Royaume-Uni : le chômage au plus bas depuis fin 2008, le pouvoir d'achat en hausse

 |   |  261  mots
Le pays compte ainsi 1,96 million de chômeurs recherchant un emploi et  9,03 millions de personnes qualifiées d'économiquement inactives.
Le pays compte ainsi 1,96 million de chômeurs recherchant un emploi et 9,03 millions de personnes qualifiées d'"économiquement inactives". (Crédits : reuters.com)
Pendant les trois mois achevés fin octobre 2014, le salaire moyen des Britanniques a augmenté de 1,4% en comparaison annuelle. Le taux de chômage est resté stable à 6,0%.

Les chiffres publiés mercredi 17 décembre par l'Office des statistiques nationales (ONS) du Royaume-Uni sont encourageants pour l'économie britannique. Alors que ces dernières années les salariés avaient souffert d'un abaissement de leur pouvoir d'achat, rogné par une progression de l'inflation plus rapide que celle des salaires, pendant les trois mois achevés fin octobre 2014 le salaire moyen (hors bonus) des Britanniques a augmenté de 1,4% en comparaison annuelle.

Il est ainsi resté légèrement au-dessus du niveau de l'inflation (1,3% en octobre sur un an), indiquant une très légère progression du pouvoir d'achat. Sur 30,8 millions de personnes au travail dans le pays, 73% travaillent à plein temps et 27% à temps partiel.

455.000 chômeurs de moins qu'il y a un an

Le taux de chômage est par ailleurs resté stable à 6,0% pendant le même trimestre, au plus bas depuis fin 2008. Le pays compte ainsi 1,96 million de chômeurs recherchant un emploi, 455.000 de moins qu'un an plus tôt. A ceux-ci s'ajoutent 9,03 millions de personnes ne travaillant pas et ne recherchant pas d'emploi, qualifiées d'"économiquement inactives", soit 22,3% de la population en âge de travailler.

Bien que moins bonnes qu'espéré, ces données sur le chômage  "montrent que le marché du travail continue d'avancer dans la bonne direction", selon James Knightley, analyste chez ING.

"Combiné à un retour de la confiance des consommateurs à ses niveaux d'avant la crise financière internationale, tout cela devrait doper les dépenses de consommation et permettre au PIB du Royaume-Uni de continuer à mieux se porter que la moyenne en 2015", estime-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2014 à 14:05 :
Il suffit de faire chuter la livre (8 francs) ou de fabriquer des contrats de travail sans travail ou de payer une misère ( bien moins que le smic français pour manipuler les stats !
a écrit le 18/12/2014 à 13:58 :
Je n'y crois tout simplement pas, le chômage est a 11 % en réalité en GB ! 5 millions de britanniques reçoivent mois que le smic français ! Beaucoup de chômeurs ne sont pas comptabilisés !
a écrit le 18/12/2014 à 13:44 :
UK comptabilise les ayant droit selon ses critères, pas le chômage. Beaucoup de monde est exclu de ce calcul. On constate que les pays le plus délirant de la zone économique voit augmenter considérablement son chômage sur les 20 dernières années, alors que la tendance est à la hausse malgré une natalité en baisse et donc moins d'entrants sur le marché. Le pays a vendu de façon effrénée nombre de ses entreprises pour financer sa "reprise" toute relative et il s'apprête à en vendre encore plus. UK poursuit un déclin entamé depuis longtemps. C'est le mauvais élève.
a écrit le 18/12/2014 à 13:19 :
DESINFORMATION !

Le titre laisse entendre que la situation économique du R.U est excellente le second titre "450.000 chomeurs de moins en 1 an" est tout aussi positif. Pourtant, l'information traitée n'est pas brillante, loin s'en faut !

Il faut lire attentivement les chiffres pour comprendre qu'en fait de chômage, les chiffres ne concernent pas plus de 20% de ceux qui ne travaillent pas et en ignorent 80%.

Quant à l'augmentation du pouvoir d'achat, elle consiste à un écart positif entre le +1.3% des salaires et le +1.2% de l'inflation, soit une différence inférieure au degré de précision de ces 2 chiffres !

On attend d'un journal qu'il donne une interprétation aux chiffres. Ici, la seule interprétation positive possible est livrée en fin d'article: "Bien que moins bonnes qu'espéré, ces données sur le chômage "montrent que le marché du travail continue d'avancer dans la bonne direction".
Quant aux chiffres sur le pouvoir d'achat, il est malhonnête de ne pas préciser que les chiffres d'inflation et d'augmentation des salaires ne sont pas suffisamment précis pour donner une tendance au centième de point de pourcentage : +0.01 = 0 = -0.01.
Donne-t-on la progression d'un coureur cycliste en millionièmes de secondes au kilomètre ?
a écrit le 18/12/2014 à 12:08 :
un petit graphique pour illustrer la fiabilité de la prévision de dette / PIB en GB. On n'a rien à leur envier, on est même plus exacts (ou moins inexacts)
a écrit le 18/12/2014 à 11:29 :
ça veut ire quoi..... 9 millions de personnes qui ne sont pas inscrites au chômage... ? qu'elles ne souhaitent pas travailler ou qu'elles ont renoncé à trouver un job...... entre ça et les contrats zéro heure...... le taux de chômage peut sembler être une supercherie.....

comme les 9 millions de bad jobs allemands...... payé 5 à 7 euros de l'heure sans dépasser 15 heures semaines...... sans parler des salariés de l'europe de l'est dans le secteur agricole... payés 5 euros de l'heure.......

en simple, une europe d'esclaves..... se prépare à nous....
a écrit le 18/12/2014 à 11:15 :
En France aussi le chomage baisse !!
C est M Hollande qui l a dit !!
HOLLANDE DEMISSION C EST MAINTENANT !!!
Réponse de le 18/12/2014 à 17:53 :
@lol
Il va falloir patienter encore un peu , l' expérience me dit qu'il ne faut pas trop attendre du successeur ...mais bon, la magie de Noel peut faire rêver .
a écrit le 18/12/2014 à 9:55 :
Avec les contrats "zéro heure" tout rentre dans l'ordre. La personne n'est plus au chômage, elle travaille au moins zéro heure. Les allemands ont l'équivalent avec les contrats à 1 euro. Il n'y a que dans les pays latins, les pays du sud, les pays de paresseux qu'on ne travaille pas et qu'on est au chômage.
Réponse de le 18/12/2014 à 10:53 :
Il n'y a pas de contrats à 1 EUR en Allemagne ...
Réponse de le 18/12/2014 à 11:51 :
c'est vrai, ce sont de travaux payés un euro de l'heure.
a écrit le 18/12/2014 à 9:06 :
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » (Winston Churchill)
a écrit le 18/12/2014 à 8:07 :
Je ne comprends pas je croyais que nous avions les plus grand talents a la tète de l’état, je suis déçu!
a écrit le 18/12/2014 à 7:47 :
A un tel point, que je connais 2 jeunes Français qui vont partir travailler là bas plutôt que galérer en France. En France, non seulement la situation économique est catastrophique, mais la situation politique est complètement bloquée. En étant le seul pays européen avec un parlement élu avec un vote non proportionnel, depuis 40 ans, les fonctionnaires de l' UMP et le PS se maintiennent au pouvoir contre vent et marée. La France est une véritable caricature de démocratie !
Réponse de le 18/12/2014 à 9:56 :
vas y, dépêche toi !!
Réponse de le 18/12/2014 à 12:41 :
Ce qui est inquietant (pour la France), c'est que les profils de jeunes francais qui viennent s'installer aux UK sont de plus en plus varies: il y a 10 ans c'etait des HEC et Centraliens qui venaient pour les top jobs de la City, aujourd'hui ce sont des profils de tout horizon qui viennent saisir leur chance,et le feedback est en general tres positif et les opportunites bien meilleures que ce qu'ils avaient chez eux...
a écrit le 18/12/2014 à 4:18 :
C'est peu fiable venant de UK; en bossant 10 heures par mois, vous n'êtes plus considéré au chômage !
a écrit le 17/12/2014 à 23:50 :
Ce qui prouve que l'euro = croissance zéro = chômage
a écrit le 17/12/2014 à 23:46 :
La France comme tout mauvais élève va essayer de relativiser et décrier les succès de ses voisins. Trouvé le bémol dans la réussite des autres, histoire de rendre plus acceptable notre médiocrité: chômage élevé, faible croissance, fiscalité et réglementation étouffantes....
a écrit le 17/12/2014 à 21:07 :
Salaire moyen, donc, vous dire comme les traders ont dû toucher un max...
a écrit le 17/12/2014 à 20:55 :
C'est mieux en France car en France tout est mieux et pourtant c'est pourri d'injustices, d'hypocrisie et de jalousie ici. Selon la Banque Mondiale, en 2050, le RU sera la plus grosse économie d'Europe avant l'Allemagne. Les capitaux y affluent et les immigrants le choisissent pour y faire leur vie. La France est bonne pour se faire assister mais ça ne peut durer. Après ce sera la bagarre générale, les haines sociales vont s'exprimer.
Réponse de le 17/12/2014 à 22:27 :
"Les capitaux y affluent"

Oui, les criminels russes aillant pillé leur pays et la City de Londres.

"les immigrants le choisissent pour y faire leur vie"

Parce qu'ils sont anglophones
Réponse de le 17/12/2014 à 23:43 :
C'est pareil là bas. La seule différence, vous avez raison, c'est que les Anglais ne sont pas hypocrites...
Réponse de le 17/12/2014 à 23:45 :
Les haines sociales s'expriment depuis belle lurette
a écrit le 17/12/2014 à 20:07 :
Tout est dans la présentation : salaires en hausse, très bien mais après la purge de 2008/2012 rien d'étonnant, en terme de rattrapage le compte n'y est pas. 27% de temps partiel dont l'essentiel subi : c'est mieux qu'au Pays bas (41%) mais pas mieux qu'en France. 1 Million de découragés de la recherche: comme chez nous.... Bref, la même panade mais présentée avec de l'esbrouffe.....à l'anglaise .
Réponse de le 17/12/2014 à 20:39 :
mais 6.5% à l'anglaise 10% à la française (catégorie A, imaginez A+B+C)), je choisis l'anglaise. CDD en France record battu cette année, CDD signifie souvent temps partiel donc inférieur à 35 heures, panade chez nous, A l'anglaise croissance bien, bien supérieure à la française, non??Sentiments français pour vous éclairer.
Réponse de le 17/12/2014 à 22:22 :
La seule chose qui compte c'est l'évolution du nombre d'heures travaillées comparée à l'évolution de la population...ainsi que bien entendu l'évolution du salaire horaire. Mais tous ces chiffres sont en général non disponibles...Ce qui est sûr c'est que les socialistes ont joué "petits bras" dans les années 2000 avec des contrats de temps plein de 35h. Apparemment les contrats de zéro heure ça marche beaucoup mieux pour faire disparaître les demandeurs d'emploi des statistiques...
Réponse de le 17/12/2014 à 23:46 :
Faux, CDD ne signifie en rien temps partiel
a écrit le 17/12/2014 à 20:06 :
La moyenne etant la plus mauvaise des stats cette info n'a pas gros interet....
Sinon c'est chouette on va pouvoir changer de pays model ....parceque l'allemagne c'a commence à bien faire....
a écrit le 17/12/2014 à 19:48 :
Les patrons sont considérés comme des salariés

Donc le salaire moyen en hausse de 1,8% , c'est le salaire de 50 bonhommes.

Les salaires réels du pays sont en chute libre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :