L'Allemagne veut légiférer sur le gaz de schiste... pour mieux l'autoriser

 |   |  466  mots
A ce jour, il n'existe aucune législation pour réglementer ce procédé, décrié par les écologistes pour les risques qu'il fait courir à l'environnement.  /Reuters
A ce jour, il n'existe aucune législation pour réglementer ce procédé, décrié par les écologistes pour les risques qu'il fait courir à l'environnement. /Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement fédéral planche sur une loi pour encadrer la fracturation hydraulique, après avoir effectué des tests. Les futurs forages pourraient potentiellement couvrir 86% de son territoire. Mais plusieurs ministres allemands assurent que les nouvelles règles en préparation ne signifient pas un feu vert à l'extraction des gaz de schiste

Le gouvernement allemand a souligné jeudi que les nouvelles règles en préparation sur la technique controversée de fracturation hydraulique ne signifieraient nullement un feu vert à l'extraction de gaz de schiste en Allemagne.

"Une solution surfaite à la question énergétique"

La ministre de l'Environnement, Barbara Hendricks, a précisé qu'après un moratoire de deux ans, la nouvelle législation qui devrait être présentée au cours de l'année, ne concernerait que les forages profonds pour extraire du gaz de réservoir étanche ("tight gas"). Elle a indiqué au journal Ruhr Nachrichten : 

"Je pense non seulement que la fracturation est une mauvaise solution mais que c'est aussi une solution surfaite à la question énergétique. L'eau potable et la santé, voilà la priorité absolue. Aux termes de ce qui été décidé dans l'accord de coalition (gouvernementale), la fracturation au moyen de substances toxiques, en particulier pour le gaz de schiste, sera interdite".

Des informations ambiguës 

Pourtant, une lettre du ministre de l'Economie Sigmar Gabriel a laissé planer le doute sur une future autorisation de l'exploitation des gaz de schiste. Le document adressé à la commission des finances du Bundestag, indique bien que le gouvernement planche sur un projet de loi en ce sens, comme l'explique un article du site d'information allemand RP ONLINE. Il précise que de nouvelles exigences seront apportées à la fracturation, qui consiste à injecter sous haute pression du sable, de l'eau et des produits chimiques dans la roche pour faire remonter le gaz. 

Le projet, qui doit être examiné avant la fin de l'été, donnerait son feu vert à la fracturation hydraulique après "examen des conditions de protection de l'environnement". Les zones humides protégées, soit 14 % du territoire, seront exclues des zones autorisées. Mardi, le député Vert Oliver Krischer s'alarmait : "A la lecture de la note rédigée par Sigmar Gabriel, la fracturation hydraulique sera autorisée sur 86% du territoire allemand". 

Une "faible" réduction de sa dépendance au gaz russe

Selon Le Figaro, l'utilisation des gaz de schiste par l'état fédéral lui permettrait de réduire "faiblement" sa dépendance au gaz russe. Le quotidien écrit :

"Pour l'instant, il est encore difficile d'évaluer le potentiel des gaz de schiste en Allemagne. Selon le département américain de l'énergie le sous-sol allemand recèlerait 476 milliards de mètres cubes de réserves récupérables. Soit huit fois moins que le potentiel français, et l'équivalent de six ans environ de consommation allemande de gaz."

Mais l'argument de l'indépendance est mis en avant par Sigmar Gabriel, suite à la crise ukrainienne qui fait planer le doute sur l'approvisionnement et le prix du gaz. Pressé, il espère faire adopter ces modifications législatives dès 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2014 à 18:27 :
Encore une loi que l'Allemagne va nous imposer grâce à leur contrôle de l'Europe !
a écrit le 06/06/2014 à 11:51 :
Le brave kramus pourrait-il nous en dire un peu plus sur le comportement du colonisateur allemand en Namibie à la fin du XIXème siècle (1er génocide de l'époque moderne - "invention" des camps de concentration...), sur les atrocités commises en Belgique et le nord-est de la France au début de la guerre de 14 ou encore l'invention de la "solution finale" plutôt que de ré-écrire l'histoire ?
Réponse de le 06/06/2014 à 13:17 :
Un bel exemple de mauvaise foi qui illustre et explique le déclin français.
Réponse de le 06/06/2014 à 13:50 :
Heureusement que le colonisateur français s'est distingué par son humanisme en Afrique. Il suffit de demander aujourd'hui à un Sénégalais qui, de l'Allemagne ou de la France, aide le plus au développement de son pays...
Réponse de le 06/06/2014 à 14:18 :
On reconnaît le style du kramus !
Réponse de le 06/06/2014 à 14:19 :
Kramus le révisionniste ...
Réponse de le 06/06/2014 à 14:28 :
Ben voyons ...
Réponse de le 06/06/2014 à 15:35 :
La déportation massive de populations civiles dans des camps de concentration est une invention de nos amis Britanniques. C'est la seule méthode qu'ils ont trouvé à l'époque pour venir à bout de la résistance des Boers en Afrique du Sud, en les coupant du soutien de leurs familles. Plusieurs dizaines de milliers de femmes et d'enfants sont morts à l'époque de malnutrition ou d'épidémies.
a écrit le 06/06/2014 à 9:19 :
Les Allemands sont capitalistes, donc productivistes. Ce sont aussi des libéraux, engagés dans la mondialisation, le libre-échange et la dérèglementation. Comme les US, Ils videront leur sous-sol jusqu'à la dernière goutte de pétrole, de gaz, de charbon, de lignite. Tant pis pour l'eau, l'air, l'écologie en général.
Réponse de le 06/06/2014 à 20:27 :
Ils auraient mieux fait de garder le nucléaire. Vu ce qu'ils veulent faire, ils auraient mieux fait de se taire quand a la transission énergétique !
a écrit le 06/06/2014 à 9:06 :
"Selon le département américain de l'énergie le sous-sol allemand recèlerait 476 milliards de mètres cubes de réserves récupérables"... et 8 fois moins que le potentiel Français.
Si le Département américain de l'énergie le dit ça doit être vrai...Et le BRGM en France, il dit quoi "en toute indépendance"?
Les lobbies du pétrole sont à la manoeuvre, les réserves de pétroles conventionnels sont à l'agonie, il leur faut de la matière première, Arctique, Antarctique, Pétroles et Gaz de schistes, ils ne reculeront devant rien pour vider la planète et surtout pas devant l'écologie.
Réponse de le 06/06/2014 à 11:08 :
Allemands et Français feront exactement comme leur diront de faire les Américains. Malgré les effort de de Gaulle, nous sommes à présent autant que nos voisins d'outre-Rhin une simple colonnie des USA, via les courroies de transmission que sont l'Union européenne et l'OTAN.
Réponse de le 06/06/2014 à 11:08 :
Allemands et Français feront exactement comme leur diront de faire les Américains. Malgré les effort de de Gaulle, nous sommes à présent autant que nos voisins d'outre-Rhin une simple colonnie des USA, via les courroies de transmission que sont l'Union européenne et l'OTAN.
a écrit le 06/06/2014 à 8:57 :
L'Allemagne va ainsi continuer longtemps d'etre le pays le plus pollué d'Europe.
Les Ajllemands auront ainsi le chpix entre respirer les fumées de leur lignite ou boire de l'eau polluée par l'extraction du gaz de schiste ou les 2 à la fois ! Merçi aux écolos qui ont amené l'Allemagne dans cette situation
Réponse de le 06/06/2014 à 11:05 :
Le pire c'est que n'ayant rien à trouvé à redire à l'exploitation du lignite, les verts allemands n'ont aucune raison de s'opposer à celle des gaz de schiste.
Réponse de le 06/06/2014 à 20:28 :
Mai on a de la chance, leur conséquences ne passeront pas les frontières...
a écrit le 05/06/2014 à 23:12 :
Les Allemands sont bien décidés à exploiter leurs 300 ans de réserves de lignite en masse et jusqu'à la dernière pelletée. Comment croire qu'ils vont laisser dormir leurs éventuelles réserves en gaz et huile de schiste, bien moins polluants que ce charbon de mauvaise qualité?
Réponse de le 06/06/2014 à 20:30 :
Pour le bien moins polluant, nos enfants et petits enfants nous le diront... Pour nos grands parents, le nucléaire ne polluait pas et était une énergie illimité !
a écrit le 05/06/2014 à 20:55 :
Ahurissant, "la priorité c'est l'eau et la santé".
Et la santé des pays voisins! Quand on voie le problème de pollution atmosphérique que la France a connu en mars y compris dans les campagnes,il est bien difficile d'y impliquer le diesel comme à Paris. Dès qu'il s'agit de son industrie tout est possible en Allemagne y compris pour les prétendus verts.
Réponse de le 05/06/2014 à 21:09 :
Quand enverrez vous les chars contre les allemands?
Réponse de le 06/06/2014 à 7:46 :
Quand arrêterez-vous de raconter n'importe quoi ?
Réponse de le 06/06/2014 à 8:37 :
Quand arrêteront les français de faire de l Allemagne son bouc émissaire ?
Réponse de le 06/06/2014 à 11:34 :
C'est vous qui le dites... qu'est ce qui vous permet de faire des généralités pareilles ?
Réponse de le 06/06/2014 à 14:04 :
Je suis à vrai dire très attaché à 'franco-allemande ou au partenariat et je connais beaucoup de francais qui sont conscients des problèmes de leur pays. Mais je trouve que depuis un certain temps il y a trop de gens ou francais qui cherchent à prouver que l Allemagne est le malheur de la France et cela et triste et dangereux!
Réponse de le 06/06/2014 à 15:29 :
Quand l'Allemagne arrêtera de nous donner des leçons en matière de politique énergétique. Celle de l'Allemagne est un singlant échec qu'elle a de plus en plus de mal à cacher.
Réponse de le 06/06/2014 à 16:16 :
Croyez-moi, pour beaucoup d'allemands qui paient l’électricité beaucoup plus chers que les français et qui doivent laisser la place à des mines de charbon c'est un échec. Et si vous lisiez la presse allemande vous verriez oh combien les allemands ne donnent pas de leçons aux français et ont au contraire eux introduit un salaire minimum, en suivant notamment l’exemple français au grand dame des libéraux allemands.
a écrit le 05/06/2014 à 19:57 :
J espère que certains lecteures ne voient pas la toute de suite un complot contre la France ! J avoue certaines réactions ce denier temps quant à la politique et aux intentions allemandes par les lecteurs de ce journal peuvent faire peur quant aux leçons apprises après les deux guerres mondiales!
Réponse de le 06/06/2014 à 7:45 :
Oui car comme chacun sait, ce sont les français qui ont envahi la Pologne en 40 et conçu la solution finale ...
Réponse de le 06/06/2014 à 8:36 :
Ok cela ne change rien aux problème français. Et qui a détruit l Afrique? Et qui a envahie l Europe en 1800? Et qui met m Europe en danger par une arrogance mal placée?
Réponse de le 06/06/2014 à 11:02 :
Voici la réponse à votre question : les Allemands et les Soviétiques ont envahi la Pologne en 1940. Les Occidentaux n'ont déclaré la guerre qu'à la première. Il est vrai que c'était une dictature, alors que comme chacun sait, depuis 1917, le régime soviétique avait prouvé son attachement pour la démocratie à coup de millions de morts.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :