Julien Dray entendu à nouveau par la brigade financière

Le député socialiste de l'Essonne s'est présenté ce mercredi matin à la brigade financière pour y être à nouveau entendu comme témoin dans l'affaire de mouvement de fonds suspects sur ses propres comptes en provenance de l'association SOS racisme et de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl). Deux de ses proches ont été placés en garde à vue.

Alors qu'il avait quitté les locaux de la brigade financière ce mardi vers minuit, Julien Dray est de nouveau entendu depuis 8h30 ce mercredi par la police. Il y a longtemps que le cofondateur de SOS racisme et de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) réclamait cette audition, afin de donner toutes les explications nécessaires aux questions posées à son endroit. Me Gaudillière, avocate de Julien Dray, a annoncé que l'audition pourrait se prolonger jeudi "s'il estime n'avoir pas donné toutes les explications".

Au cours de cette première journée d'audition, il est apparu selon la défense, que des "éléments du rapport Tracfin (la cellule antiblanchiment de Bercy à l'origine de l'affaire, ndlr) sont notoirement infondés". Me Gaudillière a par ailleurs ajouté que ce dossier, qualifié de "téléréalité judiciaire", se réduirait "comme peau de chagrin".

La compagne du député socialiste ainsi que deux autres de ses proches ont également été entendus mardi par les policiers. Si l'audition de la première s'est terminée mardi en fin d'après midi, Nathalie Fortis, chargée des relations presse de Julien Dray et de SOS-Racisme, et Thomas Persuy, directeur administratif et financier de l'association, ont été placés en garde à vue afin d'être à nouveau entendus ce mercredi.

Les agents de la brigade financière enquêtent sur plusieurs transferts financiers effectués entre 2006 et 2008, d'un montant total de 351.027 euros, au bénéfice apparent de Julien Dray. Ces versements auraient été prélevés sur des fonds issus des comptes de l'association "Les parrains de SOS racisme" et de l'organisation lycéenne Fidl.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
même pas le moindre commentaire a ce sujet. Faut il d'autres preuves pour affimrer que les "socialistes" n'intéressent vraiment plus personne. transferts financiers pour 351027 euros au bénéfice de Julien Dray. Sur sa feuille d'imposition, ce mêm...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Entre les Hollande soumis à ISF et DRAY et bien d'autres de la gauche caviar, on dévore bien au ratelier des fonds publics !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le poker....et les montres Rolex ....le bling...bling ..de la Sociale-gentry...Que voulez-vous ça coûte..! Le tracfin aurait détecté des versements illégaux provenant de la trésorerie de SOS-racisme et de celle de la FIDL....? Les victimes naïfs par...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
éh citoyen Dray. Ne veux tu pas me donner ta rolex en échange je te donnerai l'heure, celle de ton éxécution.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tout ces braves hommes politiques qui disaient "...fn danger.." ,Le PEN "....milliardaire faschiste ...". Que pense le grand politologue Bernard TAPIE de cette affaire ? Bernard TAPIE ancien ministre de Mitterand celui qui ma traité de "salaud " pa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.