Les salaires des profs en Europe : de la pauvreté à la richesse

 |   |  342  mots
Le salaire des enseignants français en fin de carrière sont inférieurs à la moyenne européenne / Reuters.
Le salaire des enseignants français en fin de carrière sont inférieurs à la moyenne européenne / Reuters. (Crédits : Reuters)
L'écart de salaire des enseignants reste spectaculaire en Europe. Ils gagnent ainsi, en moyenne, 4.780 euros bruts annuels en fin de carrière en Bulgarie contre 104.049 euros au Luxembourg, selon le site Internet Myeurop. Les Français restent en dessous de la moyenne européenne avec 28.666 euros par an.

Comment gagner plus lorsqu'on est enseignant ? En donnant des cours personnalisés ? En passant son agrégation ? La meilleure solution reste sans doute de s'exiler au Luxembourg ! Selon le site Myeurop, les professeurs du Grand-Duché de Luxembourg sont en effet les mieux rémunérés d'Europe. Dans un pays où le SMIC est à plus de 1.800 euros bruts mensuels, les enseignants du second degré gagnent en moyenne 104.049 euros par an  en fin de carrière, soit 8.670 euros bruts par mois. A côté, leurs collègues français font pâle figure avec 28.666 euros par an (tous niveaux confondus) : l'équivalent de 2.308 euros bruts mensuels.

Le Danemark et l'Autriche complètent le trio de tête avec des salaires annuels moyens de 70.097 euros bruts et 57.779 euros bruts. Des revenus largement supérieurs à la moyenne du salaire national. Suivent la Finlande (49.200 euros bruts), la Belgique (48.955 euros bruts), le Royaume-Uni (44.937 euros bruts), la Suède (35.948 euros bruts), le Portugal (30.003 euros bruts) et l'Italie (29.757 euros bruts), qui dépassent également la France.

Les Bulgares en fin de classement

Toujours selon Myeurop, le salaire des enseignants français du primaire serait ainsi inférieur de 30% à la moyenne de l'Union européenne. Ce taux serait rabaissé à 10% dans le secondaire. D'après la Cour des comptes, cet écart n'est pas lié à un temps de travail plus faible, mais à un effectif de professeurs plus élevé.

>> Lire aussi : Les instituteurs veulent gagner autant que les profs de collèges et de lycées.

En fin de classement, les enseignants du secondaire bulgares écopent du plus bas salaire avec 4.780 euros annuels, soit 398 euros bruts mensuels. Deux fois moins que le salaire national moyen répertorié par l'Observatoire des inégalités. Ses voisins de l'Est ne sont pas mieux lotis. Les professeurs roumains gagnent ainsi 5.078 euros bruts annuels - deux fois moins que le salaire national - les Lettons 9.216 euros, les Hongrois 9.448 euros, les Estoniens 9.520 et les Slovaques 9.605 euros.

>>> Lire aussi : L'écart salarial entre hommes et femmes en Europe représente... deux mois de travail!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/04/2015 à 22:11 :
lavlps
a écrit le 23/02/2015 à 19:48 :
Vu reportage hier salaire moyen d un enseignant en milieu de carriere 5000ece qui fait en pourcentage 150 % de plus sachant que le cout de la vie la bas est de 30 a 40 % plus cher cela fait un pouvoir d achat bien superieur que chez nous de toute facon on est 22e sur 28e dans le classement en europe juste devant les pays de l est meme les espagnols les'portugais qui ont globalement un niveau de vie inferieur a nous sont devant nous .comme quoi nous sommes vraiment mal consideres chez nous alors liberte egalite fraternite que de vains mots !
a écrit le 17/02/2015 à 3:04 :
téléchargement (2) Bulgarie: le Français proche des frère
a écrit le 28/09/2013 à 8:13 :
J'aurais aimé comparer les taux horaires. Un salaire mensuel ne prouve rien si la durée du temps de travail diffère d'un pays à un autre.
a écrit le 25/09/2013 à 21:49 :
je connais personnellement un professeur agrégé de philosophie et remplaçant ne travaille que 10 semaines par an, son salaire frise les 3700 euros + indemnisation de déplacement quand il fait des remplacements + des petits boulots en complément comme corriger les annabac. Du coup avec tout ce temps libre, il achete des appartements - crédit immédiatement accepté car fonctionnaire - les retape et les loue. C'est devenu un super plan ce job !
Réponse de le 29/09/2013 à 23:22 :
Rédiger des corrections d'annal = petits boulots!!?? Mais qu'attendez vous pour saisir l'aubaine et les rédiger vous même!
Réponse de le 14/02/2016 à 15:06 :
Ne faites pas d'un cas particulier , une généralité , dans tous les métiers il y a des mieux lotis , les profs ne sont pas assez payés pour leur niveau d'études à force de dire qu'ils ne font pas ce boulot pour le salaire on devient hypocrites , ils n'ont pas de CE , pas de primes à part des heures sup , la médecine du travail est inexistante , et leurs horaires frisent pour certains les 40 heures
a écrit le 23/09/2013 à 23:25 :
On trouve aussi des profs ingénieurs en mi temps précaire en classes de collège et lycée. Le salaire où est-il ?
a écrit le 23/09/2013 à 23:21 :
Les salaires des profs français seraient deux fois plus faibles en moyenne que celui des anglais ? Il en existe en précarité qui ont des contrats de 4 mois par ci par là pour 1400 brut entre deux périodes de chômage? pour un niveau bac+5 en sciences.
a écrit le 21/09/2013 à 0:31 :
Comparaison n'est pas raison.
Le salaire seul ne veut rien dire.
Il faut prendre en compte : impôts, taxes, tva, loyers, nourriture, transports...
a écrit le 20/09/2013 à 19:09 :
@ christophe ! D'abord dites c'est qui l'état ? Si c'est nous ,le peuple, on est obligé de payer leur salaire avec les taxes or sinon j'aurais 500 euros de plus chaque mois avec ça je pourrais assurer ma famille comme les États-Unis. Arrêtez de défendre comme des cannibales syndicalistes ne défendez pas les enseignants malhonnêtes .Combien paient les parents d'élèves par trimestre pour un enfant? Je n'ai pas besoin je sais combien j'ai payé si l'état paye quelque chose pour les écoles privés ça bouffe les directions et qui sont collés avec les états . Les parents qui paient par trimestre pour leurs enfants , ça dépasse largement le salaire des enseignants et le salaire de la direction alors maintenant je vous demande de ranger dans les placard les informations vulgaires et ignorante et arrêtez de fumer le cannabis dans la journée .christophe 
Réponse de le 09/12/2013 à 20:07 :
hors sujet , je suis instit et l'école est gratuite ...et je fais aussi partie du peuple , que je sache , nous ne sommes pas des grands bourgeois et je ne fume pas
a écrit le 20/09/2013 à 8:35 :
Pauvreté, inégalités, pillage des ressources naturelles sont autant de maux contre lesquels les politiques économiques et sociales des États, comme des collectivités qui les composent, ne peuvent avoir de sens que si sont pris en compte les fondamentaux de la démographie mondiale et les problèmes de surpopulation qu'elle génère inexorablement, au détriment d'une planète mutilée de toutes parts et par voie de conséquence, des espèces qui la peuplent.
Ceux qui, dans de grands élans de générosité inspirés aussi bien du marxisme que du christianisme et autres idéologies et religions, veulent imposer la dictature du prolétariat ou pour le moins leur vision strictement compassionnelle de la pauvreté, en sont en réalité les promoteurs, au détriment premier de ceux qui en souffrent. Croyant ou prétendant lutter pour ces derniers, ne s'obstinent-ils pas, dans les sursauts d'une lutte des classes archaïque, moins à partager les richesses du monde qu'à rejeter sommairement sur la seule collectivité, la responsabilité du destin des pauvres, en omettant la part prépondérante qui en incombe à chacun d'entre eux ? Ils négligent ainsi le fait que tout individu, quel que soit son sort, le doit en premier lieu à sa naissance et ne font que retourner la colère des pauvres contre eux-mêmes, les enfonçant toujours plus dans leur condition en perdant de vue qu'elle est avant tout héréditaire et que c'est par conséquent sur ce terrain qu'il faut la combattre.
Pour approfondir cette réaction, voir : "abominable pyramide sociale"
Les articles et commentaires qui y sont publié, sont accompagnés de schémas et tableaux, à l?intention des visiteurs que décourage la lecture.
a écrit le 20/09/2013 à 8:33 :
Pauvreté, inégalités, pillage des ressources naturelles sont autant de maux contre lesquels les politiques économiques et sociales des États, comme des collectivités qui les composent, ne peuvent avoir de sens que si sont pris en compte les fondamentaux de la démographie mondiale et les problèmes de surpopulation qu'elle génère inexorablement, au détriment d'une planète mutilée de toutes parts et par voie de conséquence, des espèces qui la peuplent.
Ceux qui, dans de grands élans de générosité inspirés aussi bien du marxisme que du christianisme et autres idéologies et religions, veulent imposer la dictature du prolétariat ou pour le moins leur vision strictement compassionnelle de la pauvreté, en sont en réalité les promoteurs, au détriment premier de ceux qui en souffrent. Croyant ou prétendant lutter pour ces derniers, ne s'obstinent-ils pas, dans les sursauts d'une lutte des classes archaïque, moins à partager les richesses du monde qu'à rejeter sommairement sur la seule collectivité, la responsabilité du destin des pauvres, en omettant la part prépondérante qui en incombe à chacun d'entre eux ? Ils négligent ainsi le fait que tout individu, quel que soit son sort, le doit en premier lieu à sa naissance et ne font que retourner la colère des pauvres contre eux-mêmes, les enfonçant toujours plus dans leur condition en perdant de vue qu'elle est avant tout héréditaire et que c'est par conséquent sur ce terrain qu'il faut la combattre.
Pour approfondir cette réaction, voir :
http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
Les articles et commentaires publiés sur ce blog sont accompagnés de schémas et tableaux, à l?intention des visiteurs que décourage la lecture.
a écrit le 19/09/2013 à 22:40 :
Je sens qu'on va encore avoir les commentaires habituels sur les profs français. S il vous plaît faite nous économiser du temps soyez originaux
a écrit le 19/09/2013 à 18:16 :
"Comparaison n'est pas raison". Prendre en compte uniquement le salaire brut sans tenir compte des spécificités (Fiscalité,social, assurances...) du pays où il est versé n'a aucun sens.
a écrit le 19/09/2013 à 17:49 :
... et le coût de la vie ? (entre autres) L'immobilier au Luxembourg n'est pas le même qu'au fin fond de la Lozère...
Bref comparaisons de salaires inutiles...
a écrit le 19/09/2013 à 17:28 :
Le salaire n'a pas grand chose à voir dans la crise des vocations, le même problème concerne des pays comme l' Allemagne ou la Belgique qui rémunèrent pourtant bien mieux ( 20.000euros de plus pour la Belgique ! ). Et tout ça avec un chômage à 10%.
a écrit le 19/09/2013 à 16:13 :
28.666 euros par an en moyenne, à comparer aux 54.100 euros des cadres du privé (article de la tribune du 12/09/2013), de quoi faire réfléchir la nouvelle génération. Et peu importe les moyennes des autres pays, il faut comparer les salaires avec les copains de Fac. Et surtout bien réfléchir, mais les commentaires laissent peu de doute.
a écrit le 19/09/2013 à 16:10 :
Le SMIC au Luxembourg est de 1925 euros par mois, et l'équivalent du RSA / RMI de 1870 pour un couple et de 2320 euro pour un couple avec 2 enfants (mais c'est une avance remboursable sur 2 générations).
a écrit le 19/09/2013 à 15:21 :
Avec l'enseigment IT plus de 80% des places de professeurs vont disparâtre. On n'est pas étonnés que pour l'avoir compris depuis longtemps ils freinent à toute modernité. Les cours seront faits à la maison par vidéo enregistrée sous surveillance optique et questionnement intermédiaire, individuellement ou en petits groupes de 5 maximum. Les élèves se rendront 2 fois par semaine samedi compris à leur école quelque soit le niveau, ainsi les salles tourneront en alternance, le personnel sera composé de surveillants "qualifiés" capables de répondre aux questions courantes ou de déclencher des réponses et les sites d'accueil ne seront plus forcément des établissements d'état. En bimensuel ils iront rencontrer un professeur pour un cours magistral mais surtout complémentaire. Après la disparition des agriculteurs, se prépare celles des fonctionnaires que sont les enseignants. Une économie certaine.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:53 :

Les plus grands enseignants ont écrit des manuels de très grande qualité qui constituent de véritables bibles (et ce depuis des décennies!)

Les cours des plus grandes universités sont disponibles par podcast.

La majorité des thèse peut être consultée sur le net et souvent gratuitement.

Des tutoriels informatiques sont disponibles pour la plupart des compétences nécessaires.

Le cned offre des cours à distance de grande qualité.

L'éducation nationale à lancé ses plateformes de e-learning désespérément vides!

La liste peut-être longue!

Et pourtant cela, n'a pas pris, demandez-vous pourquoi!







Réponse de le 19/09/2013 à 16:58 :
Belle analyse, mais valable pour le 22ème siècle....
Il est totalement illusoire de croire que les élèves resteront chez eux la majorité de la semaine. Il y a différentes raisons à cela:
Cela permet de surveiller les délinquants la journée (Au lycée), la nuit c'est pour la Police.
Ils faut maintenir les déplacements autos en France, car il y a d'importantes taxes sur les carburants....
etc....

Réponse de le 19/09/2013 à 17:10 :
Oui, @Gringo. Parce que la présence à l'école, sur site est rendue obligatoire de fait et très contraignante en contrôles pour qui veut s'y soustraire. Le reste faisant alors doublon. Mais les cours de rattrapage sont très demandés et le Cned marche bien pour les formations décalées. Les cours sur podcast sont souvent en anglais et mal filmés et la communication sur les outils disponibles si modeste que l'on ne sait pas souvent qu'ils existent au moment du choix. Mais l'essentiel est l'encadrement (contrainte), le coaching de l'éducation et l"évaluation. Ces points peuvent être traités de la façon que j'indique par des moyens IT. Cela correspond aussi au niveau d'équipement technique individuel dont le taux permet désormais ce type d'action. S'ensuit une critique nécessaire de l'éducation. La musqiue ou le sport ont-ils leur place au lycée ? Club ou Conservatoire ne sont-ils pas plus indiqués ? Le contenu des cours également qui contrairement à ce que vous dites sont le plus souvent partisans et de très mauvaise qualité, en mathématiques, en histoire où l'information est fausse, en économie où les chiffres datent souvent de plus de 7 ans, en informatique où le trou est béant, etc. On a constitué des rentes qui ne se justifient plus. Je ne suis pas pour des raisons économiques forcément attaché à la suppression des professeurs mais un retour à une meilleure tenue est nécessaire.
a écrit le 19/09/2013 à 14:45 :
Et J'ai une questions a vous Posé -Mr.le ministre quel est le différence entré La « charte de la Laïcité »et Mme. Marin Le Pen? Et ma deuxième questions et- Combien de jours se sont-ils écoulés depuis que l'école à ouvert ? Les professeurs ont déjà donné plusieurs arrêts maladies. Les professeurs d'écoles publiques sont bien des fonctionnaires, non ? Alors pourquoi les professeurs sont toujours présents dans les écoles privées ? Parce qu'ils ne sont pas syndicalistes, ils aiment leurs élèves et leur travail. Ils veulent que leur élèves aient une bonne éducation et ils veulent rendre la France célèbre. Dans le collège (public) de mes enfants, dans une seule classe de quatrième (il y 6 classes de quatrième) trois professeurs étaient absents DANS LA MEME JOUR LE 06 SEPTEMBRE 2013 je vous demande de calculer le nombre total de classe et de me dire combien de profs étaient absents dans cette même journée. Combien de jours cela fait-il qu'ils sont revenus des vacances ? Les arrêts maladies ont déjà commencé. Je ne veux pas me mêler de leur vie, mais je me demande si dans les deux mois de vacances qu'ils ont eu, ils ont donné des arrêts maladies ?
Réponse de le 19/09/2013 à 16:02 :
Vous allez un peu vite dans votre "analyse" et dans vos conclusions! Je pense que vous vous exprimez sans même avoir cherché la raison de leur absence.

Les absences des professeurs (surtout pour un jour) sont souvent pour des réunions débiles, des formations foireuses ou autres délires managériaux! Puisque les trois professeurs étaient absents le même jour, il y a fort à parier qu'ils étaient convoqués. pour quelque chose de ce genre.

Les professeurs du privé sont payés par l'Etat, et le privé est globalement peu performant face au public.

Dans de nombreux établissements, il n'y a tout simplement pas assez d'enseignants et il faut parfois attendre fin septembre que le recrutement "pôle-emploi" soit bouclé.

Je vous invite à vous intéresser aux raisons de ces absences.


Réponse de le 19/09/2013 à 20:31 :
Je m'engage a terminer ce débat, je le trouve intéressants. Le privé n'est pas payer par les états mais par les parents d'élèves. Je crois que vous avez tort car les gens du privé sont beaucoup plus efficaces que ceux du publiques. J'ai trois enfants, ils étaient dans une école privée. Vous n'avez pas plus d'expérience que moi. J'ai moi-même assisté aux réunions des écoles. Mon supérieur nous disait lors des réunions qu'ils ne fallait pas chercher des excuses. C'étaient le travail des fainéants. Je ne crois pas que vous êtes l'un deux. Mais je vois que vous cherchez des excuses. Les enseignants des écoles publiques sont beaucoup plus nombreux que dans les écoles privées. Quand il y a plus d'élèves que la moyenne en publique, les enseignants disent qu'ils n'arrivent pas à gérer leurs élèves. Dans les écoles privées, il y a 33 élèves. Mon enfant était dans une classe comme ça. Et croyez-moi, leur qualité est beaucoup plus supérieur à ceux du publique. Vous parlez de réunion, de stage. Ne croyez pas que les directeurs des écoles sont assez bêtes pour envoyer trois profs en réunion le même jour, D'une même classe. Le deuxième jour de la rentrée. Mon analyse était juste. Vous, analysez, sans chercher d'excuses. Peut-être un jour, vos enfants ou petits enfants deviendront écolier. Il est encore temps de faire justice avec la vérité.
Réponse de le 20/09/2013 à 15:21 :
faux! les enseignants du privé sont PAYES par l'ETAT! De même, pour chaque élève, l'ETAT français verse une subvention égale a ce que coûte un élève dans le public!!! Combien paient les parents d'élèves par trimestre pour un enfant? Cherchez donc sur le net, ou dans la première école privée de votre secteur, vous allez voir très rapidement, que vous parlez sans savoir!!! Désolé, mais ce genre de désinformation vulgaire et ignare est a ranger dans les placards de l'ignorance!
Réponse de le 29/09/2013 à 23:17 :
Je vous admire Christophe!
Personnellement je n'ai plus la patience nécessaire pour répondre à ce type de discours! Les enseignants français sont de toutes façon jetés à la vindicte populaire, depuis des décennies. Enième bouc émissaire d'une société haineuse et de plus en plus indigente.
Réponse de le 30/09/2013 à 21:53 :
@christophe
Attention à ne pas confondre écoles privées et écoles privées sous contrat. Dans les écoles totalement privées les profs sont effectivement rémunérés exclusivement par les frais de scolarité payés par les parents.
Dans les écoles sous contrat (qui sont largement majoritaires) les profs sont effectivement payés par l'Etat.
a écrit le 19/09/2013 à 14:27 :
Les enseignants publics en France c'est : 28 heures par semaines de cours sans productivité, sans évaluation, sans rentabilité, sans objectif, sans culture de résultat... Petit arrangement avec les syndicats pour la notation des enseignants pour leur académie : toujours la moyenne et jamais en dessous de 14. Abonnement annuel à l'absentéisme au moindre bobo imaginaire. Culture de la grève champion mondial dans ce domaine. L'éducation nationale se traîne dans les fonds des classements internationaux dans la transmission des savoirs... Sécurité de l'emploi, 3 mois Congés, retraite spécifique... Bref, nos enseignants de l'éducation nationale publique sont trop bien rémunéré !!! En cas une réforme structurelle du mammouth ???
Réponse de le 19/09/2013 à 16:05 :
Vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez! Même des données factuelles de base (le temps de travail, la retraite) sont totalement fausses!

Lisez un peu, plutôt que de déballer de la bêtise à peine compréhensible!
a écrit le 19/09/2013 à 14:13 :
c est vrai qu ele sprof francais sont mal payes. et c est un cercle vicieux, comme ils sont mal payes, ils attirent pas. les gens qui sont la sont soit des femmes pour qui c est un salaire d appoint ou des gens qui veulent simplement avoir pas grand chose a faire (car oui, comme prof vous avez pas mal de vacances et si vous faites rien, vous pouvez buller pendant toute votre carriere)
Réponse de le 19/09/2013 à 14:46 :
Les prof francais sont remunere a leur juste valeurs cher amis, ailleurs en europe souvent le prof enseigne une ou deux autres matieres, ce qui explique sa plus forte remuneration..... Autre avantage il connait souvent bien mieux ses eleves.... Plusieurs ministre de l education Francais on evoque cette methode et ont meme tenter de l appliquer a la France pour ameliorer les revenus des profs, le niveau global tout en limitant la depense... Les profs sont descendu dans la rue et ont fait greve........ du coup on l a pas fait....Ces memes instit et prof qui milite pour la non application de la semaine de 4 jours et demi, contre tous les avis des physiologiste et scientifique sur les rythmes des enfants, et qui sont deja vents debouts contre la futur reforme des vacances d ete..... Ailleurs en europe ils ont plus d heure de cours, sur plus de jours..... CQFD
Réponse de le 19/09/2013 à 16:10 :
Les enseignants ont été contre la semaine de 4 jours. Et les "désobéissants" ont été sévèrement sanctionnés.

La semaine de 5 jours est une bonne idée. Le problème est que les enfants vont être confiés plusieurs heures par jour à des personnes recrutées par les mairies (quelles qualifications? quels diplômes? quel casier judiciaire?, pour des activités non-définies.

Vous n'avez pas d'enfants ça se voit!

Mais effectivement c'est aux parents d?agir pas aux enseignants.

Réponse de le 20/09/2013 à 11:46 :
J ai 2 enfant Mr ou Mme Triste reponse, scolarise dans un etablissement prive-conventionne, ou les profs ne font pas greve et enseignent deja 2 ou 3 matieres.... Ils ont des cours de 45 minutes avec les matieres supposees compliquees le matin entre 9h30 et 11h30, les 1/4 d heures "rognés" sur les heures de cours sont recuperer pour assurer 45 min de soutiens les matins et soirs. Je vois les profs de mes 2 enfant 1 fois par trimestre. Pour entrer et sortir ils doivent presenter leur carnet de correspondance, et toute absence non justifie entraine une sanction. Pour passer en classe superieure une moyenne generale de 12/20 est exiges.... On continue??? ils ont 3H de sports par semaine +1h30 de sport "optionnel mais obligatoire" optionnel parce qu en fonction de la saison on leur donne un choix de 3 sports differents: Squash, tennis, kayak, golf..... et 1h30 d activite creative: art plastique, musique.... Donc il ont deja court 4 jours et demi par semaine et les profs comme les eleves ne s en plaignent pas au contraire taux de reussite au brevet des colleges de 98,97% avec une moyenne generale de l etablissement au dessus de 16,5! On continue??? Quand l aine passera au lycée prochaine les devoirs surveillés ne seront pas pris sur le temps de cours mais auront lieu 2 samedi matin par mois.... Resultat ce lycée finit chaque année le programme dans chaque matiere, taux de reussite au bac 98,9% moyenne generale au dessus de 15! Ca s appelle une exigence d excellence et la passion de l enseignement!!!!!! Que les profs du public en prennent de la graine et qu ils viennent donner des lecons ensuites..... Ah derniere petite precision outre l Anglais l Allemand et l Espagnol, ils peuvent choisir le Japonais, le Mandarin ou l Arabe......
Réponse de le 20/09/2013 à 11:47 :
"Le problème est que les enfants vont être confiés plusieurs heures par jour à des personnes recrutées par les mairies " parce que les instits ont refuse de faire plus d heure.... CQFD
Réponse de le 20/09/2013 à 15:26 :
Mais quelle haine et quelle hargne!! Combien payez vous pour cela par trimestre pour un enfant..soyez honnête, svp! Après je vous répondrai.
Réponse de le 20/09/2013 à 16:14 :
Alors Cher christophe, contrairement a toutes les idees recues sur l'enseignement privé soit disant couteux, pour nos 2 enfants nous payons par trimeste 520 euros... Ma femme est moi gagnons a nous 2 moins de 4KE.... alors bien sur mes enfants n ont pas systematiquement le dernier smartphone (de toute facon INTERDIT en cours), ni les dernieres Nike ou Van's.... Nous ne partons pas tous les ans au ski.... Mais au moins ils ont un enseignement de qualité et perenne!!!!!! Pas de greve a repetition, pas d absenteisme a tout bout de champs.... Je vous dirais meme que mon frere, ma soeur et moi avons beneficie grace a nos parents de la meme chance... Alors j attendais votre "selection par l argent"...Mais perso je trouve que c est une sommes raisonnable au regard des résultats... Mais libre a vous de continuer a frequenter et faire frequenter l ecole gratuite de la Republique... L enseignement prive conventionné est loin d etre "aussi couteux" qu on veut le faire croire! Par contre la discipline y est plus stricte et l exigence de resultat aussi (normal les profs sont un peu payés par les parents....)>>>> La sanction va de la "colle" a l exclusion..... Si votre ecole de la republique faisait un peu de meme y aurait moins de debordement... Rappelez moi Lundi c est pas devant l un de vos merveilleux College ou Lycée Public que la police a interpeller une 20 aine de jeune, pour la plupar mineur, avec hachette, couteau, batte de base-ball... pret a en decoudre avec les eleves dudit etablissement???? Merci mais non merci....
Réponse de le 20/09/2013 à 16:34 :
Cher christophe, prenez ca pour de la haine si vous voulez, mais n est elle pas merite envers un systeme "d education public" qui a demissionné? qui plutot que de tire les eleves vers le haut le baisse chaque année? qui a abandonné toute notion de disciplime, d exigence academique.... Qui ne connait rien et ne veux rien connaitre au monde de l entreprise.... Et ne venez pas me parler de moyen, l enseignement prive, comme nos voisin europeens font mieux avec moitie moins d effectif et moitie moins de budget!!! Vous voulez que l on respecte a nouveau l education publique... Eh bien le respect et la confiance ca se merite, ca se gagne et comme disait mon pere bien souvent c est une cartouche qu on ne tire qu une fois..... L education nationale en a deja grille quelque une de cartouche... Il va falloir qu elle se remette serieusement en question pour regagner ce respect.
Réponse de le 29/09/2013 à 23:31 :
Le respect est un dû! (à la rigueur l'estime se mérite) Quant aux enseignants du second degré a qui on demanderait d'enseigner 2 ou 3 disciplines, c'est juste le signe qu'ils n'en maîtrisent aucune! C'est comme certains parents d'élèves qui pensent être des professionnels de l'enseignement...
Réponse de le 01/10/2013 à 14:28 :
@Emma encore une prof de l enseignement du public qui croit tous savoir mieux que tous le monde.... J ai fait avant mes enfants ma scolarite dans des ecoles/colleges/lycees privés sous contrat, comme je l ai deja dit... la seule fois ou j ai du aller dans le public est lors d un enieme demenagement pro de mon pere ou je suis arrive en Mai dans un lycee public... le lycee prive d ou je venais, ou j etais en S avec option Math et phyisque... ce qui a pose probleme dans ce meme lycée public, on avait fini TOUS les programmes!!!! Pas dans ce lycee public. Nous etions en prive 33 dans ma classe et la discipline etait au rendez, nous etions 29 dans le public et c etait un bordel sans nom..... Pour votre information mon prof de Math, de Physique et de bio etait le meme, mon prof d'histoire-geo enseignait en plus en L et en ES le latin, le grec, et en premiere le Francais..... Ma prof d allemand etait aussi ma prof d anglais (son pays d origine) et enseignait aussi l espagnol et le japonais!!!! J ai eu mon bac avec mention tres bien et meme avec des points d avances grace a mes 2 options.... Alors ne venez pas donner de lecons..... ! J ajouterais que partout en Europe, ou ces pays sont devant nous dans tous les classements en plus, nombre de prof enseignent plusieurs matieres.... Il n y a bien dans l enseignement public Francais qu on rencontre de tels f........ dogmatiques et incompetents!
a écrit le 19/09/2013 à 14:06 :
La garantie de l'emploi à vie chez les fonctionnaires français est un privilège inestimable mais néfaste à toute bonne gestion salariale. Il faut aussi vérifier si cette condition statutaire est présente chez les "profs" des autres pays européens que vous citez.
Réponse de le 30/09/2013 à 0:02 :
C'est pourtant le principe même des concours qui, je vous le rappelle, font aussi de salariés des personnes mutables et adaptables "selon les besoins de service" et qui doncgaranti que n'importe quelle école perdue, aura à la rentrée des classes, un bac +5 devant ses élèves!


a écrit le 19/09/2013 à 12:52 :
La comparaison de salaires n'est pas fiable. Il faut la compléter avec le nombre d'heures travaillées, les avantages en terme de maladie, de congés et de statut des différents pays.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:46 :
Les chiffres sont ceux de l'ocde. Je ne doute pas que vous soyez plus compétent, mais il va falloir argumenter un peu plus, car justement l'ocde prend en compte ces éléments!
Réponse de le 19/09/2013 à 14:10 :
tu sais pas lire ? Tu preferes te jetter sur le commentaire des la 1ere ligne. " cet écart n'est pas lié à un temps de travail plus faible"
Réponse de le 19/09/2013 à 14:11 :
il faut surtout considerer le niveau de prix du pays: si vous vivez avec 2000 ?/mois en bulgarie ou au luxembourg, ca doit pas signifier la meme chose. dans le premier cas, vous etes un nabab, dans le second un pauvre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :