Après l'échec des cantonales, la majorité essaie de recoller les morceaux

 |   |  498  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après la sortie du secrétaire général de l'UMP contre le Premier ministre lundi soir, Jean-François Copé et François Fillon se sont expliqués ce mardi matin en présence de Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

La majorité a subi un nouvel accès de fièvre après une passe d'armes entre François Fillon et le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, qui a accusé le Premier ministre de ne pas "jouer collectif" avant de faire amende honorable. Les deux hommes se sont expliqués ce mardi matin en présence de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, avant le petit-déjeuner hebdomadaire de la majorité, et ont officiellement enterré la hache de guerre.

Mais le dirigeant du parti présidentiel, dont l'inimitié avec le chef du gouvernement est notoire, s'est refusé à des excuses et a dit maintenir ses propos sur le fond.

Expliquant avoir "souhaité mettre les pieds dans le plat", il a concédé que sa charge avait pu paraître "excessive" dans un climat de vif tension au sein de la majorité depuis le revers des élections cantonales, qui ont relancé les débats sur le virage à droite du chef de l'Etat.

Jean-François Copé a reproché lundi soir sur Canal Plus à François Fillon de ne pas "jouer collectif" à propos du débat sur la laïcité et l'islam, qui divise au sein de l'UMP, et de cultiver une "posture".

Le chef du gouvernement avait déjà suscité la colère - privée - du secrétaire général de l'UMP au lendemain du premier tour des cantonales en se démarquant de la stratégie présidentielle - ni alliance avec le Front national ni front républicain - pour le second tour.

Réponse du Premier ministre, mardi, lors de la réunion à huis clos du groupe UMP à l'Assemblée: "Je ne peux pas accepter que l'on m'accuse de prendre une posture quand j'exprime une conviction que je défends depuis toujours". "Un Premier ministre et un secrétaire général ne peuvent pas débattre sur les plateaux de télévision ", a-t-il ajouté, selon des participants.

Jean-François Copé, qui ne fait pas mystère de ses ambitions pour l'élection présidentielle de 2017 et voit en François Fillon un rival potentiel, a eu "une explication de gravures" avec le Premier ministre dans le bureau de Nicolas Sarkozy, selon un participant au petit-déjeuner de la majorité, qui a requis l'anonymat.

"Ils sont arrivés tous les trois ensemble. Copé et Fillon avaient le visage fermé", a-t-il rapporté.

Selon lui, Jean-François Copé, héraut de la stratégie présidentielle, aurait fait amende honorable sous la pression de Nicolas Sarkozy, qui aurait ainsi donné gain de cause à François Fillon.

Après la parenthèse du conseil des ministres, avancé en raison du déplacement du président en Chine et au Japon, l'explication s'est poursuivie lors de la réunion du groupe UMP.

Les deux hommes sont convenus de tourner la page, alors que nombre de députés UMP s'inquiètent de l'effet dévastateur des divisions de la majorité sur l'électorat de droite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2011 à 11:13 :
Il sagit d'un débat sur la LAICITE tout simplement et pour l'instant rien d'autre, POUR L'INSTANT!!Y aurait-il anguille sous roche? Quelle est cette ANGUILLE? LES RELIGIONS?
a écrit le 30/03/2011 à 19:44 :
FILLON n'ira pas à cette convention , ses convictions passent avant le carriérisme d'un certain copé , cela prouve qu'il a une stature nationale .Beaucoup de députés ump ne se reconnaissent pas dans cette querelle et demandent à copé de démissionner ou de respecter le premier ministre .
Réponse de le 31/03/2011 à 16:59 :
Oui que Copé demissionne serait logique -
a écrit le 30/03/2011 à 8:08 :
Ms Fillon et Copé on eu tort de s'exprimer en public, ils auraient dû s'expliquer en privé, heureusement que M. Sarkosy à remis les pendule à l'heure, le moment est au rassemblement pas à la discorde, voyez ce que subit le PS avec ses querelles de clocher, 50 candidats qui se "bouffent" entre eux pour 1 seule place, et même pas 1 seul programme à présenter, elle est belle la vie!
Réponse de le 30/03/2011 à 16:02 :
v ous avez vraiment la mémoire courte " pieds sur terre? " quel comportement a eu sarkozy en 2007 face au gouvernement RAFFARIN !
je crois que si on en n'est la c'est tout simplement qu il n y a plus de chef,de président et je pense même que coppé à plus intérêt a voir un echec de la droite en 2012 que fillon même dans son fief de NEUILLY il est remis en cause !!!!
Réponse de le 31/03/2011 à 13:30 :
Copé vu ses ambitions démesurées , n'a une chance pour 2017 que s'il arrive a faire chuter la droite , il s'y emploie depuis l'élection de Sarkozy
a écrit le 30/03/2011 à 7:18 :
que du cinéma poue attirer l'attention. ils ne veulent par perdre leur poste poule aux oeufs d'or pour leur porte-feuille perso .
je vais voter FN
a écrit le 30/03/2011 à 6:46 :
J'aime bien Fillon. Jamais vu quelqu'un bouffer autant de chapeaux. C'est presque du SM entre lui et Sarko.
a écrit le 30/03/2011 à 6:44 :
Vivement 2012, qu'on les envoie se calmer pendant 20 ans dans l'opposition.
Réponse de le 30/03/2011 à 8:27 :
aucun PROBLEME .NE SERA REGLE il faut bien rever ...bon courage aux suivants
a écrit le 30/03/2011 à 6:33 :
Bravo Fion et Kopek. Bel exemple. Ca redonne espoir en la politique. On sent qu'ils sont là pour régler les vrais problèmes. Ca fait chaud au coeur.
a écrit le 29/03/2011 à 20:38 :
Le bilan sera hélas terrible pour les amis du "tsar", mais bon je ne m'inquiète pas pour eux après tout quand on a une rollex ....
a écrit le 29/03/2011 à 18:26 :
Ne vous faites pas de soucis, en 2012 tout sera réglé et les agités d'aujourd'hui auront disparu de la scène politique.
a écrit le 29/03/2011 à 17:35 :
Quand on prend l'exemple du Val d'Oise,où MM.Poniatowski et Chartier,s'exclament et se déclarent être pour qqchose dans ce retournement,il y a de quoi être interloqué!!!
Ce sont les Laborieux militants qui à côté des postulants candidats ont fait un travail considérable,vitale pour montrer que la Droite,n'est pas que du BlaBla bling bling;
Du sérieux est ce possible pour cette équipe de sénateurs 20eme siuécle!!!!!!
a écrit le 29/03/2011 à 14:12 :
Cope veut être candidat en 2017 , n'ayant pas d'expérience il s'est attaqué directement à Sarkozy en introduisant des projets de loi qui faisaient controverses ,tout en affirmant soutenir le président , maintenant il fait pareil avec FILLON ,c'est la politique de la terre brûlée pour avoir le champ libre en 2017 , ce genre de politiques les Français en ont mare , de gauche comme de droite .
Réponse de le 29/03/2011 à 16:38 :
ils vont voir déja en 2012 dehors tout les types du genre copé
Réponse de le 29/03/2011 à 17:56 :
De toute façon ne parlons meme pas de Copé en 2012 , il ne sera pas elu c'est certain -
Réponse de le 29/03/2011 à 19:12 :
Je suis de droite , mais je hais par dessus tout ce type d'enarques qui prennent les autres pour des imbéciles , à gauche aussi ils en ont , ne votons plus pour eux quelque soit leur camp , ce serait le début du retour de la légendaire sagesse populaire .
Réponse de le 29/03/2011 à 19:56 :
Il faudra bien faire son devoir electoral et voter - en ce qui me concerne je n'ai jamais vote a gauche -
Réponse de le 29/03/2011 à 20:09 :
Pourtant il y a des autodidactes qui les valent largement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :