Marine Le Pen dévoile son programme économique

 |   |  679  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dévoilé ce vendredi, le programme économique du FN prévoit sans surprise le retour au franc et l'instauration d'un protectionnisme strict. Mais reprend aussi une proposition du PS : la fusion de l'impôt sur le revenu et de la contribution sociale généralisée.

Sur les trois plumes à l'?uvre pour la rédaction du programme économique FN dévoilé ce jeudi, deux ont préférés rester anonymes. L'un d'entre eux s'est contenté de se présenter en utilisant le prénom François. Un autre a été reconnu, il s'agirait d'un membre du parti connu sous le nom de Nicolas Pavillon. Le dernier, Jean-Richard Sulzer est professeur d'économie et élu FN dans le Nord-Pas-de-Calais. 

Marine le Pen a défendu cette discrétion en arguant de l'existence, selon elle, d'un "véritable terrorisme intellectuel" en France, coupable de créer une atmosphère de "chasse aux sorcières" et de "maccarthysme".

Ce programme ne se veut pas exhaustif. La présidente du Front national l'a précisé dans le communiqué accompagnant le document. Il est toutefois présenté comme innovant, même si certaines des propositions sont dans la droite ligne du discours que tient Marine Le Pen depuis qu'elle a remplacé son père à la tête du FN.

Fin de l'Euro
Le programme prévoit par exemple le retour au franc. L'idée n'est pas neuve, elle revient à chaque intervention publique de la présidente du FN. La création de l'euro est présentée comme un échec. Pour le FN, la monnaie européenne a aggravé la crise de 2008. Dans son discours introductif, la candidate à la présidentielle présentait la zone euro comme "la zone économique la plus absurde du monde".

Selon le FN, les Français ont deux solutions : soit la préservation de l'euro qui impliquerait un "saccage social" soit une "sortie progressive", l'option préférée de la candidate qui y voit le moyen "d'oxygéner notre économie". Le retour à la monnaie abandonnée en 2002 se ferait sur la base de l'équation : 1 euro = 1 franc, suivie d'une dévaluation de 20 à 25%. Marine Le Pen ne croit pas que cette sortie de l'euro ne se traduira par un regain d'inflation ou par un creusement de la dette publique. Elle compte même sur un remboursement de 80% de cette dette d'ici 2025 grâce à des emprunts de l'Etat à des taux très bas.

Protectionnisme
Le nationalisme du FN s'exprime aussi à travers le patriotisme économique. Des mesures de protectionnisme sont ainsi prévues comme les quotas et les droits de douane. Elles sont censées, par un effet mécanique non expliqué dans le détail, recréer le pouvoir d'achat et contribuer à "réduire les inégalités territoriales de revenu".

"Révolution fiscale"
Le FN vise clairement les classes moyennes et les PME qui sont cités comme les deux grands "bénéficiaires de la révolution fiscale". Cette dernière propose de rénover et de refondre le système pour créer cinq impôts. Lors de son discours, Marine le Pen a aussi déclaré s'inspirer des travaux de l'économiste proche des socialistes, Thomas Piketty. Elle propose, comme le prévoit le projet présidentiel du PS, une fusion de l'impôt sur le revenu et de la contribution sociale généralisée.

Le parti d'extrême droite promet ainsi de revaloriser l'emploi et le pouvoir d'achat par une nouvelle répartition des richesses. Aucune précision n'est apportée sur les moyens à mettre en ?uvre pour concrétiser ce projet, hormis la lutte contre "les ententes et les pratiques abusives" présentées comme de mises dans la grande distribution.  D'autres agents économiques sont visés comme étant la source des inégalités économiques. Le FN pointe notamment du doigt les grands groupes cotés en bourse générant des "super-profits". Concernant le travail, il est question de revenir sur la durée hebdomadaire de travail fixée à 35 heures depuis 2000..

Etatisme et centralisation
Marine Le Pen entend enfin  "renforcer le pouvoir de l'Etat " centralisé tout en faisant en sorte d' "alléger la bureaucratie". Pour cela, elle propose de réguler le secteur bancaire et faire en sorte que "la finance (soit) remise à sa juste place" sans préciser ce qu'elle entend par là.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2017 à 16:28 :
Selon le FN 1500 euros = 1500 francs mais si vous décidez d'aller en vacances en zone euros, vous aurez de ces 1500 francs = 228,67 euros !!! Bonne vacances ! la France va devenir un immense goulag dont il ne sera plus possible de s'évader !
a écrit le 15/04/2012 à 15:00 :
De toutes façon ça ne peut pas être pire que avec l'UMPSCV.
Depuis plus de 40 ans la France est maltraiter il est grand temps que l'on inverse la tendance.Les Français doivent retrouver leur souveraineté, la liberté, la sécurité et le respect.Je soutien Monsieur le Pen depuis 1974 et je reste fidèle.
a écrit le 20/01/2012 à 13:07 :
a l'évidence ce texte n'est pa rédigé avec honneté
a écrit le 15/10/2011 à 20:36 :
Il y a des points intéressants dans ce programme.
Je ne suis pas un spécialiste en économie, ni même en politique, je me contente de réfléchir à ce que je vois et à ce que je peux lire...
Il y a donc un détail important qui me saute aux yeux dans ce programme, c'est qu'il n'est applicable que si nous décidons de sortir de l'Union Européenne. Sortie qui est parfaitement légale et prévue par les textes (cf. article 50 du TUE).
Il me semble que toute tentative de "concertation" avec 27 états afin de trouver des solutions serait illusoire. D'ailleurs c'est ce que tout le monde essaye de faire depuis 30 ans.. et on voit bien où ça nous mène.
Donc ce que je "reprocherait" à ce programme c'est qu'il n'est pas clair sur ce point.
Ce ne serait pas la première fois qu'un parti (de gauche comme de droite) essaye de nous enfumer avec des discours sur le changement de l'Europe tout en sachant que cela n'a aucune chance d'aboutir.
A quand un parti qui sera suffisamment clair sur ce léger détail ?
a écrit le 15/10/2011 à 15:44 :
Oh un petit mot quand même sur la rubrique "étatisme et centralisation".

Encore une fois, M. Le Pen prend les Français pour des imbéciles.
Renforcer le pouvoir de l'Etat sans quitter l'UE ? Comment compte t-elle accomplir ce tour de force alors que la commission européenne s'est vue octroyer tous les pouvoirs stratégiques de la France ?
Alléger la bureaucratie ? Pourquoi ne pas parler de l'inflation normative découlant de notre appartenance à l'UE ? Près de 300 000 pages de réglementation européenne qui coûte au bas mot -collectivités et entreprises- près de 60 milliards d'euros à la France chaque année ? Alors de quelle "bureaucratie" parlez-vous, Mme Le Pen ? S'il s'agit de l'avalanche de paperasses provenant de l'UE, vous ne pouvez rien y changer; vous le savez parfaitement !
a écrit le 15/10/2011 à 13:38 :
De qui se moque M. Le Pen ?

-Abandon de l'euro : il est impossible de quitter l'euro sans quitter l'union européenne. Les traités ne le prévoient tout simplement pas. Comment comptez-vous faire ? Violer le traité de Lisbonne et trahir la signature souveraine de la France ?

-Protectionnisme : l'espace Shengen, qu'en faites-vous, Mme Le Pen ?
De plus, et lisez attentivement ce qui suit; le traité de Lisbonne interdit toute restriction aux mouvements de capitaux, de biens et de services entres les pays membres et entre les pays membres et les pays tiers. En d'autres termes, il interdit aux états membres d'empêcher les délocalisations et le rapatriement des dividendes entre la France et les pays à bas coût de salaire tels que les pays d'Europe de l'est, la Chine ou l'Inde.
Comment comptez-vous lutter contre ce phénomène, Mme Le Pen, tant que la France reste dans l'UE ?

Révolution fiscale, étatisme et centralisation : blabla digne de l'UMPS. Voeux pieux et enfumage, histoire que son programme ne fasse pas que deux lignes.

Mme Le Pen remplit parfaitement son rôle d'opposante factice au système.
Le fait qu'elle préconise des mesures inapplicables tant que la France n'est pas sortie de l'UE suffirait à la rendre hautement suspecte.
Elle n'est médiatisée qu'à la seule fin de salir toute idée de patriotisme et de faire croire que l'indépendance de la France est une pensée d'extrême-droite.
a écrit le 15/10/2011 à 8:23 :
quand De Gaulle a dévalué le Franc de 17,5 % tout le monde hurlait à la mort de la société ! La France ne s est jamais mieux portée ensuite car la production a redémarré avec les effets du cercle vertueux sur les rentrées fiscales , etc. Bien sûr qu il faut revenir au Franc si la France tient à conserver son tissu industriel et ses emplois . Il n y a que les très riches rentiers qui sont intéressés à l euro fort et l Allemagne. Les Norvégiens et les Suisses s en tirent très bien sans être dans l UE et avec leur monnaie et même l'Islande avant la dérégulation qui l a ruiné en enrichissant qq individus. Qu est ce que vous voulez ? envoyer vos enfants se faire tuer pour les Yankies , les pétroliers et les banquiers ? Alors votez pour les partisan de l'institution actuelle de Mélenchon à Le Pen en passant par Sarkozy et donner vos gosses au vainqueur des élections , ils iront pointer ou se faire égorger comme nos 10 braves jeunes en Afghanistan !Il faut sortir de l otan donc de l 'UE et vite car si la France se risque à suivre Obama les attentats vont fleurir sur notre territoire et vous risquez vous mêmes et vos proches d en être victime. Nous na vons rien à faire au Moyen Orient et surtout pas la guerre actuelle injuste et coûteuse pour "le roi de Prusse !".Il faut revenir au glass seagle act et redonner à la banque de France le privilège régalien de battre monnaie que Pompidou lui a retiré au profit des banques privées qui sont à l origine de la dette publique .
a écrit le 15/10/2011 à 4:15 :
bonjour

Comme le montre l article le FN reste en gros dans le vague pour la simple raison qu il n a pas de programme économique . Il pique ici et là comme le coucou les idées des autres et notamment celles de François Asselineau ( inspecteur général des finances et vice major de l'ENA, une pointure !) futur candidat à l'élection présidentielle qui a travaillé comme directeur de cabinet de plusieurs ministres mais qui s est opposé à M Sarkozy en préconisant un certain protectionnisme afin de sauver les emplois et le tissu industriel, ce qui lui a valu d'être placardisé. Le FN envoie discrètement des observateurs assister aux conférences qu'il organise dans son tour de France . Elles sont disponibles sur le site de son parti l'UPR qui se réclame du rassemblement gaulliste des années d après guerre quand gaullistes et communistes ont retroussé en commun leurs manches pour remettre la France en route et l émanciper du pouvoir Yankie cher à M. Madelin avocat d affaires entre autre au barreau de NYC.
Réponse de le 15/10/2011 à 12:37 :
Hum oui vous avez raison, quitte à choisir autant prendre l'original et non la copie. Et puis tous ces partis nous mentent et se contredisent alors pourquoi perdre son temps avec le FN, le PS ou un autre... Le mieux est encore de rejoindre le mouvement des abstentionnistes ou des démocrates républicains de l'UPR...
a écrit le 02/09/2011 à 7:23 :
Ce programme économique est une vraie rupture, plus la dislocation en cours de l'économie continue et plus il devient une alternative crédible. Ce phénomène quasi mécanique est un aspirateur à vote pour tous ceux qui n'ont pas un doctorat d'économie financière et cela fait beaucoup, beaucoup de monde.
Voilà pourquoi le FN est un parti utile à la démocratie française, il constitue une alternative et donc un choix pour les citoyens. Merci Marine !
Réponse de le 27/02/2012 à 8:07 :
Vous voulez revenir au 40 heures voire plus ? Le Medef va adorer la présidence des Le Pen....
a écrit le 26/07/2011 à 22:36 :
libertad qui vous à permis de me tutoyer, personne je crois, et je ne me plains pas et que si vous n'avez pas accepté vôtre handicap, çe n'est pas mon problème et sachez une chose, même si je tape presque chaque mois dans mon découvert, toute mes dettes sont payées, je ne sais pas pourquoi je pense qu'en prenant la libetée de me tutoyer, c'est que vous êtes un retraité et que vous vous ennuyez alors pourquoi pas répondre aux réponses des intenautes.
a écrit le 26/07/2011 à 19:11 :
pierre j'ai complètement zappé que les syndicats tous sans exception ont été pour beaucoup de soçiété le départ des entreprises française, je m'en excuse, quand à libertad je ne pense pas que je vous ai manqué de respect on est en FRANCE le pays de BAUDELAIRE et de nôtre regretté COLUCHE, pourquoi vous me provoquer ainsi que d'autres internautes dans leur réponse, on à encore droit à la penser même les personnes handicapés que nous sommes.
a écrit le 26/07/2011 à 13:04 :
Que la france retourne au franc! le pen oublie que le portugal et l'espagne ont dévalués leurs monnaie dans les années 90 pour que la france entre dans la zone euro.Sans cette dévaluation la valeur du franc était de 0 franc.que la france retourne au franc tant mieux pour l'europe,aprés faut pas venir pleuré si 1000franc = 0.50 centimes d'euros.quitté l'europe et prenez le franc.bonne chance
Réponse de le 26/07/2011 à 14:12 :
merci pour ce conseil de pro. on sent l economiste chevronné.
Réponse de le 26/07/2011 à 22:14 :
yan, oui quand j'ai lu le commentaire de libertad çelà m'a fait frisonner, une telle conaissançe en écomie ça forçe le respect, vous ne trouvez pas..............
a écrit le 11/07/2011 à 19:19 :
"Pour cela, elle propose de réguler le secteur bancaire et faire en sorte que "la finance (soit) remise à sa juste place" sans préciser ce qu'elle entend par là."
Glass-Steagall ! Et obligation de détenir de la dette souveraine. Contrôler les rémunérations, nationaliser celles qui feraient appel aux subsides de l'Etat, etc...
Un beau rpogramme pour remettre les banksters dans les clous et les banques/casinos au service de l'économie réelle et des clients "ordinaires".
a écrit le 11/07/2011 à 17:57 :
Finalement la Présidentielle ne m'apportera que du bonheur:
- Marine Le Pen élue.
- Marine le Pen battue et j'attendrai avec délectation les réactions des électeurs qui auront porté au pouvoir un UMPS, d'ici 2-3 ans, pas plus.
La catastrophe est annoncée, inévitable si on reste dans l'Europe et avec l'Euro, mais l'orchestre joue encore pour les premières classes du Titanic.
Réponse de le 26/07/2011 à 22:17 :
Eddie Constantine, il y à qu'à croire pourquoi le Poséïdon
a écrit le 14/05/2011 à 10:49 :
Plus rien sur la question de la création monétaire !!!
Curieux ?
a écrit le 13/04/2011 à 12:06 :
Si les gens votent pour elle c'est qu'il y a un vrai problème d'éducation en France...retour au franc....et pourquoi pas au troc comme au moyen-age ?...pitoyable...
a écrit le 13/04/2011 à 10:45 :
et pourquoi pas un euro 10 cts?
Réponse de le 14/04/2011 à 15:16 :
Parce que ça n'a aucun sens !
a écrit le 12/04/2011 à 19:32 :
Sur l ? elle n'a pas tord,regardez les anglais ils n'ont pas l euro et exporte bien
Réponse de le 13/04/2011 à 8:07 :
le RU a un deficit public encore plus abyssal que la France et en contre exemple l Allemagne moteur de l Europe, comme les Scandinaves ont l euro et sont parmi les plus gros exportateur d europe.....
Réponse de le 15/04/2011 à 17:24 :
@pragmatique : quel bel amalgame ! Vous confondez et mélangez tout ! La situation de ces pays n'a rien à voir avec leur monnaie nationale mais est le résultat de choix politiques et économiques plus ou moins heureux. Le RU devrait s'en sortir plus vite que nous...
Réponse de le 27/02/2012 à 8:14 :
où pas ^^ .... Je lisais dans le dernier Alternatives économiques que la plupart des pays hors zone euro avait finalement beaucoup plus de difficultés à gérer leur inflation... vous savez qui sont les responsables de notre crise ? Sarkozy à baisser l'impôt des riches !!! la banque européenne à renflouer les banques nationales sur notre dos !!! bref, l'euro marcherait beaucoup mieux s'il y avait une meilleure répartition des richesses...
a écrit le 11/04/2011 à 21:43 :
Vive l'inflation!
a écrit le 11/04/2011 à 17:09 :
réponse à Moutarde : la dette date du premier choc pétrolier 1973 premier budget déficitaire. c'est un fait avec l'Euro la dette à empiré , pourquoi: parce que la france ne peut plus dévaluer sa monnaie. un petit rappel en 1970 1 franc français = à 1 franc suisse, en 1998 le franc suisse 4.5 deviner qui à dévaluer sa monnaie et par conséquent diviser nos bien par 4.5 ? pour financer le " sociale " . Une question demeure le FN vas t?il rétablir la franquiste ( la médaille).
Réponse de le 11/04/2011 à 21:11 :
Pour rock, vous qui êtes un lettré je suis ridicule avec mes commentaires dénoués de sens, mais vous voulez quoi ou qui pour dire de telle ineptie, sur le FN rétablir la franquiste, j'irais même plus loin de remettre à chaque ministre une swastika, une croix de fer, au lieu de la légion d'honneur
a écrit le 11/04/2011 à 16:43 :
Franchement je PEN à jouir de son programme, revenir au franc... etc ...
a écrit le 11/04/2011 à 16:10 :
Pour çe qui est de vôter, vous faites bien çe que vous voulez, mais conçernant l'impôt progressif pourquoi sarkozy ne l'a pas appliqué dès son mandat présidentiel, et pourquoi le proposer à 1 an des élections présidentielle, là comme dirait l'autre il y à une mouche dans le potage.
a écrit le 11/04/2011 à 14:56 :
Je préfèrerais la blague de SEGO: "Le SMIC a 1500 euros pour tout le monde". S'il vous plait, faites la revenir, on se marrait bien à l'époque. SNIF....
Réponse de le 11/04/2011 à 15:45 :
En 2007 le Smic Brut était à 1321 ? pour arriver à 1500 ? cela ne faisait que 13 %.

En 1981 le Smic a augmenté de 10 % et l'économie et les Français en ont bénéficié
!
a écrit le 11/04/2011 à 14:15 :
Le programme du FN est voisin de celui du PS puisqu?il propose de fusionner l?impôt sur le revenu et la CSG d?une par et d?abroger la loi Tepa. Je rappelle simplement que cette fusion rendra progressif un impôt qui ne l?était pas .Son augmentation risque d?en faire un mauvais impôt dans la mesure où les plus aisés seront tondus plus ras. (ceux ?ci essayerons donc d?y échapper) . Quant à l?abrogation de la loi Tepa M Le Pen essayera d?expliquer ça aux 5 millions de salariés qui en bénéficient.
La parité du nouveau franc FN est vraiment de la rigolade, car celle-ci ne se décidera pas mais sera imposée dans ce doux rêve comme la dévaluation de 40 % qui s?en suivra .Il faudra aussi expliquer çà aux français ruinés.
Sur quelle planète habite ce parti politique ? La France par référendum a adopté le traité de Maastricht le 20 septembre 1992.
Réponse de le 11/04/2011 à 15:48 :
Je ne voterai pas FN.
Mais pourquoi le fait de faire payer un impôt progressif aux riches est un mauvais impôts ?
C'est le principe de l'Impôt républicain, demander plus aux riches qu'aux pauvres !
La justice sociale est inconnue dans la planête UMP !
Réponse de le 13/04/2011 à 19:26 :
"ceux-ci essaieront donc d'y échapper". Par la fraude ? Là où MLP a raison, c'est qu'il conviendrait de se donner les moyens de lutter contre la fraude... mais ça veut dire renforcer les moyens de l'Etat et des services publics ! Le veut-elle vraiment ?
Ou alors est-ce qu'ils y échapperont par l'évasion fiscale ?
Alors, là, c'est du n'importe quoi.
Les gens qui votent UMP devraient prendre conscience de ce que l'UMP sait bien : une partie importante des Français (dont ils ne font pas nécessairement partie) a un revenu supérieur à AU MOINS 30000 Euros par an (revenu individuel), que ce soit en salaires, ou encore en pensions et retraites, en revenus de capitaux mobiliers ou en revenus fonciers, etc. Où vont donc s'exiler ces MILLIONS de Français ? Ils vont tous aller en Uruguay ? En Angleterre ? (comme si les Français parlaient bien anglais... et aimaient manger de la panse de brebis). Bref, l'évasion fiscale ne concerne qu'une poignée de grosses fortunes, et ceux-ci n'hésiteront pas à passer d'un paradis fiscal à un autre s'ils peuvent y gagner. Comment les retenir ? Bref, arrêtons de nous faire peur avec la moindre réforme fiscale, qu'elle soit suggérée par le PS ou le FN, et à promulguer des boucliers fiscaux ou à leur substituer des allégements d'ISF. Le vrai problème est le déficit qui a été creusé sans vergogne par l'UMP. Le sérieux budgétaire qui était l'argument fort de la droite avant 1981 a totalement été oublié par elle depuis. L'UMP, ce ne sont pas les héritiers de De Gaulle, ce sont de dangereux incendiaires. Sarkozy est un néo-libéral, il croit que l'absence d'Etat est bon pour l'économie, et que ce qui est bon pour l'économie est bon pour la Nation... Sauf que l'absence d'Etat n'est pas très bon pour la Nation. Le FN ne progresse pas par la xénophobie, mais par l'absurdité du néo-libéralisme qui a gangréné la droite républicaine, et c'est pourquoi d'autres à droite (ou au centre) essaient de frayer leur sillon (Borloo, Villepin, Bayrou, etc). De toute façon, si le FN veut sauver l'Etat, pourquoi pas ! mais ce n'est pas en se berçant d'illusion sur la souveraineté ou la préférence nationale : ce n'est pas ça qui évitera la faillite ou une mise sous tutelle de l'Etat français (genre Grèce, Portugal...). A cet égard, le programme économique de Le Pen est totalement insuffisant, que ce soit pour l'économie ou l'industrie en général, et pour les finances publiques en particulier. Même le PS fait beaucoup mieux. Quant au domaine fiscal, la fusion de l'impôt sur le revenu avec la CSG c'est vraiment le minimum, et c'est franchement pas très ambitieux. Avec le PS qui n'ose pas être anti-libéral, c'est mal barré (certes DSK est un peu plus énergique que les autres... mais arrivera-t-il à être moins libéral ?). Quant à Marine, c'est vraiment une molle. Finalement, si elle gagne et demande aux Français qui ont la double nationalité comme moi de choisir, je crois bien que le choix sera vite fait (en plus, comme le pays où est née ma mère est dans l'UE, je me dis que je pourrai facilement revenir en touriste, pour visiter ce pays qui aura à nouveau raté son rendez-vous avec l'Histoire, mais dont les monuments sont une vraie splendeur et dont la gastronomie est proprement incomparable).
Réponse de le 14/05/2011 à 0:11 :
bien dit franghio
a écrit le 11/04/2011 à 14:03 :
Abandon euro et protectionnisme : débile et suicidaire. Croire que cela sera bon pour notre économie : stupide.
Réponse de le 11/04/2011 à 14:52 :
Nous autres Anglais, nous ne nous en plaignons pas !! Nous ne sommes pas dans l'Euro et nous pouvons faire nos réformes et entreprendre SANS que l'Europe nous freine .....!!!
Réponse de le 11/04/2011 à 15:11 :
@ James: c'est la raison pour laquelle nous aurions dû suivre les conseils de De Gaulle et ne jamais laisser entrer les Anglais dans l'UE. Les Anglais ne prennent que ce qui les intéresse et joue le jeu des Américains sur la scène politique, Alors, à quoi bon les garder. C'est un peu comme si un membre de la famille disait "je regarde la télé et vide le frigo" pendant que vous vous démenez à le remplir !!!
Réponse de le 28/04/2011 à 8:14 :
tout a fait d'accord avec Patrickb , et on verra comment reagira l Angleterre quand son systeme va s 'écrouler une bonne partie du systeme bancaire anglais a du etre nationalisé pour le sauver et ils sont assis sur une bulle immobiliére qui est l un des moteurs principaux de leur croissance ne doutons pas une seconde qu ils seront bien content d appeler a la solidarité européenne dans ce cas de figure
a écrit le 11/04/2011 à 12:56 :
Il serait plus réaliste de partir de 1 ? = 10 FRF et de garder l'Euro pour les opérations internationales. Donc d'avoir une monnaie biface. Avantage : maintien de la valeur de notre dette en ?. Solution adaptable à tous les pays aussi ! Dans le pur esprit du Traité de Rome initial d'une Europe commune et non pas unique...
Réponse de le 11/04/2011 à 15:52 :
Je ne voterai pas FN
Mais le maintien de la valeur de la Dette n'est pas le but recherché!
En changeant l'Euro contre le Franc( ou Ecu, ou Euro Français) la dévaluation est ensuite possible.
Dévaluation de 25 % = Dette diminuée de 25 %
Inconvénient, augmentation des carburants, mais la baisse de la TIPP en pourcentage, pas en montant résous le problème et hausse des explorations, donc création d emplois.....
Utopiste mais tentant si un autre parti reprend l'idée!
Réponse de le 11/04/2011 à 19:13 :
A 1 ? = 10 FRF, on aurait déjà dévalué de 12,5 % / cours recalculé de 8 FRF !
Le maintien de la dette vise à préserver des marges de maneouvre pour la politique intérieure à mener. Ce n'est pas le but, c'est un impératif !
a écrit le 11/04/2011 à 12:56 :
Il serait plus réaliste de partir de 1 ? = 10 FRF et de garder l'Euro pour les opérations internationales. Donc d'avoir une monnaie biface. Avantage : maintien de la valeur de notre dette en ?. Solution adaptable à tous les pays aussi ! Dans le pur esprit du Traité de Rome initial d'une Europe commune et non pas unique...
Réponse de le 11/04/2011 à 13:25 :
Pourquoi pas si c'est fesable, il faut voir
a écrit le 11/04/2011 à 12:05 :
Faut rien changer. Moi le bordel UMP-PS inéluctable me va. Je ne veux surtout pas d'espoir. Ca évite les déceptions. Et puis, quand on est lancé à 160 à l'heure, freiner à 2 mètres du mur, ça rime à quoi ?
Réponse de le 11/04/2011 à 13:21 :
je tenais à vous dire ça vous êtes satisfait de l'UMP, plus dûr sera la chûte.
a écrit le 11/04/2011 à 11:18 :
Et pourquoi l'ANGLETERRE n'est pas sous l'euros Monsieur Villeroy. Et que se passe t-il au Portugal, en Grèce, voir en Espagne ou Irlande???????
Réponse de le 11/04/2011 à 13:16 :
Vous allez loin ménager vôtre monture, on ne parle du portugal de la grèce de l'espagne de l'irlande, on s'en moque de ces pays, parlons de la FRANCE redevenons chauvin, il y à longtemps que çe n'est pas arrivé.
Réponse de le 11/04/2011 à 13:23 :
L'Angleterre (plus exactement le Royaume-Uni) n'a pas l'euro mais ça ne sauve pas le pays de la crise ! Renseignez-vous sur l'état de leurs déficits publics, ainsi que sur leur taux de chômage... et sur le plan d'austérité sans précédent qui est en cours ! Il faut arrêter de mettre tous nos maux sur le dos de l'euro : nous vivons au dessus de nos moyens depuis 1975 non stop !!!
Réponse de le 11/04/2011 à 13:57 :
pour Alex rive sud pour vôtre informaion c'est en 1973 quand il y à eue çe fameux choc pétrolier, oui je vous l'accorde on vit depuis ça hors de nos moyens mais depuis l'exisente de l'euro cette vie à été multiplié par 6,50 alors cherchez l'erreur
Réponse de le 11/04/2011 à 13:59 :
que certains Francais vivent au dessus de leur moyen, j'en suis convaincus et j'en ai aussi la preuve, mais en général ce n'est pas le cas de la majorité. Me dire que les Portuguais vivent au dessus de leur moyen, c'est encore pire. Par contre que les hautes sphere financiaires s'en mettent plein les fouilles, OK
Réponse de le 11/04/2011 à 14:56 :
enfin, ce n'est pas parce que la parite euro/franc est de 6.5 que le cout de la vie a ete multiplie par 6.5 !!!
Pathfinder, les chiffres sont tetus (INSEE):
inflation cumulee sur la periode 1993-2011: +34%.
augmentation du smic sur la meme periode: +69%.
il est possible que l augmentation des matieres premieres mette a mal cet equilibre, mais ce n'est pas le cas pour l instant.
Réponse de le 26/07/2011 à 13:24 :
pour repondre à pathinder,oui tu peut etre chauvin mais sans le portugal et l'espagne qui ont dévaluées leurs monnaies dans les années 90 pour que le franc soit sauvé et sans cette sévaluation la valeur du franc serai de 000 franc,il faut se renseigner avant d'etre arrogant.merci au portugal et l'espagne si il y en a qui mange encore a leur faim en france.reprenez le franc vous attendez quoi,faut pas venir pleurer apres si 1000 franc = 1 euros .prenez le franc quittez l'europe?aller, bon vent
Réponse de le 26/07/2011 à 22:25 :
libertade, quelques olives du pain et je remerçie dieux alors pourquoi partirais je de la FRANCE, c'est les plus gènés qui sont sur le bateau où dans l'avion
a écrit le 11/04/2011 à 11:11 :
c'est du grand n'importe quoi tout est du pipeau
a écrit le 11/04/2011 à 11:11 :
bon sur le fond du dernier commentaire je suis d'accord sur le fonf, mais vous ne voyez que la partie de l'içeberg depuis l'euro il y à une flambée des prix à la consommation un écroulement de la vie soçiale de la vie française je pense que vous gagné bien vôtre vie et vous ne cherchez pas plus haut que le bout de vôtre nez, je suis handicapé et vous savez combien je touche, NON, le 10 du mois je tape dans mon découvert, alors réflichissez.
Réponse de le 26/07/2011 à 13:45 :
moi aussi je suis handicapé et je ne suis pas en train de geindre,l'extreme souffrace morale ne laisse entendre aucune plainte.le 10 du mois tu tape dans ton découvert, moi c'est les 30 dernier jours qui son dure.c'est pas l'euro qui à fait flambé les prix,sans l'euro on se baterait pour un bout de pain et nous handicapé on aurai rien.tu as un vision tres restrictive de l'euro.bon courage
a écrit le 11/04/2011 à 10:41 :
Le programme économique du FN est un retour aux vieilles pratiques avant l'euro: dettes -> on les élimine par des dévaluations successives -> inflation.
moins d'immigrés ->économies de 50 milliards d'euros/francs (moins de dépenses sociales, moins de délinquance, moins de policiers, moins de chômeurs, moins de problèmes de logement)
droits de douane -> favoriser la production en France (malheureusement, on ne peut pas taxer les produits européens), moins de délocalisations
favoriser la consommation de produits agricoles français.


a écrit le 11/04/2011 à 9:47 :
Ce Franc recréé à parité égale de l'Euro ne restera pas "lourd" bien longtemps. Il sera échangé dans la foulée contre toute monnaie forte (USD, EUR,...) et subira une dévaluation de fait immédiate. Pour la contrer, la BdF ne pourra alors que remonter très fortement ses taux, générant une baisse obligataire et de tous autres actifs et une envolée de nos dettes extérieures. Seul avantage, la ruine de notre pays pourra être attribuée à une idéologie voire même à des personnes précises.
Réponse de le 11/04/2011 à 11:42 :
Et l'Angleterre, elle est comment dans cette affaire? Et la Grece, le Portugual, l'Espagne!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 11/04/2011 à 14:07 :
Pourquoi nous souçiez de ces pays, vous n'ètes pas bien en FRANCE, j'aurais bien un pays où là vous ferez vitesse grand V vos valises pour retourner en FRANCE, c'est les ETATS-UNIS là vous verrez que l'on est bien en FRANCE.
a écrit le 11/04/2011 à 9:21 :
un programme de plus en plus nationaliste et socialiste et dire qu'elle fait moins peur que le père
a écrit le 11/04/2011 à 7:27 :
Sans surprise mais pas inintéressant !! Même si je ne suis pas à 100% d'accord avec ses idées, je dois avouer que pour l'instant c'est le programme qui me séduit le plus.... et c'est ce qui m'inquiète. je m'inquiète de la valeur des autres parties à pondre des idées neuves qui pourraient redresser la France.
a écrit le 11/04/2011 à 7:12 :
en 1973 en tant que chaudronnier, je gagnais 5000 francs, c'est a dire presque 1000 euros et quarante ans plus tard, un chaudronnier gagne entre 1500 et 2000 euros!!!!! VOUS AVEZ FAIS LE CALCUL???????
Réponse de le 11/04/2011 à 7:45 :
Tout est dit. Les faits sont là. Tout le reste est de la manipulation de masse. Et pour que la gabegie continue, il faut faire participer le peuple. Alors à chaque économiste de comptoir de donner son avis sur le système.
a écrit le 11/04/2011 à 7:01 :
Réponse a Flute: l'euro n'a pas été une grosse BLAGUE. A moins que vous soyez d'accord pour que les Ouvriers Francais soient payés comme des Chinois ou meme comme dans les pays du Magreb, parce que l'on en prend la voie!!!!!!Ce n'est pas une grosse BLAGUE
a écrit le 11/04/2011 à 6:40 :
a Roberto: Ha bon, beaucoup partiront a l'étranger si le FN venait au pouvoir, je croyais que s'était déjà le cas depuis pas mal d'années et pourtant le FN n'est pas encore au pouvoir, suffit de voir depuis 40 ans l'état de la France avec ses entreprises parties, pas a cause du FN!!!!!!!!!
Réponse de le 11/04/2011 à 11:02 :
A Roberto : je pense que vous êtes crédule, les étrangers déjà parte avec une certaine somme et combien d'autre vont en FRANCE pour eux c'est l'eldorado, quand aux entreprises partie ç'est bien à cause du pouvoir de sarkozy par des impots trop lourde à sortir de leur comptabilité!!!!!!!!!
Réponse de le 13/04/2011 à 11:14 :
je suis entierrement d'accord avec toi
a écrit le 11/04/2011 à 6:33 :
réponse a Pathinder: les grosses entreprises Francaises ne sont parties a l'étranger que pour des raisons de bas salaires. Il y a un syndicat qui y est pour beaucoup, il suffit de regarder nos ports comme Marseille, Le havre ou les baeaux accostent en dehors de nos frontières pour éviter d'être pris en otage par qui vous voyez!!!!!!!
a écrit le 11/04/2011 à 6:05 :
1euro= 1 franc quelle arnaque ;exemple un salaire de 1500euros ( soit l'equivalent de 9840 francs de 2002 )ne representerai plus que 1500 francs en 2012???
Réponse de le 26/07/2011 à 13:35 :
j'ai lu beaucoup de commentaire et voila un commentaire honnete,si les francais veulent le retour au franc qu'ils le prennent, qu'ils fonce dans le mur et klacxonnant en plus . vive l'europe
a écrit le 10/04/2011 à 22:50 :
Pourquoi il y à ils autants de gens qui ont un dossier de surendettement, on se demande pourquoi.
a écrit le 10/04/2011 à 22:48 :
Vous avez raison Patrick b, vôtre commentaire à du sens, on à plus vite de se retrouver dehors, les huissiers aux fesse, si on honore pas nos créançes on nous fait pas de cadeau, même si on à un souçis personnel, maintenant l'huissier et en plus il ne se déplaçe pas sans facturé son passage à cette personne qui à mis un locataire dehors, où un impayé
a écrit le 10/04/2011 à 20:35 :
Le programme économique du FN est une grosse blague, impensable qu'elle passe les présidentielles avec sa..
Réponse de le 10/04/2011 à 22:42 :
Et le programme économique de l'UMP un désastre, la gauche elle veut que la FRANCE fasse un retour en arrière de 50 ans, la droite BOF il n'y à pas un pour racheter l'autre.
Réponse de le 11/04/2011 à 7:32 :
Pire qu'une blague, c'est une énormité !
Réponse de le 11/04/2011 à 7:58 :
a Fremen: pourquoi une énormité? C'est quoi l'Euro a 1.45 dollard? A quoi nous sert cet Euros, a payer des pays de l'Est 10 fois moins cher, a faire des échanges avec la Chine, l'Amérique ou REMPLIR LES BANQUES DE GROS SOUS???
Réponse de le 11/04/2011 à 10:43 :
à payer nos importations de pétrole moins cher que le reste de la planète!!!!! inculte!!!! si on avait pas eu l'euro, la situation économique de la France serait comparable à celle de la Grèce, du Portugal actuellement et celle de l'Islande de 2009!!! parlez de ce que vous connaissez!!!
Réponse de le 11/04/2011 à 11:08 :
@socialeurope : mais nous sommes dans le même cas que la grèce et le Portugal : nous avons les mêmes niveaux de dettes (et de magouille quand on compte les engagements hors bilan). Après ces deux pays, ce sera le tour de l'Espagne puis de l'Italie et viendra la tour de la France. Si l'Europe n'a pas explosé d'ici là!
Réponse de le 11/04/2011 à 14:04 :
a socialeurope: vous en savez vous des choses. Avant l'Euro la France existait!!Pour le pétrole qui est basé sur le dollard, bonjour nos euros, alors vous qui etes apparemment très intelligent de savoir, dites nous comment nous allons reduire nos 17000 milliards de dette. Au fait, a qui devons nous cette somme?
Réponse de le 11/04/2011 à 17:45 :
Pierre écrit beaucoup mais semble réfléchir peu. Sans l'Europe notre pouvoir d'achat serait au 36ème dessous. Nous serions devenus un pays sous développé. L'Euro nous a permis de vivre depuis dix ans avec pratiquerment pas d'inflation;
a écrit le 10/04/2011 à 20:13 :
Le mot "extrême droite" doit être chatié du langage journalistique.
Réponse de le 05/06/2011 à 12:18 :
ca arrange l umps d appeler marine d extreme droite ce n est pas vrai du tout de toute maniere elle a pas fini d en entendre de toute les couleurs marine sauve nous vite
a écrit le 10/04/2011 à 20:04 :
je suis d'accord avec vous à 100 % il faut que ça change il faut renverser la vapeur, c'est toujours les ouvriers qui trinque pour les nantis, surtout sakozy et son gouvernement il sort vraiment du lôt.
a écrit le 10/04/2011 à 20:01 :
Au profit de qui des gouvernements successif qui ont eue la FRANCE à gérer mais le pire c'est bien le gouvernement de sarkozy, des promesses non tenu, un pouvoiir d'achat qui explose, un déferlement de chômeur devant pôle emploi, dites moi à titre d'information c'est bien lorsque le peuple en a assez de payer pour les riches qu'il y à des révolutions voir des guerres
Réponse de le 11/04/2011 à 10:13 :
Faut arrêter un peu la parano, c'est pas Sarko qui a inventé la crise. C'est pas un crack mais tout lui mettre sur le dos est la marque d'un manque d'objectivité certain.
Réponse de le 11/04/2011 à 12:16 :
Oui, pour la crise c'est pas Sarko, mais bien son jouet le "capitalisme"
a écrit le 10/04/2011 à 19:42 :
Au commentaire de yann, c'est simple il faut rappeler les grandes industries qui ont fait le fleuron français et leur déroulé le tapis rouge car depuis 5 ans de sarkozisme il n'y à jamais eue autant de délocasition de çes industries pour des pays où la main d'oeuvre est la moins chère tant que le déféçit français n'est pas comblé qu'elle soient exonérés de charge.
Réponse de le 11/04/2011 à 9:32 :
Je vous rejoins sur beaucoup de sujets, mais les grosses entreprises sont parties pour beaucoup d'autres raisons. Je me souviens des années construction centrales nucléaires, pas une semaine sans grève, Renault Sandouville, pas un mois sans grève, le port du Havre, pas un mois sans mouvement, évidamment dans ces conditions il y en a qui font mieux!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 10/04/2011 à 19:33 :
J?espère que dans le programme du FN, il y a la prise en compte des gens qui quittent la France et les problèmes que cela pausera dans le budget et l'économie déjà très limite de la France. Je veux par là que si le FN dirige un jour ce pays, beaucoup de français quitterons l?hexagone car alors c'est certain l'herbe sera bien plus verte ailleurs....
a écrit le 10/04/2011 à 15:12 :
Le programme économique de Marine Le Pen? Il y a de quoi se lever la nuit pour en rire!
Réponse de le 10/04/2011 à 17:30 :
J'ai une formation d'économiste et l'économie me passionne et comme beaucoup d'économistes je trouve le programme du FN réfléchi et sensé !
Réponse de le 10/04/2011 à 19:35 :
Vous êtes un comique " vous " comme FERNANDEL mais hélas lui il avait du talent, par contre vous pas vous avez pas marre de faire vous comme moi être tondu comme des moutons par un gouvernement qui se remplit les poches, alors je dis pas quelle soit nommé président mais qu'elle soit active au sein du nouveau gouvernement.
a écrit le 10/04/2011 à 11:58 :
Si l'euro est si protecteur ,comment pouvez vous nous expliquer les 1700 milliards de dettes , nos 4 millions de chomeurs ,notre désindustrialisation ? N'a-t-il pas été tout simplement l'accélérateur de fortune d'une tres faible minorité ? pourquoi ,460 millions de consommateurs ne pouvaient faire tourner l'économie ,l'industrie alors que du temps des frontieres ,à ce que je sache , le chomage n'existait pratiquement pas ,tout le monde travaillait .
Réponse de le 10/04/2011 à 13:34 :
Les seuls à défendre avec acharnement l'euro, sont les nantis d'aujourd'hui et qui se foutent pas mal de la misère en France!.
Réponse de le 10/04/2011 à 14:32 :
Aaaahh, merlot83 ! Bien que ne faisant pas parti, hélas, des " nantis " je trouve l'Europe et l'Euro à mon goût. Tout est une question de gestion du compte familiale, ne pas vivre au-dessus de ses moyens ( ne pas être envieux du voisin qui lui à un 4X4 ) pas de crédit inutiles pour des gadgets dernier cri, ne pas faire trop de gosses dans le seul but de profiter des différentes allocs et par la suite ne pas être foutu d'élever correctement ses gosses, que des choses simples et de bon sens que beaucoup de Français semblent avoir oublier.
Réponse de le 10/04/2011 à 14:59 :
@wierstand
Vous devez probablement être un retraité aigri et pingre, qui n'a jamais pu avoir d'enfant, je vous plains wierstand!.
Réponse de le 10/04/2011 à 15:38 :
@tanpisisapic . Que nenni, point aigri ni pingre, ayant enfant et petits-enfants, mais sachant ne pas vivre au-dessus de mes moyens.
Réponse de le 10/04/2011 à 17:59 :
@wierstand
Faut pas être envieux du voisin qui a un 4 * 4, surtout s'il l'a acheté à crédit.
Réponse de le 10/04/2011 à 18:04 :
le probleme sur la période que vous évoquez est il l'euro ou l'avènement de nouveaux pays comme la chine qui nous concurrencent directement sur la production à faible valeur ajoutée?
faudra m'expliquer en quoi une sortie de l'euro permettrait de résoudre ce problème!!!
A contrario sachez quand meme qu'en tant qu'Union Europénne, il y a plus de chance d'arriver à "convaincre" la chine d'atténuer ses pratiques plutot qu'en se retrouvant isolé, énorme pays de 60M d'habitants face à des économies comme la Chine, les US ou le Japon...
sortir de l'europe, c'est la pire des choses qui pourraient se passer pour l'emploi, quel tour de force de la part du FN d'arriver à faire croire aux classes populaires que c'est la source de tous leurs soucis!!!
a écrit le 10/04/2011 à 10:47 :
Bon MARINE LE PEN je ne pense pas qu'elle soit élue comme présidente de la république, mais au moins qu'on lui attribue un poste de ministre pour le nouveau gouernement, il y à des malfaisans qui parlent du paquebot du FN, on oublie l'augmentation de 170 % de sarkozy, on oublie qu'il à fait faire un avion pour lui, que l'un de ces ministres và voir sa famille en avion privé chaque fin de semaine, et la liste serait trop grande, pour les citer tous, MARINE LE PEN installe une peur bleue à tout ces ministres qui sont sous sarkozy c'est bien qu'elle continu, mais qu'on arrète de critiquer la gestion de son parti et l'histoire du paquebot du FN.
a écrit le 10/04/2011 à 9:15 :
On critique le programme ci-dessus avec un dédain incroyable.
A écouter certains, si l'on ne propose pas des mesures économiques à grands coups d'équations et de théories scientifiques, on est hors-sujet, même pas digne d'être entendu.

En économie, ou en gestion économique, rien ne sert d'être un grand penseur économique. Regardez les "immenses" prix nobels, chantres du néo-libéralisme mondialisé et autres monétaristes, les mêmes qui dictent la politique économique anglo-américaine depuis 30 ans, les mêmes qui ont amenés au déclenchement de la crise !

Le FN a le mérite d'innover, de faire du bête et méchant. L'Etat n'est pas là pour tester des théories fumeuses. Il est là pour réguler et encadrer, en France plus fortement qu'ailleurs, par tradition.
a écrit le 09/04/2011 à 17:11 :
Elle n'est pas crédible ,le FN incapable de gérer ses biens (immeuble le paquebot) ne payant plus les cotisations sociale ,et il voudrait gérer la France
Réponse de le 10/04/2011 à 9:08 :
L'histoire du Paquebot, c'est parce que le FN n'avait pas assez récolté de voix lors des dernières élections législatives. Et donc n'avait pas engranger assez de fonds (en France, les partis sont financés par l'Etat en fonction de leur représentativité).
Merci de ne pas tout confondre et de ne pas étaler votre ignorance crasse, cette affaire n'a rien à voir avec le programme économique présenté ci-dessus.
Réponse de le 10/04/2011 à 17:15 :
@ sauros: faudrait savoir avant de parler. 1) N'ayant pas obtenu le pourcentage suffisant, le FN s'est vu privé de fonds ...d'où sa crise financière.2) la démocratie, c'est aussi l'opposition. En France, on ne sait pas négocier et on attend touojours que la corde casse pour changer. Et cette fois encore, la corde cassera. Il est en effet malheureux que l'on arrive aux extrêmes, dont le FN, mais c'est la façon dont nous fonctionnons !!!
Réponse de le 10/04/2011 à 18:08 :
et alors? ne pas récolter assez de voix justifie t'il le fait de se mettre hors la loi et ne pas payer ce qui est dû? Puis je expliquer à l administration fiscale que je ne peux m'acquitter de mes impots car je pensais que mon salaire allait doubler cette année? quelle absurdité!

Sauros a raison de souligner cette exemple de gestion du FN.
Si le FN veut gérer mon pays, qu'il se montre déjà capable de gérer les finances de son micro-parti! Si il veut hurler aux tous pourris à longueur de temps, qu'il soit lui-même exemplaire!
Réponse de le 10/04/2011 à 19:55 :
Et l'UMP donc sarkozy il est le petit napoléon de çe siècle, tout pour lui et ses ministres et qui c'est qui paye vous et 55 millions de français, et vous vous gérez bien les comptes de vôtre famille, car avoir des termes si élogieux dans çe commentaire on se dit que certains français sont pingres.
Réponse de le 10/04/2011 à 21:56 :
@ yann: si j;ai bien compris, tu suggères que si tu ne paies pas ta facture rubis sur l'ongle, on te met tout de suite à la rue ?? Crois-moi, les banques ne font pas de cadeau et si le FN a des difficultés sur lesquelles cerains aiment appuyer par idéologie, ils doivent bien payer quelque chose pour se tenir à flot, faute de quoi les banques auraient déjà fait main basse sur le "paquebot".
a écrit le 09/04/2011 à 17:10 :
Entre l'utopie du programme PS et l'irralisme du programme FN, il y a vraiment de quoi désespérer. Démagogie d'un côté, poujadisme de l'autre, pauvre France.
a écrit le 09/04/2011 à 17:10 :
Comment peut elle être crédible le FN incapable de gérer ses biens (le paquebot) ne payant plus les cotisations sociale ,et il voudrait gérer la France.
a écrit le 09/04/2011 à 15:45 :
Les programmes économiques du PS et de l?UMP, on les expérimente depuis trop longtemps. NUL !!! Il n?y a qu?à voir l?état du pays. Ils nous ont emmenés dans le mur !!! ?. Aucun programme de qui que ce soit ne pourra nous le faire éviter!!! ? Alors dans le mur, je préfère y aller avec MLP et son programme économique, car cela a un avantage primordial pour moi : c'est de faire complètement table rase de ceux qui nous dirigent depuis plus de 30 ans. Par la suite, ce sera beaucoup plus facile de reconstruire sans eux. En effet, Einstein disait " ce n'est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu?il faut penser les résoudre ! ».
Allez du balai l?UMPS !.. Vivement 2012 pour un grand ménage et un peu ciel bleu comme la mer.
Réponse de le 09/04/2011 à 17:48 :
La citation de Einstein est excellente ! De toutes manières les dictateurs de l'umps vont continuer à nous "dicter" les règles, c'est ça la démocratie Française !
a écrit le 09/04/2011 à 15:23 :
Loin des idées sur le FN comme JEAN-MARIE LE PEN à mis le FN à sa fille MARINE, il faut pas se voiler la façe la FRANCE est à tout niveau au plus bas de l'échelle et qui sont çeux qui payent c'est les ouvriers, pour le profit de gens hypocrite qui n'ont que pour politique de faire de l'argent sur le français lambda.
Réponse de le 10/04/2011 à 18:10 :
je rappelle quand meme que seuls 50% des francais payent l'impôt sur le revenu.
c'est plutôt les classes moyennes que les ouvriers en l'occurrence qui se font traire!
Réponse de le 11/04/2011 à 12:08 :
Et les impôts indirecte ...........
a écrit le 09/04/2011 à 14:51 :
Pourquoi ne pas rétablir le mercantilisme? il faut être dans sa logique de pensée (si le mot s'applique )
Réponse de le 10/04/2011 à 12:30 :
Le mercantilisme, je pense que l'on y est en plein dedans, mais au niveau européen. Le problème c'est qu'on cherche à faire rentrer de l'argent en europe avant meme d'avoir fini d'uniformiser les taxes, les règles et la régulation financière. Chaque avancée social se fait au détriment d'une compétitivité qui est chère à l'europe. En meme temps celle ci restera dans le statuquo le plus total car la plupart des pays sont incapable de faire des concesions sur leur compétitivité pour faire avance l'europe sociale. Marine le pen pense que nous français, nous y somme perdant. L'isolation commerciale de notre pays sera une catastrophe pour l'emplois et les affaires étrangères. Son mercantilisme national est, aujourd'hui, une idée aussi utopique qu'obsolète.
a écrit le 09/04/2011 à 14:45 :
On ne peut pas de manière réaliste reguler la répartion des richesses dans le privée au niveau national, c'est de l'utopie (mais sarko y croit), on ne peut pas non plus le faire au niveau européen car aucun pays n'est capable de se mettre d'accord au risque de se mettre en désavantge économique vis à vis de la chine (qui fait de la concurrence déloyale) et des états unis (qui se la joue compèt en limitant les droits sociaux). Il n'y a donc aucune solution... Donc la nouvelle mouvance politique va à la fermeture économique d'un pays afin de donner une réelle capacité d'action aux politiques... celui du pouvoir national. Malheureusement je suis très sceptique sur la fermeture d'un pays. Pour etre maitre d'une politique nationale, il faut que le pays soit déjà autonome sur tout point ( alimentaire, énergétique...etc..) donc produire français, acheter français et donc travailler 50h par semaine voir plus et arreter d'etre un consommateur inpulsif. C'est la seule solution mais il n'y a qu'une poignée de français capable s'assumer ça. Le français est branleur, consommateur, capricieux et attend la lune d'une politique nationale. Alors les électeurs du front national me font autant rire que le partie en lui meme. Si le FN devait dire au français le comportement idéal à suivre pour que son programme économique marche, combien serait-il, encore aujourd'hui, à voter FN? Le pouvoir vient du peuple mais celui ci à tendance à l'oublier à croire qu'un vote national changera la donne. Le seul pouvoir du citoyen aujourd'hui n'est plus le vote mais son choix de consommation. Le boycott d'une entreprise a aujourd'hui bien plus de conséquence que le passage d'une lois national qui sera de toute façon contournée... En d'autre terme chaque citoyen doit s'intéresser de près au système, sinon c'est le système qui s'intéressera à lui...
a écrit le 09/04/2011 à 11:32 :
Marine le Pen est une personnalité têtue qui s'enferre dans l'absurdité économique alors qu'elle lui a été démontrée 1000 fois. Cette rigidité l'empêchera de jouer un rôle sérieux et ce ne sont pas les sous-fifres de l'adminsitration qu'elle traîne derrière elle qui donneront un souffle d'intérêt au programme du FN. En s'allignant sur Sarkozy, à la république républicaine super laïque, à l'anti catholicisme primaire puis paradoxalement au sionisme délirant, elle démontre au contraire qu'elle ne sait plus quel vent prendre si ce n'est l'attitude de la girouette. Pauvre Marine.
Réponse de le 09/04/2011 à 15:09 :
Pauvre corso, cette femme elle au moins l'intelligençe de proposer des propositions qui selon moi sont correcte, car depuis l'euro, la FRANCE est à tout point de vue, affaiblie par une politique mené par sarkozy.
a écrit le 09/04/2011 à 11:20 :
Donc Marine Lepen nous propose le "grand bon en arrière"? Risible.. comment peut-on croire une seconde en ce programme? Retour au franc? premier jour de cotation du Franc Lepen, il prend au minimum moins 30% avec des taux de la Banque de France portés à 20%???? On croit rêver... et dire que des gens qui ont le droit de vote votent pour un parti aussi nul? Pas étonnant que nous sommes la risée de l'Europe, même les partis nationalistes européens sont plus compétents. Bon, la seule bonne chose serait un soulèvement de la population, une fuite des capitaux, un dévaluation drastique du franc et une paupérisation de la population... ah j'oublie, 60 ans de construction européenne et d'amitié entre nos états qui prendrait fin en quelques minutes.... NON merci, je préfère de loin reprendre de l'UMP pour 4 années... au pire.
Réponse de le 09/04/2011 à 15:03 :
Eurofederal me fait mourir de rire !! 60 années "d'amitié" ha ha ha haaaaa j'en peu plus de rigoler ! Dévaluation du Francs MAIS c'est exactement ça l'idée !!! On est tellement "la risée" ? Vous en êtes si certain ? votre endoctrinement est tel que vous oubliez de nous parler du projet de casser l'Euro en deux (sud - nord) alors je comprend bien que revenir en arrière vous épates mais quand on se trompe il est parfois plus malin d'arrêter, de toutes manières vos illusions vont déchanter rapidement ! (vous avez vu le budget USA hier, c'est la faillite rien d'autre)
Réponse de le 09/04/2011 à 20:16 :
Que dire???? Rien car pour quelqu'un qui prône le Grand Bon en arrière comme vous le faites, je ne vois pas comment nous pourrions nous entendre. La relance par la dévaluation....haahahaha, on a connu ça avant 1999 avec le résulat que nous connaissons....Non merci, les français ont semble t-il la mémoire courte et ils aiment à se faire peur pour avoir le sentiment d'exister....., est-ce votre cas?
Réponse de le 10/04/2011 à 9:10 :
Je ne prône rien ? L'euro ne sert à rien et ne protège personne, le projet à échoué alors ON VA DE L'AVANT je ne vois pas bien pourquoi vous parlez de "bon en arrière" ? Vous parlez aussi d'amitié ?! Vous lisez un peu les nouvelles ? L'Italie, L'Allemagne sont nos "amis" en ce moment ? Vous parlez de qui au juste, il s'agit de politique, d'opportunité, de stratégie, il faut se réveiller tout cela n'a absolument rien à voir avec de l'amitié. Vous me répondez quoi avec votre Europe qui laisse crever les immigrants en Italie ou les rebelles libyens en se cachant derrière l'Otan ? Pensez aux Portuguais, Irlandais, Grecs ... qui sont tombés dans le piège de l'Euro ou de MONSANTO qui pourrit nos assiettes via votre Europe, hein vous dites quoi à tout ça "que je suis idiot de vouloir arrêter ce cirque" ? En effet si c'est votre modèle de civilisation on a clairement pas grand chose en commun à part la route le matin (quand on bosse) !
Réponse de le 10/04/2011 à 14:13 :
En effet je vis en france, suis "Français" comme le FN aime tant à le dire mais je n'ai rein en commun avec vous ni avec ceux qui prônent cette politique.... on choisit ses amis et cela vaut également pour les gens avec qui on vit. français européen.... quelle importance?
Réponse de le 10/04/2011 à 16:37 :
Qui vous a dit que je votais FN ? Je remarque surtout que vous ne répondez à rien, c'est désolant de faire des commentaires sans aucuns arguments, c'est typique du Français qui se croit plus malin, donnez moi des arguments et je pourrais vous écouter ! On peu approuver les idées des autres ce n'est pas une tare ???!!! Vous croyez une seconde qu'avec les mêmes croutons qui mentent depuis 40 années vous aurez un résultat ?
a écrit le 09/04/2011 à 8:33 :
Avec un tel programme économique, on comprends que les "économistes" qui l'ont concocté aient préféré garder l'anonymat !
Réponse de le 09/04/2011 à 13:43 :
tout à fait d'accord...
a écrit le 09/04/2011 à 7:38 :
resident en pologne, ou l'euro n'a pas cours, le prix du super 98
est de 5,4 zl ( 1,35 euro ) ceci pour repondre a ceux qui s'inquietent
du prix des carburants en cas de sortie de l'euro.
Réponse de le 09/04/2011 à 18:32 :
euh... oui , mais avec combien de % de taxes ? en france c'est prés de 80%... avec votre argument , autant dire , : " chouette le diesel est seulement à 80c le litres au luxembourg" ! .
a écrit le 09/04/2011 à 7:27 :
Enfin la vérité !
On ose appeler ça un programme économique ?
Un peu de sérieux ! Messieurs les conseillers anonymes et tranquilles( on comprend pourquoi ) , on ne vous félicite pas !
Quand à Mme.Marine Le Pen pour des bribes, c'est vraiment des tout petits morceaux !
Une fois sorti du sécuritaire et de l'immigration, y'a plus rien ! il fallait y travailler bien avant , ce genre de choses ne s'improvisent pas.
Réponse de le 09/04/2011 à 9:07 :
Comme l'UMP et le PS qui ont un bilan brillant depuis 30 ans, pas vrai ?
Réponse de le 09/04/2011 à 15:24 :
@Bastien.
Pour être honnête, VRAI !
!
Réponse de le 10/04/2011 à 6:28 :
C'est vrai que l'UMP comme le PS ne peuvent pas se targuer d'avoir eu jusqu'à ce jour raison dans les différents programmes eco mis en place.
a écrit le 09/04/2011 à 7:19 :
Même si elle devoile une super bonne programme elle ne gagnera jamais jamais les élections, car c'est qui décide de l'issue du scrutin??? COMMISSION ELECTROALE APPROUVEE PAR L ONU!!! On vit en pleine dictature , le bulletin de vote ne sert à rien.
a écrit le 09/04/2011 à 6:59 :
"Le parti d'extrême droite"=>hum, il s'agit d'un parti pris manifeste, le front national n'a rien d'un parti politique d'extrême droite.
a écrit le 09/04/2011 à 6:02 :
Le gouvernement, l'UMP taxent de plus en plus les classes moyennes voir la dernière trouvaille de la contribution à partir de 400?des retraités qui touche une allocatio complémentaire de leur ancien employeur, soit environ 1million de personnes, la guache n' a rien fait au contraire MmeNicole Bricq a enfoncé le clou. Alors le programme du FN n'est certainement pas très réaliste économiquement mais ils auraont au moins mon bulletin contestataire car je pense que seul le FN pourra réveiller le besoin de faire une révolution pour chasser toutes cette classe politique qui est là depuis des décennies pour le malheur des françias voir l'état de notre pays.
Merci Mme Le Pen de donner un souffle révolutionnaire à la FRANCE DES PLUS FAIBLES ET DE LA CLASSE MOYENNE
a écrit le 09/04/2011 à 0:55 :
Le plus surprenant au travers des commentaires dont certains très critiques au sujet de cette esquisse de programme économique, c'est qu'à contrario tout le monde doit être content de la gestion du PS et de l'UMP (et autres dénominations) depuis 30/35 ans.
Je me permets juste de vous rappeler que les dettes s'élèvent à ± 1650 milliards, le déficit budgétaire à ± 150 milliards (en gros recettes 150 milliards, dépenses 300 !!!), que dans ce déficit nous comprenons ± 50 milliards au titre des intérêts de la dette, en passe de devenir le poste le plus couteux de notre budget, supérieur même à celui de l'Education Nationale, idem pour le déficit de notre balance commerciale (± 50 milliards), qui de plus est en train de s'aggraver méchamment depuis début 2011, que les pauvres sont de plus en plus pauvres, les riches de plus en plus riches au point que certains salaires en viennent à être considérés comme "indécents"...

Nous dansons sur un volcan, mais c'est pas grave, surtout ne changeons rien :

" tout va très bien madame la marquise, tout va très bien..."
Réponse de le 09/04/2011 à 7:00 :
Formidable, je n'aurais pas mieux rétorqué. Enfin un peu de bon sens ...
Réponse de le 09/04/2011 à 10:18 :
Ah oui, et revenir au franc après une dévaluation de 25 % vous trouvez ça de la bonne gestion. Comme beaucoup je suis salarié et j'ai un crédit immobilier en euros. Quand on sera revenu à un franc dévalué de 25 % je serait payé en monnaie de singe mais je devrais toujours rembourser un crédit en euro dans une monnaie plus forte que jamais car ça sera le nouveau mark européen... Merci l pour les pauvres...
Réponse de le 09/04/2011 à 17:19 :
Bien sur que non: de même que lorsque l'on est passé à l'euro les crédits en francs ont été transformés crédits en euros, les crédits en euros seront transformés en franc !
a écrit le 09/04/2011 à 0:49 :
je trouve que le programme du front national a cela de novateur : le fait de recentrer nos convictions, nos forces et notre devoir envers notre pays contre des abus, des inégalités, et des débordements trop souvent promis par les partis de gauche comme de droite mais dont nous n'avons jamais vu la moindre amorce sauf dans des programmes post électoraux oubliés dés la victoire! oui pour le changement et la participation effective des forces vives de la nation!!!!
Réponse de le 09/04/2011 à 4:28 :
:)
c'est vrai que la promesse de rembourser 80% de la dette d'ici à 2025 ne ressemble en rien à une promesse électorale de la part du FN intenable!
Une telle efficacité, ce n'est plus de l'économie, c'est de la prestidigitation.
Celà démontre en tous les cas pour qui veut voir la crédibilité du FN dans le domaine économique!
Réponse de le 09/04/2011 à 7:33 :
On dirait du Georges Marchais !
a écrit le 08/04/2011 à 22:32 :
Le programme politique de l'extrême droite est tout aussi irréaliste que celui de l'extrême gauche. Tous deux veulent protéger les salariés contre les riches patrons exploiteurs et mondialistes. C'est n'importe quoi ! les pauvres c'est fait pour être pauvre et les riches pour être riches sinon c'est le bordel disait coluche... Donc voilà pourquoi ce programme est aussi irréaliste que celui de l'extrême gauche. Après on peut se poser la question de la sincérité de la démarche et des arrières pensées. Pour l'extrême gauche le mal c'est la mondialisation qui a permis l'enrichissement de certains exploiteurs au détriment de la masse d'exploités dans le monde. pour l'extrême droite le mal c'est la mondialisation qui fait mets en relation l'étranger pauvre avec le français pauvre et le pauvre français se fait "bouffer" par le pauvre étranger. Les riches d'où qu'ils soient sont épargnés par l'idéologie protectionniste mais touchés collatéralement car leur richesse est mondialisée. Donc pour compenser on dit retour au franc, dévaluation et les rentes en euro... que du bonheur pour ces gens là ! Le salarié cocufié une fois de plus, il a l'habitude....
a écrit le 08/04/2011 à 21:33 :
ce programme a au moins le mérite de ne pas avoir pris trop de temps a rédiger . A part la fusion csg rds ir pompée aux socialistes , on nage dans la fiction passéiste ,on se croirait revenu au temps de Jeanne d'Arc .
Réponse de le 09/04/2011 à 7:04 :
C'est sûr que la mise en application des programmes du PS et du RPR puis de l'UMP depuis trente ans a formidablement fonctionné. Je vous renvoie aux commentaires de 'en bleu Marine', cela m'évite de perdre du temps.
Réponse de le 09/04/2011 à 12:22 :
Depuis 30 ans le niveau de vie à beaucoup progressé pour les Français , si vous souhaitez revenir en arrière de 30 ans , votez Le PEN n'utilisez plus internet et tous les moyens modernes conquis par les pouvoirs que vous décriez "panurgement".
a écrit le 08/04/2011 à 21:26 :
Programme ambitieux et totalement irréaliste, qui conduira rapidement à la chute brutale du pouvoir d'achat ( avec une dévaluation d'au moins 25%, combien allez vous payer l'essence ?) et un étatisme outrancier. On a vu ce que donnait les fermetures de frontières avec l'ex-URSS!
a écrit le 08/04/2011 à 21:20 :
tout le monde sait que marine lepen ne sera pas presidente ,même elle .Le rôle que lui donne ses electeurs present et à venir c'est d'obliger les autres partis à se determiner sur le sujet d'une société multiculturelle , trés islamisée ,entre autres qu'ils ne veulent pas à 70% .Son programme eco ne tiens evidemment pas la route mais on s'en fout car il ne sera jamais appliqué .Son objectif si elle reste lucide sera d'avoir un nombre significatif de deputés lors des prochaines legislatives et elle les aura car beaucoup de francais voudront maintenir (si sarko) ou accentuer (si PS ) la pression sur le sujet du devenir de la france dans laquelle eux et pour certains leurs enfants et petits enfants auront à vivre .
a écrit le 08/04/2011 à 20:02 :
Marine le Pen propose donc une dévaluation de 25 %! A votre avis ,qui va en etre le bénéficiaire :les salariés qui vont voir leur pouvoir d'achat baisser, de fait, de 25 % ou les riches qui ont leurs avoirs en Euros?Le discours a l'avantage de la clarté !
a écrit le 08/04/2011 à 19:32 :
Je propose à Marine Le Pen, comme à tout autre candidat ceci pour réduire les inégalités et protéger les emplois en France. 1) Considérant l'exploitation des pays en voie de développement dont la main d'oeuvre est peu coûteuse; il faut inclure dans notre code pénal: le crime de trahison économique. Ceci se produit surtout lorsqu'une entreprise se délocalise alors qu'elle est bénéficiaire sur le sol français et qu'elle ne se soucie pas des conséquences de sa fuite. Dans de tels cas ses dirigeants sont des criminels. 2) Si l'on veut réduire les inégalités et rendre l'U-E harmonieuse, nous devons élaborer un cours européen du travail. Ce qui aurait dû être fait à l'échelle mondiale en 1949 lorsque des cours ont été établis pour les céréales, les métaux, le pétrole et le gaz. 3) L'être-humain doit être capable de savoir où est la frontière entre ce qui est acceptable et ce qui n'est pas tolérable.
Ainsi, lorsque l'on a 1,5 milliard d'humains sur 6,5 qui vivent une vie qui n'est même pas la peine d'être vécue, être milliardaire est indécent et devrait être interdit. Les fortunes devraient être limitées (je suggère 100 millions ?). Ainsi la répartition des richesses seraient plus justes et il y aurait moins de miséreux...Ces trois premières suggestions devraient être étudiées à l'échelle planétaire. Sachant qu'il fut un temps pendant lequel la France avait une influence positive sur l'intelligence humaine; alors pourquoi ne pas sortir de ce paroxysme de la médiocrité politique généralisée et montrer à nouveau le Bon Exemple...Jean-Claude Meslin
Réponse de le 08/04/2011 à 21:29 :
Mais c'est pas ce que l'U-E veut ni le Medef et encore moins le "capitalisme", il y à très longtemps cela s'appelait " la Guerre de 100 ans"
Réponse de le 09/04/2011 à 4:38 :
Jean-Claude, que d'idées novatrices!!!

A toute fin utile, je vous conseille quand même d'ouvrir un livre d'histoire au chapitre communisme.
je pense me souvenir que l'application de cette doctrine n'a pas amené que du bonheur à ceux qui en ont "profité"!
Réponse de le 09/04/2011 à 18:39 :
yann. Cela fait quatre fois que j'essaie de vous répondre. Apparemment cela ne plait pas à La Tribune que je laisse à sa médiocrité. Sachez seulement que je n'ai jamais été communiste et que je connais très bien la doctrine. JCM

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :