Recul surprise de la production industrielle allemande en mai

La production industrielle a reculé de 1,8% outre-Rhin au mois de mai par rapport au mois précédent.

1 mn

Berlin impute aux jours fériés le recul de la production au moi de mai.
Berlin impute aux jours fériés le recul de la production au moi de mai. (Crédits : reuters.com)

La faute aux jours fériés? En Allemagne, la production industrielle a chuté de 1,8% au mois de mai indique le ministère de l'Économie ce lundi. Une situation que ce dernière impute en partie aux journées non travaillées, notamment le 1er mai qui est tombé un jeudi et a incité de nombreux employés à s'octroyer un "pont". 

Révision à la baisse en avril

Cependant, une anticipation des analystes (consensus) interrogés par Reuters s'arrêtait plutôt sur un niveau stable de production en mai. En outre, un chiffre révisé pour le mois précédent (-0,3% au lieu de 0,2% de hausse) laisse supposer que le ralentissement avait été amorcé avant les jours fériés. 

Ralentissement au deuxième trimestre

Plus largement, la production industrielle a diminué au deuxième trimestre surtout dans la construction, après avoir été positive de janvier à mars. Le ministère de l'Économie allemande table sur une accélération au troisième trimestre. 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 10/07/2014 à 17:39
Signaler
Au boulot,les fourmis allemandes ne travaillent plus assez, c'est une colossal honte!

à écrit le 07/07/2014 à 15:53
Signaler
Il me semble que les fourmis allemande deviennent paresseuse, elles travaillent moins, et en plus elles vont avoir un salaire minimum, je dois rêver, c'est un mirage économique.....

à écrit le 07/07/2014 à 13:17
Signaler
C'est à cause fr la gauche, des syndicats, trop de fonctionnaires, les 35 heures, trop d'impôts....Vite Sarko revient... Heu à bon c'est en Allemagne que la production industrielle baisse....Alors les gaucho-syndicalo-fontionnaro paresseux n'y sont p...

le 07/07/2014 à 20:07
Signaler
Ce serait drôle si tant de gens de droite ne pensaient pas comme ça. Ils admirent un homme, Sarkozy, n'ont fait aucune réforme pendant 5 ans (10 si on compte la période Chirac). Ah si, il a voulu nommer son fils de 22 ans, sans aucune compétence, à ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.