Les migrations au sein de l'Europe motivées avant tout par la recherche d'un travail

 |   |  556  mots
Des migrants expulsés du Gesu Squat écoutent les autorités bruxelloises le 18 septembre 2013.
Des migrants expulsés du "Gesu Squat" écoutent les autorités bruxelloises le 18 septembre 2013. (Crédits : Reuters)
Une étude réalisée par ICF-GHK pour le compte de la Commission européenne indique que la majeure partie des migrants européens se déplacent à l'intérieur de l'Union pour trouver un emploi et non pour pouvoir bénéficier des aides sociales.

Voilà une conclusion qui promet de tordre le cou à un argument largement utilisé à droite de l'échiquier politique : le « tourisme des avantages sociaux » au sein de l'Union européenne est un mythe.

Un rapport rédigé par le cabinet ICF-GHK pour la Commission européenne démontre que l'écrasante majorité des migrants européens qui se déplacent d'un État européen vers un autre le font pour trouver du travail et non pour bénéficier d'avantages sociaux. Un travail similaire, commandé par le bureau britannique des affaires étrangères et publié en avril, aboutissait à des conclusions analogues.

Le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Autriche et les Pays-Bas se plaignent

Celui-ci tombe en tout cas à pic au moment où l'opinion publique européenne se divise sur l'intérêt d'une libre circulation au sein de l'Union. Certains responsables politique considèrent même officiellement que certaines villes pâtissent du coût que représentent les migrants.

En effet, ce printemps, les ministres de l'Intérieur du Royaume-Uni, d'Allemagne, des Pays-Bas et d'Autriche ont alerté la Commission européenne sur le sujet en lui adressant un courrier commun. Ils y dénonçaient le fait que certaines de leurs villes sont mises à rude épreuve face à l'arrivée de nombreux migrants européens sollicitant des prestations d'aide sociale. A l'époque, la Commission avait émis des doutes et sollicitait de données factuelles

Or, l'étude de ICF-GHK indique que dans la plupart des pays européens, les migrants européens représentent moins de 5% des bénéficiaires de ces aides sociales. D'ailleurs, la Commission européenne n'avait déjà pas suivi l'avis des auteurs de la lettre qui lui avait été transmise et insiste au contraire sur le fait que ces migrants contribuent aux finances de leurs pays hôte : si l'on considère cette population dans son ensemble, elle paierait plus de taxes qu'elle ne recevrait de prestations sociales.

Côté santé par exemple, les auteurs de l'étude avancent (ce ne sont que des estimations) que les dépenses pour soigner les migrants européens sans emploi ne représentent que 0,2% du total du budget santé. Cette part est néanmoins un peu plus élevée en Irlande (1,8 à 2,3%), au Royaume-Uni (0,7 à 1,1%) et au Danemark (0,2 à 0,7%).

Les Roumains et les Bulgares bientôt complètement libres dans leurs déplacements

Et la Commission européenne va plus loin. Son porte-parole, Jonathan Todd a affirmé à la BBC que l'étude montre que le système de santé des pays de l'Union tirent avantage des migrations. La ministre du Travail suédoise a ainsi fait remarquer que les migrants ont de meilleurs taux d'emploi que les citoyens natifs. L'étude de ICF-GHK indique que les deux tiers des migrants sans emploi sont étudiants, réellement demandeurs d'emploi ou retraités, et non pas simplement des proches de ceux qui sont employés et préférent ne pas travailler.

Le sujet est particulièrement d'actualité car à partir de janvier 2014, les travailleurs bulgares et roumains jouiront d'une circulation totalement libre vers l'ensemble des pays de l'Union, y compris vers l'Autriche, l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Irlande, Malte, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, qui imposent encore aujourd'hui des restrictions. Certains, notamment de l'autre coté de la Manche, craignent particulièrement un afflux de nouveaux migrants, d'où ce courrier printanier.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2013 à 7:54 :
Lemigration et necessaire qu en un pays et en croissance mais aujourdhui avec 3,5 million de chomeurs. et 8;5millions de pauvres il faudrais que l on se posse des questions. t el que la dit M rocard la france ne peut pas acceullir toute la misere du monde surtout si aujourdhui cela coute presque 10% DU P I B ? ECONOMIQUEMENT CELA FAIT PRESQUE 20 MILLIARDS ? ? ?
a écrit le 19/10/2013 à 14:02 :
Il n'y a que de l'AOC sur la photo ?
Réponse de le 23/10/2013 à 20:50 :
@ La photo.....AOP aurait été plus pertinent, par ces temps...
a écrit le 18/10/2013 à 11:53 :
Constat typique de la non harmonisation européenne en terme social, fiscal, développement... L'UE vit en interne la même chose (bien que moins sordide) qu'à Lampedusa ou Ceuta, à savoir la migration pour raison économique des populations. C'est pathétique de voir que la seule vision des instances européennes est de continuer l'élargissement (bientôt l'Albanie, la Turquie ils se tâtent) et de surveiller bêtement l'inflation.
a écrit le 18/10/2013 à 10:20 :
J e m'inscris en faux sur les pourcentages de 0.20 % du budget santé et 5 % du budget social pour les migrants. Ceci est certainement juste pour un moyenne européenne avec des pays où les gens fuient donc aucun migrant. Par contre en FRANCE ces quotas s'inscrivent entre 10 et 15 % pour les deux budgets.Voilà une étude qui mériterait qu'on s'y attache et qui intéresserait vivement les Français(ses).
a écrit le 17/10/2013 à 23:29 :
La solution optimale en France serait de mettre une sécurité sociale payante (comme c'est fait actuellement pour les titres de séjour de type visiteur) pour les nouveaux arrivants hors UE y compris les membres de familles à l'exception de titres de séjour de type salariés en mission, scientifiques, professionnel, compétence et talent (tous qui sont apriori utiles). Après 3-5 ans de séjour régulier ce qui est une preuve 'intégration, on peut la faire gratuite de nouveau. Cela permettrait de se débarrasser de la plupart de l'immigration purement sociale et remplier les caisses d'Etat. Egalement il faut prévoir l'interdiction de séjour définitive pour les étrangers délinquants, idéalement en instaurant un système aux points.
a écrit le 17/10/2013 à 21:36 :
A vouloir soutenir la misère du monde bientôt il vont arriver comme une invasion de sauterelles mes ne vous en faite pas Bercy est la pour trouver des nouvelles taxes et faires payer touts les gloglo de français vive Bercy !!!!!!!
a écrit le 17/10/2013 à 19:35 :
"la majeure partie des migrants européens se déplacent à l'intérieur de l'Union pour trouver un emploi et non pour pouvoir bénéficier des aides sociales. " ALORS POURQUOI ILS ACCEPTENT D'EN BÉNÉFICIER ,
Réponse de le 18/10/2013 à 9:51 :
on parle d'europeens, et pas d'africains la ! !!
a écrit le 17/10/2013 à 19:11 :
Ils faut m'expliquer comme s'est gents trouver du travail, dans les règles bien sur..... Car trouver de travail à 1 euros de l'heure en France s'est possible..... Mais à 8 euros il y en a pas beaucoups et déjà pas assez pour les français ( toute couleur et religion) .... Ensuite accepter cette imigration s'est laisser le chemin libre à l'esclavage, à la prostitution, et à la délinquance..... Tout vas bien...
Réponse de le 23/10/2013 à 11:54 :
L immigration regroupe plusieurs facteurs et les reponses ne peuvent etres les meme et generale: "l immigration force" de "prostituee de l est ou de pays d Afrique, celle d"enfants" descolarisés forcés de mendier dans la rue ou dont on se sert pour faire different trafics car mineurs donc pas inquietes.... l immigration de "travail" car oui certains veulent vraiment travailler pour envoyer de quoi se nourrir a leur famille.........Pour les "illegales" la prohibitions et la penalisation tant des ces personnes que des clients ne mene a rien sauf a enterer encore plus ces activites et a les plonger encore plus dans le sordide, donc la reponse est ailleurs il faut cessez l hypocrisie et legaliser et encadrer: inscritpion administrative, declaration fiscale, exigence d une carte de sejour ou d identite et d un domicile fixe pour exercer, ouverture et encadrement stricte par une gestion etatique de maison close et de coffee shop (et qu on vienne pas faire le proces de "l etat proxenete ca suffit l hypocrisie). Si on coupe dans le vif ces reseaux il s eteindront. Pour "l immigration profitage de nos acquis sociaux" bah la aussi desole mais y a pas trop le choix, il faut reformer le droit du sol, instaure une "carte verte"..... Certains politiques ont raison on ne peut pas continuer a accueillir toute la misere du monde.
a écrit le 17/10/2013 à 17:52 :
http://www.youtube.com/watch?v=0MHrxX3TB9E,l'on vient de Chine si si
a écrit le 17/10/2013 à 17:26 :
supprimez les aides et vous verrez que cette enquéte est encore bidon
a écrit le 17/10/2013 à 17:24 :
Le coût total NET de l'immigration pour la France (dépenses/recettes/investissements/rentabilité) est de 17,412 Milliards d?euros par an, soit 0,9 % du PIB. Voici les chiffres ici :
http://www.contribuables.org/2012/11/20/limmigration-en-france-depenses-recettes-investissements-rentabilite/



a écrit le 17/10/2013 à 17:13 :
D'accord pour ceux qui veulent travailler mais c'est loin d'être le cas de tous les arrivants sachant qu'il y a déjà en France 5 millions de demandeurs d'emploi, chiffre qui augmente régulièrement, sans compter les contrats à temps partiel, les contrats dit d'avenir ( sombre avenir). il suffit de demander aux immigrés pourquoi ils sont attirés par la France, la plupart n'hésitent pas à répondre pour les avantages sociaux et être payé à ne rien faire,soins gratuits, repas gratuit, écoles gratuites, il ne reste plus au Français qu'à payer la note. Merci les bobos en mal de sensiblerie à deux sous. Maintenant on sait à quoi servent les augmentations d'impôts et charges sociales.
Réponse de le 17/10/2013 à 17:31 :
je vous suis dans vos déductions! c'est flagrant! +++10000000
a écrit le 17/10/2013 à 16:11 :
Les migrants sont attirés par l'économie au sens large du pays qu'ils envahissent. Pour ses facilités, son travail, ses prestations sociales et éventuellement, s'agissant de certains du butin, qu'ils pourraient en retirer. Il est nécessaire de stopper rapidement l'immigration pour permettre que les pays émetteurs se développent. On notera à ce sujet que une unité monétaire d'aide est plus efficace et forte sur place que dans un pays cible comme la France. Le concert européen est celui d'un cartel de grandes entreprises qui vise surtout le pillage économique de la zone à son profit sans tenir compte des populations migrantes ni de celles qui subissent cet accueil forcé. On ne s'étonnera pas qu'il finance des études orientées. Les français auront certainement la lucidité de ne plus accepter de telles dérives.
Réponse de le 17/10/2013 à 17:12 :
@Corso: il est certain que les migrants ne viennent pas en France pour nos beaux yeux, mais pour ce qu'ils peuvent en retirer. Je dis toujours que l'on a pas d'amis, mais uniquement des intérêts personnels. Cela dit, l'immigration contrôlée, c'est-à-dire qui apporte une plus-value au pays doit être encouragée au détriment de la "porte ouverte à tous".
a écrit le 17/10/2013 à 16:09 :
Il est grand temps de procéder a une bonne gestion des finances françaises.....Car tout cet argent qui est distribué dans le domaine sociale en France est inimaginable !!!!! Il est distrubué n'importe comment et a n'importe qui !!!! Et pendant ce temps qui paie ? Nous ne sommes plus en mesure d'accueillir la misère du monde, car je crois que dans ce domaine La France en fait beaucoup en comparaison a d'autre pays.....Il y a des mesures urgentes a prendre..........
a écrit le 17/10/2013 à 15:53 :
Encore un leurre! si les migrations étaient motivées par une recherche de travail, les immigrés ne viendraient pas en France dont le taux de chômage est au plus haut et progresse vite. Si les immigrés provenant de l'est traversent l?Allemagne pour venir en France c'est sans doute pour notre régime unique de prise en charge sociale!
Réponse de le 17/10/2013 à 16:59 :
++++ 1
Réponse de le 17/10/2013 à 17:18 :
Faux, ils viennent en France parce qu ils savent que les français sont fainéants. Si nous ne les avions pas, nous serions bien en peine pour faire tourner nos ateliers. Nous avons un site en région lyonnaise ou nous dépassons les 80% d immigrés en incluant le Magreb. Pas de problèmes particuliers mais quasiment jamais de bons candidats français. Même le Pôle Emploi nous encourage dans cette voie
Réponse de le 18/10/2013 à 20:04 :
Marine, vite !!!
a écrit le 17/10/2013 à 15:51 :
nous avons déjà plus de 3 millions de chômeurs 57% du PIB englouti dans le secteur public 1000 milliards de dettes
l'AME nous coûte au bas mpt 1 à 1,2 milliards d'euros pour soigner à 100% des clandestins alors qu'un retraité au minimum vieillesse a du mal à se soigner

Conclusion : nous n'avons strictement aucun besoin d'apport de population externe que cela soit de l'Europe ou d'ailleurs
AU passage bravo à Mr Valls pour oser dire qu'il faut appliquer la loi !
Réponse de le 17/10/2013 à 17:23 :
En terme de loi, je propose que chacun accueille des émigrés en fonction de la grandeur de son appartement. Comme je possède un appartement de 60 m2, je suis prêt à accueillir 5 personnes. 10 m2 par personne, c'est largement suffisant. J'engage vivement les socialistes, notamment politiques, à donner l'exemple.
a écrit le 17/10/2013 à 15:37 :
" Leonarda " la nouvelle comedie musicale, entierement produite avec vos impots, ca doit etre ca l'exception culturelle francaise....
a écrit le 17/10/2013 à 15:01 :
en 2014, ça va être " chaud" !!.....il serai tout de même bon de savoir à quoi servent les aides de l'UE aux pays de l'est! ils font quoi, du fric alloué pour faire de la place à leur propre populations, pour leur donner un logement et un travail ? Faudrait sérieusement expliquer tout ça avec bon sens !
Réponse de le 17/10/2013 à 15:34 :
Quand a l'Est on crée des emplois, à l'Ouest on râle car on délocalise ou on ne développe pas les industries locales. Lorsque l'on concentre les moyens sur les emplois à l'Ouest, les gens râlent car les gens de l'Est arrivent. Bref l'UE fait ce qu'elle peut avec les maigres moyens que lui alloué ces membres (le plus gros budget reste la PAC qui sert à "arroser" les paysans en France pour qu'ils ne fassent pas de vagues).
En 2014 les bulgares et les roumains vont surtout aller au Benelux, en Allemagne ou au Royaume uni. Ils savent bien qu'en France il n'y a pas beaucoup de boulots
Réponse de le 17/10/2013 à 15:35 :
Plus qu'expliquer il faudrait réagir. Parce qu'on ne sait même pas où attérit le pognon qu'on donne...
Réponse de le 17/10/2013 à 17:03 :
Tout à fait en accord avec vous ! il n'y a AUCUN contrôle dans ce sens, ce sont donc les gouvernants qui empochent, comme d'hab ! ça peut durer longtemps ce système stérile! en attendant, on donne , on donne !
a écrit le 17/10/2013 à 14:42 :
La est le "but", et non la "conséquence", du dogme européen qui est d'amplifier les brassages de population, déraciner les individues, d'en faire un consumériste apatride, c'est en bref une application marketing de la simplification des marchés et de la mondialisation des productions!
Réponse de le 17/10/2013 à 15:32 :
La "Mondialisation", tu parles d'une sacré merde !!
Réponse de le 17/10/2013 à 15:36 :
N'est ce pas déjà le dogme français qui prétend que l'on est un peuple uni et indivisible avec une langue qui n'était pas parlé par la plupart de notre arrières grand parents ?
Réponse de le 17/10/2013 à 16:18 :
Pour la France le but a était atteint et, maintenant, c'est l'étage au dessus pour mondialiser tout ce petit monde a la même sauce!
a écrit le 17/10/2013 à 14:29 :
L'étude du cabinet machin bien en avant, mais celle de l'OCDE qui indique que sur l'ensemble des émigrés qui arrivent en France, seulement 10 % y viennent pour l'emploi, à la trappe cette étude.
Réponse de le 17/10/2013 à 15:36 :
Vous avez un lien vers l'étude ou c'est un post purement gratuit ?
Réponse de le 17/10/2013 à 16:23 :
Ne vous inquiétez pas je ne vous le fais pas payer et vous?
Réponse de le 17/10/2013 à 16:31 :
Soyez curieux ! quelques liens : 1 - http://www.eclaireco.org/Immigration == 2 - http://www.capital.fr/enquetes/dossiers/le-vrai-bilan-economique-de-l-immigration-554216
Réponse de le 17/10/2013 à 16:35 :
Seulement 10% pour le travail, mais 90% pour l'amour de la république socialiste ! Oui môssieur !
Réponse de le 17/10/2013 à 17:10 :
Les liens que vous proposez sont des études sous-évaluées et très orientées politiquement. Attention, si je prends l'étude de Lille (qui est souvent citée) ils ne tiennent pas compte des enfants d'immigrés mais nés en France donc français. La différence est énorme car du coup on passe à 1,7 millions d'enfants scolarisés en France soit un coût annuel de 13.5 milliards (7400 euro par an et par enfant). Dans leur étude, ils ne considèrent que 4.2 milliards de coûts. Par ailleurs, ils ne comptent pas les 570 000 chomeurs (chiffres de 2010) indemnisés ce qui représente 10 milliards de plus. En regardant que 2 critère on est à 19 milliards de plus en cout alors que leur étude estime un gain de 12 milliards. Voila où la politique de l'autruche (et l'idéologie) nous mène ...
a écrit le 17/10/2013 à 14:22 :
Ben, oui, c'est bien dommage, mais du travail Y EN A PAS !!!!!
a écrit le 17/10/2013 à 14:16 :
Plutôt motivé par la recherche des aides de l' état, CMU, AME, allocs, primes de rentrée scolaire, bons par les mairies pour acheter machine à laver, TV ... etc...etc...caravanes payées par la CAF, et j' en passe.et des meilleurs !!! Français, bossez de plus en plus pour eux, et pour vous remerçiez, ils vous agresseront, vous voleront dans vos maisons, vous cracheront dessus dans la rue, il y en a assez !!! Nous en avons marrent de toujours bosser pour les mêmes, d' être taxé pour les mêmes, nos enfants ne peuvent pas avoir de logements, la priorité est toujours pour les mêmes, ceux qui ne bossent pas , et ne bosseront jamais !!! Cela n' a jamais été aussi pire depuis que les socialos sont au pouvoir !! Allez vivement 2014, et vite vite 2017 !!!!!
Réponse de le 17/10/2013 à 15:34 :
TOUT à FAIT avec vous à 500% !!! OUI!! il Y EN A MARRE, et plus que MARRE! on est arrivés en bout de patience, là !!..
Réponse de le 17/10/2013 à 17:32 :
!!! OUI!! il Y EN A MARRE des militants xénophobes à deux francs Y EN A MARRE !
a écrit le 17/10/2013 à 13:49 :
"Son porte-parole, Jonathan Todd a affirmé à la BBC que l'étude montre que le système de santé des pays de l'Union tirent avantage des migrations." Ben voyons, bien entendu, la Commission européenne et son cabinet de consultants ICF-GHK, payé une fortune avec nos impôts pour sortir une étude de commande, ont toute la confiance des citoyens français et plus généralement européens. Ces gens là se rendent-ils seulement compte de leur niveau de crédibilité?
Réponse de le 17/10/2013 à 15:38 :
Une crédibilité certainement meilleure que celle des commentaires de comptoirs.
Raymond remet une tournée on a soif !!
Réponse de le 17/10/2013 à 17:05 :
Mais.., tout de suite mon Raymond, j'offre la tournée! t'es content..?.....
Réponse de le 22/10/2013 à 7:29 :
Oui ils s en rendent compte. Et vous ? Quell est votre crédibilité du haut de se commentaire?
Réponse de le 26/10/2013 à 23:59 :
Es-tu sérieux? Tu connais un peu comment fonctionne la Commission européenne? On pourra argumenter ce que l'on voudra sur sa "technocraticité", sache que c'est l'ensemble bureaucratique le plus efficace qui soit. Juste pour info, sa masse salariale ne dépasse pas 5% contre plus de 40% en France.
Deuxièmement, l'entièreté des fonds sont alloués à des projets (dont bien sûr une faible minorité-moins de 5%-sont détournés, me quelle différence avec la France!) qui servent au quotidien les gens sans qu'on s'en rende compte (l'aéroport en Guadeloupe a été en grande partie financé par des fonds européens, la modernisation des chemins de fers polonais aussi, sans passer par les INNOMBRABLES autres exemples...).
Troisièmement, le budget de l'UE ne coûte que 5 jours de travail à un français contre la moitié de l'année pour l'Etat français, ce n'est donc assurément pas une fortune car les études comme celles-ci sont soumises à un appel d'offre visant justement à baisser les prix.
Il suffit de voir des imbéciles non informés critiquer en tout point une institution dont ils ne savent rien, il ne sert à rien de critiquer complaisamment sans proposer quoi que ce soit en retour!
(PS: pour le manque de démocratie et de représentativité de la Commission, son Président sera élu directement par les citoyens européens en 2014, et il nommera son Cabinet, donc un problème sera résolu, bien qu'il y ait encore beaucoup à faire dasn la réforme des institutions européennes).
a écrit le 17/10/2013 à 13:48 :
"avant tout par la recherche d'une travail" Si, Signore. Une travailleuse..?? Une petite main avec.. Bon, sinon, le système va jusqu'au bout de sa logique. Tant pis pour lui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :