Donnez votre avis sur les deux ans de Sarkozy

 |   |  73  mots
Que pensez-vous de son bilan et de son action ? Donnez votre avis.

Le 6 mai, Nicolas Sarkozy a fêté les deux ans de son arrivée au pouvoir.

Au cours de ces vingt-quatre mois, il aura lancé un grand nombre de réformes, dirigé l'Union européenne en pleine crise économique et financière.

Mais il a aussi déclenché de nombreuses polémiques, suscité critiques et manifestations hostiles.

Que pensez-vous de son bilan et de son action ? Donnez votre avis ci-dessous dans l'espace commentaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2013 à 20:47 :
hi
147258
nike air max 1 https://www.facebook.com/NikeAirMax1Cheap
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
CITOYEN REAGISSEZ AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan posutif
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
à coté de la plaque
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
depuis que ce monteur devenu président il ya que les problème il poisseux se mec j'attend q'uil se casse si non on est fottu et aussi la france
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Finalement Nicolas Sarkozy ne sait pas qu'il est l'homme. Car l'homme est l'homme pas le président !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Perte considérable de pouvoir d'achat
Création sournoise d'une centaine de taxes en 2008
Augmentation des impôts locaux
Mépris pour les français
On ne sait pas très bien où l'on va et lui non plus, des réformes qui ne réforment rien ou qui profité aux mêmes.
Du temps des rois faignants la France n'allait pas bien; avec les rois qui font du vent c'est bien pire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Trop de dépenses pour sa communication personnelle et pour son gouvernement. Trop de pouvoir personnel. Il a clivé tous les Français, opposé le public / privé, les banlieues et les villes, les patrons et les banquiers... C'est la politique du bouc émissaire. Diviser pour mieux régner. Une politique du tout sécuritaire. Ses réformes sont inutiles et inopportunes. Il ne se concentre pas sur la crise financière, économique et le chômage. Avec lui, c'est une annonce tous les 2 jours, la politique de la réaction et non de l'action réfléchie, une politique zapping. Les Français ne l'aiment pas car il est arrogant et égocentrique. Triste bilan !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Catastrophique. Rupture totale de l'unité nationale avec création d'une caste de grands favorisés qui ont droit à tout, et le reste de la population qui elle n'a droit à rien, sauf toujours à payer plus.
En résumé, prendre aux pauvres pour donner toujours plus à une poignée de riches qui se foutent
totalement de la FRANCE.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bien triste bilan .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Après 2 ans de pouvoir Mr SARKOZY est bien décevant

La France à la tête de l?union pendent 6 mois comme président de l'Europe est un échec car il n?y a pas eu d'avancer majeur sur les dossiers vraiment important, pas de défense européenne, par de politique commune sur l?immigration clandestine, pas plus de démocratie dans les institutions.... RIEN.

Sont activions comme président de la république, très discutable car beaucoup d'annonce médiatique mais pas d'action vraiment efficace, des réforme mal boucler que ce soit sur le régime des retraites, sur le service de santé, l'éducation .....
La population supporte les grèves et les efforts financiers, ont ne change vraiment rien encore.

Comme chef des armés, garant de la place de la France, il a trahis totalement la nation, notre défense n?as jamais été aussi affaiblie, une réformes sans fondement qui coutera énormément sans avancé majeur sur les problèmes de fond, cette mise totalement sous le joute de l?OTAN est une aberration, l?oncle SAM doit bien rire?

Bien décevant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NS a hérité d'une france encalaminée par 40 ans de socialo-gaulisme, donc on ne peut attendre de miracles en 2 ans
De fait il n'y en a pas eu!
Au plan intérieur, il a contraint, controlé, interdit, empéché plus que de dynamiser, d'insuffler un credo, une espérance; il a une approche de restriction, de pourfendeur de libertés du peuple qui travaille
A l'extérieur il s'est discrédité auprés de nos voisins européens et n'a pas de bonnes relations avec Chine, Inde, Usa, Canada, Russie ce qui laisse entrevoir des perspectives économiques à l'international moroses; o'ètait une grande espérance désormais gachée
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Après 2 ans de pouvoirs, il est toujours facile de dire que l'exécutif est décevant. Comme chacun le sait et l'oubli un peu trop souvent les premières années sont le fruit de la politique d'avant. Sans étiquette politique je pense que de gauche ou de droite il y a du bon et du moins bon. Il serait intelligent de la part de tous les parties de converger vers un même objectif. Nombreux sont les carriéristes qui nous polus plus que le reste. L'esprit politique doit changé mais aussi celui du citoyen. Arrêtons de dire que l'état doit subvenir à tous nos besoins. Ne doit on pas réagir, ne nous laissons pas endormir par cette société. Aujourd'hui nos enfants réussissent parce que l'on apporte des moyens et de l'énergie personnel pour réussir quelque soit le niveau dans la hiérarchie. Arrêtons de systématiser tous " Tu sera OS parce que je suis OS ". Non...
Cette crise, n'est pas le résultat d'une politique mais d'un monde financié qui dépasse de beaucoup les politiciens. Aujourd'hui le frais problème sont les poles financies. dire que cela coute moins chere dans un pays ou un autre n'est pas forcement vraie. LA logique financière veux gagner rapidement, hors vous savez quand vous semez une graine dans la terre , elle germe et pousse et bien la , on seme une entreprise et on veux qu'elle pousse en supprimant l'étape de la germination. Le germe s'est l'esprit humain , des femmes, des hommes qui la compose. on appelle cela le management particpatif. Si tous les politiciens, financiers, syndicaliste portaient une réflexion sur ce point nous serions plus fort que, de faire la critique non constructive.
Je ne dirai pas que le gourvernement actuel est parfait. Pour moi la première mesure redonner de la compétitivité . Comment baisse des taxes salariales et patronales avec obligations d'investissement à hauteur de 50% de ces économies dans les moyens de production et de formation. Oui vous me direz que les 50% restant vont allé dans la poche du patron , non par forcement rappelez vous du projet d'interessement salarial . Apres oui je serai honnête, je trouve normal que l'investisseur déjà une rentabilité . tous comme nous lorsque l'on fait un placement à la banque on attends des interets.!!! Le salaire étant augmenté, nous avons un role à joué après , c'est le principe du cycle de la vie. Cela parait basique mais on l'oubli trop souvent.
bon réflexion à tous et bon premier Mai
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Triste bilan pour ses 2 années .Une taxe par ci , une taxe par là ,un fait dans l'actualité et de suite un decret ?
Napoleon est de retour
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le pire President de l'histoire de France.Pauvre France
On va finir par regretter Chirac!
Ou est la grandeur de la France aujourd'hui, la FRance n'est plus rien.
J'ai honte de notre pays .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on ne peut pas donner un avis à un journal qui publi le mépris la haine la frustration. Faites établir le respect, on vous respectera que mieux. Merci
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
CASSEUR
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
SOUMISSION et ALLéGENCE aux FINANCIERS VOYOUS - rien N'est fait pour INTERDIR LA CO SANGUINITé DANS LES CONSEILS d'ADMINISTRATION,--- PAS DE PUNITION NON PLUS POUR LES FINANCIERS VOYOUS en BANDES ORGANISEES... echec echec échec PARCE QUE la SOCiéTé Française dont il devrait être le GARRANT devient une JUNGLE..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le roi du vent nous mènera dans la tempête en chantant...
Le roi de l'embrouille transformera notre carrosse en citrouille...
Avec Sarkosi, la France n?a qu?un tout petit zi...

( ps : Zi = Zone d?Influence )
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
VERBIAGE et film DE MAUVAIS GOUT - QUAND UNE MINORITé DE FINANCIERS VOYOUS AGISSANT EN BANDE OGANISEE affame une population DANS l'INDIFFéRENCE RéELLE des POLITICARDS qui se contente de PARADER sur les plateaux de télévision pour DU VERBIAGE, sur les recommandation DES CONSEILS EN COMMUNICATIONS imposteurs et rigolos ( ils ne méritent mêmepas le qualificatif de Guignol ) EH BIEN IL NE FAUDRA PAS s'éTONNER DE DEVOIR VIVRE UN SéISME SOCIOLOGIQUE... AVEC DES CONSéQUENCES EXTRêMEMENT DRAMATIQUES
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
PARLEMENTAIRES trop endormis - Sarkozy peut faire ce qu'il veut quand il veut, les parlementaires de tous bords dorment soit profondément soit sont en sieste permanente
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
interdit, interdit, interdit...;bilan très négatif. sauf pour une catégorie de français(amis)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Assez nul. Le meilleure exemple on l'a avec le G-20. Il dit qu'il quittera la réunion s'il n'atteint pas ce dont la France a besoin. Résultat: On laisse les reformes pour après la crise (les EUA se presse en plus dans leur pays de fausser les bilans on flexibilisant la loi sur les actifs toxiques et leur valeur de marché), on ne parvient pas à séparer les banques d'investissement des banques commerciales, et on crée trois listes de paradis fiscaux avec trois couleurs, ce qui ne sert strictement à rien, puisque tant qu'un püaradis fiscaux subsistera et tant les EUA, le R.U. et la Chine ont bien fait atention de mettre les leurs dans la lsite blanche, L'argent sale continuera de circuler et être caché, et on dote au FMI d'un peu plus d'argent en $ naturellement. Il a le culot après d'annonceer avec grande pompe que les paradis fiscaux c'est désormais finis. Parfois on se demande s'il n'est qu'un triste copie de Berlusconi et s'il nous tient pour des cons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il met en place les grands chantiers dont personne n'a ose toucher avant. Les effets ne se feront pas ressentir tout de suite, mais il a le merite de faire le travaille de fond, impopulaire que tout le monde laisse a ses successeurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Monsieur SARKOSY, est le seul président de la république a prendre les problèmes comme il se doit. Prenons, l'éducation nationale: l'autonomie des universités est indispensable; tout le monde est d'accord.Toutefois les enseignants n'acceptent pas l'autorité du président de la dîte université. Il en est de même pour la réforme de l'hopital; les mandarins n'acceptent pas l'autorité du directeur de l'hopital.Tout le monde est d'accord sur le fait de réformer mais le personnel des services publiques n'acceptent pas la décision finale de la direction.Hors c'est bien ce personnel qui a la garantie de l'emploi et qui a le plus peur de l'avenir ou plutôt de perdre de sa tranquilité. Le manque d'une politique générale pour leur établissement leur convient; le flou les cache d'une évaluation de leur travail. Cela fait 40 ans que cela dure et Monsieur SARKOSY a décidé de rompre avec cet état d'esprit de perdant, de " loser". Il a raison; il a d'ailleurs été élu pour cela. A mon humble avis, il écoute beaucoup trop ce personnel qui s'oppose systématiquement pour défendre leurs prérogatives et leur tranquilité.C'est un reproche que je lui fait; mais il est un démocrate: il respecte la démocratie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
regardez ou on en était il y a deux ans et regardez la situation de la France actuellement....ça mérite même pas un commentaire...Pour ceux qui pensent qu'on ne peut pas faire de miracles en deux ans...on attend pas de miracle mais juste de quoi se maintenir sans reculer...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan catastrophique au plan économique
classe moyenne paupérisée
pauvreté accrue, entreprises en difficultés
un commerce extérieur calamiteux
une gestion catastrophique de la dépense publique : une ministre de l'économie dont la naïveté fait peur. Des pays étrangers qui considèrent le gouvernement français comme bête à pleurer ; traduction économique tous les pays du monde viennent chez nous pour prendre de l'argent dans la caisse tellement le président de la république et son épouse sont infatués de leur personne. Les Chinois nous ont piqué Airbus sans coup férir : le Président de la République tellement fier d'être reçu à Pekin n'a pas hésité à brader notre avion européen. Les Italiens veulent s'emparer du TGV. Et ainsi tout va en quenouille. Triste de chez triste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il nous à remis à la botte des usa,il à continuer à faire les pauvres plus pauvres,les riches plus riches,misere,misere,misere.............
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel écart entre la campagne présidentielle et les actions menées depuis 2 dernières années!
L'intégration à l'OTAN en est un exemple. Cela devait pourtant faire parti de ses projets de l'époque, mais il s'est bien gardé d'en parler, élection oblige...
La signature du "mini-traité", qui en fait, est plus ou moins la même chose que le traité refusé lors du référendum. Sauf que la démocratie à été mis en berne lors qu'il faut se faire bien voir face l'Europe.
Qui se souvient qu'en 2002, lors que LEPEN est passé au second tour, tous les politiciens avaient unanimement déclarés que c'était la fin d'un système et qu'ils devaient évoluer pour que cela ne se reproduise pas. Il faut bien dire que ça a été un effet d'annonce, mais depuis 2 ans, on en arrive à la "starification" des politiques, autant dire que c'est pire qu'avant.
A la base, il me semble qu'ils sont là pour travailler pour le peuple. Et je constate, que dès le début de son mandat, il n'a rien trouvé de mieux que d'augmenter son salaire, les député l'on suivi en s'octroyant de belles indemnités de chômage lorsqu'ils perdent leur circonscription.
Monsieur le président à voulu mettre fin au principe de 1968, mais il ne se rend absolument pas compte qu'il est en train de mettre en place un système qui voit le retour d'un second 68...


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Deux ans de politique de M. Sakosy, nous pouvons dire que le bilan est mitigé. Monsieur Sarkosy et un homme d'action. Agir plutôt que de trop parler. Sa Méthode de travail est un peu différent de celle de ses prédécesseurs qualifiés de Gaulliens. En effet, il est moins politologue que gestionnaire. La France à eu trop de politologues avec des discours évasifs que les français adorent. Les Français aiment que l'on les dorlotent. Mais malheureusement lorsque tous les pans entiers du système étatique sont mis à mal, il faut intervenir, même s'il faut sacrifier certains acquis. Venons en à sa politique proprement dite. Son élection plébiscitée par une grange majorité de français même ceux qui votaient à gauche, lui laissait un quasi plein pouvoir pour mener à bien son action politique. L'action en faveur d'une entente même cordiale entre les pays arables sous la forme d'une réunion des pays méditerranéens était très très bonne. Une façon d'asseoir le rôle de la France dans les négociations internationales. En tant que deuxième grand empire coloniale, son role est important dans les conflits mondiaux et cette réunion pouvaient permettre d'avoir des débouchés pour les entreprises françaises. Au niveau économique, la crise héritée avant même son mandat, puisqu'une crise économique n'est jamais subite; c'est un phénomène plus ou moins lent tout comme la croissance; il à plutôt bien négocié. Maintenir coûte que coûte le travail des français car il fallait éviter la disparition voir la délocalisation des entreprises . Les critiques en vers Sarkosy en matière économique pour ma part, doivent être moins dans la baisse du pouvoir d'achat des français que dans la rapidité avec laquelle il à balayé le système dite du partage de temps de travail. La perte du pouvoir d'achat lorsque vous changé une monnaie pour une autre dont la parité est plus forte, vous perdez du pouvoir d'achat, a moins de dévaluer votre monnaie. Cela nous le savons n'est plus du ressort des pays qui 'ont plus la maîtrise de la politique monétaire. En plus de cela, tous les pays de la zone Euro ont le même problème. l' Espagne avec un taux de chômage de plus de 20% dans certains secteur vous dira qu'avec l'euro ses citoyens ont perdu du pouvoir d'achat. Toutefois, Le président Sarkosy, à mal fait en abandonnant le principe du partage du temps de travail. Je ne vais pas rentrer dans les mécanisme de libération des heures gagnés par cette réduction et le déversement sur d'autres en manque d'emplois, mais en améliorant les conditions de son financement car c'était le principal problème, on aurait réduit le taux de chômage et donc réduire aussi les tension social. Ayant déjà écrit un article sur google, "les solutions à l'emploi de demain", il semble que ce que la population veut c'est un emploi et cela est valable même chez les assistés. Une réflexion approfondie aurait du être faite avant de la balayer. Heureusement d'autres solutions existent.

Concernant les jeunes, la future enveloppe de plus d'1 milliard d'euro est une bonne actions, mais faut il encore qu'elle soit destinée a ceux qui en auront vraiment besoin. Cela ne sert à rien de vouloir aider quelqu'un à s'insérer civiquement et professionnellement si cela ne l'intéresse pas. C'est au niveau des éducateurs et des organismes à tendance sociaux qu'il faudrait plutôt mettre cette enveloppe. L'emploi. il y en à partout en France , faut t'il encore le rendre désirable par une rémunération accommodante, car pour ma personne, un agriculteur à autant de valeur qu'un chirurgien, tous les deux font des métiers utiles à la survie de l'homme. Les études effectués par le chirurgien ont été en partie payées par l'agriculteur grâce à ses impôts puisqu' ayant travaillé plus tôt, alors pourquoi sa rémunération doit être 10 fois moins que celle du chirurgien. Ceci pour dire qu'il faut susciter l'intérêt à l'emploi, une des solution au chômage.

Après deux ans de mandat, ses actions ne sont pas trop mauvaises tant les réformes semblent être nombreuses. On parle de mondialisation aujourd'hui encore plus qu'hier. Ainsi une adaptation des structures française à la donne mondiale pour ne pas être à la traine est nécessaire. Cela dit, une meilleure consultation des partenaire sociaux est nécessaire pour les grandes décisions touchant au bien être des français, cela il est vrai son caractère de décideur lui fait souvent oublier. C'est quand même quelqu'un qui aime la France et il a pour but de la faire rayonner. Il est aussi jeune par rapport à ses prédécesseurs et tant mieux. Nous le voyons de l'autre coté de l'atlantique avec Obama que certains américains puritains critiquent pour son dirigisme alors qu'il étaient habitués à moins d'état. Face à la crise le dirigisme est la norme. 60% des américains sont tout de même d'accord avec sa politique de changement. Tout changement est donc douloureux mais nécessaire. B. Johnson Asseu


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il voulait aller chercher la croissance avec les dents, je me demande si on a pas un président édenté.......
c'est la plus grande erreur de casting de l'histoire de France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si nous avions seulement un JOKER! Nous pouvons exprimer notre mécontentement, mais quel programme nous est-il proposé? Nous vivons ce Bordel depuis deux siècles; vivement le réalisme - d'autres disent le pragmatisme - anglosaxon! Après tout, ce sont les anglosaxons qui ont le meilleur bilan.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'étais sois disant le Président du travail c'est le président des feignants il a rien fait pour les gens qui bossent il fait vraiment tout pour nous éc?urer continuer votre politique Mr Sarkozy j'espère que vous ne serai jamais plus président
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A lire les 5 commentaires qui précèdent....on semble oublier qu'il est arrivé au moment ou une bulle à effets retardants et lancinants était en train de "péter", qui conduit à la crise sans précédent que le monde connaît aujourd'hui avec les conséquences sociales qui s'en suivent, chômage, perte de pouvoir d'achat mais qu'aurait il fallu attendre de l'autre, celle qui ne pense qu'à faire parler d'elle...pour exister, et dont la légitimité aujourd'hui se limite au poitou charente;donc avant de juger, il faut gérer et quand il y a des urgences, il faut parer au plus pressé, reconnaissons que de ce côté là, il a su faire en sorte que vous ne fassiez pas la queue au guichet de vos banques pour y retirer vos avoirs, et psychologiquement c'est déjà beaucoup.le bilan on le fera en avril 2012, alors là oui l'autre candidate aura voie au chapitre...si tant est qu'elle est quelque chose de "juste" à proposer à une france incapable de se réformer et de voir que le monde bouge .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce bilan provisoire est déjà inespéré. Comment faire ce qu'il faut, ce qui est indispensable, dans un pays si formidable avec des citoyens si peu citoyens ! Bravo pour le courage et le volontarisme du Président de la République, pourvu qu'il tienne bon. C'est joli et agréable par exemple de faire un défilé unitaire pour le 1er Mai, mais en vérité, cela est le plus facile et le plus inutile. Les démagogues même groupés ne seront toujours que des trompeurs. Ce qui nous renforcera et nous rendra prospères et heureux c'est de se prendre en main, de ne pas tout attendre de l'autre, surtout quand on prend l'Etat pour l'autre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense qu'on l'accuse beaucoup, et que l'on remet sur lui toutes les fautes du monde. Il a fait ce qu'il pouvait, et s'il est très médiatisé, c'est certainement parcequ'il fait des choses pour la France et qu'il agit. Regardez Jaques Chirac, très discret, à un point que l'on se demander ce qu'il faisait vraiment au pouvoir, trop occuper par les relations internationales, la france était justement dans les mains des ministres. Cette fois-ci nous avons un Président présent. Il n'est pas parfait, mais je pense que c'est inutil de l'accuser de tout. De toute façon, personne ne sera jamais comptant de son Président, il aura toujours un défaut, cela fait parti du système Français: Se plaindre, citiquer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme au KENIA, l'ABSTINENCE des FEMMES DES PARLEMENTAIRES PENDANT LES toutes SESSIONS PARLEMENTAIRES, va devenir un CHALLENGE SACRé pour sauver la société Française à la dérive. Dans ces conditions, nos parlementaires n'auront plus aucune excuses pour ne pas être présentes dans les bancs de l'ASSEMBLEE NATIONALE et DU SENAT, mais ON POURRAIT ESPERER DE MEME DANS LES CONSEILS REGIONNAUX.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moi je pense que cet homme, trés intelligent, est dangereux pour le pays...son bilan sur 2 ans passe encore inaperçu mais le pire est a venir.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On peut lui reprocher sa communication au début de son mandat, sa vonlonté de tout vouloir faire tout de suite et une certaine débauche sécuritaire (plus chiffrée et répressive que sécuritaire).
A part ces points qui peuvent être montés en épingle, je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que son bilan est mauvais. Les français et les médias sont assez grands pour monter les uns contre les autres, ça fait vendre du papier et ça permet aux raleurs de rester des raleurs.
Durant ces deux ans nous avons eu une crise financière mondiale et il a réussi à mettre les verrous pour cela nous touche le moins possible. Aux Etats Unis, les gens se sont retrouvés à la rue alors qu'en France, les gens sont dans la rue, la plupart du temps sans savoir pourquoi. Tout est basé sur une haine inconsidéré pour le changement, les réformes et la personne qui à été élue par de nombreuses personnes qui pensent comme moi et qui ne se basent pas sur des rumeurs haineuses sans fondements mais sur des faits. Il serait bon de relater des faits ou d'être plus pédagogue.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un homme politique, qu'il soir Elu ou Président, se doit d'être honnête pour être cohérant...

Monsieur Nicolas Sarkozy ne fait ni oeuvre d'honnêteté, ni celle de cohérence...

La France va encore dégringoler... L'Espérance est marquée par un avenir réel pour
la génération en cours et celle à venir... Et bien, ça n'est pas le cas... Fini...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
60 ans de socilao marxisme et d'ultra collectivisme ont fini par détruire ce pays à la dérive et le Président actuel fait à peu prés comme les autres. Il compose avec les différentes mafias existantes, syndicats, administration, médias et autres). Pas de perspectives libérales et humanistes à l'horizon.
La pression fiscale est de plus insoutenable. Fuyons !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le bilan est globalement positif si l'on tient compte des circonstances mondiales. En effet n'en déplaise à certains le paquet fiscal(pas confondre avec bouclier du même nom) a permis à des travailleurs peu payés d'améliorer leur pouvoir d'achat (défiscalisations des HS , rappel les hauts revenus ne font pas d'HS; la loi de modernisation de l'emploi a favorisé l'emploi (autoentrepreneur), le chômage partiel dédommagé à concurrence de 75% de brut et une foultitude d'autres mesures fiscales, sociales fluidifiant l'activité. peut mieux faire certes mais en 2 ans, pas mal quand même. Ce n'est que mon avis.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ escabeche : Une espérance ? Où étiez vous entre 2002 et 2005 quand ce cher Sarkozy était ministre de l'intérieur et qu'il a enflammé la banlieue, qu'il a posé ses lois sécuritaire, LSI (ou loi Sarko), LSQ (2001, c'est vrai... mais UMP quand même). Tout était prédestiné à ca...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
fiasco d'autant plus navrant qu'il reste en tète dans les sondages pour l'election presidentielle de 2012.c'est vrai qu'en face!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Derrière l'esbrouffe et quelques qualitées (on arrive pas la sans talent,seul jonny halliday sait faire). Un homme de droite classique sans imagination avec des tentations liberticides (loi hadopi).Bref la Seine continue de couler jusqu'a la prochaine inondation.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
reforme 1 pas en avant 3 pas en arriere.notre president n' pas les moyens de ses embitions .la france est gouvernez pars les syndicats de gauche donc pourquois voter ump ?????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Marre d'en entendre parler tous les jours.
Peut-il faire un peu moins de petites réformes et aborder les grandes comme il nous l'avait promis. (redéfinition du rôle du service public, réforme des retraites (pas celle déjà faite avec les régimes spéciaux mais la vraie !), etc...
Et surtout, est-ce qu'il pourrait faire appel à un spécialiste de la stratégie qui puisse donner un but à 5, 10 et 15 ans au changement de la France que doivent entraîner ses réformes.
On n'y comprend rien sur la cohérence des centaines de lois qu'il fait voter depuis 2 ans !
Quel gâchi
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a l'allure ou ça va , il ne finira pas son mandat. c'est un dictateur et un truqueur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan très négatif! Pouvoir d'achat non maintenu malgré ses promesses(si,le sien),les retraités oubliés(sauf une aide symbolique),pas de politique claire,il donne l'impression de naviguer à vue(intervention sur le moment émotionnel pour annoncer des lois),il donne plus d'importance aux conseillers qu'aux ministres,ne tient pas compte des grèves et ce que le peuple demande (plus de justice sociale).Les banques sont aidées et il n'a pas demandé de contreparties.Il aurait très bien pu demandé aux banques,par exemple,d'effacer un an d'intérêts pour les particuliers qui ont des crédits à la consommation.
Sur le plan international c'est la Berezina.Je suis à l'écoute de ce qu'il se dit à l'étranger,je lis les journaux sur internet,je vais souvant en Italie et l'opinion est la même qu'en France:arrogance,on frise le ridicule!
Encore 3 ans.Que c'est long!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vive Sarko!!! Très bon président, ca nous change de l'absence d'énergie et de cran de Chirac!
Il ne fait parfois pas les réformes à fond, mais il a le mérite de mettre le pied à l'étrier!!
Vive Sarko!! Keep going!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le président Sarkosy a eu le courage d'entreprendre certaines réformes (enseignement, hopital,retraite, les 35 heures ...), indispensables ce qu'aucun président précécédent n' osé faire. Malheureusement, à peine son mandat commencé, la crise financière et économique est arrivée en conséquence la tache est bien plus difficile pour lui et pour atteindre les objectifs qu'il s'était fixés et pour lesquels il a été elu , ne l'oublions pas.
Je lui reprocherai de ne pas avoir eu le courage de supprimer purement et simplement l'ISF dès son arrivée afin que les gros capitaux restent en France et investissent dans notre pays nous en aurions bien besoin aujourd'hui.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un petit conseil : arrêtez-vous s'il vous plaît de massacrer la langue française. c'est pénible à lire.
et puis laissez les spécialistes s'exprimer....notamment ceux qui ont fait des études politiques et
économiques. je vous trouve tous trop raleurs.
Bon premier mai tout de même...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour a tous les lecteurs de ce forum,
Premièrement, veuillez m'excuser pour les quelques accents manquants. N'étant pas sur un clavier français c'est plus difficile de les afficher. Ensuite, J'ai lu nombre de commentaires publies, ce serait mentir de dire l'intégralité. Je suis atterre par le niveau affiche des commentaires. Il semblerait que l'idéologie politique prenne le dessus sur une réelle réflexion et étude de la situation actuelle. En effet, que l'on soit politiquement oppose a M. Sarkozy est très concevable mais il faut rester objectif et prendre conscience des décisions prises et ne pas tomber dans un débat partisan dommageable au pays. Un exemple précis et récent, la loi sur la protection des oeuvres artistiques: certains hommes/femmes politiques ont utilise ce projet de loi pour exécuter une des plus scandaleuses manipulations politiques. Au lieu de penser au bien des artistes ils ont agi de manière a être visible dans le paysage politique ce qu'ils ne peuvent pas faire s'ils doivent compter sur leurs idées... on n'entend en effet une opposition mais peu d'idées. Que M. Sarkozy ait fait des erreurs lors de l'adoption de son bouclier fiscal soit. Il n'aurait certainement pas du entamer son mandat par une telle mesure. Cependant, il faut comprendre que l'objectif de cette mesure était d'empêcher la fuite des capitaux si fortement néfaste au pays. Vous pouvez être contre c'est cependant un fait économique. Que son côté dit Bling-Bling agace, j'en suis conscient. Cependant, M. Sarkozy a au moins l'honnêteté de vivre tel qu'il est. Pourquoi cela choque? Tout est question ici d'héritage: les français ont l'habitude de présidents en apparence austère, ayant l'impression ainsi d'être compris. En réalité, les anciens présidents (il faut le dire, a part De Gaulle), se "travestissaient" devant les gens pour qu'on ne les voit pas tels qu'ils sont réellement. Tous vivaient de façon au moins aussi "luxueuse" que M. Sarkozy. M. Sarkozy fait donc pour être honnête avec les gens, une erreur de communication. Les français seraient rassures s'ils n'étaient pas au courant, ils préfèrent adopter la politique de l'autruche... Par pitié, faite preuve d'esprit critique et de discernement, le fait de cache son niveau de vie n'empêchait pas a MM. Chirac ou Miterrand de fréquenter les plus grands palaces, d'avoir des dépenses secrètes astronomiques. N'oubliez pas en effet que M. Sarkozy est accuse d'avoir des dépenses bien supérieures a ses prédécesseurs a l'Elysée mais la encore il ne s'agit que d'une question d'honnêteté. En effet, il est le premier président a faire auditer les dépenses de l'Elysee et les rendre officielles ce qui représente un grand progrès. D'autre part, les dépenses ont augmente parce qu'il a réintégré au sein de son budget les personnes payées par l'Elysée mais détachées dans d'autres ministères ce qui n'était pas le cas auparavant.
Voici acheve le paragraphe concernant les critiques pures sur la personne de M. Sarkozy. Attention, soyons clairs, il ne s'agit pas d'un propos engage, je n'apprecie pas tout dans la personne de M. Sarkozy c'est évident.
Parlons maintenant de l'action. Nous traversons actuellement une des plus graves crises de notre histoire c'est indéniable. Et, le fait que les bourses repartent a la hausse ne doit pas nous leurrer, nous n'en sommes pas sortis. Cette crise ne peut évidemment pas être attribuée a M. Sarkozy. Elle sommeille depuis longtemps et vient d'un autre continent. En effet, bien qu'elle soit mondiale, soyez fiere de la resistance des banques francaises par exemples. Cela montre que les banques françaises sont plus rigoureuses dans leur gestion et prennent moins de risques inconsidérés pour dégager des profits que leurs homologues US. Cette crise est dramatique, et nécessité donc des décisions rapides. C'est ce que M. Sarkozy essaye de faire. Cependant, ne soyez pas naïfs, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut réfléchir au reformes, les proposer, faire évoluer les mentalités... En effet, la France est malheureusement un pays difficile a faire bouger et se comporte actuellement comme un empire romain décadent (nos racines ne l'oublions pas). Il faut que les gens comprennent que tout n'est pas du et qu'il faut se démener. J'encourage fortement a ce titre les créateurs d'entreprise, c'est le moment de se lancer. Bravo aux chefs d'entreprise de plus en plus nombreux. N'ayons pas peur. Que les chefs d'entreprises / créateurs gagnent de gros montants est normal ils prennent un risque que peu acceptent. Car il est facile de prendre uniquement l'exemple de ceux qui réussissent. Les français doivent réfléchir a ce qu'ils veulent devenir car ils ont des rêves de grandeur mais n'ont pas la volonté pour les atteindre.
Certains critiquent la place de la France actuellement. Il n'est pas étonnant que la France devienne une nation de second rang quand on voit que dans les commentaires publies les français ne savent pas écrire français.
Ne croyez pas que je fasse parti des plus aises, ce n'est pas le cas. Seulement je sais ce que je veux, et je me donne les moyens d'y arriver. Il est important en France de promouvoir le travail.

A bon entendeur
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Heureusement que les français ont élu Mr. Sarkosy, car devant la crise mondiale et alors qu'il présidait l'UE il a su très rapidement prendre les mesures qui s'imposaient et les faire prendre aux autres chefs d'état, en particulier sauver les banques
. Si cela n'avait pas été fait, les conséquences auraient été catastrophiques et la situation bien pire que celle que nous connaissons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je soutiens sarko, nous sommes en crise, la france est un pays des plus difficiles à manager, cause syndicats. ce sont eux les responsables de la merde pas sarko, ilssont la plus, plus, plus > Les gens doivent savoir economiser.
Les stations de skis ont fait le plein, le week end de paques aussi, le week end du 1er mai cést trop. meme pas le fantome de la grippe rodant n'arrête les gens. '
Alos laissez moi rire. Si on a de l'argent pour les vacaces mult vacances, je ne parle pas de la mini minorites qui ne part pas. Je parle des tricheurs, ceux qui pleurent et qui touchent tout à tord.
Je pense à toutes ces jeunes femmes mono parentale qui ne le sont pas et qui encaise.
Je souhaite que M Sarkozy fasse un gros nettoyage, car les plus touchés sont trés discrets car ils ont honte....
M Sarkozy continuez, il y a des reformes dures à faire, vous seul avez eu l'estomac de le tenter bravo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qui aurait fait mieux ?
l'illuminée du Poitou ?
Villepin de Clearstream
l'homme qui susurre à l'oreille de Sarnez ?

En démocratie, on ne prend jamais l'idéal, mais le moins pire. Si on avait pris le meilleur, on aurait repris Giscard, Barre, Balladur, sans doute Rocard, Mendes France etc...

Mais voilà... faute de grive, on prend des merles chanteurs et je trouve qu'à ce compte là, malgré quelques erreurs (qui n'en fait pas) il ne s'en sort pas trop mal. Les promesses électorales ne sont jamais faites que pour ceux qui les écoutent... Donc les déçus (y compris la gauche), peuvent toujours pleurer.

Je ne ferai pas partie des déçus, des réformes ont été faites, il y en a encore à faire plus, plus loin. En définitive, il est navrant que la crise économique empêche d'aller plus vite et plus fort. Dans l'ensemble, on a un bilan structurellement positif.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour la fête, un bal masqué serait fortement recommandé . A en croire le calendrier , "Prudence" donc .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
decu et trompé, ses ministres ne sont pas mieux uncun n'a eu le courage de démissioner
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nul nul 1000 nul. Ce monsieur n'a pas de charisme.il est néfaste pour l'unité de la france. Il n'est pas courageux . il donne une mauvaise image de la france à l'étranger.Il soigne une élite courtisane pourrie jusqu'aux os . vivement 2012 .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan très en deça des attentes. Une communication catastrophique (effet d'annonce systématique), drammatisation excessive, vantardise, manque de respect, c'est l'homme politique que je n'arrive plus à écouter. Il est devenu inaudible. Les réformes: toutes commencées pas une de finie. Baisse de TVA sur la restauration: 3 milliards de manque à gagner pour l'état pas an, un Charles de Gaulle par an, pour un secteur protégé de l'international, c'est plutôt pas mal.
Sur la crise, plutôt bien géré, sauf le plan de relance qui sur le principe est plutôt bon mais très faible dans son application et montre l'absence d'idées et de stratégie de long terme (La France dans 20 ans c'est quoi)
Le Grenelle de l'environnement reste lettre morte. La réforme des Universités et de la recherche a été lancée, est-elle pour autant si bien que cela?, j'en doute.
Que dira t-on de Sarko dans 3 ans? Qu'il n'a pas changé grand chose! Que c'est un président faible qui s'est arrêté avant les vrais difficultés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
De Clovis a Chirac, personne n'avait jamais aussi rabaisse, ou meprise la france et les francais comme le fait Sarkozy, amnesique fils d'immigre amateur de chasse aux immigres. Quel ingrat! Naboleon Bon Appart de Bling Bling et de Neuilly descendra de son piedestal. On croirait presque qu'il a ete baptise a la Madeleine ou a Reims. L'homme qui se veut plus francais que Clovis se croit tout permis a l'interieur comme a l'exterieur du territoire! Le bilan de Naboleon 1er et dernier, est simple: la france est passee du statut de Republique a un triste melange de ripouflic et de ripuefric, la parfaite raiepublique s'attaquant a toutes les bourses surtout les petites. Sarkozy a mis Marianne sur le trottoir rue St de Denis a Paris. Sarkozy a mis l'honneur de la france au niveau des egouts de paris. Ripouflic - Escroquerie - Fumisterie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce n'est pas insultant ce que je vais dire , mais je trouve que Nicolas Sarkozy est bien naïf de croire que l'on peut faire bouger les Français. Il n'y a pas pire peuple de râleurs, d'éternels mécontents et surtout accrochés à leur petits avantages .B.OBAMA ne tiendrait pas deux mois comme Président de la France ! Surtout à 18 000 ? ! Il vaut mieux être PDG d'une entreprise du CAC 40 à 300 000? (avec bonus ,retraite chapeau etc ..) où comme cet entraîneur marsaillais qui va toucher royalement 250 000? pour un club d'un pays du golf ! Mais qu'il se barre , je le lui recommande chaleureusement . L'herbe est vraiment de beaucoup plus verte ailleurs qu'en France !Bref; les Français ont besoin d'un Président qui ne fasse pas de vague ; qui ne remette pas en cause leurs avantages acquis , un Président qui les dorlotte et les caresse dans le bon sens du poil. C'est malheureusement la faiblesse de Nicolas Sarkozy que d'avoir crû que l'on pouvait faire autrement !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nul
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un malade mental ... danger !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko n?est pas mal du tout comme président, il est très actif et énergique. Dommage qu?il soit aussi permissif sur la délinquance « issue de l?immigration » pour être politiquement correct. La France aurait grand besoin d?un bon coup de Karcher !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel dommage que la crise qui est arrivée ait empéché Sarko de faire à fond toutes les réformes nécessaires à ce pays. Pour une fois que nous avions un président actif et courageux. Mais continuez quand meme Monsieur le Président les francais vous seront un jour reconnaissants d'avoir fait ces réformes, et n'écoutez pas ces sectaires qui veulent à tout prix conserver leurs privilèges et qui se disent des gens de partage.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je n'aime pas le personnage, mais il faut bien admettre qu'il se donne à fond (surtout au niveau international).
Et sa femme... Quelle belle femme !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
M. Sarkozy a aboli quelques privilèges, et il n'a pas fini. Il a entrepris des réformes qui attendaient depuis 1958. Bien sûr, son action dérange certains, mais l'inaction de ses prédécesseurs était bien plus dérangeante. Monsieur Sarkozy, s'il-vous-plaît, continuez !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Certains vantent ici les réformes de Sarkozy, mais parle-t-on bien du même Sarkozy qui annonçait il y a 2 ans vouloir introduire les subprimes en France??? Ce qui sauve la France aujourd'hui par rapport à la faillite U.S. c'est justement un modèle de redistribution que Sarko est en train de détruire pour enrichir les plus riches (souvent des fils à papa qui n'ont aucun mérite). Mais le marché s'autorégulera disait Friedman... Incompétents!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un récent commentaire du directeur d'un institut de sondage: la confiance des Français dans l'EFFECTIVITE de "réformes" de NS est en chûte libre. Il semble que l'électorat aît bien plus de mémoire que les "communicateurs" entourant le "gouvernement". Et qu'il commence à se lasser des PAROLES sans aucun effet, l'annonce passée. Heureusement pour le parleur, la "crise" lui aura donné du temps. Sinon, il n'est pas exclu que l'heure des comptes aït été avancée...
PS Et je ne dis rien des commentaires (non pas rapportés, mais lus (Internet)) de la presse étrangère sur NS... C'est vraiment étrange que son électorat tienne à ce point à ne pas s'informer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MR BEAN EN PIRE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Avant son besoin de passage en force sur la loi HADOPI , j'admirais l'énergie de ce président mais maintenant honnêtement j'ai des doutes sur son honnêteté , toujours de belles paroles mais dans les faits il crée beaucoup de désillusions , prend parti pour les plus aisés au détriment de la masse populaire dans le but ultime de garder son électorat ... Sur le g20 il m'a impressionné mais avec un peu de recul je me demande toujours s'il nous dit la vérité et combien de médias télévisés sont manipulé et corrompu , bref il manque vraiment beaucoup d'humanisme et de fraternité a ce président , je fini par aimer ségolène alors qu'avant ce n'était pas le cas ... pour moi ce président est décevant et m'aura ouvert les yeux sur ce monde impitoyable qu'est ce monde capitaliste ..Ce sont ce genre d'hommes qui nous obligent tous a participer a un géant crime contre l'humanité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Super, magnifique et pour tout dire , n'ayons pas peur des mots, c'est tout simplement divin. Dans la vie il y a deux grands axes, l'ETRE et l'AVOIR ; et bien notre leader suprême maîtrise totalment les deux! Pour l'AVOIR, il ne cache pas qu'il a, qu'il veut plus, encore plus , toujours,plus , d'une part. D'autre part, pour l'ETRE, il suffit de "brancher" notre conscience au niveau qui est en permancence le sien sur les plans affectif, émotionnel et spirituel (plans qu'il nous montre dans un don total de lui-même, pour peu qu'une caméra passe par là) , pour , enfin, apercevoir la divine Lumière d'un l'Esprit Eclairé directement par En Haut ! et quand je dis Eclairé, je ne pense pas "ampoule basse consommation". Enfin une vision du monde, du Vivant, du Beau, du Vrai, ...

Une seule ombre au tableau: comment se fait il qu'il ait besoin de commentateur du type "jean-yves" qui écrit "Qui aurait fait mieux ? l'illuminée du Poitou ?"
Vraisemblablement jean-yves , vraisemblablement, mais un peu de patience , et pour peu que Dieu nous prête vie , nous verrons cela, j'ai dit !
Bien à vous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko était en 2007 un candidat ringard alors qu'il voulait revêtir les vêtements de la modernité, c'est à dire s'habiller à la sauce anglo-saxonne façon Bush. Quelques mois après son élection, en août 2007, c'est le début de la crise des subprimes (sarko expliquait à ce moment là qu'il fallait pouvoir hypothéquer sa maison pour consommer...). Comment faire confiance à un homme qui n'a rien vu venir et qui défend toujours les intérêts de ses amis milliardaires contre le peuple en période de crise. Il ridiculise la France à l'étranger et divise les siens dans son pays. Vulgarité et ignorance sont la marque de fabrique de ce Président. Dehors Naboléon !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
S'il continue comme ça le tout petit, ça va mal se finir. Aucun Président n'a réussi jusqu'à présent à susciter des sentiments aussi violents et négatifs alors qu'il a été élu haut la main il y a seulement deux ans. Pourquoi ? Parce qu'il n'a pas compris qu'il était le Président de tous les français et pas que de ses seuls amis riches et qu'il n'a pas tenu ses promesses de campagne. on attend toujours qu'il aille chercher de la croissance avec ses dents... Bouffon !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le parcours de Sarko ressemble de plus en plus à celui de Bush. Discrédit à l'extérieur de nos frontières et manipulation des médias à l'intérieur. Ca se finira également de la même façon, et on jettera ce vantard dans les oubliettes de l'Histoire. ll n'a rien compris à la culture de la France, à sa tradition d'indépendance, à ce qui fait d'elle un pays pas comme les autres. Faudrait-il qu'il arrive à terminer son quiinquennat s'il continue comme ça.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ON NE COMPREND RIEN A CE QU'IL FAIT OU DIT. L'INVERSE ET SON CONTRAIRE PARFOOIS DANS LA MEME PHRASE. AUCUNE VISION A MOYEN ET LONG TERME. COMME CHANTAIT SOUCHON, IL FAIT BIDON CE PRESIDENT DE NOTRE REPUBLIQUE. ET IL ARRIVE A FAIRE DES FAUTES DE FRANCAIS COMME S'IL EN PLEUVAIT. IL EST LE DIGNE REPRESENTANT D UNE POLITIQUE DISPARUE : CELLE DU BUSHISME
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce président est vulgaire, marche comme un canard, fanfaronne aux bras de sa femme (toujours les mêmes commentaires concernant son épouse lors de ses voyages) et nous ridiculise à l'étranger. Les autres chefs d'Etat et de gouvernement le regardent d'un drôle d'air. Sur le plan des idées politiques, rien de neuf, ou plutôt que du vieux avec des recettes libérales nulles pour nous sortir de la crise. Ses amis sont en général grassement récompensées (le scandale Tapie), ce qui est d'autant plus choquant en cette période économique très difficile. Notre pays méritait mieux que ça, mais qui?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est peut être un peu rapide comme jugement mais son bilan est NUL.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il suffit de brandir une carotte et les francais retourne la chemise comme disait de gaule les francais c est des veaux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
lamentable. voici la seul mot véritable pour juger les 2 ans de l'arrivée au pouvoir de mr sarkozy.
Pouvoir d'achat. Sécurité. bouclier fiscal. augmentation des impots locaux etc...... TOut ca avec en prime un mépris pour les francais (sauf les riches bien sur ).i
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous devriez vous dire qu'heureusement que nous avons NS . Dans quelle galère serions nous si la gauche était au pouvoir, à part les critiques et la haine ils ne sauraient pas gérer cette crise mondiale . Bravo NS Les français ne sont pas si malheureux que cela . I
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme dit ma grand mère "Nous n'avons pas le cul sorti des ronces..."cela veut tout dire. C'est un homme liberticide et dangereux. Voyez comment les tribunaux punissent les propos à son encontre et l'impunité totale qui le concerne. Avez vous déjà entendu un Président Français insulter ses concitoyens....A méditer!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
HEUREUSEMENT que nous avons voté pour Nicolas SARKOZY - il a bosté les autres -
Les français sont les seul a vivre correctement.

la mémoire : 25 ans avec les autres ca se paye CHER

Bravo Nicolas Sarkozy je vote pour vous et vous soutiens.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un peu de reconnaissance à l'énorme travail dans les conditions économiques actuelles n'en déplaise aux DEPRIMES DE LA GAUCHE DESTRUCTRICE ... imaginez seulement si vous aviez eu la folle du Poitoux au commandes ??????????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tous ces pauvres français qui s'imaginent que les chose peuvent changer en un claquement de doigt !!!! pauvre GAUCHE !!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis 2007 la GAUCHE qui a perdu ne pense qu'a 2112 et n'a jamais pensé agir dans l'intérêt des français ALORS un peu de calme !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bravo ...tu peux etre fier de ce que tu nous as entrepris depuis 2 ans..continues sans te retourner sur les minables de tout poil qui certainement ne te veulent que du bien ......
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
SARKO = SOCIALO COMMUNISTE
SARKO = LIBERTICIDE
SARKO + RICHES + PRESSE = CARRIERE PERSONNELLE
SARKO + CARNET ADRESSE = FORTUNE PERSONNELLE
SARKO = MOI MOI MOI MOI MOI......
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
2 ans de sarkozy, c'est parfait : l'armée n'est plus une "défense nationale" mais une brigade dans la croisade de l'Occident en déroute contre le reste du monde, la crise permet d'accélérer les délocalisations et la ruine de l'industrie française, le traité européen est imposé aux peuples et, grâce à sarko, la dictature européenne montre désormais son vrai visage. La grippe H1N1 arrive opportunément pour accélérer les entraves aux dernières libertés. C'est parfait... Juste une question : les masques vont-ils être obligatoires ou interdits ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
systeme social=de la casse , de la casse toujours de la casse. sous sarkozy , pour béneficier de mesures positives il faut être très riche les autres passent à la caisse.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin un président qui bouge. Enfin un président qui acquiert une notoriété internationale. Voilà un président dont le mandat débute au milieu d?une crise internationale inattendue et grave. Systématiser les critiques comme le font certains est totalement injuste. La France a une chance de se sortir de la crise avec des dégâts limités. On peut imaginer la situation dans laquelle nous serions si Ségolène Royal avait été élue compte tenu de ses inconséquences et de la division de son parti ! Je n?étais pas Sarkozyste, mais je dis chapeau, même si bien sûr il y a des imperfections.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je pense sincérement que c'est effectivement le meilleur
c'est pour celà qu'il provoque des critiques.
espérons que la confiance lui sera accordée pour un deuxième quinquennatafin qu'il puisse compléter les réformes engagées dans ce pays par trop récalcitrant et rétrograde et qu'il laissera une France modernisée dont on saura le remercier un jour peut être.

après tout De Gaulle que les français ont aussi si salement critiqué en faisant preuve d'une mémoire bien courte et de tant d'ingratitude voit aujourd'hui ses qualités reconnues
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
declenchons un mai 68
ouvrier reveille avant quil ne soit trop tard
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un grand président qui promeut des orientations économiques modernes, qui,en pleine crise financière, réinterroge les finalités de la production et du lien à l"environnement de celle- ci.
Un président qui affine une politique d"acceuil des salariés migrants en lien avec les besoins réels
de nos Pme et autres entreprises. Constatons aussi qu"à l'heure d'une évolution scientifique et
technique considérable il modernise l'administration et l'adapte aux besoins futurs. La question de la dette est prise très au sérieux et la rigueur est de mise. Tout cela me cnvient et me rassure.
Et pour ce faire une émotion teintée d'angoisse il suffit d'imaginer ségolène au pouvoir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Fossoyeur de l'humanité, soumis au diktat de l'Union européenne qui est l'état major des marchés financiers.
Sarkosy n'est pas pire qu'une ségolène. Ils ont d'ailleurs le même programme. Le système capitaliste a fait faillite : produire autant de richesse pour jeter les trois quart de la planète dans la misère : Faut pas être économiste pour estimer qu'il faut passer à un autre mode de production répondant aux besoins sociaux et expropriant les parasites.
Sarkozy tente de faire survivire un système qui n'a pas le moindre avenir. Il fait déjà partie du passé.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais qu'est ce que c'est que ce forum ? Les trois quarts des intervenants écrivent n'importe comment avec des erreurs de syntaxe vraiment énormes! Certaines phrases sont quasiment incompréhensibles! C'est pas étonnant, la vulgarité est vraiment à la mode par les temps qui courent et au plus haut niveau de l' Etat... Monsieur Sarkosy est un imposteur. Son action est décousue et injuste ; le Parlement est méprisé et transformé en une machine à voter des lois à la chaîne. Ce sont souvent de mauvaises lois, préparées à la va-vite et qui, pour la plupart, seront inapplicables. Le bilan de ce Président, au Gouvernement quasiment invisible et inconsistant, est tout à fait catastrophique pour notre pays et ce qui ajoute à la tragédie c'est que l' Opposition n'est pas crédible actuellement. L'avenir s' annonce sombre...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cet homme a de trop de problèmes à régler avec lui-même pour pouvoir s'intéresser aux autres et à son pays. Son égocentrisme le rend aveugle. Le pouvoir lui a fait définitivement perdre le sens de la réalité des français. Encore 3 ans à devoir le supporter, mais arrivera t-il seulement à termnier son quinquennat?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il ne faut pas se leurrer il bosse pour ses riches copains. Il fait appel à ses partisans ump pour animer ses réunions publiques... trop peur de se faire traiter d'incapable... ce qui est vrai. Mais ceux de son parti utilisent l'argent du contribuable pour faire leur propagande avec leur bus. Et quand on les critique pauvres petits, ils jouent les victimes...en gros... trafiquez plus avec ump, pour mieux tromper
les gens qui votent.
bilan de deux ans: vive une république bafouée.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très bon sur la présidence européenne, très bon pour aller vendre des centrales nucléaires ailleurs, courageux d'avoir entrepris certaines réformes mais le probleme c'est qu'aucune de ces réformes ne font avancées les choses au contarire c'est un retour en arrière, le muselement des médias, là où l'on place ces amis et on leur fait des cadeaux (TF 1, Bouygues, Bolloré, Lagardère....) et enfin très mauvais sur le plan intérieur, pas mieux que ces prédecesseurs !
Sur le plan international, ils étaient tous très bons mais dès qu'il fallait réformer le pays, il n'y avait plus personne ! Sarkozy fait pareil sauf qu'il ose mais n'explique pas ses réformes et ne pense pas du tout aux classes sociales peu aisées ! de plus, je pense qu'il est mal entouré.
Note globale : 6/20
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il a été élu donc respectons le vote des français !
Mais moi j ai honte d'etre français quand je compare le discours de Monsieur SARKOZY sur la recherche et celui de Monsieur OBAMA
Je ne critique pas le fond c'est à dire les réformes entrprises, ais l'homme qui représente la france. Il y a d'autres homems à droite bien plus compétent:Xavier BERTRAND par exemple
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NS pour Notre Seigneur et non pour Notre Sauveur !
A quand les vraies réformes de fond ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
hormis, de raquetter les automobilistes, ce type n'a pas du tout améliorer la sécurité des français. il y a temps de chomeur, il ferait bien d'embaucher des flics et de leur faire leur vrai JOB. empecher la délinquance, les braquages, les viols, les agressions verbales, physiques etc.....
c'est sur que quand on dort à l'Elysée avec garde du corps, voiture blindé jet privé et gendarmerie dans la rue, on n' a pas le même problème que ceux qui vivent dans les banlieux. Croyez moi, ce type est un opportuniste, nouveau riche qui a pris le pouvoir et n'est pa près à laisser sa place
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko , monsieur populiste, traduit le manque de crédibilité de la classe politique dans son ensemble.En France, quand arrêtra t-on de confier le pays à des politiciens sans envergure? Arrete t-on les querelles de parti stérile . le problème , c'est à gauche comme à droite , il n' y a pas non plus de leader crédible .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bien sarko continu sur ta lancer sa finiras par payer chef d entrepise pendant 37 ans je connais les gens aux travaille
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il nous fallait un chef qui en ait des grosses, nous l'avons élu en connaissance de cause, il aura largement contribué à un changement absolument nécessaire (et douloureux), mais LUI, il l'a fait! Merci Monsieur Le Président. Nous acceptons ces réformes et nous reconduirons votre mandat.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Non seulement nul mais méchant comme tous les petits!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Finalement quand on lit ces commentaires, il y a deux catégories de Français : le Constructeurs et les Destructeurs. Les Constructeurs qui soutiennent un Président qui agit et essaie de faire bouger une France toujours difficile à réformer. Les Destructeurs qui sont contre tout ce qui peut faire bouger les lignes, cramponnés à leurs avantages z?acquis, totalement en panne d?idées pour faire face à une situation difficile. Si vous sortez de votre parti-pris, n?avez vous pas honte de faire partie des destructeurs qui ne peuvent que gâcher l?avenir de nos enfants ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On peut critiquer la forme (elle ne me gêne pas), on peut critiquer la philosophie "libérale" (je ne m'y risque pas), mais on doit au moins reconnaitre que Nicolas Sarkozy respecte ses engagements à réformer (ou tenter de ) ce pays. Si l'on veut survivre dans la compétition mondiale, il nous faut un leader, et Sarkozy est ce leader. Il nous le prouve chaque jour et je l'en remercie. Au fait, je ne suis pas encarté UMP...et je suis fonctionnaire!
Dr S. Arques, chef de service de Cardiologie, CH Aubagne.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
rv de castres pour moi son bilan est negatif
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
S.A.R. (son auto suffisance ridicule) Nicolas 1er, à tout du roquet, il abboie très fort, fait semblant d'être féroce gardien de l'ordre public mais n'arrive à mordre que quelques mollets, ceux des petites gens, mais surement pas ceux de la nouvelle classe des nouveaux grands seigneurs de la république féodale de type anglo-sales cons, les patrons du cac 40 et autres grands pontifs financiers. Mais aurions-nous mieux à attendre de l'anesse du Poitou, du bénet basque ou de la joufflue des beffrois, sans ignorer bien sur le retro-communo-marxo-trotskyste du NPA.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis pas convaincue que M Sarcozy connais le peuple françaises, en plus, Il ne pas du tout indépendant de son CLUB politique, un président de la république doit renoncer a la son partie politique, si non, il ne peut pas représenter tous les Français, Il est perdu et infantilise par son entourage.
Bien a vous!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les gens dans ce forum croient connaitre ce personnage. Pourtant, la seule chose qu'ils voient a été maintes fois scenarisée par ses conseillers. Comment peut on dire que cet energumène "se démène comme un diable" au niveau français et international? L'illusion qu'il donne semble faire son effet... merci les merveilles de la communication...
Pourtant, dès qu'il s'agit du fond, on se rend compte que cet être prend aux pauvres pour donner au riches (des MILLIARDS aux banques sans contrepartie!!), chasse les immigrés comme s'ils étaient les responsables des problèmes nationaux, stigmatise les fonctionnaires pour l'inefficacité du service publique (pas étonnant que les services soient de mauvaises qualité quand on voit le manque de moyens accordés aux fonctionnaires, en particuliers les profs et les médecins) et les fait passer pour des nantis alors que Mr Sarko 1er a un chateau a Aubenas (07), des rollex, des grosses voitures et une mannequin en guise de femme. Sans parler de sa bande de potes qui s'engraissent tous au passage et qui sautent de Ministère en Ministère.
Je prédis une décapitation bien méritée pour cet escroc à la petite semaine, ce vendeur d'armes sans foi ni loi.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On a connu DIEU (François MITTERAND); on a peut-être un dieu; s'il réussit, ça nous suffit; n'oublions pas que l'univers a été créé -dit-on - en sept jours et nous Bordélisons depuis deux siècles; il y a du boulot!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A su réagir et ne pas attendre que cela passe, cependant faire attention à ne pas s'identifier avec la fonction et savoir rester tiers entre les Français et leurs désirs réalisés ou refoulés et la France lieu d'accomplissement imaginaire de désirs .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
IL ME SEMBLE QUE NOTRE PAYS TANGUE AU PROFIT INSATIABLE DE QUELQUS UNS! CE N'EST PAS LA VOIE QUE DEVRAIT PRENDRE LE REDRESSEMENT NATIONAL
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan plutôt voire très positif, en espérant qu'il sera réélu en 2012 pour continuer. Au delà du l'engagement au quotidien, je crois qu'il a semé ce qui nos enfants recolteront pour sortir ce pays de l'ornière: la valeur travail, la responsabilité individuelle, le mieux d'Etat, l'entreprenariat,... Le chemin peut sembler brouillon et le rythme trop lent, mais ce pays est tellement sclérosé est conservateur que c'est déjà inespéré d'en être arrivé là. Je pense qu'en 2012, les choix devront se porter sur des éléments et choix plus lourds pour pouvoir aller au fond des choses: retraite à 65 ans, coupe de 20% des dépenses publiques pour réduire vraiment la dette, un enseignement supérieur sélectif,...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si j'avais des sous en rab, je dirais bon bilan.
Comme je n'en ai pas je dis (censurable) et aussi que je ne suis pas impressioné par le fait qu'en 2 heures d'entretien il ait fait plier la Russie en Géorgie, ou réunis (?) 20 dirigeants mondiaux pour donner des sous aux banques afin de compenser ce qu'elles ont dilapidées
Ah oui, grâce à lui aussi (?), il n'y a plus (on dit) de paradis fiscaux.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Narcissique, égocentrique, maniaque sont les mots qui me viennent à l'esprit pour définir cet individu
Un bilan à la hauteur du personnage; c'est à dire : infinitésimale
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a la TV les chaines annonces 68% contre sarko, si ce n'est pas du madia de gaucge ca, ou faites vous vos sondages
a clichy, dans les banlieux ou les gens ne vuelent pas bosser....
40/45% à la limite, avec le matraquqge anti sarko que l'on voit à la tv.
Un patron de hte savoie a osé parlé, on touche au bouclier fiscal moi je me barre, ce la fera 200 de plus sur le carreau, et il a raion, cet homme gagne de l'' argent avec le bc fiscal il paye quqnd meme 100 000 euros d'impot.
pas de sa,edis pas de domanches des soirees à compter. il a hypothequer ses biens pour son usine, et on le traite de sale con. Moi je lui dit monsieur, barrez vous, quand on est patron on est mal vu et vous avez raison les syndicats ne font pas d'économie, ils ne savent pa ce que c'est.
Ils ne savent meme pas compter puique dans les manif il y a toujours le double de ce qu'annonce les officiels, à moins qu'ils ne savent comper que par deux, un =2.
salut
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Erhem m?apparaît le bon représentant du français persifleur et contestataire par principe qui élève la bétise et l?injure au niveau d?un art décadent. Par contre pour faire avancer les choses c?est? le néant
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
desolee, il fallait tailler dans le lard, sarko l'a fait.
Il le fallait.
léducation. trop de faineants, trop d'absent trop de vacamces.
les hopitaux, y a peut etre pas beau coup d'infirmieres,
mais moi j'en ai jeté 4 dans un couloir entrain de fumer, je dis bine de fumer alors quúnevielle dame sonnait depuis 20 minutes. Nous avons d'ailleurs signé une decharge et nous sommes tiré,
les fonctionnaires, la poste ecouter les comiques, ils vous en parlent.
la france est representé à l'etranger comme un pays de glandeur le pays ou il y a le plus de vacances.
Ou les syndicts sont odieux, Mois j'en ai eu besoin il y a 10 ans dún syndicat, il n'a pas bougé. Ils veulent le pouvoir c'est tout. vous etes naifs tout.
Il y a la crise, c'est vrai mais bon dieu soyez solidaire non pas dans la rue, mais derriere votre president.
Ce n'esp as les femmes du pas qui vont changer la face du monde, elles l'ont eu le pouvoir, elles ont ms la france à sac . les 14 ans de ps, on ne s'en redressera jamais, vous le savez ca...
alors reflechissez à ce que vous pouvez faire pour votre pays en non pas à ce que le pays peut faire pour vous.
c'est de l'asistanat.
Mes enfants sont tous à l'etranger 15 jours de vacances par an, quand aux horaires, c'est pas 35 heure
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Outre cette haine bileuse qui se dégage de la plupart de ces lignes à l'égard d'un homme qui essaie de changer un peu l'immobilisme ambiant depuis des lustres, je suis époustouflé par la nullité du plus grand nombre d'entre vous de maîtriser par écrit (et sans doute en parlant aussi) cette belle langue qui est la vôtre. Marci à la télé minable et à l'éducation nationale vindicative.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
_De l'art à la manière, la manière d'exercer le pouvoir ostantatoire, provocateur,caractère ou caractériel, dommage, oui encore dommage, car sur le fonds, il s'est attaqué aux réformes indispensables, mais de la pire des manières, à agiter le "chiffon rouge" aux nez des syndicats, comment les ammener autour d'une table pour NEGOCIER,dévoiler la VOLONTE présidentielle avant que telle ou telle commission lui ait rendu le rapport commandé qq mois plus tot!!!! négocier ce terme est inconnu du président semble -t- il, des idées, du courage, obstiné perséverant,tt cela en pure perte, énorme gachis, alors que son capital de départ était largement positif.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est le meilleur Président de ces 30 derniéres années.
Les commentaires et réactions et critiques à son egart sont élaborés par des pseudos-socio-intellectuel qui ne font que bloquer sont avancement avec un esprit de contradiction non constructif.
A bon entendeur.........
Vive notre Président
VIVE LA FRANCE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
se mele des affaires d'autres pays,neglige ceux qui ont vote pour lui, s'attarder tros sur les details, perd toute occasion de bien faire, une deception
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Président NUL,égocentrique,incapable de maitriser ses nerfs,n'ayant aucune tenue lorsqu'il est avec d'autres hommes d'état ,toujours à mettre la main sur l'épaule des autres ,n'étant pas trés aimé d'une grande partie des dirigeants de ce monde,mais ne reculant devant aucune déclaration susceptible de nous faire détester par les autres .Il n'est qu'à voir la mise à l'écart dont il a été l'objet lors de la réunion du G 20 ,où le président OBAMA discutait avec d'autres chefs de gouvernement et laissait notre nabot à l'écart . Il fait des déclarations à l'emporte pièces ,mais devrait moins parler et agir pour essayer de venir en aide aux entreprises qui ont du mal à s'en sortir ,car synonyme de chômage. Le malheur pour notre pays ,c'est que nous n'avons AUCUN DIRIGEANT ACTUEL qui peut inspirer confiance . Si M.Aubry revenait ,elle ferait la semaine de 32 heures ,embaucherait des fonctionnaires et le monde serait meilleur,car il n'y aurait plus de chômage .Malheureusement il est prouvé que les pays qui travaillent normalement en ce qui concerne les heures de travail ont moins de chômeurs que cette pauvre France qui n'est dirigée que par des utopistes . Et le malheur dans tout cela ,c'est que ce monsieur est tout ,sauf un démocrate .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le bilan est mauvais!
L'absence de vraies réforme est consternante. C'est deux ans de plolitique avaic un pas en avant et deux pas en arrière.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis de droite, mais là c'est du grand n'importe quoi... du bruit il en fait, mais toujours pas de vrais réformes favorisant une véritable relance et surtout ce qui est insupportable c'est le manque de communication avec les principaux acteurs sociaux et économiques. Rien n'est fait en faveur des patrons de pme/pmi, qui avec leurs employés rament tous les jours pour sauver leur outil de travail.
Ce qui est grave c'est le décalage entre le Sarkozy voulant être élu et le Sarkozy président.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bon, d'accord, un peu bling bling notre président. Quelques accros à nos libertés aussi, notamment en ce qui concerne la sécurité (cf dérive de certians de nos représentants de l'ordre, aux comportements abusifs...), mais, n'en déplaise aux grincheux et toujours mécontents de tous poils, lui, au moins, il bouge! Et quand je lis qu'il n'a pas fait de réformes... alors là, laissez moi rire: ceux qui le pensent sont soit aveugles, soit de (très) mauvaise foi! Ok, il y en a encore beaucoup à faire... Mais comme quasiment rien n'a été fait depuis 30 ans...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un second commentaire, à la lueur des différents avis. Je suis atterré des commentaires stupides, agressifs, et sectaires de certains. Certes, Nicolas Sarkozy n'est pas un saint, et dieu sait que je ne suis pas toujours d'accord avec lui, mais au moins il secoue la France et ses corporatismes et conservatisme. Quand les syndicats qui peuvent à pene justifier de 6 à 7 % de salariés adhérents prétendre représenter l'ensemble des actifs salariés, cela me laisse pantois. Et tout est à l'avenant: nous avons en France beaucoup trop de crocodiles... Vous savez, cette bête bizarre avec une grande gueule... mais des petits bras!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faire pire que Giscard, Mitterrand et Chirac réunis, chapeau bas !!! Et seulement en 2 ans !!! On va souffrir un calvaire durant les 3 ans qu'il nous reste avec ce clown.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si les fonctionnaires syndiqués sont dans la rue, si la gauche dit que c'est anti-économique, si les démagos de tous poils utilisent la contestation systématique sur la forme et non pas sur le fond : C'est que le pays va dans le bon sens. La sortie de crise clouera le bec des cassandres quand le nouveau cycle de croissance mondiale s'enclenchera et que les réformes auront préparées le pays en restaurant sa compétitivité. Si le traitement fait mal, la guérison n'en sera que plus grisante.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Grâce à Son Miraculeux Sarkosy, d'un coup de baguette magique magistrale sur les chiffres : le chômage est deux fois moins gros !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un bilan très mauvais, pour un prèsident bling bling, un gros baratineur comme tous les politiques. Il ne faut pas le croire, M.Sarkozy n'a jamais tenu ses promesses. Aucune prestance, il n'est pas à la hauteur de la France. D'un point de vue économique, il a été trop optimiste, lorsque tout le monde savait depuis longtemps que le pire allait arriver. Il est très mal conseillé. Il aurait du pratiquer une politique de rigueur, et non de relance. La France n'a pas les moyens de ses ambitions. Il aurait du faire la chasse au gaspi, partout ou cela est nécessaire et surtout au sein de l'état. Si, sa politique se poursuit, on va se retrouver dans la même situation que ses modèles anglo-saxon anglais et américain, à la différence près que les français n'accepteront pas de tout perdre ( emploi, sécurité sociale...) Avec Sarkozy, la France se paupérise de plus en plus, on recule au lieu d'avancer. Les solutions existent, il faudait moins taxer le travail en stimulant l'esprit d'entreprise à l'américaine. Il faut favoriser l'investissement en poussant les banques à prêter à ceux qui en ont besoin, quitte à froisser le MEDEF, si cela est nécessaire privatisons les banques. On ne peut pas favoriser une certaine élite de la population et laisser sur le côté la majorité du peuple.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Finalement quand on lit ces commentaires, il y a deux catégories de Français : les Constructeurs et les Destructeurs. Les Constructeurs qui tirent la sonnette d'alarme en voyant un Président qui, sous prétexte de faire bouger les lignes, en profite pour faire passer toute une série de réformes liberticides qui sont autant de régression sociale. Les Destructeurs, qui ont une confiance aveugle pour le même Président jusqu'à l'aveuglement , qui ne font aucune analyse ni ne tirent aucun bilan des deux années qui viennent de s'écouler, cramponnés à leurs avantages ( ils sont déjà riches mais veulent payer encore moins d'impot ). Si vous sortez de votre parti-pris, n'avez pas honte de faire partie des Destructeurs qui ne peuvent que gacher l'avenir de nos enfants ?
Vous avez vu ? ça fonctionne également dans ce sens là.
La tolérance ça commence par accepter que l'on puisse avoir une opinion différente de la sienne sans dénigrer celle des autres systématiquement
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NS n'a aucune marge de man?uvre pour la simple et bonne raison qu'il est maqué par l'Europe et les accords de l'OMC. Une Nation sans industrie et sans classe ouvrière est condamnée...Plus de projets industriels et économiques depuis De Gaulle et Pompidou..Sa politique c'est de l'agitation ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'EST UN DESARTRE POUR LA FRANCE ET SURTOUT POUR LE PEUPLE FRANçAIS D'AVOIR ELU CE GRAND BUFFLEUR.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A force de passer son temps à s'agiter dans tous les sens et à prendre des décisions qui renforcent ou annulent les précédantes, Mr Sarkozy va finir par ne plus convaicre personne, c'est obligé ! Tant de gens sont déjà déçus, tant de gens vont le devenir dans des délais relativement courts. Pourtant nous n'assistons jamais à la moidre autocritique, à la moindre tentative de raisonner l'action de l'Etat. Toujours plus de gaffes, de parti-pris et de morgue. Tout cela se finira forcément mal, tant pis pour nous !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il était urgent de faire des réformes,il en a faite, mais ce n'est pas suffisant.... je ne dis pas qu'elles sont toutes bonnes mais qui ne se trompe pas????
Il aurait été judicieux de donner un peu de pouvoir d'achat aux plus démunis......ceci aurait peut être évité toutes ces grêves inutiles et mefastes pour le pays...
Pour ratrapper les erreurs des socialos en particulier les 35 heures qui a fait énormement de mal aux employeurs c'est pourquoi ils délocalisent et vont dans des pays ou le travail est moins cher!!! Evidement pour faire comprendre cela à des gens qui ne veulent pas entendre c'est compliqué...Les syndics sont en partis responsablent comme les décideurs en particulier MARTINE EX Aubry!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
BILAN :
LE POSITIF : l'alignement des durées de cotisation pour les retraites, la réforme des universités, la réforme de la représentativité des syndicats, la réforme de la carte judiciaire, la fusion des administrations de Bercy, la reforme audiovisuelle, la révision des politiques publiques, la diminution du nombre de fonctionnaires à service constant. La rédaction du mini-traité européen, la présidence française de l'Europe fin 2008, la gestion de la crise financière, la réforme (en cours) de l'hôpital et de sa gouvernance. Carla Bruni aussi....
LE MEDIOCRE: l'action envers l'environnement et le développement des activités vertes ; le bouclier fiscal
LE NEGATIF : sa grande gueule de petit complexé qui veut épater, séduire ; sa soif de luxe et de puissance qui gâche tout ce qu'il fait maintenant et ce qu'il fera demain
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne suis que Français d'adoption, mais je vis en France depuis plus de 60 ans.
Ce que je vais dire ci-après n'est que des contacts assez tristes pour la France.
En effet, je constate que la plupart des Français sont ralleurs, ils veulent tout avoir et tout de suite sans vouloir se donner la peine de les acquérir.
Ils veulent prendre beaucoup de loisirs, se reposer au soleil, avoir des salaires confortables, et travailler au minimum.
Je constate qu'il n'y a aucune semaine, sans grève ou sans manifestation en France. Pour un oui ou pour un non, on se met en grève ou bien on manifeste. Ce n'est pas étonnant qu'à la prise de la présidence de l'UE par un ex-pays de l'Est, la France est symbolisée par le mot "GRèVE".
Je constate que l'Education Nationale est un mastodonte ingouvernable, irréformable, intouchable qui est devenue une plaie béante pour la France. C'est un gouffre pour le budget national, mais aucun Président ne peut la toucher sans qu'il y a un tollé général de la part du principal syndicat concerné. Il faut faire GRèVE !!!
Je constate que le système de santé français est l'un des meilleurs du monde, mais néanmoins il y a beaucoup de gâchis, donc il faut aussi le réformer. Mais là encore, il ne surtout pas bouger et enlever les privilèges de certains.
Savez-vous que la France est le champion du monde (oui, c'est le journal Forbes qui le dit) de l'imposition fiscale. Ce n'est donc pas étonnant que les capitaux fuient vers d'autres cieux. M. Sarkosy a commencé à mettre des limites supérieures à cette imposition et j'espère qu'il va continuer à abaisser ces limites à des niveaux plus supportables pour nous tous. Pour l'instant seuls un petit nombre en est bénéficiaire.
Je constate que dans l'ensemble, le Français n'a pas l'esprit civique, c'est chacun pour soit et Dieu pour tous.
Pensez un peu plus à votre prochain, à votre voisin, à vos amis, à ceux qui triment pour survivre. De grâce, essayez de moins manifester, de faire moins de grève, de penser moins à vos propres privilèges et de travailler un peu plus pour le bien de tous.
Surtout dans la crise mondiale actuelle, crise qui n'implique pas la responsabilité de M. Sarkosy.
Je pense que M. Sarkosy est une chance pour la France, il a commencé à faire des réformes pour le bien de vos enfants et petits enfants, cessez de le critiquer à tout va et aider le. Sans votre aide il ne pourra pas faire du bon travail Messieurs les Français.
C'est le regard d'un Français d'adoption qui aime la France et certains Français bien qu'ils soient RALLEURS
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
adhérente de l'UMP, je suis déçue après deux ans par les promesses de campagnes non tenues notamment en justice.
l'EGALITE est un mot inconnu.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qu'il est pénible de lire des commentaires écrits par des gens qui ne savent même pas parler correctement leur langue! Tous ces donneurs de leçons ne font que répéter bêtement ce que les responsables politiques de gauche, à l'origine des problèmes que nous connaissons , ne cessent d'asséner.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'expression "Il faut faire des réformes" est une imposture morale. En effet, qu'est ce qu'une réforme ? C'est modifier une organisation. Les 35 heurs, quoi que l'on peut en penser par ailleurs sont une réforme. De même, la professionalisation de l'armée, la réforme des retraites de 1993 et de 2003, etc...

Or les réforme ne sont vues que sous l'angle néo-libéral. Tout ce qui va dans le sens du libéralisme de type anglo-saxon, c'est "faire des réformes". Tous ceux qui par conséquent ne sont pas d'accord (ou ceux qui préfère le modèle social Français) sont "immobiles". Or la faillite du modèle néo-libéral devrait tout de même ouvrir les yeux des plus obtus. Et bien NON. Comme il y a 20 ans, avec la chutte de l'autre dictature, le communisme, les néo-libéraux font comme si de rien n'était. 7 000 milliards de dollars parti en fumée ? Peu importe. L'essentiel, c'est le travail du dimanche...

Si Nicolas SARKOZY est aussi impopulaire et Jacques CHIRAC aussi populaire aujourd'hui, ce n'est pas parceque l'un "réforme" et l'autre "ne faisait rien". C'est beaucoup plus complexe que celà. NS nous a vendu le modèle anglo-saxon comme la panacée universelle, alors que JC a défendu seul contre les vents portants, le modèle social Français, issue de la Libération. Ce modèle a été réformé de multiples fois depuis 60 ans, n'en déplaise aux cocus du libéralisme.
Un réformateur, ce n'est pas forcément un libéral, bien au contraire.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A priori les lecteurs du Figaro ne représentent pas la France, car aux dernières nouvelles ils y en a encore qui le plébiscitent, mais là on a un condensé de vérités plus graves les unes que les autres... et il est toujours là... et bientôt on aura plus de liberté , ni de média objectifs: DANGER, allons tous dans l'underNet.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1980-1995=a contre sens.1995-2007=encore 12 ans pour rien sauf pour jc il evite fleury merogis 2007-2009=ce qui est fait il falait le faire mais voila! ces braves gens n'aiment pas etre deranges dans leurs movaises habitudes ou serrions sans l'EUROPE ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah.! si j'étais à sa place.! on verrait ?.on connait le discours,c'est souvent celui de ceux qui n'arrivent déja pas à se gérer eux mêmes ou qui délèguent à encore plus nul qu'eux.Si la France n'est pas au mieux c'est qu'elle doit remonter la pente de + de20 ans de socio-communiste et que le plan B n'a rien pu faire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
difficile d'osez critiquer l'action d'un homme et de son gouvernement face à une crise d'ampleur mondiale.
Pendant que les professionnels de la grève, réclament une augmentation du pouvoir d'achat, qui aggravera une nouvelle fois notre compétitivité et donc nuira à nos exportations-(1ere source de création de valeur).
Pensont surtout a trouver des solutions pour conserver les emplois par la diminution des taxes et autres freins qui empoisonnent notre pays depuis la socialiste attitude.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En réponse à celui qui se présente comme @ Fremen, s?accaparant mon pseudo et créant ainsi la confusion ce qui me paraît très malhonnête. Inverser mon analyse revient à jouer avec les mots ce que savent bien faire les socialistes. Par contre la réalité ne s?inverse pas. Avoir un comportement « Destructeur » ne devient pas positif par la magie des mots. De même l?activité de notre président n?est pas négative parce que ses adversaires pratiquent le dénigrement systématique, souvent associé à l?injure. Alors mon cher contradicteur arrêtez de dire n?importe quoi. L?action d?un gouvernement, quel qu?il soit, mérite mieux que des pamphlets et une ironie de mauvais goût. Elle mérite une analyse sérieuse, étayée et non partiale, basée sur une bonne connaissance de l?économie. Les pirouettes verbales ne sont pas de mise dans la situation de crise que nous vivons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est très très très dur de changer les mauvaises habitudes des citoyens français et en particulier de la mafia de hauts fonctionnaires qui ne veulent absolument pas que le système change et ce depuis Louis XIV !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
* Pas assez incisif (trop faible?) pour régler le problème du Mamouth: "Administration-Fonctionnaire" en ne réduisant pas leur nombre, * encore trop de complaisance envers l'imigration, * la baise... pardon !!... la baisse d'impots s'est transformée en hausse (département....), * la répression sur la route est trop vive, la petite marge d'erreur et le montant de l'amende sont souvent contestables, * pas de baisse de charges pour les PME / TPE qui n'embauchent pas faute de marché et qui doivent survivre, * mise en avant d'un train de vie indecent des politiques au gouvernement, * pas de volonté de créer LE fichier centralisé des crédit à la conso. entrée de TVA oblige, * ne contredit pas la ministre au logement quand elle annonce qu'aucune expulsion sera possible = plus de loueurs=plus de places= plus d'apt. dispo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Travailler plus pour gagner plus ?
être viré et rien gagner . . .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Finalement je n'avais pas menti..... j'avais bien tout créé en 6 jours à mon image même l'homme et la femme..... Sinon au 21ème siècle.... comment l'invisible aurait-il fait pour photographié l'invisible ? Au passage ce n'est pas moi qui ait dit que j'étais l'éternel invisible. Alors c'est qui ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
M.Sarkozy continuez bravo! Malheureusement en France il y a des gens comme Villepin qui ont rien foutu en temps que premier ministre et qui se prennent encore pour des prétendants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il a montré cmme President oue l'Europe pouvait ètre une réalité.Il nous a sauvé de la crise(la catastrophe était assurée avec Segoléne,Bayrou,les socialistes).Ila contre lui les jaloux,les incapables,les faineants,les syndicats qui ne pensent qu'à leurs petits priviléges.Il a donné à la France une place de premier plan dans le monde.C'est parce qu'il a raison que tant de gens le deteste.Il faut le soutenir......
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nul a chier gouvernement de dictateurs
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bilan positif sauf pour l immigration mais en face on a l sego ,bayrou ,besancenot ,le pen ,et tout une bande de ringards,finalement et en conclusion SARKO reste le meilleur .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Au bureau Politique de UMP : C'est pas mal pour ce petit début de réforme du pays mais il n'y a pas le compte Beaucoup de com, beaucoup trop de réformes creuses ( service minimum, régimes spéciaux, toujours trop de fonctionnaires, toujours trop de législation sociale, toujours trop d'impots etc...beaucoup trop de pipo, beaucoup trop de prudence ( la réelection ) Vous allez dans le mur comme les autres ! Bref, toujours un grave manque de courage politique comme d'habitude... dormez bien !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La démocratie s'enfuie peu à peu: une majorité godillot, un Parlement aux ordres qui rédiuit peu à peu les droits de l'Opposition malgré ce que l'on prétendait avant la réforme de la Constitution. Un aveuglement sur la crise avec des mesures fiscales à contre-emploi, les rafles de sans-papiers; ah oui quel beau résultat.

Et demain les hébergeurs Internet vont fuir la France grace à l'Hadopi. Super boulot ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les dictateurs se fichent pas mal de l'opinion qu'ils ne peuvent manipuler: il faut juste les pendre par les pieds
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Resumons nous, On epouse le grand monde ...Italien, Rollex, grande vie, voyages, luxe, cadeaux aux amis qui l'ont aidé à devenir le roi soleil pour mieux briller...Attention à la marche! le peuple GRONDE!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que de contracdictions dans les propos des "pro Sarko" et des libéraux. Ils reconnaissent que notre système de santé est le meilleur du monde, mais is oublient que ce système est en place "GRACE" aux combats faits par nos anciens.(de gauche) Ils râlent contre les fonctionnaires, mais encore une fois, ceux sont les mêmes qui en attente à un guichet de poste diront que ça ne va pas assez vite, qui diront au urgence de l'hôpital que personne est là pour s'occuper de leur enfant qui vient pour un petit bobo. Oui la France est une "exception", oui peut être que nos concitoyens sont des râleurs, mais à travers le monde bien des personnes nous envies, et ça ce n'est pas par hasard. Ce "SYSTEME" Français a été mis en place par les luttes des affreux gauchistes et des vilains socialistes. Il est vrai qu'il est préférable de vivre aux Etats Unis ou en Angleterre, là où il n'existe aucune réglementation, sauf celle de l'argent, tu es riche, tu vis, tu es pauvre, tu reste sur le carreau. Notre président est un élu, laissons le faire "ses preuves" OK pas de pb. Je veux "croire" qu'il est le président de tous les Français, et pas uniquement le président de la finance et des passe droits. Libéraux, vous "crachez" sur les fonctionnaires, sur les syndicats, les grévistes, et les gens de gauche, soyez plus démocrate, la gauche dans ce pays représente (au dernières élection) près de 50% de la population, votre libéralisme est agressesif, intolérant, exprimer vous, mais avec modération. Maintenant bonne chance à "notre" président, car même en étant "de pensée de gauche", je souhaite vraiment la réussite de la France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que de contracdictions dans les propos des "pro Sarko" et des libéraux. Ils reconnaissent que notre système de santé est le meilleur du monde, mais is oublient que ce système est en place "GRACE" aux combats faits par nos anciens.(de gauche) Ils râlent contre les fonctionnaires, mais encore une fois, ceux sont les mêmes qui en attente à un guichet de poste diront que ça ne va pas assez vite, qui diront au urgence de l'hôpital que personne est là pour s'occuper de leur enfant qui vient pour un petit bobo. Oui la France est une "exception", oui peut être que nos concitoyens sont des râleurs, mais à travers le monde bien des personnes nous envies, et ça ce n'est pas par hasard. Ce "SYSTEME" Français a été mis en place par les luttes des affreux gauchistes et des vilains socialistes. Il est vrai qu'il est préférable de vivre aux Etats Unis ou en Angleterre, là où il n'existe aucune réglementation, sauf celle de l'argent, tu es riche, tu vis, tu es pauvre, tu reste sur le carreau. Notre président est un élu, laissons le faire "ses preuves" OK pas de pb. Je veux "croire" qu'il est le président de tous les Français, et pas uniquement le président de la finance et des passe droits. Libéraux, vous "crachez" sur les fonctionnaires, sur les syndicats, les grévistes, et les gens de gauche, soyez plus démocrate, la gauche dans ce pays représente (au dernières élection) près de 50% de la population, votre libéralisme est agressesif, intolérant, exprimer vous, mais avec modération. Maintenant bonne chance à "notre" président, car même en étant "de pensée de gauche", je souhaite vraiment la réussite de la France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais foutez lui la paix fafa
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel gachis d'avoir en France un president bling bling qui utilise son energie pour soigner son image et son propre pouvoir au lieu de servir le peuple!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si gouverner c est prevoir ... Mr Sarkozy a 0/20 ... non seulement il n a pas anticipé la crise mais louait les "subprime" americains. Je suis chef d'entrerpise (20 salariés) et je suis incapable de citer une reforme, un projet à long terme dont on voit le debut du debut de l effet positif sur le pays.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je vois que des échecs: G-20 (les paradis fiscaux continuent malgré ses menaces et affirmations à la fin: tout le monde sait qu'avec un seul paradis qui restera l'argent noir continuera à circuler et la liste blanche incluent les EUA, la China avec Hong Kong et Macao, et l'Angleterre avec tous ses paradis), régulation pour après la crise, en fait les EUA omnt dérégulé et les Hedge Fonds sont au couer de leurs plans de relance pour acheter les toxiques, et les bilans doivnet désormais être faussés, en plus la séparation de banques d'investissement et commeciales ne s'est pas réétablie, ce qui vaut dire qu'il pourront continuer à jouer au casino avec l'argent des salariés et des impôts qui couvriront leurs pertes). Rien a été donc fait. Et c'est pat tout la même histoire: Des mesures travailler plus pour gagner plus en période de crise, ce qui agravera le chômage encore, j'aimerai plus la mesure la mesure pour les patrons et accionaires travailler pareille et partager un peu plus, puisque la crise est un crise du crédit et du pouvoir d'achat. ETC
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Grâce à notre Eminent Esprit Sarkosy, les 3 tiers vont bouter les investisseurs hors de France : promesse tenue ! Exceptionnel !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Seuls M.Besancenot, M.Bayrou et quelques autres croient savoir, ce qu' aurait été le sans-Sarkozy...S ' il y a un jour alternance, ce qui est aussi un mal..en soi, espèrons, qu 'ils auront beaucoup appris , dans le domaine des choses à ne pas faire !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si la Présidence de Nicolas Sarkosy se veut délibérément réformatrice,elle n'a pas mis en chantier la réforme prioritaire qui est celle du périmètre,du coût et des fonctions de l'Etat. Notre pays a un besoin urgent d'une remise plat de l'organisation de l'Etat au niveau central pour supprimer toute cette mauvaise graisse de Délégués,Comités et Commissions (sans parler du coût du double exécutif Présidence, Ministères, et du Sénat) en tout genre,au moins autant que les suppressions de postes administratifs au niveau local. La situation de nos prisons, de nos hôpitaux, de notre recherche, de l'appareil judiciaire imposent cette remise à plat sans laquelle le pays n'aura pas les moyens de ses ambitions. Il serait temps que les journaux tels que le votre posent ces vraies questions.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Jai voté pour lui mais je pense que compte tenu du discour de ce personnage c'est fini mais
s'il n'y a pas un autre candidat de droite je mettrai un bulletin nul comme lui
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nicolas est trés decevant au bout de c'est 2 ans !!
Il y en na marre qu'on parle que de lui.un peu moins de petites réformes et aborder les grandes comme il nous l'avait promis. Nicolas promais baucoup de choses qu'il ne fait pas , je ne suis pas trop d'accord avec lui....!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan plus que médiocre. Incompable de manager et de déléguer. Pas d'écoute ni de recul. Centrer sur son égo. Le nez dans le gidon manque vraiement de hauteur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NS dérange les classés à gauche et même ceux classés à droite sans oublier nos divers voisins européens qui aimaient bien l'aspect pépères des 2 derniers présidents. Les parts de "gateaux" sont plus rares pour certains qui avaient leurs fonds de commerce, les tuyaux pour fournir les informations se bouchent, de nombreuses portes (hier ouvertes) se ferment, etc.. la liste pourrait être encore plus longue. J'invite les nombreux frontaliers de France d'aller plus souvent voir, écouter et questionner les habitants des pays voisins, eux aussi ont de gros problèmes mais ils ne réagissent pas de la même facon il est vrai qu'ils n'ont pas eu le même sytème scolaire où dès le premier âge l'élève francais doit écouter beaucoup se taire et respecter le "maître" jusqu'au jour où, ce même élève, exaspéré (depuis tant de temps) réagi avec violence.
NS n'est certes pas parfait (ego, complexes, etc...) mais il essaie de bouger des choses et il est bien seul. Vivant à l'étranger depuis plu de 20 ans et voyageant souvent, j'y ai vécu de nombreuses remises en question débouchant sur les réformes dont la France a besoin aujourd'hui, et celles-ci devront concerner TOUT le monde même nos princes.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'explosion sociale européenne n'est plus très loin.
Ne soyez pas patient ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NOTRE PETIT SARKO A PENSER A SON SALAIRE,
MAIS A CELUI DES RETRAITEES 1%
MERCI POUR EUX
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les gens sont avec un salaire <4000 euros et croient tout comprendre du haut de leurs petites vies minables.
Les dirigeants nous en*culent.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les gens sont avec un salaire <4000 euros et croient tout comprendre du haut de leurs petites vies minables.
Les dirigeants nous en*culent.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce que je comprends pas, ce sont ces réformes engages qui sont tres tres longues, ca traine...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Plus que 3 ans à supporter ce facho.Que le PS se mobilise derrière un projet social.
Aux secours!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Deux ans c'est bien court, surtout avec une telle crise . Et ROYAL ou BAYROU auraient-ils fait mieux ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Contre les réformes qui amplifient les injustices ,il n'y a qu'une réponse :désobéissance, révoltes ...
Il est temps que le peuple reprenne le pouvoir !
Qui sont les voyous ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
65 % de mécontents, pas de doute : DEHORS !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vive Monsieur le président Sarkozy, il est un peu laxiste, j'espère que le prochain sera plus sévère avec les envieux, les jaloux, qui sont au RMI par protection, ceux qui ne savent plus quoi faire de leurs jours de congé, qui travaille au noir, monsieur le président n'est en rien responsable de la conjoncture, quand on veut tuer son chien, on l'accuse de mal gérer le pays.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan : des réformes de misère à contre sens de la réalité sociale et besoins économiques, une absence de projet pour la France, une aggravation des déficits publics dont la droite est devenue coutumière, un avenir glauque pour la protection sociale, un plan de relance dit "d'investissements" à côté de la plaque (réfection des ponts et cathédrales quelle ambition)... en résumé un volontarisme et beaucoup d'agitation, d'anathèmes et d'incantations totalement improductifs. Mais une orientation quasi-oecuménique aujourd'hui en faveur du partage du profit (on peut rêver !), de la régulation financière (encore du rêve !) et des revenus (chiche !), d'un trop plein d'assistance aux plus précaires (justifié mais quel virage de cuti !), la suppression du jour de repos du Seigneur (peut être la réforme de trop ?) qui ne convainc que les initiés à la petitesse politique. Et même pas une rolex garantie à tous ses anciens électeurs quinquagénaires !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan : des réformes de misère à contre sens de la réalité sociale et besoins économiques, une absence de projet pour la France, une aggravation des déficits publics dont la droite est devenue coutumière, un avenir glauque pour la protection sociale, un plan de relance dit "d'investissements" à côté de la plaque (réfection des ponts et cathédrales quelle ambition)... en résumé un volontarisme et beaucoup d'agitation, d'anathèmes et d'incantations totalement improductifs. Mais une orientation quasi-oecuménique aujourd'hui en faveur du partage du profit (on peut rêver !), de la régulation financière (encore du rêve !) et des revenus (chiche !), d'un trop plein d'assistance aux plus précaires (justifié mais quel virage de cuti !), la suppression du jour de repos du Seigneur (peut être la réforme de trop ?) qui ne convainc que les initiés à la petitesse politique. Et même pas une rolex garantie à tous ses anciens électeurs quinquagénaires !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On est en démocratie , donc il faut attendre 3 ans . A la prochaine élection , les électeurs feront peut-etre plus attention , qu'espèraient les Français avec Sarkosy ? On l'a eu plusieurs fois ministre , il devait passer le karcher ? on voit le résulat , c'est pire qu'avant , il a été ministre des finances , il ne disait rien , et une fois président de la république , il dit que la France est ruinée ? Il ne s'en était pas aperçu avant ? Que faisait-il , on croit réver . Par contre il se sert et ses copains aussi , c'est lui qui nous ruine ? alors la prochaine éélection , un conseil faites attention et réfléchissez
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourvu qu'il continue à réformer. Ce pays vieillit et ça se voit beaucoup, les conservatismes et les corporatismes sont le nouveau crédo du peuple Français. NS a armé le coup de pied, j'espère qu'il va exploser la fourmillière, l'avenir des nouvelles générations en dépend. Les acquis sociaux c'est bien sympa mais quand 1/3 de la population est exclu du système, il faut se remettre en question.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un pouvoir d'achat qui n'augmente que pour lui-même de 150 %, des retraites minables et révoltantes, un chômage abyssal, une croyance révolue en la croissance exponentielle (mission impossible !), une surmédiatisation aux agitations stériles, une ostentation vomitive, une communication ridicule, des impôts locaux qui augmentent, le travail dominical... enfin bref, le sarkosisme c'est nul.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarkosy, c'est la liberté de magouiller avec les lobbies grâce à la supression des juges d'instruction. La néomafia à la française !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan calamiteux, NS se contente de colmater les brèches et ne remet pas le système en question, ce gouvernement de droite gauche va nous précipiter dans le fond plus rapidement que prévu.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
est ce normal d avoir fait des etudes superieures de travailler et de ne pas s en sortir???????comment peut on defendre la pire garde des sceux de la 5eme republique et on comprend mieu pourquoi cecilia s est sauvee
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Catastrophique ca gronde de partout quelle performance de reunir autant de gens contre lui mais c est pas grave ce ne sont que des gens du peuple et ils n ont aucune importance a ses yeux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Europe forte sous l'Otan (ce n'est pas une blague malheureusement), revues gentilles dans la presse "Anglo-Saxone", attitude belliqueuse à l'égard de l'Iran, renforcement du renfort en Afghanistan (pour sauver le peuple Afghan nous dit-on), projet incompréhensible (pour la France) d'une Europe méditerranéenne, style de gestion 'CEO', sans grande tenue internationale (la Chine) et manipulations intra-européennes pour favoriser la politique et l'économie israëlienne. Nous parlons du bilan du président de quel pays??? Mais, il faut avouer, il est intelligent et nous sommes jaloux des gens qui réussissent...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
caracteriel, inculte, grossier,prétencieux,meprisant,narcissique ce personnage qui conteste les bienfaits de la révoluton française ainsi que ceux du siècle des Lumieres, qui bafoue cette irremplaçable valeur qu'est la laïcité, conduit notre pays dans le chaos certain.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que d'aigreurs ... Faut-il rappeler que seuls ceux qui ne font rien ne risquent pas de se tromper; nous avons un Président énergique, volontaire et il a parfaitement le droit d'avoir une Rolex, n'en déplaise aux affreux dont je lis la "prose"... et qui seraient bien incapables, les pauvres, de gérer notre merdier français...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les saboteurs de la planète et du pouvoir d'achat ! Quand le mot réforme est prononcé par M. Sarkozy ou l'UMP, il faut comprendre sabotage, un exemple : l'obligation de déclarer un médecin traitant. Qu'entraîne donc cette réforme sarko-umpiste ? Si votre médecin traitant est absent et que le médecin remplaçant oublie de l'indiquer, vous n'êtes pas remboursé dans de bonnes conditions. Cette mesure géniale m'oblige aussi,pour aller voir un spécialiste à faire 22 km, belle "réforme" qui fait brûler du carburant et siphonne les comptes de la sécurité sociale. Pour lutter contre le réchauffement climatique et diminuer le pouvoir d'achat, faites confiance à M. Sarkozy et l'UMP, ils ont toujours une réforme d'avance !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moi je suis toujours prêt à mourir pour Sarkot, la gorge tranchée par un mélenchonniste.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan tres médiocre de ces 2 ans , beaucoup de discours a droite a gauche mais pas d agissement. GROSSIER PRETENCIEUX , pour un representant de l état il devrait s abstenir sur certains propos (on va nettoyer au karcher )ce n est pas digne d un President .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Après deux années de pouvoir Sarkozien, la France comme tous les pays capitalistes sont en crise. Une crise qui atteint non seulement l?économie, mais tous les domaines de la vie des gens et du pays .Une crise de société.
Quel contraste entre les possibilités offertes à notre époque dans un pays moderne comme le nôtre et les réalités !

A l?heure des mutations dans le travail et l?information, qui appellent un immense besoin de formation, celle-ci est refusé à des millions de jeunes, et des sommes fabuleuses dont l?éducation et la recherche ont tant besoin sont gâchées.
A l?heure des nouvelles technologies, qui devraient libérer les salariés, les conditions et l?organisation du travail se détériorent.
A l?heure où s?offrent des possibilités inédites de créations et de productions, on sacrifie des secteurs économiques essentiels et on maintient des milliers d?hommes, de femmes, de jeunes au chômage.
A l?heure où la médecine progresse à pas de géant, l?accès aux soins devient plus inégalitaire, la Sécurité Sociale est attaquée.
A l?heure des recherches agronomiques de pointe, les agriculteurs doivent réduire leur production, tandis que des familles se privent de viande, de légumes et de fruits.
A l?heure des techniques de communication, des progrès de la connaissance de l?individu, la démocratie recule, les rapports humains se détériorent, l?isolement grandit, l?accès à l?art et à la culture devient plus ségrégatif encore.
En somme, on trouve dans notre pays ce que l?humanité produit de plus beau, de plus enrichissant pour l?esprit, de plus agréable. Mais le droit d?en disposer pleinement est refusé à l?immense majorité de la population .parmi celle-ci, des millions de personnes qui sont plongées dans la misère et l?inquiétude.
Ces divorces, entre ce qui serait possible et ce qui est, résultent de choix délibérés : ceux des forces capitalistes, qui dirigent l?économie, imposent les idées qui les servent, dictent leurs décisions au gouvernement.
Cette politique, il faut la changer : elle n?a donné, ne donne et ne donnera que de mauvais résultats .Il faut cesser de faire violence à la France et s?appuyer enfin sur l?atout d?où elle tire sa vitalité et sa modernité : Son peuple qui travaille et qui crée.

Oui, la France, c?est sa classe ouvrière, qui devient plus qualifiée et plus diversifiée et qui comprend désormais, les ouvriers, la plupart des techniciens, de plus en plus d?ingénieurs, de cadres techniques, d?employés, et de plus en plus de salariés des services.
La chance de la France, c?est ses autres salariés, celles et ceux qui soignent, qui enseignent, qui cherchent, qui font fonctionner les services, qui gèrent, qui commercent, toutes celles et tous ceux qui font ?uvre utile pour la société.
La chance de la France, c?est ses jeunes, qui refusent d?être sacrifiés et qui réclament le droit de devenir des individus, des travailleurs, simplement des citoyens.
La chance de la France, c?est ses agriculteurs, qui obtiennent des rendements supérieurs à ce qu?ils étaient dans le passé et montrent leur capacité à fournir des produits diversifiés de qualité toujours meilleure.
La chance de la France, c?est sa fonction publique qualifiée, son secteur public étendu (EDF, GDF, SNCF, La Poste, etc. ?).
La chance de la France, c?est ses acquis sociaux et démocratiques, c?est l?Education nationale, la protection sociale, l?hôpital public, c?est sa culture, son mode de vie, la personnalité de son peuple marquée par l?esprit critique, la soif de liberté, l?amour du travail bien fait, la tolérance et la diversité?
Ces atouts on les nie et on les écrase. Ce qu?il faut faire, c?est le contraire : les affirmer et les développer, déployer tous les potentiels de notre pays aujourd?hui entravés par le capitalisme.

C?est ça le développement même de la société française qui appelle sa transformation.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Gouverner n'est jamais facile. les attentes sont immenses et les déceptions nombreuses. Sarkozy a trop promis pour ne pas décevoir, voilà son problème. Quant à l'EU....que dire? l'UMP et son chef ne sont pas connus pour leurs idées pro-fédérales...et ce dont l'UE a besoin, c'est le langage de la vérité. J'ai toujours pensé que l'EU devait se faire avec ceux qui le veulent vraiment et cela veut dire, tenir un langage de vérité avec nos partenaires et surtout l'Allemagne. Une EU politique ne peut exister que si quelques états pioniers décident de créer cette République Européenne.....nous n'en prenons pa sle chemin. La Turquie est une autre épine dans le pied de l'UE. Nos euro belâtres de la commission promettent une adhésion que les citoyens ne veulent pas. Sarkozy aurait du et devrait aller au clash et dire clairement les choses en termes moins politiques. NON à la Turquie, point barre. Vive l'EU avec quelques états en moins et surtout sans la Turquie. Bon vote à tous....dur dur de faire son choix, tant les programmes sont maigres...mais bon, je sais déjà pour qui je ne voterai pas. ( PS, NPA, FN, PC...UMP) reste le Modem..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sondage de la SOFRES : 25 % des français sont satisfaits des deux premières années de Sarkozy au pouvoir. 65 % mécontents. Sondage bidon, comment trouver 25 % de personnes satisfaites de son action : on les a torturé ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cet homme est petit. Parce qu'il est petit il fera tout pour être grand aux yeux des autres. Bien managé, il fera le travail de 10 grands. Ne soyons pas indulgent avec lui mais faisons confiance à la revanche qu'il doit prendre. Je pense que c'est un grand homme politique et que nous devrions l'encourager à faire la grandeur de notre pays. Fais plus que ton mieux Nicolas !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Continuez à réformer notre pays qui en a bien besoin malgré les critiques de l'éléctorat de gauche (fonctionnaires, salariés des assos et salariés aigris du privé)!
Continuez à favoriser et mettre en avant ceux qui entreprennent et qui créent des emplois pour ce pays!
Il faut du courage.Les français sauront faire la part des choses et le bilan en 2012.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il gére correctement une crise qu'il n'avait pas prévu mais comme gouverner c'est prévoir ?!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
fais du mieux qu'il peut et c'est souvent tres bien
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bilan Sarko?
Excellent pour les 15% de classes riches du pays...bon bouclier fiscal hein? En revanche, pour les 85% restants, il n'y a qu'à bien se serrer la ceinture et se dire que cela ne va pas s'arranger...
Principal gagnant à ce jour, le bottier fournisseur des talonnettes dont fait grand usage notre petit président.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
BRAVO pour votre courage Monsieur Sarkozy... continuez les réformes... ceux qui se défoncent pour créer des emplois vous soutiennent les autres ceux qui sont aigris, ceux qui ne savent pas ce que c'est que de gerer des entreprises, ceux qui veulent toujours plus sans se défoncer comme les fonctionnaires, ceux de l'éducation nationale, les assistés ceux là de toutes les façons ne sont jamais satisfaits.... votre politique est courageuse... BON COURAGE car en plus de la gestion de la crise MONDIALE, vous continuez... CHAPEAU SARKO !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La France n'a plus besoin d'être gouvernée par ces fainéants d'énarque. Bravo Nicolas faites bouger. Enfin la France bouge, la gauche en est incapable et Villepin idem. On a pas besoin de beaux parleurx. Désolé Villepin mais je n'ai pas aimé votre discours à l'ONU et vous continuez. Please partez à la retraite vous rendrez service à la France, Ségolène idem, Bayrou idem, tous vous êtes l'ancienne France. Partez vite dans vos résidences secondaires. Laisser faire les actifs ceux qui veulent changer la France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
travailler plus pour qu'il gagne plus ??
il nous à bien c...... !! hein
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
deux ans c est court et c est long a la fois LA FRANCE avait besoin d etre reformee ,il faut laisser faire le temps TOUT VIENT A POINT QUI SAIT ATTENDRE ..................................... ADMETTONS, demain on change de gouvernement ? pensez vous que d un coup de baguette magique tout changerait ?non . moi je me pose une question connaissant la situation actuelle de la france les difficultes economiques financieres et autres , l acces au pouvoir est aussi convoite , la place doit etre bonne pour que tout parti confondu se la dispute .Le pays est dans un tel etat que je ne vois qu un seul homme pour redresser la situation MR SARKOSY les autres ne sont pas de taille a rivaliser j espere qu il sera reelu . Il faut lui faire confiance et attendre.fafa
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MR SARKO ROI DE BLIG BLING a fait 2 ans de TOC
par ses lois on va creuser l ecart entre les classes riches et pauvres
le partage des biens, des ressources et des décisions impossible avec lui
il est tres orateur il fait avaler n importe quelle couleuvre
les français sont amorphes et des brebis
a un autre niveau il veut être un petit berlusconi donc tout diriger l état plus les canaux d information
on a souvent critiquer les américains avec bush en se moquant sur leur choix mais avant de critiquer l exterieur faisons le ménage chez nous revenus sur une paix social car on a un tres beau pays revenons a nos valeurs française attention au beau parleur au bout d un moment on peut arriver a accepter un dictateur ne soyons pas des brebis
pour info je ne travaille pas a tf1 DONC JE NE RISQUE PAS DE MA FAIRE VIRER POUR CE MESSAGE

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ah le temps avec mr et mme chirac quelle perte pour pour le monde avec sarko quel triste bilan il n'adesyeuxouvertsque pour carla
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dommage que la vraie réforme de la structure administrative et politique de l'état n'ai pas encore démarré. Cela veut dire : Commune ou collectivité de communes, plus de canton, plus de département, la région (comme les Länder(s) en Allemagne) et l'Europe.
On en aura alors fini avec les sangsues de la République (les cumulards) et alors la France en aura finit avec les déficits.
Dommage aussi que le dynamisme de ce président soit gâché par son côté blingbling et certianes de ses amitiés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les reformes effectuées par le gouvernement,sont absolument indispensables.On ne peut vivre continuellement avec des dettes aussi importantes ( >1300 Md ? ).les 2 précédents présidents n'ont eu aucun courage d'affronter les principales difficultés du pays.Ne dit on pas ,qui paie ses dettes ,s'enrichie. Prenez exemple sur l'Allemagne qui avait,en 1990, des dettes supérieures à la France.En 2012,toutes ses dettes seront payées.A vrai dire,l'Allemagne est face à une opposition plus réaliste.Aujourd'hui,de part cette situation catastrophique,laissée surtout par le PS,la marge de manoeuvre économique est plus que sensible.Il est absolument indispensable de continuer dans la voie des réformes pour éviter que nos enfants ne paient une addition encore plus lourde .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'EST L'HOMME QU'IL FAUT POUR LA FRANCE,IL A AU MOINS LE COURAGE D'ASSUMER LES DECISIONS QU'IL PREND MEME SI ELLES SONT IMPOPULAIRES CHAPEAU BIEN BAS MONSIEUR SARKOZY
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi, comme tout le monde, je le trouve formidable. Ces 2 années ont été extraordinaires, ce brave autocrate à tout défoncé (justice, hôpitaux, pouvoir d'achat, transfert des charges aux collectivités locales sans dotations, emplois, scolarités, etc.). A l'allure ou cela va le peuple prendra surement conscience que les discours et intentions, les promesses ne remplissent pas les assiettes. Que notre monarque et sa court continue à se distribuer avantages et profits afin que les 16.8 % de SMICAR ??Pauvres cons?? puissent continuer à se faire exploiter . Quant à la classe moyenne, elle n?est plus fiscalisée, mais racketté avec des prélèvements divers et variés (états, collectivités locales, RDS, CGS, RSA,?). Ne doutons pas que dans les années à venir cela continuera, et espérons que les moutons fatigués d?être tondus deviendront ??LOUPS??. La limite du système sera atteinte quand la fabrication à Low Cost (Europe de l?est, Inde, Chine) ne pourra plus être vendu dans des pays occidentaux ? riches? rendus exsangues par une politique du profit débridé, He LA !!.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sur le plan personnel, il faut admettre qu'il a bien changé : le personnage ambitieux a assouvi ses ambitions personnelles. Maintenant, le temps est plus que jamais aux réalisations politiques.

Son grand projet d'allègement de la fonction publique est on ne peut plus efficace : de nombreux cadeaux fiscaux, et pas que pour les plus riches : primes à l'emploi, défiscalisation de certains contrats de travail (stages,...)

également de la flexibilisation, parce qu'il en faut.

La non flexibilité permet à un nombre de maintenir un niveau de vie agréable, mais interdis à d'autres de travailler : trop de fiscalité, de paperasse, de complications.
Trop de flexibilité remet en cause les statuts de ceux qui sont dans de bonnes situations pour permettre aux autres d'accéder plus facilement à l'emploi en temps de crise. Ce n'est pas social, ça?

Conclusion : un bilan plus actif (legislativement parlant) aidé par un contexte de crise. Je pense qu'il fait ce qu'on lui demande de faire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne sais pas si son bilan est positif, mais ce que je sais et constate, c'est que le chômage augmente, les délocalisations continuent, les prix ne cessent d'augmenter et les salaires stagnent. L'education nationale ne progresse pas, fait des diplômes sans valeur, le soupe populaire ne desemplie pas, il vaut mieux rester chez soi à toucher des alloc et garder ses gamins que d'e^tre technicien legerement au dessus du smic... chercher les erreurs... Je vois aussi que des lois sans importances prioritaires sont adoptées quand des questions vitales sous mises au placard et n'osent être abordées... A quand une nouvelle figure telle simone veille qui prendra les devants et inaugurera en adoptant une loi jusqu'ici controversée??? L'euthanasie par exemple...
Il y'a tant à faire et on ne voit rien venir...Alors OK, 2 ans c'est court, mais ça fait plus de 10 ans que ça dure et ça a pas l'air de s'améliorer.... Et, un gouvernement qui montretrait un peu de rigueur dans ses dépenses donnerait l'exemple et inspirerait plus confiance que ces peoples actuels.... Je ne sais pas si un autre que Sarko aurait fait mieux, mais le constat est dur à avaler!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko y craint !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Elu Président, trés bien!!! Epoux de Carla, trés bien!!! Dieu faite attention, il paraît que lui (NS) aussi attaque les gens par derriere!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien !
il suffit de voir ce que fait la gauche pour voir que le travail est plutôt bien fait. Evidement rien n'est parfait et il s'agit de parler des grandes lignes. Qu'il soit petit ou qu'il ai une jolie femme on s'en fiche pas mal.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment faire le bilan ? comment le comparer a ce que l'on a connu ? Prise de la présidence dans une crise économique importante. Avons nous ete preparé? Nos élus europeen ont ils pris les devants ?
Je n'ai aucun regret du choix des francais en mai 2007, il est la meilleur personne pour faire face au défit de la crise que l'on traverse. Se serrer la ceinture OUI c'est une fatalité en periode de crise avec ou sans sarkozi. C est vrai, il bouge bcp. Es ce un defaut : NON. Réformer notre pays : OUI. Es t il capable de le faire au détriment de sa cote de popularité : OUI. Nous avons besoin de changement radical au niveau de notre pays mais aussi au niveau de nos grands dirigenats europeens.
Un regret : pourquoi parlons nous d'une échéance importante des élections de nos députés europeens à 1 mois avant ???
Pour finir je préfére un président qui porpose des solutions, des réformes, que des parties que je ne siterai pas qui ne font que de s'opposer et ralentir l'efficacité gouvernementale. A bonne entendeur salut
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ses réformes sont presque toutes ratées! (Voir le coût des régimes spéciaux réformés par exemple). NS n'est pas pragmatique comme il s'en vente, c'est un opportuniste qui nous a vendu du libéralisme et maintenant se targue de notre résistance à la crise grâce à nos "amortisseurs sociaux"...qu'il voulait démolir...un OPPORTUINISTE quoi !Un politicien de carrière....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien que je sois de sensibilité de gauche (eh oui ce n'est pas une tare ! ), je ne dirais pas que M. Sarkozy est nul mais plutôt qu'il n'est pas à sa place. Si on compare à une entreprise ce serait un bon directeur technique mais aucunement un PDG car sa vision à long terme est bouchée.