Cantonales : les cartes pour comprendre le vote Front National

Le parti de Marine Le Pen, présent dans plus de 400 cantons, est en situation de remporter plusieurs sièges dimanche lors du deuxième tour des élections cantonales. Surfant sur une vague de colère, le FN tente de séduire les victimes de la mondialisation.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Avant le 20 mars 2011, le Front national ne comptait aucun conseiller général. Lundi, le parti de Marine Le Pen, arrivé en tête dans 39 cantons, pourrait voir plusieurs de ses candidats siéger dans les conseils généraux. Avec la très forte abstention (55,6 %), la nette progression du FN (15,6 % des voix au premier tour) est le principal enseignement de ce premier tour.

Si le parti frontiste s'est renforcé dans ses bastions traditionnels - schématiquement : le nord et le sud de la France - il signe également quelques percées dans des territoires situés le long du littoral atlantique jusqu'ici pourtant peu accueillants à ses idées.

Quels sont les ressorts de cette vague « bleu Marine » ? Le Front national prospère auprès des Français qui peinent à boucler les fins de mois : les catégories populaires restent le segment fort du vote Le Pen selon des études de l'Ifop. La récession a accru le sentiment d'abandon de ces Français pour qui la mondialisation n'a rien d'heureux. Pauvreté, chômage, entreprises qui délocalisent, minima sociaux sont leur quotidien. Et ce sentiment de déclassement économique et social, les catégories populaires ne sont plus les seules à le vivre, ce qui explique l'influence grandissante du Front national. Selon une enquête Ifop-Fondation pour l'innovation politique : 65 % des Français interrogés estiment que leurs enfants vivront moins bien qu'eux dans la société de demain. Ce taux grimpe à 74 % parmi ceux se définissant comme appartenant à la classe moyenne intermédiaire.

Ayant perçu cette demande de protection et ce malaise, le Front national a mis plus de social dans son discours que par le passé. Et Marine Le Pen entend bien engranger les fruits de ce virage.

Par Anne Eveno

_____________

Alain Mergier*, sociologue et dirigeant de l'Institut WEI

La percée du FN au premier tour des cantonales met-elle en relief la France des classes populaires ?

Ce vote donne à voir qu'une partie de la population - les classes populaires - se considère exclue du champ et du discours politique classique. En 2007, elles avaient été l'objet d'un discours de la part de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal, qui étaient d'une certaine manière sur le même registre. Elles ont voté pour eux et on a assisté, provisoirement, à une disparition du FN. Mais ensuite les ouvriers, les employés et ce qu'on appelle le « nouveau prolétariat des services » ont été déçus. Ils ont vécu la situation comme une trahison, qui dépasse le camp de la majorité et ne profite pas à la gauche.

Le vote FN n'est-il qu'un vote de contestation ?

Pas à 100 % car il y a une partie du vote qui est positif vis-à-vis de Marine Le Pen. Son discours correspond au quotidien des classes populaires. Elle parle d'insécurité, un thème qui va au-delà des problèmes de violences. Il renvoie à la question de la mondialisation, avec ses flux migratoires, ses délocalisations qui créent du chômage, etc. Les gens se sentent vulnérables à tous les niveaux : le travail, le pouvoir d'achat, la sécurité, etc.

La situation a-t-elle évolué par rapport à 2006 ?

Elle est différente, essentiellement à cause de la crise, qui a mis en évidence des différences entre la France oligarchique et le monde des classes populaires. La distinction entre les deux s'est accentuée de manière outrancière, obscène. Elle a réellement pris forme en 2010 quand les Français se sont rendu compte que les salaires des grands patrons et les résultats des entreprises étaient repartis à la hausse, alors qu'eux s'enfonçaient. Les scandales mêlant les politiques et le monde économique et le fait que l'exécutif ait partie liée avec cette oligarchie ont renforcé les classes populaires dans leur sentiment que celui pour qui elles ont, en partie, voté était « dans l'autre camp ». Avec la hausse des prix, la situation s'est durcie et le sentiment d'injustice s'est accru. Les classes populaires sont touchées au portefeuille et n'ont plus de marge de manoeuvre. Pour elles, la crise c'est maintenant.

(*) Auteur avec Philippe Guibert en 2006 de l'ouvrage « le Descenseur social », chez Plon.

Propos recueillis par Isabelle Moreau

_____________

Marine Le Pen veut défendre les petits contre les gros

Sur le thème de la lutte contre les injustices sociales, le Front national veut réhabiliter les services publics et l'État.

Inutile de chercher les propositions économiques et budgétaires du Front national : « Cette partie du programme du FN est en cours de réactualisation. Merci de revenir dans quelques jours », indique le site Internet de la formation de Marine Le Pen. Depuis que celle-ci a pris la tête de l'appareil, en janvier dernier, le discours économique du FN a sensiblement changé. Autant Jean-Marie Le Pen puisait son inspiration dans les idées libérales, susceptibles de satisfaire un électorat en partie composé de travailleurs indépendants et de commerçants, autant sa fille, tirant électoralement les leçons de la crise, réhabilite le rôle de l'État - cité 50 fois dans son discours d'investiture du 17 janvier -, encense les services publics et fait vibrer la corde sociale de son électorat. « C'est le retour d'une grande constante dans cette famille politique d'extrême droite, le thème de la lutte des petits contre les gros », analyse Jean-Yves Camus, chercheur associé à l'Iris. Dans la ligne de mire de la chef de file du Front national : la mondialisation, mère de tous les maux de la société française.

Remèdes miracles

« Faut-il faire semblant de ne pas voir qu'apparaissent dans notre pays, comme du temps de Zola, ceux que l'on appelle les "travailleurs pauvres", c'est-à-dire les travailleurs honnêtes et courageux que des salaires de misère acculent par exemple à coucher dans leur voiture ? » tonne Marine Le Pen, lors d'un meeting le 11 mars dernier, à Bompas, dans les Pyrénées-Orientales. Et de décliner dans la foulée une série de remèdes miracles pour panser les plaies d'une population meurtrie par la crise : sortie de l'euro (« pour rendre du pouvoir d'achat aux Français ») ; défense des services publics ; préservation des acquis sociaux (avec « la priorité pour les Français ») ; baisse immédiate de la TIPP compensée par « une surtaxation des profits des grandes compagnies pétrolières et gazières ».... Un mélange de bric et de broc, qui doit encore faire l'objet d'un programme, avant la présidentielle de 2012.

Éric Chol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 50
à écrit le 28/03/2011 à 8:31
Signaler
même si l'abstention persiste, l'honneur est sauf, juste 15% de moins que le PS, le FN cri victoire alors qu'il y a 25% de moins que le même PS, mlp voulait 10 à 50 sièges, elle n'en a obtenu qu'un de plus, soit 2 au total, la belle victoire...

le 28/03/2011 à 10:07
Signaler
vous n'avez rien compris pieds sur terre? ce vote correspond tout simplement a un ras le bol de politique de notre président et je pense que vous aurez une sacré gueule de bois au 1er tour des élections de 2012 ce soir la vous comprendrez pourquoi ...

le 29/03/2011 à 14:14
Signaler
J'aime tous ces gens qui trouvent que rien ne va en FRANCE, des gens de droite, des gens de gauche!!!et pourtant ils sont près soi,à ne pas voter ( grosse erreur) soi à remettre ceux qui on mis la FRANCE dans l'état ou elle se trouve aujourd'hui et l...

à écrit le 27/03/2011 à 13:34
Signaler
Marine Le Pen sait écouter le peuple et construit son programme en conséquience. L'UMPS par contre est au service d'une idélogie humaniste complètement dépassée qui veut le bien-être de l'humanité entière alors que la France ne représente plus que 0....

à écrit le 27/03/2011 à 5:34
Signaler
le ministre du budjet vat annoncer un gel des retraites prives et publiques,c'est pour cette raison que la valorisation des complementaires n'aurat pas lieu au premier avril il faut chasser ce pouvoir seul le FN peut le faire le nord donnons l'exem...

à écrit le 27/03/2011 à 1:21
Signaler
allez sur le site du FN consulter le programme .Je l'ai fait et au delà de la clarté de sa redaction qui le distingue de celui du PS qui fait dans la generalité ,ça permets d'être plus objectif dans ses opinions plutôt que de rester dans un discours ...

le 27/03/2011 à 16:04
Signaler
Je viens de le faire et sur "économie et budget" ainsi qu' "acteurs économiques et emploi", je trouve "Cette partie du programme du Front National est en cours de réactualisation (sic). Merci de revenir dans quelques jours." Effectivement, la rédacti...

à écrit le 26/03/2011 à 20:24
Signaler
Le FN est comme DSK il progressent sans programme on verra s'ils en présentent un .

le 26/03/2011 à 20:55
Signaler
Si, DSK a un programme ... de droite, c'est bien connu.

à écrit le 26/03/2011 à 18:19
Signaler
Il n'y a rien à comprendre. En fait ce sont tous les déçus de l'UMP et de Sarkozy qui se tournent vers le FN car ils ne veulent pas non plus du retour de la Gauche plurielle. En 2007 il leur a tellement promis et ils ont vu débarquer Kouchner, le nev...

à écrit le 26/03/2011 à 17:36
Signaler
Votez pour qui vous voulez: le vote, contrairement à ce qu'on nous dit, n'est pas un devoir mais un droit. De grâce, qu'on cesse de nous bassiner avec le "machin républicain", que ce soit le pacte, l'école, le service public, la règle... Nous vivrion...

le 28/03/2011 à 8:44
Signaler
Dans un autre système ,ce serai pire.Mais,dans un démocratie ,il est sur que les politiques auraient déja tous été virés.Il faut arreter de nous bassiner avec le mot démocratie ,la france est une république :nous confions notre responsabilité pub...

le 29/03/2011 à 16:07
Signaler
a jofrmetz.. La vraie démocratie n'est pas celle que l'on connait aujourd'hui dans parti unique au pouvoir avec sa majorité. La vraie démocratie devrait corresponde au pourcentage d'une élection au premier tour. Tous les partis devraient siégés de l'...

à écrit le 26/03/2011 à 17:35
Signaler
Demain le FN aura autant de votes sinon davantage ( ils ne font pas de rugby comme les partis de droite et de gauche) - je ne pense pas que les abstentionnistes se deplacent demain -

à écrit le 26/03/2011 à 17:33
Signaler
Je serai prête à parier que ce sont majoritairement les JEUNES qui votent FN. Pourquoi ? ...par (mauvaise) expérience : fille abordée sauvagement et sans respect, élément perturbateur dans les lycées, bande d'individus sectaire régnant dans certains ...

à écrit le 26/03/2011 à 17:27
Signaler
Marre de toutes vos luttes internes pour savoir qui sera candidat en 2012, les Français ont des problèmes : chômage, soins non remboursés, logement hors de prix, inflation folle des prix à la consommation et pendant ce temps là on nous bassine avec l...

à écrit le 26/03/2011 à 16:51
Signaler
Avec le FN,les populistes,nous avons des contestataires qui sont comme le ballon de rugby.Un coup à droite,un coup à gauche,c'est ce qui va provoquer un immense tollé Dimanche soir. Nous avions Marseille la destabilsée,maintenant nous aurons les ca...

à écrit le 26/03/2011 à 14:40
Signaler
mais ces gens assistés sont aussi et avant tout les français eux même , pourquoi on ne parle que des etrangers ,???

le 26/03/2011 à 14:55
Signaler
parcequ'ils sont a notre charge moi

à écrit le 26/03/2011 à 14:25
Signaler
Dans ma circonscription au second tour je n'ai plus de candidat FN en lice (3 eme à moins d'une cinquantaine de voix). Seulement un UMP et un Socialiste. J'irai quand même voter car j'ai gardé un bulletin du candidat FN de dimanche dernier. Je le gl...

à écrit le 26/03/2011 à 14:08
Signaler
Chacun est LIBRE de voter pour qui il veut, LIBRE aussi de désirer un changement de politique, jouer avec 2 partis qui se ressemblent lasse profondément, une "troisième chaine" politique arrive, alors pourquoi pas .? 5ans c'est pas si long que ca si ...

le 26/03/2011 à 14:46
Signaler
tout-a-fait Libres, chaque electeur est proprietaire de son vote -

le 26/03/2011 à 16:23
Signaler
si vous ne le savez pas les ouvriers allemands en 1933 disaient aussi qu'ils étaient libres de choisir le NSDAP:il leur a donné du travail, une promesse de voiture achetée à tempérament et même une place comme conducteur de char en URSS.Et là ils n'é...

le 26/03/2011 à 16:45
Signaler
Libre de se faire plumer doit savoir que tous les politiques font des promesses qui n'engagent que ceux qui les reçoivent et jamais ceux qui les font !

à écrit le 26/03/2011 à 12:05
Signaler
On va se retaper du socialos dans tout les coins, l'UMP n'a absolument rien fait pour redonner du travail et redonner un sens à l'autorité, et le FN est toujours utilisé comme parti de facho, donc RIEN absolument RIEN ne change Jamais dans ce Pays. E...

le 26/03/2011 à 13:56
Signaler
Oui helas on va revoir le PS .Nous avons eu bcp de personnes assistees et favorisees par rapport à d'autres , cela provoque une situation comme celle que ns vivons actuellement -

à écrit le 26/03/2011 à 11:34
Signaler
56% des abstentions donc des présumés votants au 2 ème tour, et si c'était des antis FN? et si ils allaient voter , ce ne serait plus 1 sillon pour MLP mais 1 gouffre, 1 abysse... plus on est perché haut, plus ça fait mal quand on en tombe

le 26/03/2011 à 11:56
Signaler
molheureux de voir ces le penistes

à écrit le 26/03/2011 à 10:43
Signaler
lol

à écrit le 26/03/2011 à 10:43
Signaler
lol puisque c 'est ca que vous aimez lire

à écrit le 26/03/2011 à 9:57
Signaler
Le vote FN est un vote rationnel, ce n?est ni de la protestation ni de la colère. Je suis ingénieur et à 100% d?accord avec ce que le FN écrit sur son site à la rubrique « sortir de l?Euro, pourquoi ». Quand on sait que DSK (FMI) a proposé récemment ...

le 26/03/2011 à 10:30
Signaler
lol

à écrit le 26/03/2011 à 9:42
Signaler
on veut plus afficher mes commentaires , ??

à écrit le 26/03/2011 à 9:34
Signaler
Un ramassis de lieux communs et de banalités. Est-ce que des gens arrivent à gagner leur vie avec de tels écrits?

à écrit le 26/03/2011 à 9:24
Signaler
Bonjour Deux choses, à mon point de vue, font voter F.N., un nombre important de Français : Les critiques continuelles et injustifiées de Sarkosy par le P.S., par des médias et chroniqueurs, ce qui fait que certains, sans réfléchir, imaginent que c...

le 26/03/2011 à 9:51
Signaler
Je partage tout à fait votre avis.

le 26/03/2011 à 14:53
Signaler
NON marin a mon sens ton point de vue n'est pas bon ni le P.S. ni les medias et chroniqueurs font monter le FN Seuls les actes , la violence qui s'accentue (meme sur les policiers qui se font descendre) la justice qui ne suit pas , les soins medicaux...

à écrit le 26/03/2011 à 9:18
Signaler
Le premier tour des cantonales a pour certains, je pense, ete un vote de contestation (comme cela est exprime ci-dessus insecurite, violence- chomage ,car delocalisation, tout cela joue y compris tds les scandales ) -

le 27/03/2011 à 21:14
Signaler
Le vote de contestation est depasse nous en sommes au vote de defiance car les sourds on besoin d'avoir le nez dedans

à écrit le 26/03/2011 à 7:51
Signaler
"Inutile de chercher les propositions économiques et budgétaires du Front national : « Cette partie du programme du FN est en cours de réactualisation. Merci de revenir dans quelques jours », indique le site Internet de la formation de Marine Le Pen"...

à écrit le 26/03/2011 à 6:37
Signaler
Mme Le Pen rejoint la cohorte de nos hommes politiques de gauche et de droite qui ont, souvent de bonne foi, fait des promesses mirobolantes à l'électeur... qui connait la suite. Alors, l'Eldorado de Mme Le Pen, de grâce !

le 26/03/2011 à 7:45
Signaler
Supprimer l'AME et l'ASPA n'a rien de mirobolant et le reste est frappé du bon sens, c'est pour cela que le FN est le seul espoir pour la maison France.

le 26/03/2011 à 9:23
Signaler
si je comprends bien recettes miracles vous ne faites jamais votre devoir electoral !!!!!!

à écrit le 26/03/2011 à 0:36
Signaler
Marine Le Pen représente une chance inestimable pour la France car la progression de son ascension et son élection en 2012 redonnera l'espoir au pays et permettra de conserver la paix sociale qui serait compromise si elle n'était pas élue avec une po...

à écrit le 26/03/2011 à 0:22
Signaler
À la lecture de cette pétition commune de dirigeants socialistes et d'un «monsieur très proche des Frères musulmans», Jean-François Copé a jubilé. «Le Parti socialiste, cosignant un appel avec Tariq Ramadan, montre la réalité de ce qu'il est: un part...

le 26/03/2011 à 0:38
Signaler
Le parti socialiste s'est déjà montré irresponsable de par le passé mais Martine Aubry semble vouloir lui donné un nouveau visage plutôt inquiétant !

le 26/03/2011 à 9:14
Signaler
Matine Aubry je n'aurais pas confiance ....

le 26/03/2011 à 12:07
Signaler
Non, non , PAS LA DAME DES 35H ! Assez de dogmatisme economique et politique !

à écrit le 25/03/2011 à 23:09
Signaler
TOUS AVEC MARINE !!! CANTONALES ET ENSUITE PLACE AUX PRESIDENTIELLES POUR LE SEISME MARINE 2012

le 27/03/2011 à 21:07
Signaler
Atention à la peste noir elle vas nous prendre nos postes d'elus bien remunerer cela fait doucement rire

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.