Dernier sondage avant le scrutin : les Français pour un changement de gouvernement

 |   |  293  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Un changement de gouvernement après les régionales est souhaité par une majorité (57%) de Français, selon un sondage BVA pour Canal Plus. Un autre sondage élaboré par CSA pour Le Parisien montre que l'abstention gagnerait encore du terrain au second tour par rapport au premier, avec 55%.

Un changement de gouvernement après les régionales est souhaité 57% de Français,  selon un sondage BVA pour la Matinale de Canal Plus. Dans le détail, 37% des sondés préféreraient que Nicolas Sarkozy change son gouvernement et son Premier ministre après les régionales et  20% qu'il change son gouvernement tout en conservant François Fillon à son poste de Premier ministre.

Les Français interrogés sont une minorité - 39% - à souhaiter que le chef de l'Etat  conserve son gouvernement et son Premier ministre.

Ils sont logiquement plus nombreux à ne pas souhaiter de changement parmi ceux qui ont voté pour une liste de droite (70%) que parmi ceux qui ont voté pour une liste de gauche (23%). Chez les abstentionnistes, les avis sont très partagés : 38% sont pour le statu quo, 20% pour le changement de gouvernement mais pas de Premier ministre et 38% pour tout changer.

Abstention : rebelote au second tour ?

A noter également que 51% des sondés sont favorables au vote obligatoire, solution envisageable pour tenter de faire baisser le taux d'absention, qui a atteint le taux record de 53,5% au premier tour ; 48% y sont en revanche opposés et 1% ne se prononce pas.

Une majorité des sondés (54%)  n'a ni plus ni moins envie de voter dimanche prochain pour le second tour que la semaine passée ; une partie non négligeable (38%) a "plus envie" de voter et  8% ont "moins envie" de voter que la semaine passée. Un sondage CSA pour Aujourd'hui en France/Le Parisien montre que l'abstention gagnerait encore du terrain au second tour, avec 55%.

Selon ce dernier sondage, les listes de gauche (PS, Europe Ecologie, Front de gauche, Divers gauche) obtiendraient 56% des suffrages, et celles de droite (UMP, Nouveau centre, MPF, CPNT), 36% ; le Front national obtiendrait 7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2010 à 7:33 :
C'est moins le gouvernement que son Président qu'il faudrait "remanier" !
a écrit le 20/03/2010 à 19:38 :
A quoi sert de changer de gouvernement si le gouvernement ne change pas sa politique ?
a écrit le 20/03/2010 à 7:05 :
Qe les recalcitrants aux actions necessaires ref lechissent au proverbe chinois DU PECHEUR A LA LIGNE ou du poisson distribue ET APRES
a écrit le 19/03/2010 à 13:04 :
Il ne peut pas y avoir de changement sans dissolution de l'assemblée.

Changer les têtes au gouvernement ne menerai à rien, sauf à endormir un peu plus les Francais
a écrit le 19/03/2010 à 11:00 :
Dites moi ce que cele changerait dans la politique actuelle de l'executif , si nous changions de gouvernement ? Le dogme partagé par ces personnages serait exactement le même , donc rien de nouveau sous le soleil !
a écrit le 19/03/2010 à 10:20 :
L'écoeurement des Français est indéniable et leur souhait de changer le gouvernement est une manifestation modérée et pacifiste alors que la culpabilité
du désastre national vient d'en haut ; ils sont pondérés au point de ne même pas réclamer la cessation de la férule despotique et mensongère qui les étouffe .
Ne peut pas être démocratique de rendre le vote obligatoire si l'on continue à ne pas décompter les votes blancs .
a écrit le 19/03/2010 à 10:06 :
À la limite, pourquoi pas rendre les sondages obligatoires, comme ça on ne s'emmerde plus avec les élections.
a écrit le 19/03/2010 à 10:01 :
Je pense que un changement de gourvernement ne changera rien , j'ai fais confiance au president sarkozy à la derniere election présidentielle, mais il devient hors qe question de cautionner au prochaine elections le modéle bling,bling je pense qu'il subira le même résultat si il se présente que valery gisgard d'estaing , impossible de faire confiance à ce président qui est en contradiction constante depuis qu'il est ministre de l'interieur et de l'économie sous CHIRAC . c'est à cause de ce type de politique que la FRANCE basculera un jour dans l'extreme droitele temps et l'avemir et surtout l'imcompétences de nos gouvernant entretienne le desir visceral et malheureux de rejoindre les extremes ATTENTION DANGER MRS LES DIRIGEANTS vous portez une grave responsabilité sur notre AVENIRet celui de nos ENFANTS.
a écrit le 19/03/2010 à 9:19 :
personnellement je serais pour la démission du président Sarkozy qui représente l'incapacité à gouverner notre pays Je comprends mal que dans une démocratie seuls sont représentés 2 partis d'où le désintéret de la population qui ne reconnaît pasou plis .Lesmédiasensontlespremiers fautifs et le csa fait mal son boulot .Il y a des services d'état qui supprimés nous feraient faire de sérieuses économies
a écrit le 19/03/2010 à 9:11 :
c,est le president qu'il faut changer et non le gouvernement.
a écrit le 19/03/2010 à 8:10 :
Je cite les chiffres du sondage présents dans votre article:
37% préféreraient que Nicolas Sarkozy change son gouvernement et son Premier ministre
20% qu'il change son gouvernement tout en conservant François Fillon à son poste
39% - à souhaiter que le chef de l'Etat conserve son gouvernement et son Premier ministre.

Et votre analyse sur les 39%: "une minorité"...en fait c'est faux. 39% c'est une majorité relative: c'est plus que 20% ou que 37%! Pas très objectif tout ça. (et pourtant je ne suis pas particulièrement fan de notre Naboléon)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :