Très forte progression du chômage de 0,8% en octobre

 |   |  690  mots
Le bond du chômage de 0,8% en octobre va davantage encore inciter le gouvernement à flexibiliser le marché du travail
Le bond du chômage de 0,8% en octobre va davantage encore inciter le gouvernement à flexibiliser le marché du travail (Crédits : reuters.com)
Le nombre des demandeurs d'emploi en catégorie "A" a fortement progressé (+0,8%) en octobre, portant leur nombre à 3.460.900. Un record. Un rapport préconise un assouplissement des règles sur la durée du travail.

Les mois passent et se ressemblent sur le front du chômage. Hélas, le nombre des demandeurs d'emploi ne cessent d'augmenter. Et le mois d'octobre ne fera pas exception. Pire, les données mensuelles sont très mauvaises. Le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,8%, soit 28.400 inscrits de plus. C'est beaucoup, surtout après un mois de septembre également problématique (+0,6%). Il y a donc maintenant très exactement 3.460.9000 demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" pour la France métropolitaine (+5,5% sur un an) et même 3.724.200 en incluant les Dom.

5.457.400 demandeurs d'emploi

Si l'on ajoute les catégories" B et C", le nombre des demandeurs d'emploi en France métropolitaine atteint alors 5.154.200, soit 26.000 de plus en un mois (+0,5%). En comptant les DOM, ce nombre est de 5.457.400 en progression de 5,4% sur un an.

Des données déprimantes, d'autant plus que toutes les catégories d'âge sont concernées: les moins de 25 ans (+0,6% sur un mois), les 25/49 ans (+ 0,9%), les "seniors" de plus de 50 ans (+0,8%). Pour ces derniers, la hausse est même de 11,4% sur un an.

Dans ce contexte plus que morose, le nombre des demandeurs d'emploi de longue durée (plus d'un an) continue évidemment sa progression. Ils sont maintenant 2.221.200, en hausse de 0,9% sur un mois et, surtout, de 9,4% sur un an.

Et ceci va continuer. Aucun organisme, de l'Insee à l'OCDE, ne prévoit une amélioration du chômage en France avant 2016, voire 2017. Rien d'étonnant au regard des très faibles niveaux de croissance attendus.

Et ce n'est pas les politiques contra-cycliques, telle la multiplication des emplois aidés, qui peuvent parvenir à inverser la courbe - au mieux, elle arrivent à en freiner l'évolution.

Vers des réformes structurelles du marché du travail

C'est pour cette raison que le gouvernement, aux abois, semble de plus en plus sensible au discours sur les nécessaires réformes structurelles du marché du travail afin de le fluidifier et de le flexibiliser.

On sait notamment Manuel Valls et Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie, très perméables à ces idées. D'ailleurs, le ministre de l'Economie prépare une loi pour relancer la croissance qui comprendra un certain nombre de mesures allant dans ce sens. Par exemple, on sait déjà - qu'il y ait accord ou pas entre le patronat et les syndicats - qu'il y aura une réforme des seuils sociaux. Idem, la procédure prud'homale sera simplifiée et le travail dominical et en soirée sera facilité.

Mais le projet de loi pourrait aller encore plus loin. Notamment en matière d'aménagement du temps de travail. Le rapport Pisani-Ferry/Enderlein remis ce jour aux deux ministres français et allemand de l'Economie va dans ce sens. Il propose en effet de ne pas limiter les accords "de maintien de l'emploi" aux seules entreprises "rencontrant de sévères difficultés économiques". Ces accords, nés de l'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 - repris par une loi de juin 2013 - permettent, moyennant certains garde-fous, de baisser les salaires et/ou d'augmenter la durée du travail en échange du maintien de l'emploi durant au moins deux ans.

Assouplir les règles sur la durée du travail

Les auteurs préconisent que ces accords puissent être également ouverts à des entreprises pas encore en difficulté mais qui pourraient en rencontrer. Il s'agirait, là aussi, de pouvoir geler les salaires et/ou augmenter la durée du travail.

Pisani-Ferry et Enderlein suggèrent également de donner plus de latitude aux accords d'entreprise pour déroger à la loi et à un accord de branche; de revoir le mode d'évolution du Smic pour mieux tenir compte de la productivité et de porter de un à trois ans l'obligation de négocier sur les salaires réels. Emmanuel Macron a déjà fait savoir qu'il ne reprendrait pas dans sa loi ces deux derniers points.

En revanche, il faut s'attendre à ce que des assouplissements sur la durée du travail fassent leur apparition dans la loi. Cela fait plusieurs semaines que divers ministres préparent les esprits en parlant "d'évolution de la législation des 35 heures".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2014 à 15:16 :
Alors rien de nouveau sous le ciel de la crise; Seuls quelques olibrius type mario draghi sont heureux le salaire pour celles et ceux encore au travail devrait enfin baisser assez sensiblement et hop la reprise…enfin c'est ce qu'ils croient; Les grecs ont donné mais n'ont encore rien vu question reprise.
a écrit le 29/11/2014 à 15:03 :
vous avez raison il faut acheter français mais les français n'ont pas encore compris ça !
a écrit le 29/11/2014 à 8:43 :
étonnant !non!
a écrit le 28/11/2014 à 19:29 :
IL FAUT ACHETER FRANCAIS POUR FAIRE BAISSER LE CHOMAGE !
Réponse de le 28/11/2014 à 19:55 :
foutaises ! les patrosn français ont des usines en chine, tous pourris, ici ou la bas, pareil.
Réponse de le 28/11/2014 à 20:30 :
Mon porte monnaie n'a pas de frontière...Peut être quand les taxes baisserons et que mon salaire augmentera...
a écrit le 28/11/2014 à 18:11 :
Pour l'augmentation du chômage, combien on a de chômeurs déjà? Près de 6 millions? Y aura-t-il sanction de la politique conduite alors qu'il existe des niches, on tire sur les familles et le chômage!
a écrit le 28/11/2014 à 16:03 :
Encore un truc que MOI PRESIDENT a TOTALEMENT RATE ...
Et il n'est pas encore parti !
Alors qu'il devrait avoir HONTE DE SES PROMESSES NON TENUES...
Il est vrai qu'IL NE SE RESPECTE PAS LUI-MEME ...
a écrit le 28/11/2014 à 15:16 :
La France socialiste s'enfonce chaque mois un peu plus et le magicien Hollande s' en fout,il inaugure les salons et les statues de la guerre de 1914-18. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Même les médias ne mettent plus la hausse du chômage en titre des grands journaux, preuve que la presse est à gauche toute.
a écrit le 28/11/2014 à 14:41 :
Je sais pas si vous etes comme moi. Mais chaque fois cà me met en joie tragada tsoin tsoin. Parcequ il y a une PROGRESSION en France n'est ce pas bande de French bashing. Hi hi ^_^
Réponse de le 28/11/2014 à 14:54 :
Apparemment, rien ne marche avec le socialisme !
Ni le socialisme de la demande, ni le socialisme de l'offre.
Il est grand temps que le président normal retourne s'occuper de la Corrèze.
a écrit le 28/11/2014 à 14:37 :
vox populi vox dei: on parle d'un raz le bol, de manifestation des familles... les institutions écrasent la société, que fait-on face à la persécution?
Quelles réductions de dépenses, quels emplois, quelle croissance, quelle justice?
a écrit le 28/11/2014 à 14:16 :
On augmente le chômage, on met la sncm en faillite, on reclasse les fonctionnaires, mais les ministres donnent l'ordre de fusionner et de mettre des salariés au trottoir... on maintient 1,6 millions d'emplois improductifs doit-on mais on élimine les productifs... voila un système qui marche sur la tête.
On élimine de la vie active 25% des jeunes, mais c'est à cause des boomers et des fonctionnaires qui exploitent la société et fabriquent la misère par millions alors qu'il en existent qui ne font rien!
Il existerait des emplois fonctionnaires qui ont des appartements et des retraites pour 1 cotisé entre 3 et 7 de pension, c'est confortable à fabriquer le chômage et augmenter la misère.
Le paradis fonctionnaire, l'enfer pour les salariés précaires, l'exclusion pour les jeunes le tout avec un avenir incertain...
Réponse de le 28/11/2014 à 20:39 :
As tu déjà fait quelque chose de tes dix doigts ?
a écrit le 28/11/2014 à 14:05 :
On parle du chômage qui augmente, pouvez-vous expliquer comment on peut produire des sondages qui disent 50% des français veulent quitter le pays? Pourtant on entend dire c'est l'art de vivre, mais alors les gens voudraient partir?
a écrit le 28/11/2014 à 13:58 :
On nous publie 50% de diplômés exclus, on est incapable de faire de la croissance: c'est le péril vieux!
PRE-RETRAITE POUR TOUS!!
On entend dire banskter, il manque fonxster et boomster!
a écrit le 28/11/2014 à 13:38 :
Notez que l'Italie baisse les impôts de 10 milliards et supprime les statuts en faisant le contrat unique. En France on fait contre les consensus des économistes. Quel pays au monde dans la crise augmente les prélèvements, comme prétexte à la pieuvre statolâtre contre la société? On est bons dans la crise, rendons la permanente, c'est un scandale. On sacrifie les chômeurs productifs à une clique improductive. Prenez les sondages qui veut de ce système? Une justice contre la société? On recule l'âge de la retraite, mais on sort les gens sans retraite sans réforme du calcul.
C'est du corporatisme contre l'intérêt général. C'est le royaume de la pantoufle: le feignant qui donne des leçons à ceux qui sont en précarité et qui travaillent le double et qui n'ont pas de retraite et qui doivent payer pour les fonctionnaires et qui doivent trouver du travail par eux même! Prenez les études fonctionnaires: elles sont payées alors que les autres doivent s'endeter dans leurs études et chercher du travail ensuite avec les batons dans les roues des premiers... on appelle cela justice? Les réformes c'est des paroles. Quand a-t-on dégraissé, quand a-t-on baissé les impôts? C'est la double peine de l'éducation. A quoi sert l'école?
a écrit le 28/11/2014 à 13:26 :
Témoignage: des ingénieurs en exclusion après leurs études qui essayent de trouver du travail on été maltraités par la fonction publique: ils ont fait une formation anpe pour changer de métier qlors qu'ils avaient déjà des qualifications, ne parlons pas des emplois osus qualifiés, non pourvus et alimentaires, la croissance on peut toujours l'attendre, ils ont dû payer un logement dans un autre département et les administrations leur ont supprimé le rsa... n'Est-ce pas de la malfaisance de la part de l'Etat d'empêcher des gens créatifs de trouver du travail et de créer des emplois?
Ainsi l'Etat se rend coupable de détruire la productivité, l'emploi, le pib et bien entendu les salaires comme corolaire!
Pourquoi les fonctionnaires veulent-ils détruire les jeunes français et l'emploi?
Réponse de le 28/11/2014 à 13:37 :
Ils n'en ont absolument aucune conscience, c'est ça le truc. Et les politiques cumulards non plus.
Réponse de le 28/11/2014 à 13:38 :
Tout bon ingénieur est formé a l'anglais. Il y a plein de possibilité, évidement pas en France... Ses autres collegues de promo n'ont pas attendu
Réponse de le 28/11/2014 à 13:43 :
Génial, un pays qui offre comme avenir à ses jeunes d'aller trouver du travail à l'étranger.
a écrit le 28/11/2014 à 13:17 :
Et l'Italie est à 13,2% officiels. S'il n'y avait pas une crise mondiale causée par les rentiers, on pourrait croire à un concours mondial, à ce tarif... Faut faire comme les US : ne compter que ceux qui pointent... Soit, ceux qui touchent une misère pendant 6 mois. Et après, les déclarer morts.
a écrit le 28/11/2014 à 13:13 :
Quel panache la France dans la relance, effets de manche, inaptocratie et fuhreur strabique: même Hitler a eu son complot!
C'est un régime totalitaire dans lequel on ne peut choisir son système de retraite ou sa sécu!
On fait dans le ménarque mérovingien!
a écrit le 28/11/2014 à 13:02 :
Pour le chômage, on fait un chœur aux punaises: ce n'est qu'un au revoir? Bons cigalons chantons: mon petit oison a pris sa volée... on tabasse les marchés, voila le boomerang: économie vers le bas, austérité en hausse! On applaudit bien fort bureauland avec la relance par le vide dans les bureaux -15%!
Une bonne tête de vainqueur à la Vercingétorix: on dit virage, c'est un mirage, des paroles! On entend dire libéral social à 57% quelle est la définition? Si on dit demi tour droite: simplification et baisses d'impôts... quels sont les faits? On oublie en avant marche un deux! On joue à marche à l'envers? On entend dire dissolution, c'est du sucre dans le café? Le français c'est compliqué, on comprend pas bien!
Tout va très bien Monsieur la Marquise, bonne relance et bonne attente de la croissance, continuez vous allez y arriver!
Messieurs les dirigeants: continuez c'est bien vous allez y arriver!
a écrit le 28/11/2014 à 12:55 :
On parle de quoi de la politique de chômage ou de la loi de destitution?
Réponse de le 28/11/2014 à 13:41 :
Il faut se détendre, c'est une excellente journée, nous allons reconnaitre l'état de Palestine ( je n'ai aucun avis la dessus ), il faut juste oublier les détails et regarder le positif. Le négatif, on l'oublie : Le législateur qui a une phobie administrative est de retour, On laisse 1100 persones sur le carreau car le mechant patron amerloque y veut pas investir , schneider se reduit, la courbe du chomage est belle, et le budget 2015 ne tiens pas la route. Tout va très !
Réponse de le 28/11/2014 à 15:51 :
on va s'occuper de la politique des autres, au lieu de balayer ( si l'on peut dire ! parce que ça ne suffit même plus !! ) devant sa porte, c'est PLUS FACILE! en voilà, un dfee président "qui aura laissé une sacré empreinte dans l'Histoire" !
a écrit le 28/11/2014 à 12:53 :
La France anti humaniste fait la course en tête derrière le peloton des pays développés. En quoi l'oppression étatique est-elle un modèle?
On joue à Laurel et Hardy les gras et voila le chômage! Le royaume du grapital où règne le feignant alors qu'on ostracise ou qu'on exfiltre en augmentation de 60% et qu'on annonce que les sièges se feraient la malle, une paille au nez!
En France, on a du pétrole mais on n'a pas idées. Pas de manipulité dans le foot?
a écrit le 28/11/2014 à 12:40 :
C'est un Etat assassin de jeunes, un Etat bourreau qui détruit la société! On réduit le social, on augmente le chômage, on défiscalise les riches et on tire sur les familles! A quand le remboursement des dettes et 5,7 millions de pré-retraites?
C'est la haine du genre humain à l'œuvre: nosfératu, le génie des carpates!
Et pire demain vu le déficit et le pmi qui baisse!
a écrit le 28/11/2014 à 12:30 :
Au rythme actuel, on peut tabler sur 300000 chômeurs de plus d'ici fin 2015 puisque'il n'y aura pas de reprise l'année prochaine (ni la suivante de toute façon ...). Il faut 1.5% de croissance du PIB pour une baisse du chomage, on en est loin. Il faut rajouter à cela, une morosité ambiante, des impôts à n'en plus finir ... Le coktail est explosif et ça risque de mal finir d'ici 2017 ... En refusant de réformer le pays depuis dix ans, les politiques sont en train de faire sauter le système ...
Réponse de le 28/11/2014 à 13:10 :
Vous voulez rire: sortez les cahiers français de 2000, on vous anticipe une bérézina industrielle: -40% d'emplois... soit on laisse courir soit on soutien. Seulement comment expliquer les emplois non pourvus? On fait dysfonctionner la société, on joue au FUHREUR STRABIQUE. Même Hitler a eu son complot! On lit aussi dans la presse en ligne: 18% de chômage et -5à 8 de PIB. Seulement le pib fonctionnaire c'est quoi?
Réponse de le 28/11/2014 à 13:40 :
Le plus "drôle", c'est qu'ils s'en rendront compte lorsque les gens seront devant l'assemblée nationale avec des piques.
La réalité, c'est qu'il y a peu de familles dans lesquelles il n'y a pas plusieurs personnes au chômage, ne parlons pas trop de l'outre mer où c'est encore pire.
Pendant ce temps là, nos politiques prospèrent, se positionnent dans les médias pour 2017...
a écrit le 28/11/2014 à 12:21 :
La dévastation économique et sociale par l'Etat Moloch se poursuit: on fait la claque au chômage pour l'exclusion de millions de français de la vie active, alors qu'on donne la sécurité aux fonctionnaires, on fonctionne en mode Loubianka avec la radiation arbitraire des chômeurs, 90% de CDD sans contrat unique et le terrorisme subventionné par des associations dans le dos de la société. Le PMI baisse, le chômage augmente: c'est un système parfaitement foireux et l'Etat s'attaque aux familles et aux jeunes, suppression d'allocations (paje, congé parental, diminution des crêches), c'est anti social et contre performant. Nous avons affaire à des crapules anti jeunes qui font de la pénurie de logement des normes qui augmentent les loyers et qui font réduire la consommation en défiscalisant des riches alors qu'on nous publie qu'un millier ne paierait pas d'impôts.
On contre la volonté générale avec une dépensite maladive et un corporatisme dévoyé. Rapports enterrés et traités type Lisbonne et Maastriche aux oubliettes et on déterre les vampires sociaux.
L'Europe est la seule zone au monde qui réduit la population active et pour laquelle la population se réduit: les boomers sont des sauterelles artisans de la dévastation économique par la fermeture de 265 sites de production par l'Etat.
Le but d'une société est-il le suicide d'une économie faible en zone de monnaie forte? Ou bien de ne rien faire alors qu'on baisse l'automobile et que le logement fait un plus bas historique de 60 ans? Le but est-il de persécuter le genre humain et de s'enrichir par ce biais, comme les jeunes n'ont ps de droits avant 25 ans ou bien de faire prospérer la société?
En Espagne par exemple on augmente le chômage et on baisse de 12% les salaires des fonctionnaires... les politiciens font de bonnes politiques de m...
On annonce des élections pour les départements, doit on dire si les français se parlent: départ et ment, parle et ment, gouverne et ment?
Voila l'Etat tombe, l'apocalypse par la dette qui conduit à l'austérité et à la servitude financière... c'est la politique à la Ganelon: les impôts relancent le déficit qui augmente, on dézingue l'industrie, on vend les filières à l'étranger, on relance l'import et le plein emploi en Allemagne... Est-ce une bonne politique ou bien une relance CAF... casse anti France?
Accusée Europe levez-vous! Beeeeerk ça cocotte le chômage et la poule mouillée!
a écrit le 28/11/2014 à 12:12 :
A quand un 1er ministre du chômage en France
a écrit le 28/11/2014 à 12:01 :
Génial ce type d’article et les commentaires associés !
Il n’y a pas assez de boulot ! Et la mauvaise gestion politique de cette situation est mise en avant comme cause. Mais la cause originelle n’est pas la bonne ou mauvaise gestion politique, mais la quantité insuffisante d’entreprises avec un Plan Produits performant. Arroser un champ de cailloux ne va pas faire pousser des plantes. Il faudrait des bonnes graines et de l’humus… Au boulot les citoyens aptes à créer des Plans produits performants !
Réponse de le 28/11/2014 à 13:35 :
Avez vous déjà monté un projet de société ?
Ne serait-ce que pour payer un salaire de cadre et les charges multiples qui y sont attachées je dois facturer 400€ de valeur ajoutée par jour et la société n'a pas encore gagné un euro de bénef !
L'attractivité d'un produit, c'est l'écart de valeur entre son coût et son prix de vente. Si le coût est très élevé, vous ne vendrez jamais rien même avec un super plan produit.
Baissez les charges ! Etat Français, rendez l'argent aux citoyens !
a écrit le 28/11/2014 à 11:45 :
Je suis d'accord avec Yvan. Il faut continuer dans ce sens là. On va couler le système. Ha, ha.....................
a écrit le 28/11/2014 à 11:43 :
la politique libérale de Maqueron continue a faire des dégats.Hollande ne s'occupe que des affaires étrangères et de la défense(c'est son role)il doit taper du poing sur la table et remplacer le ministre de l'économie par quelqu'un avec profil plus "social".lebranchu est a peu près la seule a avoir cette carrure...
Réponse de le 28/11/2014 à 11:51 :
pourquoi pas Mélanchon .... qu'on rigole deux minutes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 28/11/2014 à 13:53 :
Il faut baisser les Salaires du privé de 20%, que les patrons travaillent Gratos et augmenter les fonctionnaires, les seul a créer de la valeur de 30% !
J'ai bien appris ma lecon socialo hein ?
Réponse de le 28/11/2014 à 16:38 :
Suffit d'augmenter la part de la richesse crée par la fonction publique dans le
PIB:passons a 60%.Et hop:retour de la croissance!
a écrit le 28/11/2014 à 11:12 :
C'est pour cela qu'il faut baisser les salaires. Ainsi, moins de consommation et ... beaucoup plus de chômage.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:44 :
est- ce censé être drôle?? blagounettes à la hollande par un sans-dents......
Réponse de le 28/11/2014 à 13:18 :
Oui, je sais, les vérités sont toujours désagréables... Continuons le dream...
a écrit le 28/11/2014 à 11:00 :
... et notre petit monde politique pense à 2017 ! y' a le feu au lac !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 28/11/2014 à 10:55 :
en définitive les gros winners ce sont tous ces boomers et 68ards partis en préretraite à 50/55 et qui vont laisser aux générations suivantes un pays en ruine et surendetté...comment peuvent ils encore continuer à se plaindre, cette génération qui voulait jouir sans entrave....elle qui exige chaque année que sa retraite soit ré-évaluée quitte à la payée avec de la dette publique laissée aux autres. et je parle pas des rentes et défisc dont ils se gavent du matin au soir.
a écrit le 28/11/2014 à 9:37 :
Macron comme ses prédécesseur préfère tombé dans la facilité en faisant trimer le secteur marchand et en ne faisant aucune réforme au niveau de l'état et de la fonction publique. Macron ce n'est que que de la mascarade à défaut d'être un bon macaron.
a écrit le 28/11/2014 à 9:33 :
Tout est normal, le gouvernement de Valls perpétue avec talent les méthodes des gouvernements de Raffarin, Devillepin et Fillon, tous prennent les français pour ce qu'ils sont, pour des vaux qui regardent les trains passer.
a écrit le 28/11/2014 à 8:39 :
Arretez avec le bla bla il n'y a aucune reforme pire les impots continue d'augmenter pour tout le monde entreprises et classe moyenne.
De plus vous pouvez ajouter a au nombre de chômeurs des autres catégories et cela nous amène a plus de 5,5 millions de chômeurs et en plus 3 millions de fonctionnaires en trop.
Cela nous donne plus de 8,5 millions de personnes improductives la suite n'est que pure logique et sans no commentaire!!!!
Réponse de le 28/11/2014 à 13:23 :
Et oui vous avez raison, mais entre blabla socialiste (on se remue beaucoup mais on ne réforme rien) et blabla UMP (10 ans au pouvoir, pas de réformes à part une non aboutie sur les retraites, hausse énorme de la dette), il ne reste plus rien.
Qui va réformer ce pays ? Je ne vois personne ni aucun parti.
a écrit le 28/11/2014 à 8:30 :
Aucune réforme pour la fonction publique et territoriales qui plombent le déficit avec leurs avantages et privilèges... On va taper encore dans le privé jusqu"au jour ou la société civile va descendre dans la rue pour se révolter contre cette monarchie de parlementaires et de ses vassaux. Bientôt le printemps français ???.
a écrit le 28/11/2014 à 8:13 :
La politique de notre président devient de plus en plus limpide... Il attend soit le rebond des autres pays européens en se disant qu'il il y aura bien quelques miettes qui nous reviendront, soit qu'une fois touché le fond, on ne pourra que remonter. Dans un cas comme dans l'autre, il dira que c'est "grâce à sa politique que la France va mieux".
a écrit le 28/11/2014 à 7:11 :
Le drame du chômage est entré dans une banalité inquiétante et ne fait même plus la une des informations. Pourtant c'est le meilleur indicateur des carences du gouvernement. Tous les mois on ajoute des emplois aidés "bidons" pour les jeunes et on ne prend pas la mesure des conséquences pour les seniors de l'allongement à 62 ans de l'age de départ en retraite. Pire, les candidats de Droite dans une illusion bureaucratie proposent même de l'allonger à 65 ou 67 ans ce qui pour la sociologie de la France est une hérésie. La révolte n'est pas loin et si on ne baisse pas le coût du travail et si on ne transfert pas les 30 milliards gaspillés dans la formation professionnelle vers les chômeurs, il va falloir craindre le pire.
Réponse de le 28/11/2014 à 10:44 :
Je partage votre point de vue mais quand à la révolte ce n'est pas avec des bobos comme Besancenot ou Mélanchon qu'elle va venir, ils ont tout à y perdre.
a écrit le 28/11/2014 à 7:08 :
Bof! Comme d'habitude ! Mais le président resté optimiste: la reprise est là, et l'on sent bien que le chômage amorcé sa décrue... Encore quelques impôts de plus pour accélérer cela !
a écrit le 28/11/2014 à 6:35 :
quelques pistes pour relancer l'emploi:
fin du statut d'auto entrepreneur pour cause concurrence déloyale
augmentation des retraites ,grands donneurs d'ordres pour les petits indépendants
taxation des résidences secondaires pour financerla construction d'hlm
taxation des entreprises sans employés au profit de celles a fort taux d'emploi
ce sont des mesures simples et faciles a mettre en place grace aux collectivités locales
Réponse de le 28/11/2014 à 6:53 :
Bravo , vive le socialisme et les trolls ! En plus je propose de passer a 20 h paye 35 meme pour le president qui devra avoir une copresidente ( parite )
Réponse de le 28/11/2014 à 7:52 :
à élu PS! Il faut parfois se taire!
Cordialement
Réponse de le 28/11/2014 à 8:00 :
@elu PS : une loi communiste a été voté dans ce sens cette semaine : surtaxation des résidences secondaires qui ne va en rien régler la crise du logement mais faire fuir tous ceux qui désiraient acheter un logement neuf sur la côte ( loi qui n a aucun sens puisqu il existe déjà une loi sur les logements vaquants) ..C est l exemple parfait du communisme qui s attaque à la propriété avec la clef 2 emplois perdus pour chaque logement non construit .
Réponse de le 28/11/2014 à 9:29 :
@elu ps: autre piste: supprimer les élus inutiles!
a écrit le 28/11/2014 à 6:30 :
Mais non le chômage baisse m holande la dit!
Mais c est grâce a la CGT au il baisse ils ont engager de grand travaux !
Hollande démission c est maintenant
a écrit le 28/11/2014 à 3:45 :
Conséquence logique de l'explosion des contrats précaires (CDD) augmentant la tension sur la caisse du chômage. Voilà une belle démonstration de la flexibilité à la française où l'immigration clandestine limite les hausses de salaires et favorise la précarisation de l'emploi. Heureusement que l'Europe protège la France contre le dumping économique international mais également intracommunautaire...
a écrit le 28/11/2014 à 1:30 :
Avec un matraquage fiscal pareil pour les particuliers comme pour les entreprises il est clair que l'économie se grippe et que le chômage s'envole. Il faut être complètement cinglé pour entreprendre en France où la réussite est prohibée par une jalousie féroce. L'année prochaine on devrait avoir environ un million de chômeurs en plus.
Réponse de le 28/11/2014 à 7:36 :
Il faut bien payer nos interventions unilatérales Afrique et ailleurs, les milliers de militaires détachés dans l'Otan, les lycées français à l'étranger payés par l'état alors que les autres pays confient au privé leurs établissements scolaires à l'étranger.Quand à l'hexagone entre les primes indécentes de la haute fonction et la redondance des élus, il faudrait une page entière pour dénoncer les scandales !
a écrit le 27/11/2014 à 23:03 :
Vous entrez sur les terres du clan du chômage de masse.

Le vote PS est un danger, à élire avec beaucoup de modération.
a écrit le 27/11/2014 à 22:59 :
"Mon ennemi, c'est votre emploi."

Que la force du Bigmalion et du Thevenoux soit avec nous !
a écrit le 27/11/2014 à 22:36 :
Bon alors, on se l'augmente cette allocation de rentrée scolaire ?
Et s'il reste du fric pour la justice sociale, rénover les quartiers détenus par les communistes avant que les habitants votent majoritairement FN.
a écrit le 27/11/2014 à 22:35 :
bientot la fin de l'enfer socialiste.
a écrit le 27/11/2014 à 22:30 :
Pas sûr que le nombre de demandeurs d'emplois soit un indicateur très pertinent dans l'économie d'aujourd'hui. Je pense qu'il faut plutôt regarder le nombre d'heures travaillées reportées à la population en âge de travailler.
Réponse de le 28/11/2014 à 8:56 :
D'accord, d'ailleurs, les gains de productivité permettent de travailler moins pour la même production et libèrent du temps de travail que l'on assimile à du chomage
a écrit le 27/11/2014 à 22:01 :
normal ,les patrons œuvrent depuis l'élection de Hollande à sa chute .
Réponse de le 27/11/2014 à 22:11 :
C'est un complot!!!; pauvre françois! Mais dites-donc ...sa chute, elle est pour quand?
Réponse de le 27/11/2014 à 22:31 :
Parce que vous êtes certains qu'en 2017 avec d'autres le chômage baissera ?
Réponse de le 27/11/2014 à 22:38 :
Hollande oeuvre à sa chute tout seul. Quand il ne se prend pas les pieds dans le tapis, il se tire une balle dans le pied.
a écrit le 27/11/2014 à 21:57 :
słaba Francja
pobre França
бідних Франція
a écrit le 27/11/2014 à 21:47 :
Un record en nombre de chômeurs mais pas en taux de chômage.

A ce petit jeu, on pourrait aussi dire qu'il y a plus de chômeurs aux USA qu'en France.

Le chômage est un problème majeur, mais il serait bien d'utiliser les indicateurs les plus pertinents même s'ils ne permettent pas de faire un titre accrocheur.
Réponse de le 27/11/2014 à 21:55 :
Et toujours ce besoin de se comparer aux autres, toujours !!! c'est pour ça que rien ne va plus en France, on ne fait que trouver que l'herbe du voisin est toujours moins verte que la notre…. et on se casse la gueule !
a écrit le 27/11/2014 à 21:26 :
Il y a déjà plus de 6 mois, un porteur de projet industriel important a adressé un courriel au Président de la Région Franche Comté, la région de Rebsamen du drôle de Ministre de l'Emploi,
le Président de la Région de Rebsman n'a pas même accusé réception au porteur du projet.
Voilà comment se comporten les proches de Rebsamen, la nonchalence, la négligence, le jmenfoutisme absolut et l'arrogance infeste.
a écrit le 27/11/2014 à 21:26 :
Après le nombre de travailleur lourdé; il est grand temps de réduire le nombre de patrons... Surtout dans les administrations et surtout dans le gouvernement... Mais bon là ce n'est toujours pas le cas...
Réponse de le 27/11/2014 à 22:36 :
Depuis 30 ans on a tout fait pour que les patrons français se retrouvent avec du marketing, de la com, des juristes, des CG et des RH....et plus personne pour inventer concevoir et produire quoi que ce soit...
a écrit le 27/11/2014 à 21:18 :
sa courbe: outre-rhin le taux d'emploi atteint un niveau historiquement élevé et ainsi la barre des 43 millions d'employés a été franchi. Et le recul du chômage a accéléré ce mois-ci.
a écrit le 27/11/2014 à 21:14 :
Il faudra atteindre quel niveau de chômage pour que l'on s'intéresse aux attentes de ceux qui créent les emplois ou sont susceptibles de le faire ???
Les entrepreneurs des TPE reste à la disposition des politiques pour leur expliquer leurs attentes... maintenant, si le gouvernement préfère demander au Medef qui ne s'intéresse qu'au 5000 plus grosses boites en délaissant les millions d'autres... ou pire, s'il préfère demander comment créer des emplois à des syndicats dont le responsable ne pense qu' à refaire son appartement et son bureau au frais des syndiqués, ou à des ex-ministre de l'économie qui daigne enfin prendre des cours d'économie !! Alors il ne faut pas s'étonner des chiffres et des prévisions de dégradation !!!
Réponse de le 27/11/2014 à 21:43 :
Quand est-ce que vous allez enfin passer ce seuil. Vous restez bloqué depuis des mois à radotter que vous attendez que le gvt agisse. Pendant ce temps la, vous perdez des parts de marchés potentielles en n'embauchant pas plus.
Passez le seuil, embauchez, et vous verrez, ce n'est pas si grave de changer de seuils.
Réponse de le 27/11/2014 à 22:39 :
@PH Passez du vous au je, créez une entreprise et embauchez !
Sachez qu'en France beaucoup de chefs d'entreprises (je le suis) calculent chaque mois leur masse salariale... le message est de réussir à en faire un maximum en embauchant un minimum car moins on emploie moins on se charge en problèmes...
c'est le levier de croissance principal dans notre pays... moi j'en suis à la virgule prêt...
a écrit le 27/11/2014 à 21:08 :
L'augmentation du chômage est devenue une habitude
Les médias n'en parlent plus !
C'est plus intéressant de parler de la vie privée du Président surtout si on peux impliquer NS
Pauvre France
Pauvres médias
Pauvres Français
Réponse de le 27/11/2014 à 21:28 :
Là ils parlent de la catégorie A. En gros les patrons... Après le nombre de salariés virés; il faut bien commencer aussi a réduire le nombre de patrons. Ceux qui produisent n'ont jamais été les patrons mais les "petites mains" et quand il n'y a plus de petite mains, les patrons ne servent plus à rien...
a écrit le 27/11/2014 à 21:07 :
Et pendant ce temps là, c'est toujours l'inflation des obligations faites aux entreprises:
- Nouvelles obligations dans le cadre de la formation continue !
- Nouveaux renforcement des contraintes liées aux seuils sociaux !
- Nouveaux audits obligatoires (conso d'énergie notamment) qui se rajoutent aux autres !!!
La simplification, la vraie, ce sera quand on cessera de créer de nouvelles contraintes et de nouvelles obligations, sans compter les nouvelles taxes et contributions !!
En attendant : Bob chômage à tous !!!
a écrit le 27/11/2014 à 20:30 :
Oups ... Merci aux syndicalistes et aux socialistes ...
a écrit le 27/11/2014 à 20:27 :
Avec la gauche, les pauvres sont plus pauvres, les riches quittent le pays et la classe moyenne trinque...un seul mot: merci!
a écrit le 27/11/2014 à 20:25 :
pour un salaire de 1500€ vous avez pratiquement 1500€ de charges patronales!
D'autre part,sur une fiche de paie il y a 15 ans les prélèvements étaient aux alentours de 15% ,aujourd'hui se sont de plus de 24% !!!,Sans compter la CSG et RDS qui sont à part!
Nous sommes en CRISE,alors allons nous continuer comme ça !
Voila une des raisons du chômage et si rien n'est fait nous allons irrémédiablement à la CATASTROPHE!
a écrit le 27/11/2014 à 20:24 :
il commente pas ce record le chich? lui tjrs prêt à défendre par bêtise l'indéfendable; on lui pardonne il comprend pas grand chose.
a écrit le 27/11/2014 à 20:03 :
L'inversement de la courbe du chômage ne sera donc pas pour 2014. Bon, il n'avait rien promis pour cette année.
a écrit le 27/11/2014 à 19:53 :
Après les annonces précédentes calamiteuses du gouvernement c'est maintenant le silence assourdissant...où est M. Sapin ? il est perdu ?
Réponse de le 28/11/2014 à 4:54 :
Il compte ses points retraits , en bon socialiste ...
a écrit le 27/11/2014 à 19:47 :
Et voila les effets du report de l'age de la retraite qui se font sentir ! Et si on on revient sur les 35 h (ce qui se fait déjà un peu) jusqu’où va monter le chiffre du chômage ? C'est mathématique ! Mais l'idéologie et le rationnel ça fait pas bon ménage ...
Réponse de le 27/11/2014 à 20:22 :
Effectivement, le bon sens voudrait au contraire qu'on songe sérieusement à aller à 32h payées 32.
a écrit le 27/11/2014 à 19:41 :
Là, il y a malaise. Car, si ça se trouve, il y a un crise économique mondiale dans laquelle les plus riches sont de plus en plus riches et les salariés, ... virés. Comme d'hab, tu me diras. En 29, ce fut la même chose. Mais... pourquoi on me l'a caché, cette crise..?? Hein..??
Réponse de le 27/11/2014 à 23:17 :
Le plus pathétique, c'est que dans les pays en bonne santé macro-économique comme l'Allemagne, les Etats-Unis, la Chine... les inégalités entre riches et pauvres s'accroissent encore plus vite que les pays dans la mouise comme la France.
a écrit le 27/11/2014 à 19:31 :
Merci au super menteur Hollande
Il est totalement responsable de cet échec
Il n a rien compris a la situation et n'a rien essayé depuis 2ans et demi

On est au bout d'un systèm il faudra bien s'adapter à la mondialisation
Réponse de le 27/11/2014 à 19:45 :
Clair que 40 ans de "droite" et deux ans de "gauche", ça fait qu'on reste sous domination US capitaliste. Tout simplement.
Réponse de le 28/11/2014 à 10:00 :
il me semble que vous oubliez 14 ans de mitterandisme à moins que vous ne le classiez à droite. Arrêtez avec la lutte des classes c'est terminé aujourd'hui c'est le conflit entre les producteurs et les parasites.
a écrit le 27/11/2014 à 19:15 :
Ce qui est terrible, c'est qu'il va falloir dépenser une énergie inouïe pour revenir simplement à une situation raisonnable: vingt ans de décisions partisanes et destructrices nous ont conduits à un chômage record, une place de l'état et du secteur public étouffante: 57 pour cent du PIB auxquels il faut rajouter toutes les industries vivant directement des subsides publics. Sommes nous à plus de 100 pour cent?
Réponse de le 27/11/2014 à 20:40 :
Non, à 87, 5%..

Après effectivement, ça ne compte pas le cac40 plus ou moins contrôlé par l'Etat et autres boites public, comme le Parc Asterix..
a écrit le 27/11/2014 à 18:58 :
Vu comment les entreprises francaises et ceux qui y travaillent se comportent il ne faut pas s'etonner qu'il n'y a pas d'exportations ...
a écrit le 27/11/2014 à 18:54 :
La recette pour faire baisser le chômage est TRES SIMPLE: tout salarié embauché à partir de ce jour, même en CDI, peut être licencié sans contrainte par l'entreprise qui l'a embauché (mais avec indemnités et chômage payé, bien sûr). Ainsi les patrons n'auront plus aucune crainte de couler leur entreprise par le poids des salaires et des charges en cas de baisse d'activité. Trop courageux pour un peuple ignare en économie ?
Réponse de le 27/11/2014 à 19:28 :
Je suis artisan et je pourrais embaucher mais c'est niet
C'est trop risqué les licenciements économiques ca se cassent à chaque fois aux prudhommes pour x raison

On refuse la mondialisation et on a choisit l'URSS
Réponse de le 27/11/2014 à 19:43 :
Et pas d'avenir car salarié jetable qui ne peut même pas se payer une maison ou une bagnole... Bravo pour cette "magnifique" "analyse" ... Vive le rentier !!
a écrit le 27/11/2014 à 18:53 :
Question : A 7 millions de chômeurs , il y aura t-il assez de CRS ?
Réponse de le 27/11/2014 à 19:47 :
Toute association de chômeurs qui prend de l'ampleur est immédiatement cernée et noyautée par la "sécurité intérieure". Rassurez-vous, les chômeurs l'auront toujours dans l'os.
a écrit le 27/11/2014 à 18:51 :
Ça devient grave là...
Réponse de le 27/11/2014 à 21:57 :
Un peu tôt pour le dire. Attendons la suite.
a écrit le 27/11/2014 à 18:51 :
Et encore bravo à tous...Messieurs les socialistes, dormez bien cette nuit...
Réponse de le 27/11/2014 à 20:42 :
La grande spécialité des socialistes, c'est de dépenser l'argent des autres!
cela ne leur coûte pas cher! Il faut toujours dépenser plus pour nos chers utopistes!!!
a écrit le 27/11/2014 à 18:49 :
Vivant au maroc nous sommes inquiets concernant les versements de notre retraite par la france , nous avons vendu en urgence notre patrimoine immobilier francais, le tout transfere a la banque populaire du maroc (mobilier, immobilier), le placement de notre patrimoine 6, 52% net d'impot,
Réponse de le 27/11/2014 à 18:55 :
C'est ce que je fait aussi, plus de liquidités, tous part en investissement en dehors de la France. Et surtout pas d'immobilier, il serait capble de le saisir au nom de la morale et de la justice !
Réponse de le 28/11/2014 à 0:40 :
Merci de participer a la faillite de la france

Vous faite partie des générations qui n'ont quasiment pas cotisé pour la retraite, et qui maintenant dépense son argent dans un autre pays... et en plus vous voulez encourager les autres a le faire.... encore bravo!
Réponse de le 28/11/2014 à 7:25 :
Nous envisageons également de quitter la France pour notre retraite (Maroc, Portugal ?) ; nous n'avons pas encore choisi. Mais, nous étudions sérieusement ce projet.
a écrit le 27/11/2014 à 18:43 :
Et c'est Flamby qui voulait faire mal à Poutine avec ses sanctions. C'est ce que l'on appelle l'arroseur arrosé!
a écrit le 27/11/2014 à 18:42 :
Voilà le résultat concret de deux ans et demi de politique socialiste qui taxe et pénalise ceux qui travaillent, investissent et emploient en distribuant à tout va et à tout le monde des prestations sociales et cadeaux électoralistes avec de l'argent que nous n'avons plus. Cela est logique mais cette clique devra rendre des comptes de la catastrophe qui nous attend.
Réponse de le 27/11/2014 à 18:56 :
Tuez les entrepreneurs? (ou découragez-les) => il n'y a plus d'emplois qui se créent !!! Découragez les cadres en les assommant d'impôts ? => ils ne se décarcassent plus pour leur entreprise, donc moins d'embauches...Effectivement les socialistes ont détruit de nombreux emplois par leur dogmatisme et leur statut de "fonctionnaire coupé des réalités"
Réponse de le 27/11/2014 à 19:55 :
La catastrophe, c'est maintenant ! Mais bon, il a bien été élu: 51% des français sont tout aussi responsable que lui !!!
Réponse de le 27/11/2014 à 21:41 :
@Pat34
bonsoir , absolument d accord avec vous , ils y a bien de nombreux naifs qui ont crus cet homme serait mieux que le precedent president ( Sarkozy ) entre la lepre et le cholera je reste chez moi , cette maladie ne s appelle pas l abstention MAIS la luciditee
a écrit le 27/11/2014 à 18:42 :
Nous avons cette fois ci le nombre total de personnes inscrites à PE: 5 457 400 (métropole + outre-mer) en progression de 5,4% sur un an.
Réponse de le 27/11/2014 à 19:54 :
Effectivement: des chiffres que la presse de gauche oublie systématiquement de porter à la connaissance du peuple...
a écrit le 27/11/2014 à 18:37 :
la courbe s'inverse bien de plus en plus franchement !
a écrit le 27/11/2014 à 18:32 :
Flanby a détruit la confiance. Lui et son équipe d'idéologue arrogants complètement dépassés et souvent malhonnêtes ont fait de gros gros dégâts. Mais comme ils sont de gauche, du camp des gentils, on leur pardonne. On vit une époque minable.
Réponse de le 27/11/2014 à 18:49 :
@pffff : être de goôche ce n est pas être gentil mais généreux pour les autres et donc être riche et devenir pauvre ; le socialiste est par conséquent une erreur.
Réponse de le 27/11/2014 à 18:54 :
Non il m'a changé. Il m'a convaincu, ce n'est pas bien d'être riche. J'ai eu du mal a comprendre mais ils ont vraiment réussit. J'arrête progressivement de travailler c'est pas bien. J'arrête aussi de payer des impots. Je rentre bien dans le rang ! Mais d'autres vont bien avoir à payer. Et pis tant pis pour le chomage, si il augmente. Ils préférent refaire notre éducation, nous vanter les mérites de la GPA/ PMA et du vote des etrangers. Tout ca est bien plus important que l'économie. Vivement 2015, je ne travaillerai plus et en 2017, je ne voterai plus.. trop loin de la France.
a écrit le 27/11/2014 à 18:24 :
"Un rapport préconise un assouplissement des règles sur la durée du travail"

Rapport en partie financé par le MEDEF Allemand. Il faut préciser.
Le Patronat n'est pas la pour lutter contre le chômage. Au contraire, il le désire. Plus de chomage = salaires plus bas.
Réponse de le 27/11/2014 à 18:58 :
Faux !! Chômage = moins de débouchés, moins de ventes ! Un patron veut un beau CA et une belle marge, c'est tout !
Réponse de le 27/11/2014 à 19:11 :
Vous avez raison, on est des Méchants et on l'a bien compris. mais quand on ne sera plus la, il faudra trouver d'autre coupables, et la vous vous bougerez pour créer votre emploi. Et c'est plus difficile que descendre dans la rue Casser ou etre derrière son bureau avec emploi garanti a vie !
a écrit le 27/11/2014 à 18:24 :
C'est normal que le chômage augmente, les carnets de commande sont vides !!! Malheureusement, il n'y a aucune mesure pour relancer l'économie. Ce n'est pas en changeant les règles sur le licenciement ou sur les 35 heures ou en encaissant le CICE que personnellement, je vais procéder à des embauches. Plus on attendra à relancer l'économie, plus cela coûtera cher !!!
Réponse de le 27/11/2014 à 18:57 :
Attention avec le CICE, cela ne change pas drastiquement la donne, mais CF assuré!
ce sera sans moi
Réponse de le 27/11/2014 à 20:45 :
On relance depuis 40 ans, ça marche super bien, du reste, c'est bientôt l'heure de rembourser l'argent emprunté pour relancé, tellement que ça à super bien marché que ça va être super facile et agréable !!
a écrit le 27/11/2014 à 18:21 :
Tant que la bande à Hollande sera au pouvoir rien ne changera.Ils ne veulent rien entendre et son figés dans leur idéologie du siècle dernier.
a écrit le 27/11/2014 à 18:12 :
Rassurez vous, notre Flamby national voit la courbe du chômage s'inverser très bientôt...
Mettons les dehors....VITE !!!
Réponse de le 27/11/2014 à 19:53 :
C'est sûr: quand il fait ses galipettes, tout s'inverse !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :