Aveu de Martine Aubry : le cas Frêche privera le PS du "grand chelem" aux régionales

 |   |  244  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
"Quand on ne s'exprime pas comme un homme de gauche, quand on bafoue les valeurs de la gauche, on n'est plus un homme de gauche. Aujourd'hui, pour moi, Georges Frêche n'est plus un homme de gauche", a lancé, jeudi soir sur Canal Plus, la première secrétaire du parti socialiste.

C'est l'aveu du jeudi soir de la patronne du parti socialiste, Martine Aubry : il n'y aura pas de "grand chelem" pour le Parti socialiste aux élections régionales dimanche soir, quel que soit le score final en Alsace où le duel avec l'UMP sera serré.

Car à ses yeux, la victoire quasi assurée de Georges Frêche en Languedoc-Roussillon ne saurait être celle de la gauche. "Non, bien sûr que non" a-t-elle souligné sur Canal +. "Quand on ne s'exprime pas comme un homme de gauche, quand on bafoue les valeurs de la gauche, on n'est plus un homme de gauche. Aujourd'hui, pour moi, Georges Frêche n'est plus un homme de gauche".

Le Parti socialiste avait constitué une liste concurrente à celle de Georges Frêche en Languedoc-Roussillon à la suite d'un nouveau dérapage du président sortant de la région, exclu du PS en 2007. Mais la liste d'Hélène Mandroux, maire socialiste de Montpellier (Hérault) et longtemps adjointe de George Frêche, a été écrasée (7,74% contre 34, 28% pour son imposant rival).

Le PS n'a pas donné de consigne de vote précise pour le second tour, se contentant d'appeler "à faire barrage à la droite et à l'extrême droite" dans la région. Mais certains dirigeants du parti, proche du leader local, comme Vincent Peillon, ont appelé à voter Frêche.

Par ailleurs, l'abstention risque d'atteindre encore des niveaux records selon un sondage CSA pour Aujourd'hui en France/ Le Parisien paru ce vendredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/03/2010 à 16:23 :
C'est quoi les valeurs de "gauche" dans un monde global en dynamique permanente ?
a écrit le 19/03/2010 à 15:13 :
..Et quand on s'allie à des gens qui sont contre le nucléaire, contre les OGM,
contre le TGV , pour le principe de précaution et en général contre tout ce qui est nouveau, est-on encore un homme ou une femme de gauche...???
Où sont les conservateurs dans ce pays ?
a écrit le 19/03/2010 à 13:37 :
Mme AUBRY est sectaire.

a écrit le 19/03/2010 à 12:13 :
La gauche a 20 régions sur 22 !!! Quelqu'un peu me dire ce qu'il y aura de nouveau Lundi ? N'importe quoi !
a écrit le 19/03/2010 à 11:54 :
Enfin une personne, Georges FRÊCHE, qui à confiance dans ses actions et assume la responsabilité de ses paroles. Pourquoi n?y en a-t-il pas un en Île de France ??? Plus de courage Messieurs les politiques et arrêtez vous d?être menés par une poignée qui prônent la déresponsabilisation de l?individu par une dépendance à une politique d?assistance qui a pour seul objectif de récolter des votes.
Quant la déresponsabilisation de l?individu est la seul politique, ne nous étonnons pas de l?abstention record aux élections.
a écrit le 19/03/2010 à 10:30 :
qu'est un h/f/ de gauche?
un énarque qui dit, avec une supère retraire de fonctionnaire payée par le privé; comme en URSS , Chine, l'objectif est de s'approprier les biens du pays. devenir les nouveaux nobles sans prendre de risques. C'est la différence entre la dite gauche et la droite.
a écrit le 19/03/2010 à 9:19 :
Martine Aubry en dit et en fait beaucoup trop, elle est franchement désagréable. Tenir de tels propos en public non! non ! Madame, que sera-ce si vous deveniez présidente, j'en frémis d'avance.
Madame vous indisposez au lieu d'attirer. Bonjour l'abstention.
a écrit le 19/03/2010 à 8:17 :
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours...
Je reve encore que les francais se reveillent. La gauche est deja au pouvoir dans la plupart des regions. Est elle un contre pouvoir au gouvernement ? Pour moi je ne crois pas, pire meme : elle detruit les efforts de l'etat pour reduire le nombre de fonctionnaires.
Si la gauche remporte toutes les regions ou presque ce sera un statut quo.
Les sortant on ils respecte les promesses tenues en 2004 ? Si oui votez encore pour eux, sinon mefiez vous des nouvelles promesses du genre contre pouvoir et autres absurdites.
Juste pour info les regions ne disposent pas rellement d'outils pour etre un contre pouvoir a l'executif national (pas de pouvoir legislatif, pas de droit a motion de censure, pas de reel pouvoir sur la fiscalite ...).
a écrit le 19/03/2010 à 7:48 :
Position bien tardive et faite du bout des lèvres. Martine pense laisser du temps au temps... Grand schelem ou pas, cela ne changera pas la vie des Français qui peuvent s'attendre à une très forte augmentation des impôts dans toutes les régions socialistes. Il reste quelques jours pour y penseer et agir en allant voter dimanche.
a écrit le 19/03/2010 à 7:18 :
et mme aubry est elle une femme de gauche? certainement elle l'a montré en tant que ministre,destruction de léconomie,prelevement a la secu"15 milliards",augmentation du déficit du budget,oui mme aubry est de gauche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :