Schäuble : "nous sommes prêts à faire quelque chose" pour la Grèce

 |   |  206  mots
Wolfgang Schäuble, le ministre des Finances allemand, a part ailleurs affirmé qu'en 2015, le déficit allemand serait ramené à zéro.
Wolfgang Schäuble, le ministre des Finances allemand, a part ailleurs affirmé qu'en 2015, le déficit allemand serait ramené à zéro.
Le ministre allemand des Finances affirme qu'en cas de besoin de financement, et à conditions qu'Athènes tienne ses promesses, une nouvelle aide pourrait lui être apportée.

"Si la Grèce a rempli toutes ses obligations d'ici fin 2015, et engrangé un excédent budgétaire primaire et si un besoin de financement est encore nécessaire, alors nous sommes prêts à faire quelque chose."

Le ministre allemand des Finances ouvre ainsi la porte à une nouvelle aide à la Grèce. Dans une interview publiée ce samedi par le quotidien régional Rheinische Post, Wolfgang Schäuble a salué les efforts d'Athènes qui a pris le 1er janvier la présidence tournante de l'Union européenne. 

Une idée acquise à Berlin?

En août, déjà, le ministre prévenait qu'un autre programme d'aide serait nécessaire si ses comptes restaient dans le rouge en 2014

L'idée semble désormais acquise à Berlin puisque plus récemment, le 8 janvier, le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, en visite dans la capitale grecque avait fait part d'un message similaire. 

240 milliards

En tout, les créanciers de la Grèce (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international), ont déjà promis de prêter 240 milliards d'euros au pays dans le cadre de deux programmes successifs visant à tenter de redresser son économie en contrepartie des plan de rigueur très stricts. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2014 à 10:02 :
Évolution du Pib (Source OCDE) en Grèce 2009 ( -3.1),2010 (-4.9) 2011 (-7.1) 2012 (-6.4),c'est le Titanic en marche ,l'iceberg n'est pas loin.Ne vous inquiétez pas ,tonton Schauble vient avec sa hotte pleine de monnaie.
a écrit le 12/01/2014 à 23:49 :
Parlons peu mais bien; nous ne sommes sous l'ère Keynadie c'est comme Jacques a dit le soleil est là et le soleil fuit, pourtant Galilée et Marco Polo sont condamnés par les auto-rités, nous allons de l'avant ou de l'arrière? l'Europe en enfer fiscal, Mr Schauble est un des rares hommes politiques dignes de confiance puisque diminué par une attaque anti humaniste de l'est. Les sondages publiés sont clairs... peut-on perdre plus de temps et incarcérer Marco Polo et Galilée?
a écrit le 12/01/2014 à 18:14 :
Quelle hypocrisie ce Schaüble !
a écrit le 12/01/2014 à 11:20 :
"Il faut créer une union économique de la Mitteleuropa par des accords douaniers communs avec la France, la Belgique, la Hollande, le Danemark, l’Autriche-Hongrie, la Pologne et, éventuellement, l’Italie, la Suède et la Norvège. Ce groupement, probablement sans couronnement institutionnel commun, avec égalité extérieure de droits pour ses membres mais effectivement sous direction allemande, doit stabiliser la prépondérance économique allemande" programme allemand de septembre 1914 ....en passe d'etre réalisé
a écrit le 12/01/2014 à 10:19 :
il faut vous dépêcher il ne reste plus grand chose en grèce.
a écrit le 12/01/2014 à 9:34 :
Si Mr Schauble est prêt à aider la Graisse, n'oublions pas le classement publié de compétitivité, le taux de chômage chez les jeunes et la faible croissance. Pourtant en France, on nous dit 50% d'ingénieurs sur le carreau. alors chantons: mon petit oison a pris sa volée. Nos oisons tombés du nid sont pourtant qualifiés alors qu'on simplifie les chômeurs. Elle est où l'usine, elle était là elle est plus là? N'y a-t-il pas une légère distorsion de marché en terme de logement? C'est qu'on a pris une baffe avec la main invisible!
Réponse de le 12/01/2014 à 11:18 :
La "Graisse"? Qu'est-ce que c'est que ce mépris, cette sorte racisme et/ou xénophobie, envers cet État de l'Union? Du respect pour les êtres humains, s'il vous plait…
Réponse de le 12/01/2014 à 16:03 :
@Kim Atel

Tout est bon dans le cochon même la graisse (à consommer avec modération). ;-)
Réponse de le 12/01/2014 à 21:23 :
l'euro monte les pays européens entre eux. Leurs relations étaient meilleurs avant. (je parle juste avant l'euro pas durant les guerres)
a écrit le 11/01/2014 à 20:23 :
Puisqu'on parle de l'allemagne, combien de chômeurs déjà? En France 50% d'ingénieurs, on en emploie en quart temps de 4 mois à 1400 brut mais salaire plein temps comme éducateur spécialisé, d'autres en emploi alimentaire. Mon chaubol sait-il faire en terme de cuisines des quenelles? On parle aussi dans la presse de la querelle des français mais pas de la quenelle. Pourtant c'est franc et honnête, comme un directeur d'hôpital de roman du nom de Rastignac avec un compte. Si l'humour est condamné, alors quels sont les mots ou bien les maux interdits? La liberté d'expression est écrasée par l'administration?
a écrit le 11/01/2014 à 17:32 :
Que l'Allemagne paie à la Grèce les dédommagements de guerre qu'elle lui doit encore et toujours. On ne peut pas impunément pillé et réduit à la famine un pays et puis se poser en conseilleur.
Réponse de le 11/01/2014 à 19:01 :
et la Grèce a-t-elle payé ses dedommagements de ses guerres en asie mineur pour exemple ?
Réponse de le 11/01/2014 à 20:52 :
Quelles guerres en Asie Mineur ?
Réponse de le 12/01/2014 à 9:35 :
exemple..... MACEDOINE
Réponse de le 12/01/2014 à 12:58 :
les guerres en asie mineur. Ou comment croyez vous que les colonies grecques en asie mineur dans l'antiquité ont pu être etablies ? Quand on est là pour demander aux générations d'aujourd'hui de payer pour les péchés du passé pourquoi s'arrêter de 70 ans ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :