le taux du livret A va probablement baisser en juillet, à 1,5 % voire 1,2% si la déflation s'amplifie.

à écrit le 02/05/2013 à 15:20
Signaler
ERREUR FATALE ! C est 5% le taux UTILE ( pas 0.5%)

à écrit le 02/05/2013 à 15:09
Signaler
Super ! Les banques pourront s'engraisser encore plus facilement.

le 02/05/2013 à 17:04
Signaler
Encore une remarque digne d'une poche accoudée au comptoir collant d'un PMU de province sentant légèrement l'urine et la bière.

à écrit le 02/05/2013 à 14:41
Signaler
Ouais, youpi ! Tout le monde s'en fout !

à écrit le 02/05/2013 à 14:37
Signaler
Ca à juste 2 ans de retard. Et on peut noter que la BCE n'est jamais pour une action décisive (que justifierait la situation). Faire un choc en baissant carrément de 0,50 pts vs 0,25 attendu, aurait peut-être donné quelque chose. Là c'était attendu e...

à écrit le 02/05/2013 à 14:22
Signaler
Bientôt, on aura des taux qui seront véritablement négatifs, et la machine ne repartira pas pour autant ! Risible !

à écrit le 02/05/2013 à 14:20
Signaler
Le temps ne coûte presque plus rien, tant le taux d'intérêt est bas. C'est la période idéale pour errer et perdre son temps.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.