L'Espagne s'enfonce dans la déflation

 |   |  252  mots
Les taux d'inflation sont faibles, voire négatifs depuis plus d'un an dans la quatrième économie de la zone euro.
Les taux d'inflation sont faibles, voire négatifs depuis plus d'un an dans la quatrième économie de la zone euro. (Crédits : reuters.com)
Les prix à la consommation ont baissé de 1,1% en décembre sur un an, soit le sixième mois consécutif de baisse, selon le chiffre provisoire corrigé des variations saisonnières publié mardi. La chute des prix des carburants en est la principale cause.

La baisse des prix à la consommation en Espagne s'est accélérée. Ces derniers ont diminué de 1,1% sur un an en décembre, montre mardi 30 décembre la première estimation officielle aux normes harmonisées européennes. Il s'agit du sixième mois consécutif de baisse, après un recul de 0,5% en novembre, de 0,4% en juillet, de 0,5% en août, de 0,3% en septembre et de 0,2% en octobre.

Indice prix consommation espagne

 Des taux d'inflation faibles, voire négatifs, depuis un an

Cette évolution s'explique "principalement par la baisse des prix des carburants", explique l'Institut national de la statistique (Ine) dans un communiqué.

Les taux d'inflation sont faibles, voire négatifs, depuis plus d'un an dans la quatrième économie de la zone euro, qui a renoué avec la croissance, le gouvernement conservateur tablant sur une hausse du produit intérieur brut de 1,3% cette année, après une récession de -1,2% en 2013.

Pas de spectre déflationniste selon le gouvernement

Malgré l'évolution négative des prix, le ministre de l'Economie Luis de Guindos avait écarté à la mi-décembre le spectre de la déflation pour l'Espagne, caractérisée, selon lui, par "le report de la décision de consommer et d'investir".

"En Espagne, il se passe justement le contraire: une hausse de la consommation et de l'investissement. Il existe un processus de chute des prix aux effets positifs du point de vue de la compétitivité et du pouvoir d'achat, qui aide à la reprise de l'économie espagnole", avait-il assuré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2015 à 14:31 :
C'est le résultat de l'inflationnisme des prix sur le logement. On compte 25% de chômage et on exclut les jeunes à tour de bras... on parle d'un mouvement podémos qui ferait un score...
Si les gouvernement étouffent les sociétés par le chômage et l'incurie économique, c'est de l'oppression...
bêêêrk... l'europe cocotte le chômage, la désindustrialisation, la sous compétitivité, et pour certains les 35h qu'on rejette!
Réformer c'est trop dur, on préfère le chômage!
a écrit le 02/01/2015 à 0:37 :
Un prix surpondéré fait baisser l'indice, pas l'ensemble des prix.
a écrit le 31/12/2014 à 19:55 :
Faudrait savoir, un jour l'effondrement du pétrole c'est bon pour la reprise des économies sauf chez les producteurs, le jour suivant c'est mauvais la déflation retardant cette fameuse reprise de l'économie. Ce qui est certain aujourd'hui c'est que les économistes sont de vrais charlatans Au faite les marchés reflets de l'économie sont globalement au plus haut....
a écrit le 31/12/2014 à 9:33 :
Il est où le problème ? si ce n'est pour la tribune, c'est une illusion d'optique que de croire que la France pourra concurrencer les pays émergents en augmentant perpétuellement le smic, bien au contraire, les prix doivent baisser, car on vit sur des nuages avec plus aucune réalité plus de liens avec le monde, le smic devrait être entre 2 et 3 euros par heure travaillée, le chômage refluerait, mais quand on est habitué au luxe c'est dur de revenir en arrière, on piaffe on fait la grève, et bien l'Espagne montre l'exemple diminuer les prix, les salaires, pour une fois que l'Espagne montre le chemin de la vertu à la vicieuse France !
Réponse de le 31/12/2014 à 9:46 :
Et comment tu fais pour rembourser ton crédit immobilier sur 20 ans si un ingénieur français gagne 400 €/mois, soit autant qu'un ingénieur indien ? Si tu baisse les salaires en France, tu mets tout le monde à la rue. Il ne faut pas baisser les salaires en occident, mais augmenter ceux des pays émergeant.
Réponse de le 31/12/2014 à 11:43 :
Parce que les ingénieurs Francais sont au SMIC, je ne savais pas ça. On devrait arrêter de faire des études alors, cela ne sert plus à rien.
Réponse de le 03/01/2015 à 13:53 :
Les pays émergents augmentent déjà leur salaire moyen mais n'iront pas jusqu a tuer ce qui fait leur croissance. Compter sur le fait qu'ils augmentent leur salaire pour redonner des parts de marché à l'occident ne semble naïf.
a écrit le 30/12/2014 à 22:11 :
C'est certain que l'austérité a été complétement contre-productif en Espagne.
Cela dit, comme le dit le gouvernement Espagnol, il y a baisse des prix surtout à cause de la baisse du pétrole, rien à voir à priori avec un début de spirale déflationniste même si le risque existe.
a écrit le 30/12/2014 à 20:20 :
Il est beau le modèle espagnol tant vanté de coupe à a hache dans les dépenses publiques.

Cela me rappelle le temps ou la "movida" espagnole était vantée au JT de 20 heures. On à vu le résultat : un écroulement d'une économie.

Et on voudrait nous l'imposer ?
a écrit le 30/12/2014 à 18:47 :
L'Europe nous démolit.
a écrit le 30/12/2014 à 14:19 :
Les prix baissent par la baisse du pretole. C écrit dans le titre . C quoi l info ?la tribune s enfonce dans la facilité.
Réponse de le 30/12/2014 à 14:55 :
Le pétrole baisse pur tout le monde. ..mais l'Espagne est la seule à s' enfoncer dans la déflation. ....l'austérité peut être ???
a écrit le 30/12/2014 à 14:11 :
en France l'etat la camoufle en augmentant les services publics
ex POSTE 5% SNCF 2,5 ,GAZ alors qu'il devrait diminuer, gas oil +4 cts ,droits de mutation
EN PLUS,ils ont le culot de faire du cinema avec l'augmentation des autoroutes
Réponse de le 30/12/2014 à 15:50 :
on en a marre politique umps on vote FN aux prochaines élections
Réponse de le 30/12/2014 à 17:33 :
Non, on vote pour Rominet
Réponse de le 30/12/2014 à 18:33 :
c'est GROSMINET !
Réponse de le 31/12/2014 à 11:04 :
Bien vu matheo
Concernant le FN suis pas contre mais faudrait vraiment savoir ce que veulent les français et là, c'est pas gagné...
a écrit le 30/12/2014 à 14:10 :
et la France socialeuse s'enfonce dans les dettes Au secours au secours ^_^
a écrit le 30/12/2014 à 14:00 :
et a coté de ça on a le premier ministre français qui va jouer au président français en allant faire des déclarations a la presse espagnol pour parler etat d ela FRANCE et de ce qui attend les français . c'est qui ce MONSIEUR pour mépriser les français sans vouloir aller leur parler. .attendons les premieres semaines de 2015 et le spremieres surprises vont arriver avec la sortie d ela grece de l europe
Réponse de le 30/12/2014 à 14:16 :
entre le journal "el mundo" et ce que pensent réellement les espagnols sur notre 1er ministre, il y a un énorme fossé. La réalité est bien tout autre, et entre socialistes, il faut bien s'entraider. Heureusement, je connais des espagnols qui ont confirmé mes doutes
a écrit le 30/12/2014 à 13:58 :
C'est normal il baisse les salaires depuis 5 ans
Ce ne rien à côté de ce qui arriverait si il sortait de l'euro et devait dévaluer

On aurait peut-être un exemple avec les grecs
Les argentins et tous ceux qui bricolent leurs monnaies finisssent au fond du caniveau
a écrit le 30/12/2014 à 13:57 :
"Pas de spectre déflationniste" selon le gouvernement... la raison de la chute persistante des prix serait à rechercher dans les soldes de l'Après-Noël!
a écrit le 30/12/2014 à 13:16 :
Vive l'EU , la maladie mortelle des peuples!
a écrit le 30/12/2014 à 12:02 :
L'Espagne est plus sage que la Grèce, dans le troupeau du foirail de Bruxelles. La culture de la déflation des salaires avec l'inflation des produits vendus est la religion unique et sans alternative de l'enfer européen.
a écrit le 30/12/2014 à 11:51 :
français soyez heureux nous sommes en CROISSANCE négative!
Réponse de le 30/12/2014 à 14:13 :
vouys etes kamais content vous! On a de la croissance meme négative mais de la croissance quand meme Merci qui merci mossieur le Président de la ripouxblique socialeuse cavier foie gras nana ....
Réponse de le 31/12/2014 à 9:37 :
ça s'peut même pas
croissance = positif
croissance négaitve = ????
a écrit le 30/12/2014 à 11:33 :
Quand va t on décentraliser cette Europe où tout se centralise au niveau de Bruxelles et de la BCE?
a écrit le 30/12/2014 à 10:59 :
L'Espagne s'enfonce, la Grèce se purge, le Portugal va mal, la France est atteinte du cancer politque, l'Italie est submergée,
l'Europe sera dissoute dans peu de temps,
la finance va connaître son effondrement sur elle même
restera à passer le karcher, et jeter en prison à vie tous les politicards traitres de leurs nations.
Réponse de le 30/12/2014 à 11:20 :
La crise est toujours le terreau des futures dictatures. Votre commentaire fleurant bon l'extrême droite en est l'exemple.
Réponse de le 30/12/2014 à 11:40 :
Non, cher monsieur, la crise n'est pas le "terreau des futures dictatures" comme vous dites mais le moyen primordial pour ceux qui gouvernent d'écraser le peuple et d'en profiter un maximum : comme preuves : tout ce qu'a fait l'ump et le ps aujourd'hui. Et c'est pour cela qu'aucun de ces partis ne veulent voir le FN au pouvoir, non pas pour "la démocratie" comme ils disent sournoisement mais pour eux-mêmes, tout simplement. Regardez ce qui se gavent au gouvernement de l'UE
Réponse de le 30/12/2014 à 11:43 :
Ahhhh.... L'accusation magique pour discrétiter une idée qui te convient pas ?????
Réponse de le 30/12/2014 à 11:52 :
@Tom : ne pensez vous donc pas que ce sont plutôt les socialistes qui sont d'extrême droite ? Franchement, entre le soutien aux nazis de kiev et leur politique mortifere dictatoriale.... Marine le pen fait figure de vrai representante du peuple. Vivement qu'elle ai le pouvoir.
Réponse de le 30/12/2014 à 12:02 :
@Tom
Vous devriez revoir votre vue et votre ouie, l'extrémisme et la dictature de l'argent fou sont l’apanage des socialistes au pouvoir aujourd'hui et de l'UMP Nouveau Centre déguisé en UDI d'hier
cela fait plus de 12 ans que ce sont les extrémistes qui plongent la France et l'Europe dans l'abîme.
Revoyez aussi votre odorat, car ça sent pas bon du tout dans ce monde de la finance, ça sent la pourriture à plein nez,
et bientôt ça va sentir la poudre dans les pays de l'Europe manipulés par la commission de Bruxelles.
a écrit le 30/12/2014 à 10:48 :
Et alors, tant mieux, les salaires baissent, les prix baissent, logique. La déflation n'est peut être pas une bonne chose pour les exportateurs mais pour le citoyen lanbda c'est bien. Quant aux théories économiques, il faut les prendre pour ce qu'elles sont, de la philosophie, ce n'est pas une science exacte.
a écrit le 30/12/2014 à 10:30 :
Quoi qu'en disent les économistes incapables de faire avancer l'économie depuis 1973, la déflation est une excellente nouvelle ...
a écrit le 30/12/2014 à 10:24 :
Parler d'inflation n'a pas de sens si on ne regarde pas le pouvoir d'achat des ménages. Les salaires auraient baissé de 2% cette année en Espagne. Si les prix de baissent de seulement 1%, ça fait une baisse de 1% de pouvoir d'achat.
Réponse de le 30/12/2014 à 11:04 :
non,jeff,t'es pas tout seul!je passe ma vie entre les 2 pays et je peux te dire que pour le Martinez de base, entre les salaires miséreux,les heures sup pas payées et l'obligation de fermer ta gueule parce qu' une file de plus malheureux que toi attend pour prendre ta place,la vie est dure et que notre pays qui essaie d'amortir les effets de la crise n'est pas si mal mené que ça.
Réponse de le 30/12/2014 à 11:13 :
je vie en Espagne quand je remplie mon cady au supermarché le prix est 2 fois moins cher quand france , chez le coiffeur 3 fois moins cher idem pour les réparations de voiture et j'en passe
Réponse de le 30/12/2014 à 11:41 :
c'est tout à fait exact !!!!!!!!!!
Réponse de le 30/12/2014 à 12:26 :
c'est normal les salaires sont de moitié par rapport à la France
Réponse de le 30/12/2014 à 13:07 :
Si fait, mais quel est le salaire moyen. Votre remarque pourrait s'appliquer avec encore plus de pertinence pour des pays africains, ce n'est pas pour autant que leur économie est un modèle ou que leurs habitants vivent mieux....
Réponse de le 31/12/2014 à 11:53 :
Ben sur l'essentiel vous avez raison. Après c'est plus difficile de s'acheter un Iphone ou une berline avec une paie espagnole. Cela correspond-il à un véritable besoin... vaste débat !
Réponse de le 02/04/2015 à 18:20 :
je vie en espagne et je suis d accord avec monsieur de tommy le ps espagnol a demoli l espagne avec une immigration du tier monde non necessaire vu que dans notre cee des millions de gens d europeens cherchaient un travail quand a la vie moitie prix moi je dirait 3 fois moins cher je suis belge hier j ai acheter un sac de patates de 25 kilos pour les frites le prix derisoire 1 euros

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :