Pour Jean-Marc Ayrault, "le gouvernement a peur de la colère des riches"

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Questionné par l'agence Reuters sur l'évolution de la fiscalité du patrimoine, le Président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale accuse le gouvernement de vouloir faire plaisir aux riches et de craindre leur colère.

Le chef de file des députés socialistes s'est insurgé ce jeudi contre le projet de réforme de la fiscalité du patrimoine.  "Ce gouvernement, cette majorité ont une obsession idéologique depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy: c'est comment faire plaisir aux riches", a déclaré à l'agence Reuters Jean-Marc Ayrault.

Le député-maire de Nantes estime que les élus de la majorité "ont du mal à se sortir de ce piège, ce boulet qu'ils traînent depuis les débuts du quinquennat, bouclier fiscal, et à la veille de l'élection présidentielle, ils essaient de s'en débarrasser en mettant en place un nouveau bouclier". Et il ajoute : "J'ai l'impression que le gouvernement a peur de la colère des riches (...) On supprime le bouclier fiscal d'un côté et on en met aussitôt un autre en place."

La fiscalité promet d'être l'un des grands débats de la campagne présidentielle de 2012. Jean-Marc Ayrault esquisses d'ailleurs ce que pourraient être les propositions du parti socialiste : "Ce que nous voulons, nous, c'est une plus grande justice, une plus grande efficacité en partant d'un principe: taxer les revenus du capital et du patrimoine autant que les revenus du travail. Il faut un équilibre"..

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2011 à 16:03 :
Pourquoi imposer à partir du même montant l'ISF ou la fiscalité du patrimoine les mariés et le célibataire? PREMIERE INJUSTICE .
a écrit le 07/03/2011 à 15:56 :
Ce n'est pas les gens qui sont au smig qui vont créer des entreprises. Décidément ils sont vraiment nul et il non aucune connaissance du monde des affaires au sens propres. Sans actionnaires, plus d'entreprises, plus de travail,le Ko. C'est ça que vous voulez les socialistes? Il me semble que votre Fafa à l'époque ou il était au commande de l'état, avait donné des garanties pour ne pas toucher à cette forcé économique qu'est l'actionnaire. Les soviets c'est fini, il faudrait peut-etre lui rappeler à Ayrault. D'autre part il mesemble que nous sommes liés avec l'europe pour des points de convergences dont notamment la fiscalité. C'est vraiment un démagogue et ikl faut le dénoncer fortement .
a écrit le 06/03/2011 à 22:48 :
Et les riches ont peur de lui .
a écrit le 05/03/2011 à 18:27 :
Au fait, Mr Ayrault, faites vous partie des riches ?
Député, Maire, Président de Nantes Métropole, Président du Crédit Municipa de Nantesl, Président de la SAMO (de Nantes, de la nouvelle SPLA.....J'oubliais, entre autres, président du PS, salaire de l'enseignement en tant que détaché.
Vous êtes le roi des cumuls des revenus, Que faites-vous de votre argent ?
Réponse de le 09/03/2011 à 20:22 :
monsieur le BARON ayrault ..fonctionnaire..doit certainement comprendre les pauvres ...P..S..QUI REPRESENTE t il
a écrit le 05/03/2011 à 12:23 :
Dans sa ville de Nantes les riches ont peur c'est pour cela qu'ils se réservent une rue entiere rien que pour eux ;beau portail forgé à l'entrée ....Réflechissez un peu mr Ayrault !
a écrit le 05/03/2011 à 10:49 :
réhabilitons Robespierre, Marat, Danton...il y a du boulot les gars.
a écrit le 04/03/2011 à 17:31 :
Avant de tirer sur les "riches" les éléphants socialistes devraient publier l'état de leur fortune , ils seraient alors comme les coqs des églises : muets .
a écrit le 04/03/2011 à 14:43 :
Monsieur Ayrault et son parti ferait pas mal de formuler a l'assemblée nationale, une loi qui définie, les privilèges, ainsi que la réduction du nombre de députés et de sénateurs, qui sont trop nombreux et qui n'apportent rien a la nation !!!!!. Lui aussi peut se considerer comme riche, avec les salaires, indemnités qu'il perçoit et retraites que toucheront tous ces privilégiés !!!!!
a écrit le 04/03/2011 à 13:47 :
Le problème, ce n'est pas les riches mais ceux qui aspirent à le devenir, c'est à dire les jeunes talents de l'entreprise qui, surtaxés, n'hésiteront pas à quitter notre pays d'autant que les appels de l'extérieur sont nombreux.
Réponse de le 07/03/2011 à 17:23 :
Qu'ils aillent se faire voir ailleurs,ces pourris... préfèrent vendre leur âme aux ricains capitalistes, pour faire toujours de profits, appauvrir la classe moyenne... Mais qu'ils sachent que rien ne dure... un jour, le retour de bâton se fait sentir, et là...je vous laisse imaginer! Khadafi, ben Ali,etc viennent de le sentir passé!
a écrit le 04/03/2011 à 9:54 :
j'aimerais mieux qu'il "s'occupe des jeunes" génération galère ! quels emplois, revenus, logements pour cette génération oubliée !
on parle trop des riches, pas assez des autres ! dont les jeunes qui ne semblent pas intéresser les politiques....
a écrit le 03/03/2011 à 18:34 :
Ses propos, comme d'habitude, sont ceux d'un parfait démagogue, je devrais dire " d'un parfait socialiste " ce qui est la même chose. Ses propos sur l'immigration sont, soit ceux d'un fou, alors il est excusable, mais enfermons le, soit ceux d'un politicard qui pour des raisons bassement électoralistes, veut accueillir toute l'Afrique en France, comme si nous n' avions pas suffisamment de problèmes.
Réponse de le 04/03/2011 à 14:23 :
pardon mais ! Il y a des démagogues de tous bords !! pas seulement socialistes !
Sarko ne l'a-t-il pas été en "se voulant être le président du pouvoir d'achat" "du travailler plus pour gagner plus " Alors que nombre de français "travaillent maintenant plus pour gagner moins" ; les salaires augmentant moins que les matières premières !! pour être élu Sarko n'a pas hésité !!
Réponse de le 04/03/2011 à 16:51 :
A MIMOSA - A titre indicatif, il y a eu la crise.
Réponse de le 05/03/2011 à 9:07 :
A Mimosa : Bien que je sois d?accord sur le fait que les démagogues sont de tous bord, c'est-à-dire d?abord vos copains collectivistes (socialo communiste), mais aussi les conservateurs (UMP, etc.), je vous signale que ce n?est pas l?Elysée qui fixe le cours du baril de pétrole, ou de la tonne de blé sur les marchés internationaux. Une fois de plus vous êtes comme votre copain Ayrault un beau démagogue vous aussi.
Par contre il est vrai que le gouvernement est responsable des 80% de taxe sur le litre d?essence à la pompe, mais je crois que les socialo n?ont pas baissé ces taxes la non plus, et en ont créés bien d?autres en leur temps?C?est bizarre vous ne dites rien la dessus.
Ce Ayrault lui considère qu?une personne ayant acquis un patrimoine supérieur à 800 mille euro (niveau du début de taxation de l?ISF) serait un riche à qui il faudrait continuer de prendre et surtout tout prendre, c'est-à-dire tout voler. Je précise que pour avoir construit ce patrimoine le contribuable a déjà payé l?impot à de multiples reprises (IRPP, taxe foncière, sur les plus values, etc..). Que ce soit sur un patrimoine immobilier ou autre, il a été acquis par le travail, l entreprise ou par l héritage.
Ce que denote les propos de ce Monsieur, et de ceux de son clan, c?est bien la haine du citoyen qui arrive à se construire un patrimoine ni plus ni moins. Au nom de leur ideologie egalitariste, c est a dire socialo marxiste, ils ne supportent pas que le citoyen ait la liberte et l?independance financiere. C est aussi pour cela que Melanchon dit qu au dessus de 4000 euro par, je cite : « Je prend tout ». Nous sommes bien la face a des politiques profondément anti liberaux et qui veulent user de moyens coercitifs contre « les riches ». Il est defendu de s enrichir chez les collectivistes, hormis bien sur pour eux-mêmes qui jouissent de droit et d avantages ehontes pris, plutot voles, aux contribuables.
a écrit le 03/03/2011 à 17:49 :
M Ayrault payant l ISF il exprime la colère des riches !.....
a écrit le 03/03/2011 à 17:45 :
M Ayrault est dans la polémique politicienne, j aimerai qu il réponde au sujet de L ISF trouve t il normal que les oeuvres d' art et les biens professionnels soient exclus de l assiette de L ISF.Si cet impôt doit être maintenu il faut une assiette large avec des taux très réduit! En fait cet impôt construit ainsi ne favorise que de gros détenteurs d' oeuvre d' art comme Fabius Dsk et Berge
Réponse de le 04/03/2011 à 14:25 :
cet homme est dans "son délire" comme tous les politiciens de tous bords !
à l'ump comme au ps ils sont "nombreux" c'est leur com !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :